Real Time Web Analytics

  • Communiqué du premier ministre vendredi 22 janvier 2021 19h suite au comité de concertation

    Imprimer


    Le Comité de concertation se prononce pour une interdiction temporaire des voyages
    et un isolement prolongé 

    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

     

    Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont discuté aujourd’hui de la situation du coronavirus en Comité de concertation. Afin de lutter contre l'importation et la poursuite de la propagation de nouveaux variants du virus, le Comité de concertation a décidé d'interdire temporairement les voyages récréatifs/touristiques à destination et en provenance de la Belgique.

    1.    Limitation des voyages internationaux

    • Interdiction des voyages non essentiels

    Les voyages à des fins récréatives/touristiques à destination et en provenance de la Belgique sont interdits du mercredi 27 janvier au lundi 1er mars 2021. L'interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire.

    Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d'une déclaration sur l'honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l'Intérieur. La déclaration sur l'honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires.

    Pendant la durée de l'interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Vous trouverez un aperçu des voyages autorisés sur:
    https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-se-prononce-pour-une-interdiction-temporaire-des 

    • Voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Amérique du Sud

    À partir du lundi 25 janvier, tous les voyageurs entrant dans notre pays en provenance du Royaume Uni, de l’Afrique du Sud ou de l’Amérique du Sud devront obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et réaliser un test PCR le premier et le septième jour de cette quarantaine.

    • Double test à l’entrée

    Le Comité de concertation souhaite que tout non-résident qui voyage vers la Belgique, se fasse à nouveau tester à son arrivée en Belgique, en plus du test négatif obligatoire préalable à son départ. Il pourra s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique rapide. Le Comité de concertation demande à la Conférence interministérielle Santé publique, à la Taskforce Testing et au Commissariat COVID-19 de concrétiser ce point.

    2.    Prolongation de l’isolement

    Les personnes dont le test COVID-19 est positif devront désormais s'isoler pendant dix jours. Après un contact à haut risque ou un voyage vers notre pays, la période de quarantaine reste de dix jours. Cette durée pourra être réduite à un minimum de sept jours à condition de présenter un test négatif qui aura été effectué au plus tôt sept jours après l'exposition.

    3.    Perspectives pour les professions de contact non médicales

    Dans l’état actuel de l’épidémie, il n’est pas encore recommandé de procéder à la réouverture des professions de contact non médicales. L’on pourra envisager une réouverture à partir du 13 février à condition que la situation épidémiologique continue d’évoluer positivement. Le Comité de concertation évaluera cette situation le 5 février.  

    En outre, la réouverture des professions de contact non médicales ne sera possible que dans le respect strict des protocoles existants, complétés par une série de mesures supplémentaires, comme l’obligation de pratiquer les soins sur rendez-vous uniquement, l’enregistrement obligatoire des rendez-vous, l'obligation pour les clients d'attendre à l’extérieur et l'obligation de laisser les portes et les fenêtres ouvertes en tout temps.

  • Expo photos "La Belgique de Papa" au Mundaneum à Mons du 20 janvier au 18 avril 2021

    Imprimer

    La Belgique de Papa

     
    Entrée gratuite au rez-de-chaussée du Mundaneum

    L’exposition “La Belgique de Papa” présente une sélection de photographies réalisées par le photographe Charles Henneghien entre 1950-1970. 

    Âgé de 13 ans lorsqu’il prend les premières images, il immortalise des moments de vie : les cafés populaires, les jeux d’enfants, les industries, les carnavals, la colombophilie, … 

    Au travers de ses images, le photographe nous dresse le portrait attachant d’une “Belgique de Papa” et de temps révolus. 

    Ce regard unique est présenté, gratuitement, au rez-de-chaussée du Mundaneum et vient compléter le regard que nous offrons au travers de l’exposition présente dans les étages : La Belgique dans tous ses états ! 

    Du 20 janvier 2021 au 18 avril 2021, le Mundaneum propose une exposition de photographies : «  La Belgique de Papa ». Accessible gratuitement, cette exposition présente des photos en noir et blanc de Charles Henneghien prise en Belgique entre 1954-1970.

    «  Après la Libération, en 1945, j’ai reçu en cadeau un Kodak à soufflet. Je devais avoir 12 ou 13 ans. Je développais mes images la nuit, dans la cuisine, dans des assiettes à soupe. J’étais fasciné par ce miracle de l’image émergeant dans la pénombre sous le révélateur. » nous confie le photographe Charles Henneghien. Il photographie sa famille d’abord et la classe populaire belge ensuite. Au travers de ses images, nous découvrons la Belgique des quidams, dans la rue, dans les bistrots, aux kermesses, à l’ombre des terrils,… Un regard touchant s’étalant de 1954 à la fin des année 70. 

    Un autre regard sur la Belgique 

    Ce travail photographique est un parfait complément au regard que le Mundaneum offre actuellement avec l’exposition se trouvant dans les étages :  « La Belgique dans tous ses états » - 400 ans d’images belges. Ces clichés monochromes souvent poignants, donnent une vision bienveillante, authentique et parfois nostalgique du plat pays aux vertes collines et noirs terrils. 

    Un médecin globetrotter 

    Charles Henneghien est médecin de formation. Par passion, il troque volontiers son stéthoscope pour des appareils photos argentiques dès qu’il en a le temps. Sa carte de presse dans les mains, Charles Henneghien parcourt les quatre coins du monde et saisit des instants de vie sur pellicule. Il se spécialise dans la production de reportages complets, textes et photos, privilégiant une approche sociologique et culturelle. En tant que photographe, il reste associé à l’Agence ANA à Paris et à Global Pictures à Bruxelles. 

    La Belgique de Papa a fait l’objet d’une publication aux éditions La Renaissance du Livre. 

     

    L’exposition est accessible gratuitement, au rez-de-chaussée du Mundaneum. 

    Mer-ven : 13-17h

    Sam-Dim : 11-18h

    20.01.21 => 18.04.2021

     

    http://expositions.mundaneum.org/fr/expositions/la-belgique-de-papa

    https://mons.blogs.sudinfo.be/archive/2020/06/30/expo-la-belgique-dans-tous-ses-etats-au-mundaneum-du-1er-jui-306088.html

  • Mons Blog change de look bientôt !!! Nouveau lien www.monsblog.be

    Imprimer

    Mons Blog sera présenté différement et aura un nouveau lien dès le 1er février 2021 :

    www.monsblog.be

    Tous les évènements montois, toutes les expositions,des informations "service",des reportages...

    Beaucoup de nouveautés à découvrir bientôt.

    Le lien actuel

    https://mons.blogs.sudinfo.be/

     ne sera plus visible dès le 1er février 2021

  • Communiqué de la ville de Mons concernant la cavalcade de Jemappes et le doudou 2021

    Imprimer

    COMMUNIQUE DE PRESSE 

    Ducasse de Mons et Cavalcade de Jemappes 2021 : une réunion aura lieu avec les partenaires à la fin du mois

    Suite aux sorties médiatiques ce jour concernant la tenue, l’annulation ou le report de l’édition 2021 de la Ducasse de Mons, il est porté à votre connaissance qu’une réunion est planifiée par le Bourgmestre Nicolas Martin et l’Échevin des fêtes Achile Sakas à la fin du mois de janvier, afin de discuter avec l’ensemble des partenaires impliqués, à la fois pour le Doudou, mais également pour le Cavalcade de Jemappes.

    A ce stade, aucune décision n’a donc été prise pour ces deux évènements populaires majeurs qui drainent des milliers de personnes chaque année dans la cité. Afin de permettre aux autorités d’agir avec ordre et méthode, tous les scenarios ainsi que leurs implications seront abordés. Comme en 2020, la décision finale dépendra de l’évolution de la situation sanitaire et c’est la préservation de la santé des Montois qui prévaudra.


    « C’est en concertation avec l’Echevin des fêtes Achile Sakas, le Doyen de Mons André Minet, le Président de la Fabrique de Sainte-Waudru Pierre Dufour, le Président de la Procession du Car d’Or Emmanuel Godefroy, la réalisatrice générale du Lumeçon Joëlle Wattier et le Président de l’Assemblée particulière des acteurs du Combat dit Lumeçon Massimo Falasca que nous prendrons une décision » précise le Bourgmestre Nicolas Martin. « Nous avons pris les devants en organisant une rencontre bien avant l’évènement, afin que chacun puisse rendre compte de ses impératifs et prendre les dispositions nécessaires.La même initiative est prise avec les sociétés de gilles et le comité Carnavalcade pour le Cavalcade de Jemappes ».

     

  • Exposition Roy Lichtenstein au BAM Rue Neuve Mons du 5 décembre 2020 au 18 avril 2021

    Imprimer

    ROY LICHTENSTEIN / VISIONS MULTIPLES

     L'EXPO Roy Lichtenstein "Visions multiples" ouvre ses portes ce samedi 05.12.2020 

    Suite aux décisions du comité de concertation de ce 27/11/2020, le Collège communal de la Ville de Mons annonce l’ouverture au tout public de l’exposition « Visions Multiples » dédiée à Roy Lichtenstein ce samedi 05 décembre 2020. 

    Initialement prévue jusqu’au 07 février 2021, le grand rendez-vous culturel montois de cette année sera prolongé jusqu’au 18 avril 2021. 

    Suivez la page du Pôle muséal de la Ville de Mons - Officiel et découvrez d’autres surprises en cours d’exposition.

    Lichtensteinpleur.jpg

    Le grand rendez-vous culturel montois de cette année a, en effet, dû être annulé à deux jours de son ouverture suite au confinement partiel du pays enclenché il y a un mois. Dans l’attente d’une bonne nouvelle, les équipes du Pôle Muséal ont tout de suite pris les devants en engageant des négociations avec les préteurs qui, pour la plupart, viennent des Etats-Unis, afin d’obtenir une prolongation des prêts. Le BAM jouissant d’une excellente réputation dans le milieu muséal, il en ressort que la totalité des œuvres, soit 104, seront bel et bien présentes dans la cité du Doudou et ce jusqu’au 18 avril 2021. L’exposition est donc décalée mais en rien écourtée puisqu’elle durera bien plus de 3 mois comme initialement prévu. C’est une très bonne nouvelle quand on connait les retombées économiques et touristiques positives pour la ville que suscitent les expositions qui y prennent place. 

    178_SWEET DREAMS BABY.jpg

    Pour rappel, après avoir mis à l’honneur de grands noms comme Keith Haring, Andy Warhol ou Niki de Saint-Phalle, le BAM accueillera l’une des plus importantes figures de l’art du XXe siècle : Roy Lichtenstein. Depuis près de 10 ans, le musée poursuit ainsi une politique d’expositions qui se veut à la fois populaire et très engagée dans des thématiques de la société actuelle. À travers une centaine d’œuvres (estampes, sculptures, tapisseries, bannières…) présentées en un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l’artiste (objets, figures féminines, bande dessinée), le public est invité à découvrir une variété de techniques surprenante. Cette exposition exceptionnelle révèle, à travers un étroit dialogue entre les multiples recherches autour des procédés de reproduction mécanique et les thématiques chères à Roy Lichtenstein, comment des éléments de cultures diverses se rejoignent dans son travail pour être traités avec la touche pop caractéristique de son langage personnel. Reconnaissable au premier coup d’œil, son art a attiré et influencé des générations de créateurs, de la peinture à la publicité en passant par la photographie, le design et la mode. 

    Pour l’heure, personne n’a encore eu l’occasion de voir cette exposition exceptionnelle, soigneusement conservée dans les salles du musée. C’est donc avec une grande impatiente que le BAM attend le retour de ses visiteurs car ne peut remplacer un contact direct avec les œuvres. Durant le confinement, parce que nous en avons été privé, nous avons pu effectivement constater tout le bien que la culture peut apporter à notre bien-être et notre équilibre mental.  

    Avec le soutien des fonds FEDER, de prestigieux musées, d’institutions et de collections privées, dont notamment la Roy Lichtenstein Foundation ou la Sonnabend Foundation.

    https://www.bam.mons.be/events/roy-lichtenstein-visions-multiples-1 

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

    lichtenstein,mons,bam,exposition

  • Expo « Absurdicule »de Vanessa Vanderkelen à la Maison de Papier Rue de la clé Mons

    Imprimer

                                          Absurdicule

                                                 

                                     Exposition à Mons du 16 janvier au 14 février 2021

     

                                 Photographies de Vanessa Vanderkelen.
     
    « Depuis que mes enfants sont en âge de parler, je traque le petit mot qui me fera sourire, la petite erreur qui rend la vie plus poétique,
    plus drôle, plus belle.
    Je ne les ai jamais repris. Je leur ai laissé le soin de s’inventer un vocabulaire, des mots à eux pour mon plus grand plaisir… »
    « J’aime ça que tous ces mots n’appartiennent qu’à nous, notre famille. Et souvent ils font écho de ce que nous sommes… »
  • Les soldes d’hiver à Mons du 4 au 31 janvier 2021

    Imprimer

    Les SOLDES D'HIVER commencent en centre-ville montois ! 

    Pour la sécurité de tous, n'oubliez-pas de faire votre shopping en respectant les mesures sanitaires en vigueur : port du masque, distanciation sociale, désinfection des mains, etc. !

    Ensemble, soutenons les commerces locaux ! 

    Infos parkings : 

    https://www.monscentreville.be/mobilite-infos-pratiques/


    #mons #soldes #bonnesaffaires

  • Expérience immersive 1944 au Mons Mémorial Museum du 31 août 2019 au 31 janvier 2021

    Imprimer

    Réouverture samedi 5 décembre 2020

    Lire la suite

  • Expos "Surprise" aux anciens abattoirs de Mons du 17 oct 2020 au 31 janvier 2021

    Imprimer

    Fermé temporairement suite aux mesures sanitaires "Covid-19" et confinement

    Lire la suite

  • Expo Prix des métiers d'art du Hainaut Maison Losseau Mons du 6 au 25 février 2021

    Imprimer

    Nicole Piette, création de chapeaux
    Francine Delmotte, verre
    Prix des métiers d’art 2019 et 2020

    Marie Agnès Marlair, céramiste
    Candice De Rijcke, bijoux contemporains
    Mention spéciale du jury 2019 et 2020

    L’exposition :

    Prix des Métiers d’art du Hainaut
    Lauréats 2019 et 2020

    Chaque année, la Province de Hainaut récompense un artisan d’art pour la qualité de ses travaux. Outre une récompense financière, le Prix des Métiers d’art offre au lauréat l’organisation d’une exposition individuelle l’année suivante.

    En 2019, la modiste Nicole Piette a remporté le premier prix pour la qualité et l’originalité de ses chapeaux.

    Marie Agnès Marlair, elle, a obtenu une mention spéciale du jury pour son travail de sérigraphie sur porcelaine.

    En 2020, la manifestation consacrant leur reconnaissance n’a pu être programmée en raison de la crise sanitaire.

    La présente exposition leur associe les lauréates désignées en 2020, Francine Delmotte, Prix des Métiers d’art pour ses recherches autour du verre et Candice De Rijcke, à qui le jury a attribué une mention pour sa ligne de bijoux contemporains.

    Biographies  :

    Francine Delmotte

    création de Francine Delmotte

    © Francine Delmotte

    Vit et travaille à Roux. Formée en poterie et en céramique à l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi. Francine Delmotte s’intéresse aux formes incurvées qu’elle réalise tout d’abord en faïence ou en porcelaine. C’est désormais la pâte de verre, matériau offrant d’innombrables possibilités et dont elle maîtrise les cuissons, qui retient son attention. Elle développe un répertoire de formes curvilignes dont la finesse des parois et la matité rugueuse confèrent aux objets des allures polaires.
    L’artisane est membre des Métiers d’art de la Province de Hainaut depuis 2019.

    Candice De Rijcke

    Bijou de Candice de Rijcke

    © Candice de Rijcke

    Vit et travaille à Lessines où elle développe la marque Candice De Rijcke Jewelry.
    Après des études en architecture d’intérieur à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, Candice De Rijcke suit plusieurs formations en joaillerie à Bruxelles et ensuite à la TNA à Anvers. Elle est membre des Métiers d’art de la Province de Hainaut depuis 2020.

    Dans une perspective éthique et écologique, Candice De Rijcke utilise au maximum des métaux recyclés. Pour sa collection, baptisée « Quadra », la créatrice s’est inspirée des formes géométriques de l’architecture et du design. Cette collection se compose de bracelets, de pendentifs, de sautoirs, de bagues et de boucles d’oreilles. Des bijoux épurés, de style intemporel, au design minimaliste et élégant, réalisés en argent recyclé et soigneusement emballés dans des écrins en carton recyclé certifié FSC.

    Marie Agnès Marlair

    Création de Marie Agnès Marlair

    © Marie Agnès Marlair

    Vit et travaille à Gerpinnes. Formée initialement au tournage de la céramique et diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi en Céramique sculpturale, Marie Agnès Marlair s’est dirigée peu à peu vers les formes géométriques. Elle pratique depuis six ans la sérigraphie sur porcelaine à l’os coulée ou porcelaine papier dont elle aime la finesse. Elle y imprime des structures et des aplats colorés de tendances géométriques. Les fines feuilles obtenues par coulage sur dalles de plâtre lui permettent de réaliser des structures spatiales unissant souplesse et rigueur tout en dégageant un sentiment de fragilité, voire d’instabilité.

    La céramiste est entrée aux Métiers d’art du Hainaut en juin 2019.

    Nicole Piette

    © Nicole Piette

    Vit et travaille à Gozée où elle exploite l’atelier Au fil de vos idées.
    Depuis son adolescence, Nicole Piette aime les chapeaux et rêvait de pouvoir en créer. En 2004, le hasard d’une rencontre lui permet d’intégrer l’école de promotion sociale de Binche afin d’y suivre une formation. Elle se lance alors dans la création de chapeaux de mariage. Elle travaille les matières naturelles telles que le sisal, le buntal, l’abacca de soie ou le feutre de poil de lapin. Dispensant désormais elle-même cette formation à Binche, elle continue de se former aux nouvelles technologies adaptées à la mode, notamment le travail des thermoplastiques, tissus qui, une fois chauffés, deviennent rigides et structurés.

    Nicole Piette est entrée aux Métiers d’art du Hainaut en 2018.

    Informations :

    Le très bel espace de la Maison Losseau a été choisi comme écrin à la création des talents hainuyers récompensés par le Prix des Métiers d’art du Hainaut. Joyau de l’Art Nouveau, l’ancienne demeure de l’avocat Léon Losseau, offre ses éléments architecturaux et son mobilier à la mise en valeur des objets contemporains.

    Activités autour de la manifestation :

    Dimanche 07.02

    • 15h00 : Le métier de modiste aujourd’hui par Nicole Piette.
      Technique et démonstrations.

    Samedi 13.02.

    • 15h00 : Editer une collection de bijoux aujourd’hui par Candice De Rijcke

    Dimanche 14.02

    • 15h00 : La sérigraphie sur porcelaine par Marie Agnès Marlair
    • 16h00 : La frite de verre, une technique méconnue par Francine Delmotte

    Dimanche 21.02.

    • 16h00 : Visite commentée de l’exposition
      Toutes ces activités, sont gratuites et sur inscription préalable op.mah@hainaut.be

    Prix des Métiers d’art du Hainaut
    Lauréats 2019 et 2020

    Exposition accessible
    Du 06.02 > 25.02.2021
    Du mercredi au vendredi : 10h00>18h00

    Samedi : 13h00>18h00

    Dimanche : 10h00>17h00
    Entrée libre sous présentation de l’invitation

    Maison Losseau
    Mons, rue de Nimy 39-41

    Manifestation organisée par l’Office des métiers d’art de la Province de Hainaut, Hainaut Culture en collaboration avec la Maison Losseau.

    Plus d’informations à op.mah@hainaut.be

     

     

     

    https://www.maisonlosseau.be/event/exposition-prix-des-metiers-d-art-du-hainaut/

    maisonlosseau.jpg

  • Triennale internationale de l’affiche politique au Mons Mémorial Muséum du 6 février au 19 décembre 2021

    Imprimer


    La triennale de l’affiche politique est un concours international ouvert aux graphistes professionnels et aux étudiants d’écoles d’Arts Plastiques développant le thème politique au sens premier du terme à savoir la vie dans la cité, et dans la société.  

    Depuis plus de 30 ans, la triennale de l’affiche politique ouvre avant tout le débat en mettant en évidence les grands enjeux politiques, sociaux et environnementaux qui traversent nos sociétés.

    Pour cette 14e édition, nous retrouverons ainsi de nombreuses illustrations sur des sujets tels que le réchauffement climatique et l’action particulièrement médiatisée de Greta Thunberg, le mouvement #metoo, la politique américaine incarnée par Donald Trump… 

    INFOS PRATIQUES

    06 février > 19 décembre 2021
    Mardi > dimanche / 10h-18h

    Mons Memorial Museum 
    Boulevard Dolez, 51 – 7000 Mons

    Tarif plein : 9€ / tarif réduit : 6€

    Réservation via www.visitmons.be ou au 065/33.55.80. 

    En dernier recours, achat sur place et paiement par carte recommandé. 

    Port du masque obligatoire durant toute la visite. 

    Retrouvez toutes les infos et le programme autour de l’expo sur www.monsmemorialmuseum.mons.be 

    Visit www.monsmemorialmuseum.mons.be for the exhibition calendar and further information.

  • Exposition "Couleurs d'origine" de Nadine Fiévet Atelier des Capucins 15 Rue Masquelier à Mons

    Imprimer
    Réouverture de l’Atelier des Capucins 
    avec l’exposition
    « Couleurs d’origine », de Nadine Fiévet :
    une fête pour les yeux !
    L’Atelier des Capucins, centre d’art et de culture créé à Mons par Richard Miller, reprend ses activités en exposant, *du 12 décembre au 23 janvier*,une soixantaine d’œuvres récentes de *Nadine Fiévet*
    autour du thème« *Couleurs d’origine* ».
    Parmi celles-ci, une série de dessins issus d'un séjour à Doha au Qatar. Née à Bruxelles en 1947, *Nadine Fiévet* vit et travaille à Colfontaine, après avoir étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Mons,
    ville où elle a résidé longtemps. On la connaît principalement
    par des tableaux qui évoquen le thème du paysage,
    ainsi que les voyages lointains comme *Retour au Nil*, *Mimèsis,
    le paysage en voyage*… Ses œuvres sont présentes dans plusieurs
    collections en Belgique et à l’étranger. L’exposition « *Couleurs d’origine* » a pour ambition de montrer au public une constante essentielle du travail de *Nadine Fiévet* :
    la couleur. Celle-ci est toujours au point de départ, au creuset de chacun des développements qui peu à peu vont construire l’espace de la toile.
    Il y a là, à chaque fois, comme la répétition d’un jeu de correspondances : telle couleur appelant telle autre, telle couleur ayant saturé telle forme, telle autre forme révèlera telle autre couleur… A l’origine de ce travail, donc, les couleurs. Du coup, en offrant cette *fête pour les yeux*, *Nadine Fiévet* nous en montre un peu plus de
    l’origine de notre propre vision.
    Elle nous révèle cette vérité étrange de prime abord,
    à savoir que l’origine des couleurs n’est pas à chercher dans les objets,
    mais dans l’œil qui les regarde.
    Les « *Couleurs d’origine* » ne sont pas une pellicule posée
    sur les choses de la vie, elles sont notre propre vision de la vie. Adresse : L’Atelier des Capucins, 15, rue Masquelier, Mons. Horaires : Les jeudis sur rendez-vous. Les vendredis, samedis et
    dimanches de 14 h. à 18 h., excepté les jours fériés. Nous respectons les règles anti-covid. Il est donc souhaitable que les visiteurs informent préalablement de leur visite. Soit par mail,
    :richardmiller@skynet.be
    Soit par tél. 0475/473764. Il est possible d’organiser une rencontre avec l’artiste.

    atelierdescapucinslogo.PNG

                                     capucins.PNG

    https://mons.blogs.sudinfo.be/l-atelier-des-capucins-centre-d-art-et-de-culture-rue-masque.html

     
  • Exposition sur le 400ème anniversaire de la Ducasse de Messines du 27 février au 16 mai 2021 Salle Saint Georges Grand-Place Mons

    Imprimer
    L' Association des Montois Cayaux invitent l' Association Royale du Patrimoine et des Traditions de Messines

    ducassedemessine1922.png

     
    Exposition sur le 400ème anniversaire de la Ducasse de Messines du 27 février au 16 mai 2021, salle Saint Georges, Grand place avec la Ville de Mons, le Pôle Muséal, l'Artothèque, la Province et des privés
     
    L'exposition comporte 4 parties :
     
    les origines ( Pélerinage à Notre-Dame de Messines depuis 1620 ) ;
    la Ducasse ( depuis 1845 : photos, affiches, objets folkloriques, documents ) ;
    Le quartier de Messines disparu ou modifié ( photos, dessins, documents ) ; 
    Les géants ( les 4 géants, dessins, photos ) ;
     
    Il y aura en plus le "P'tit Batiau" entouré de dessins, aquarelles, peintures d'artistes montois.

    ducassedemessines.jpg

    ducassedemessines,expo

    Salle St Georges Grand-Place de Mons