Real Time Web Analytics

  • Expo de gravures d'Anne Dorselaer au La du Hautbois à Mons du 25 septembre au 31 octobre 2020

    Imprimer

    Comme tous les restaurants et cafés, le La du Hautbois est également fermé temporairement 

    Lire la suite

  • Le visuel du doudou annulé 2020 : résultat du concours doudou illustré 2020

    Imprimer

    La Ville de Mons a organisé ce vendredi la remise officielle des prix pour la 14e édition du concours « Le Doudou illustré ».

    C'est le Montois Mickaël Junior Dralta qui a remporté le concours dans la catégorie "adultes et adolescents".

     

    Dans la catégorie "Enfants", les élèves de primaire de mmes

    Eve-Lise Lemaire et Thérèse Ducobu de l'école communale

    d'Harmignies ont remporté le concours.

    DOUDOU2020enfant.jpg

     
    Les visuels gagnants ne pouvant pas rehausser l'affiche de la Ducasse, ni les t-shirts du Petit Lumeçon, des affiches et des « tote bags » sont mis en vente chez Visit Mons,au Musée du Doudou et au BAM  
    Les bénéfices de ces ventes seront reversés auprès des hôpitaux de Mons pour les soutenir dans leur combat quotidien face au covid-19.
     
     
     
    Chaque élève auteur du visuel gagnant de la catégorie « Enfants » recevra un sac de gymnastique rehaussé de leur visuel. Les adolescents qui étaient candidats à un rôle dans le cadre du Petit Lumeçon 2020 recevront chacun un « tote bag » et un « trophée ». Enfin, le visuel gagnant de la catégorie « Enfants » sera reproduit sur une fresque murale géante en plein cœur d'Harmignies 
     
     
    Les bénéfices des ventes de produits dérivés Doudou 2020 seront reversés aux hôpitaux montois :
    « Conformément au souhait de la Ville et de l’ASBL « Saint-Georges de Mons », les bénéfices issus de la vente des produits rehaussés des projets lauréats seront reversés, à parts égales, aux deux hôpitaux montois afin de soutenir le personnel dans sa courageuse lutte contre le coronavirus ».
     
    Infos et tarifs via https://bit.ly/3npkke7 
     

    Alors que le concours « Le Doudou illustré » avait été suspendu en raison du covid-19, les gagnants de l'édition 2020 viennent d'être dévoilés !


    Rappel de la situation


    En janvier dernier, l'asbl « Saint Georges de Mons » lançait, en partenariat avec la Ville de Mons et Télé MB, l'édition 2020 du concours « Le Doudou illustré ».

    Les projets de visuels déposés par les participants devaient être évocateurs de la Ducasse rituelle de Mons. Malheureusement, en raison de la pandémie de covid-19, le concours avait dû être suspendu.

    Toutefois, avant le confinement lié à la situation sanitaire, le jury avait pu se réunir, opérer sa sélection et la proposer au vote du public, uniquement en ligne, du 13 au 22 mars 2020 (l'exposition présentée au musée du Doudou n'ayant pu être rendue accessible en raison de la fermeture des musées).

    Aussi, malgré l'annulation du Doudou 2020 auquel le concours est lié de par sa finalité, les organisateurs de cette belle initiative ont décidé de dévoiler les projets lauréats et remettre les prix prévus, ce vendredi 9 octobre 2020, en comité très restreint, situation sanitaire oblige ! Les projets et auteurs gagnants sont désormais connus (la voix du jury ayant compté à concurrence de 50% et celle du public également à concurrence de 50%).

    https://www.mons.be/actualites/les-gagnants-du-concours-le-doudou-illustre-sont-connus?fbclid=IwAR0TagXGpznibhGQMUVH6doWgOSrm9J6DpF0DezMMFyv3k9KyKzwXKufFmw

  • Le port du masque reste obligatoire à Mons

    Imprimer
    Les mesures sanitaires du Collège communal du 1/10/2020 pour le territoire montois
     

     Le Bourgmestre Nicolas Martin a réuni les professionnels du secteur en cellule de sécurité afin de prendre le pouls de la situation suite aux décisions du dernier Conseil National de Sécurité.

    Bien que le CNS prévoit la fin de l’obligation du port du masque à l’extérieur dès ce 1er octobre, la Ville de Mons a décidé de maintenir les dispositions visant à lutter contre la propagation du coronavirus.

    En effet, la police aussi bien que les représentants des secteurs de la santé publique et des hôpitaux ont exprimé un avis très tranché : les derniers chiffres enregistrés pour la Belgique ne sont pas bons.

    La situation montoise n’est pas la plus alarmante mais force est de constater que celle autour de la ville (nord de la France, région du Borinage et du centre…) est inquiétante. Aussi bien que les membres de la cellule sécurité et le Bourgmestre s’étonnent de l’assouplissement des règles, notamment en ce qui concerne le port du masque qui n’est plus obligatoire à l’extérieur, décrétées par le CNS.

    Ainsi et afin de limiter strictement tout risque de contamination et de propagation, le Collège communal a décidé de maintenir les mesures déjà en cours et appellent à la vigilance accrue de la population :

    • le port du masque est obligatoire dans le centre-ville de Mons, à savoir sur le périmètre intramuros de la "zone de rencontre" (à l’intérieur de la grande voirie). Le but étant qu’aucune rue commerçante et/ou tout autre endroit à forte fréquentation (dont l’identification et la délimitation sont laissés à l’appréciation des communes) n’échappe aux règles sanitaires. Cette disposition ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.
    • l’obligation du port du masque aux abords des écoles (tous réseaux confondus)
    • l’obligation du port du masque dans les parcs (les parcs de Jemappes, de Ghlin, d’Obourg, du château d’Havré, la cascade d’Hyon, le Waux Hall, la place du parc, les squares Verlaine, Rooselvelt, Saint Germain et Jacobs, tout comme la place du parc et le parc des Ursulines)
    • l’obligation du port du masque dans les parkings des centres commerciaux (les centres commerciaux Wilson et Foch à Jemappes, les portes de Maisières, le centre commercial d’Hyon-Ciply ainsi que celui du Brico Plan It à Ghlin)
    • l’obligation du port du masque dans le périmètre de loisirs du Grand-Large (skate park compris).
    • le port du masque est déjà obligatoire dans les lieux clos ouverts au public tels que les bibliothèques, les musées, l’office du tourisme ainsi que tous les services publics (état civil/population, urbanisme, environnement, …)

    “Face à la hausse des chiffres en Belgique et à Mons, devant l’évolution préoccupante de la situation sanitaire dans les régions voisines et face à l’aval unanime des professionnels de la santé présentes lors de la cellule communale de sécurité, j’ai fait le choix de maintenir l’obligation du port du masque dans toute la zone de rencontre pour continuer à protéger les concitoyens et limiter autant que possible la création de nouveaux foyers d'infection " précise le Bourgmestre Nicolas Martin. "Les villes qui seraient confrontées à des clusters pourraient être amenées à passer à nouveau en confinement, ce qui serait dramatique pour notre tissu socio-économique. De plus, nous pensons que n’identifier que certains secteurs du centre-ville ou le masque serait obligatoire pourrait créer la confusion et rendre la mesure nébuleuse alors qu’il est déjà difficile de s’y retrouver ».

    A noter également que le Gouverneur de la Province du Hainaut Tommy Leclercq a, pour sa part, reconduit l’obligation d’être en possession d’un masque sur l’ensemble du territoire du Hainaut pour toute personne de plus de 12 ans et recommande l’utilisation de l’application mobile « CORONALERT » qui est un outil de lutte contre la propagation du virus préparé par la Santé publique, le Ministère de l’intérieur et les entités fédérées de notre pays.

     

  • Stream Dream au Théâtre le Manège à Mons mardi 17 et mercredi 18 novembre 2020

    Imprimer

    Quand le vivant, la réalité virtuelle et le rêve s’entrelacent

    Puisant dans la culture des jeux vidéos, trois danseurs·ses questionnent avec un brin d’absurde leur rapport à l’existence, leurs limites, leur solitude aussi. Un trio à la narration insolite mêlant danse, théâtre et images en 3D, pour explorer la force d’attraction des jeux de rôles et leur transfert dans le monde réel. Loin de chercher à critiquer l’ère numérique et l’individualisme de notre temps, la pièce préfère s’oxygéner des potentiels d’imaginaire et de liberté de ces espaces qui échappent aux lois du « raisonnable ».
     
    Chorégraphie de Julie Bougard.


    Autour du spectacle…

    Mar 17 et mer 18
    — coin lecture et rencontre citoyenne
     
    Mer 18
    — 17h30 > 18h30 : Rencontre citoyenne autour de “L’influence des jeux vidéo sur le corps” par Danien Bonvoisin, de Média-animation asbl.
    — à l’issue du spectacle : Pot de première et bord de scène en présence des artistes.



    Mar 17 novembre 2020– 10h et 13h30
    Mer 18 novembre 2020 – 19h

    Théâtre le Manège
     
    A partir de 12 ans
    15 / 12 / 9 / 5€ (détails tarifs)

    Bonus curiosity : 3 points

     

    https://surmars.be/evenement/stream-dream/2020-11-17/

  • Salon du mariage sam 28 & dim 29 novembre 2020 au Lotto Mons Expo

    Imprimer

    Le Salon du Mariage de Mons, offre, le temps d’un week-end, la possibilité à tous ses visiteurs de trouver tout ce qu’ils cherchent pour leur mariage ou leur pacs en un seul et même lieu !

    HORAIRES DU SALON : 


    Samedi 28 novembre 2020 de 11h à 18h30
    Dimanche 29 novembre 2020 de 10h30 à 18h30

    HORAIRES DES DEFILES :


    Samedi 28 novembre 2020 à 13h30 et 16h30
    Dimanche 29 novembre 2020 à 13h30 et 16h30

    PRIX: 9€ en prévente / 12€ sur place

    Le Salon du Mariage de Mons, offre, le temps d’un week-end, la possibilité à tous ses visiteurs de trouver tout ce qu’ils cherchent pour leur mariage en un seul et même lieu !

    Son offre vaste et représentative, la qualité de ses exposants, ses défilés en font un lieu de passage incontournable pour tous ceux qui souhaitent organiser un événement. Une offre exhaustive et de qualité, adaptée à tous les styles et à tous les budgets.

    Son but est de permettre à ses visiteurs de comparer et choisir les meilleurs services et produits qui contribueront à faire de leur évènement, l’un des plus beaux jours de leur vie !


    Défilés de mode au Salon du Mariage de Mons

    Toutes les tendances de la mode sont présentées avec plus de 50 modèles issus des collections 2019 qui défileront au rythme de 4 défilés dans une ambiance romantique et rock.

    Nous vous donnons rendez-vous à Mons Expo !

    Un show orchestré par des professionnels. Des moments forts et très attendus, les défilés présenteront les plus beaux modèles des collections 2019.

    • Robes de mariée
    • Costumes de cérémonies
    • Tenues de cocktail
    • Vêtements enfants
    • Lingerie
  • Message du gouverneur du Hainaut du 24 octobre 2020 concernant nouvelles mesures sanitaires

    Imprimer

    Chers citoyens du Hainaut,

    Les médias ne cessent de le rappeler, la situation sanitaire dans notre pays et particulièrement en Wallonie est GRAVE.

    Le Hainaut ne fait pas exception.

    Personne n’est épargné !


    Au quotidien, les chiffres s’envolent et nous montrent à quel point la COVID19 se répand au sein de la population. Personne n’est épargné, toutes les catégories d’âge sont touchées.
    Au rythme actuel, il faudra moins de 2 ou 3 jours pour que le nombre total de patients hospitalisés pour Covid-19 atteigne (puis dépasse) le maximum atteint en Hainaut lors de la première vague et moins d'une dizaine de jours pour atteindre le maximum des malades en soins intensifs.
    Aucun médecin ne souhaite devoir choisir entre deux patients et pourtant …

    Si nous n’agissons pas tous ensemble, maintenant, il sera trop tard. Un médecin devra choisir entre deux patients. Si vous êtes l’un d’entre eux, peut-être ne pourra-t-il s’occuper de vous, que trop tard.

    Les experts tirent la sonnette d’alarme !
    Les mots sont durs mais la réalité est là.

    Ce samedi encore, des experts (médecins, responsables des urgences, des centres d’appels d’urgence) TIRENT LA SONNETTE D’ALARME.


    C’est dans ce contexte qu’il a été décidé de renforcer les mesures.

    En complément du socle général et des mesures prises au niveau national, belge, un renforcement des mesures a été décidé en Wallonie. Ces mesures fortes sont indispensables et urgentes pour enrayer la propagation de la COVID-19 et protéger notre système de soins de santé.

    ==> Soyons clairs, il s’agit bien d’un RECONFINEMENT PARTIEL.

    Dès ce soir, COUVRE-FEU entre 22h et 6h du matin jusqu’au 19 novembre, sauf en cas de déplacements essentiels (ex. accès à des soins médicaux, porter assistance à une personne en difficulté, déplacements professionnels).

    Des nouvelles mesures dès ce 26 octobre !


    Les autres décisions entreront en application dès ce lundi 26 octobre, jusqu’au 19 novembre:

    Limitation à 2 personnes pour faire ses courses (enfants de moins de 12 ans non compris) ;
    Application stricte du télétravail ;
    Limitation des visites aux résidents de maisons de repos (et de soins) : 1 même visiteur par résident durant 15 jours ;
    Suspension de tous les cours dans l’enseignement supérieur y compris en première année de Bac (avec maintien possible des cours à distance, des travaux pratiques, des travaux en laboratoire et des stages) ;
    Tout sport en intérieur est suspendu sauf pour les enfants en-dessous de 12 ans ;
    Les compétitions sportives en amateur et les entrainements sportifs des jeunes de plus de 12 ans sont interdits.

    Face à cette crise longue et difficile, chacun peut faire la différence

    Pour sauver des vies : 
    1.    Appliquez les gestes barrière ==> Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, portez votre masque et respectez la distance physique de 1m50 entre vous et les autres  
    2.    Respectez les mesures
    Elles limitent nos libertés temporairement pour que nous puissions les retrouver durablement. 

    C’est maintenant qu’il faut agir pour soutenir nos médecins, infirmiers, urgentistes… 

    Appel aux volontaires !

    !! Vous êtes infirmier à domicile, étudiant en médecine, etc.

    et prêt à aider ? 

    Visitez la page « www.solidaire.aviq.be » et inscrivez-vous comme volontaire. 

    https://solidaire.aviq.be/

    Nous sommes près d’un million et demi en Hainaut, faisons la différence maintenant.

    MERCI A TOUS !

    Tommy LECLERCQ 


    Gouverneur de la Province du Hainaut 

    samedi 24 octobre 2020 

     

    https://be-alert.be/

     

     

  • Click & Collect : la solution pour acheter dans les commerces considérés comme non essentiels durant cette période de confinement sanitaire

    Imprimer

    La solution de Click & Collect aide les commerçants empéchés à poursuivre leurs activités durant ce reconfinement causé par la pandémie.

    Explication en vidéo

     

         

     

  • Confinement partiel mais renforcé en Belgique dès lundi 2 novembre 2020

    Imprimer
    BE-Alert - COVID-19 : Comité de concertation sur le durcissement du confinement 
    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo /30 octobre 2020

    F30EEAC8-7903-4C14-9946-478A20130288.png


    Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont aujourd’hui décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement. 

    Les mesures plus strictes sont indispensables si l’on entend réduire la pression croissante que subissent nos hôpitaux et aplatir rapidement et de manière radicale la courbe des contaminations.  

    1.    Vie sociale

    • Chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps.
    • Rencontre en extérieur : règle des quatre personnes, en respectant les distances de sécurité. 
    • Funérailles avec maximum 15 personnes présentes, interdiction d’organiser un repas ou une réception après la cérémonie. 
    • Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux. Rassemblements de maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. 
    • Les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens. Cependant, les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés.
    • Les mariages n’ont lieu qu’en présence des époux, des témoins et des officiers de l’état civil.


    2.   Vie économique 

    • Le télétravail est obligatoire dans les domaines qui le permettent. Lorsque le télétravail est impossible, le port du masque et l’aération des locaux sont obligatoires. Les restaurants d’entreprises sont fermés. 
    • Les centres de vacances et campings sont fermés dans leur intégralité à partir du mardi 3 novembre, le matin. Jusqu’à ce moment, les activités en intérieur et en groupe des centres de vacances sont suspendues. Les repas pourront être consommés dans les maisons de vacances, par famille. 
    • Les hôtel et les B&B restent ouverts mais leurs restaurants sont fermés. Les repas peuvent être consommés dans la chambre. 
    • Les magasins non essentiels ferment mais peuvent organiser des retraits et des livraisons à domicile de biens commandés à l’avance. Accès au magasin interdit lors du retrait des achats. 
    • Pour assurer des règles de concurrence loyales, les supermarchés et les marchés (< 200 personnes) limitent leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.
    • Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations.
    • Les professions non médicales (les coiffeurs, les maquilleurs, les centres de bien-être, de massage, les salons de beauté, etc.) ferment.
    • Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale. 
    • Les parcs animaliers ferment.


    3.    Écoles 

    • Pour tous les niveaux d'enseignement, les cours seront suspendu le 12 et 13 novembre. Les cours reprendront le lundi 16 novembre. 
    • Pour l'enseignement secondaire, les élèves des deuxième et troisième degrés suivront un enseignement en présentiel au maximum à 50 % jusqu'au 1er décembre. Avant le 1er décembre, nous évaluerons si un enseignement en présentiel à 100 % est à nouveau possible.
    • Pour l'enseignement supérieur, l'enseignement à distance sera dispensé :
      • aux étudiants de première année : jusqu'au 1er décembre, date à laquelle ils pourront suivre à nouveau un enseignement en présentiel.
      • aux étudiants plus âgés, au moins jusqu'à la fin de l'année civile.
    • Les enseignants se réuniront en ligne ; la même règle s’applique aux journées pédagogiques.
    • Interdiction d’organiser des teambuildings physiques. 


    4.    Dates de début et de fin

    • Les mesures entrent en vigueur sur tout le territoire à partir du lundi 2 novembre 2020.
    • Les mesures s’appliquent pendant une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre 2020 inclus. Pour les commerces non essentiels, le Comité de concertation procèdera à une évaluation le 1er décembre.

    Vous pouvez relire ces informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-comite-de-concertation-sur-le-durcissement-du-confinement

    Coronavirus : activités économiques autorisées

    Mise à jour 30 octobre 2020

    Le port du masque buccal est obligatoire pour toutes les personnes âgées de plus de 12 ans accomplis ou plus dans les lieux privés ou publics à forte fréquentation ou lorsqu’il n’est pas possible de respecter la distance sociale. C’est le cas en particulier dans les magasins, les rues commerçantes et autres zones déterminées par les autorités communales compétentes et délimités par un affichage précisant les heures d’application, les centres commerciaux, les établissements et les lieux où des activités horeca sont autorisées, les salles de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les bâtiments publics et les palais de justice (pour les parties accessibles au public) et les bibliothèques. S'il n'est pas possible de porter un masque buccal pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.

    Les consignes d’hygiène personnelle (se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans le pli du coude, utiliser des mouchoirs en papier neufs et les jeter dans une poubelle fermée) ainsi que les mesures de distanciation sociale (minimum 1,5 m entre les personnes) restent les meilleures actions que chacun doit respecter. Il est demandé également d’éviter autant que possible les poignées de mains et les embrassades. C’est de la responsabilité et du sens civique de chacun de continuer à limiter au maximum ses contacts rapprochés et à appliquer au maximum les mesures de prévention nécessaires.

    Principes généraux

    Concernant le comportement individuel, il y a 6 règles d’or :

    • Les mesures d’hygiène restent indispensables.
    • Les activités en extérieur doivent être, dans la mesure du possible, privilégiées. Le cas échéant, la pièce doit être suffisamment ventilée.
    • Il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque.
    • Les distances de sécurité de 1,5 m restent d’application, sauf pour les personnes vivant ensemble sous le même toit, pour les personnes qui ont des contacts rapprochés durables entre elles, pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans inclus entre eux et entre les accompagnateurs d’une part et les personnes ayant besoin d’une assistance d’autre part. Quand la distance de sécurité ne peut pas être respectée, il est nécessaire de porter un masque.
    • Il est indispensable que chacun limite ses contacts rapprochés autant que possible. On entend par « contact rapproché » un contact de plus de 15 minutes, sans distance d’1,5 m et sans masque.
    • Les rassemblements privés sont limités à un maximum de 4 personnes (enfants jusque 12 ans accomplis non compris), sauf les exceptions prévues dans l’arrêté ministériel. Les rassemblements organisés par un professionnel avec application du protocole sanitaire de référence ne sont pas soumis à cette limitation.

    Ces six règles d’or sont des consignes et non des conseils : elles doivent donc être respectées par tout le monde.

    Les contacts rapprochés s’entendent par personne (et plus par ménage). Depuis le 19 octobre 2020, chaque personne est autorisée à rencontrer de manière rapprochée, 1 personne par quinzaine, toujours la même,  avec laquelle la distance de sécurité d’1,5 m ne doit pas être respectée.  Les enfants jusque 12 ans accomplis et les personnes vivant sous le même toit ne sont pas comptabilisés à ce niveau. Les contacts entre personnes qui ne font pas partie des « contacts rapprochés » peuvent être aussi nombreux que souhaité, pour autant qu’ils se déroulent dans le respect strict des 6 règles d’or, en particulier de la distance de sécurité d’1,5 m, du port du masque et qu’ils n’excèdent pas 4 personnes.

    Pour les rassemblements privés à la maison, chaque ménage est autorisé à accueillir maximum 4 personnes en même temps, les enfants jusque 12 ans accomplis non compris, en respectant les règles de distance physique et de port du masque si nécessaire.

    Les rassemblements non organisés qui ont lieu en extérieur sont limités à maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit. Les enfants jusque 12 ans accomplis ne doivent pas être comptabilisés.

    En ce qui concerne l’organisation des activités, un cadre réglementaire est prévu :

    • les activités organisées peuvent avoir lieu, avec des protocoles ou l’application des règles générales prévues qui protègent à la fois les utilisateurs et le personnel. Ces protocoles sont réalisés en concertation avec les ministres compétents et publiés sur le site web info-coronavirus.be. Si des dispositions plus strictes sont prévues dans l’arrêté ministériel, elles prévalent par rapport aux protocoles et aux guides génériques ;
    • le télétravail constitue la norme dès qu’il est possible de l’organiser.

    Si aucun protocole ou guide ne s’applique pour un secteur, les règles minimales prévues dans l’arrêté ministériel sont d’application :

    • l’entreprise ou l’association informe les clients et les travailleurs en temps utile des mesures de prévention en vigueur et dispense une formation appropriée aux travailleurs
    • une distance de 1,5 mètre est garantie entre chaque personne
    • des masques et d’autres moyens de protection personnelle sont en tout temps fortement recommandés, et sont utilisés si les règles de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées en raison de la nature de l’activité exercée
    • l’activité doit être organisée de manière à éviter les rassemblements
    • l'entreprise ou l’association met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l'hygiène des mains
    • l’entreprise ou l’association prend les mesures d’hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement le lieu de travail et le matériel utilisé
    • l’entreprise ou l’association assure une bonne aération du lieu de travail
    • une personne de contact est désignée et rendue publique afin que les clients et les membres du personnel puissent signaler une éventuelle contamination par le coronavirus Covid-19 afin de faciliter le « contact tracing »
    • les terrasses et les espaces publics sont organisés conformément aux prescriptions édictées par les autorités communales et dans le respect des mêmes règles qu'à l'intérieur

    Toutes les entreprises et associations suivent les dispositions prévues dans les guides génériques applicables pour prévenir la diffusion du Covid-19 sur le lieu de travail. Ces guides sont disponibles sur le site du SPF Economie et du SPF Emploi et Travail.

    Commerces, magasins, professions libérales et classes moyennes

    Principe général : toutes les entreprises et associations qui offrent des biens ou des services aux consommateurs peuvent ouvrir au public.

    Cette règle ne s’applique pas aux entreprises ou parties d’entreprises suivantes, qui restent fermées :

    • les centres de bien-être, en ce compris notamment les saunas, les jacuzzis, les cabines de vapeur et les hammams, même pour une utilisation privative
    • les discothèques et dancings
    • les établissements relevant du secteur horeca et les autres établissements de restauration et débits de boissons (sauf exceptions)
    • les salles de réception et de fêtes, sauf pour l'organisation des repas après les enterrements et les crémations
    • certaines activités ambulantes (voir ci-dessous)
    • les espaces intérieurs dans les zoos et les parcs animaliers
    • les parcs d’attraction
    • les plaines de jeux intérieures
    • les salles de bowling
    • les piscines
    • les foires commerciales, en ce compris les salons
    • les cinémas

    Les entreprises peuvent exercer leurs activités selon les règles générales minimales, telles que décrites dans les guides génériques applicables pour prévenir la propagation du Covid-19 sur le lieu de travail (guide généralguide pour les commercesguide pour l’horeca), éventuellement complétées avec les règles du protocole sectoriel qui leur est applicable. Les clients ne peuvent être reçus que pour une période n’excédant pas 30 minutes ou le temps strictement nécessaire en cas de rendez-vous.

    Un guide générique relatif à l’ouverture des commerces a été établi. Sont également abordées dans ce guide, les recommandations pour

    • les centres commerciaux
    • les professions avec et sans contact
    • le commerce ambulant et les marchés

    Ce guide a pour but d’aider les indépendants et les commerçants à exercer leurs activités dans des conditions sûres propices à éviter l’apparition d’une nouvelle vague de contaminations au Covid-19. Il est disponible en français, néerlandais, allemand et anglais.

    Nous avons également développé un kit de communication dans ces mêmes 4 langues pour aider les entreprises et les communes à informer au mieux la clientèle.

    TÉLÉCHARGER LE GUIDE POUR LES COMMERCES (PDF, 1.24 MO)

    DEN LEITFADEN HERUNTERLADEN (PDF, 3.95 MO)

    DOWNLOAD THE GUIDE (PDF, 3.95 MO)

    TÉLÉCHARGER LE KIT DE COMMUNICATION

    Commerces de détail

    Le port du masque (ou d’une alternative en tissu couvrant la bouche et le nez) est obligatoire dans tous les commerces, les centres commerciaux et les rues commerçantes, pour toute personne âgée de plus de 12 ans accomplis (personnel compris). Si cela n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.

    Tous les magasins peuvent ouvrir à leurs jours et heures habituels. Les mesures locales ou régionales de couvre-feu nocturne doivent être respectées.

    Les magasins de nuit peuvent rester ouverts à partir de leur heure habituelle et jusque 22h au plus tard.

    La vente de boissons alcoolisées est interdite dans tous les établissements, en ce compris les distributeurs automatiques, après 20h et jusque 5h du matin.

    Les courses sont effectuées seul ou avec maximum une autre personne et pendant une période de maximum 30 minutes. Un adulte peut accompagner les mineurs du même ménage ou les personnes ayant besoin d’une assistance.

    La durée de visite dans les centres commerciaux doit être limitée au strict nécessaire.

    L’accès aux commerces doit être organisé afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps à l’intérieur à maximum 1 personne par 10 m² de surface au sol accessible. 

    Si un commerce fait moins de 20 m2, il peut accueillir un maximum de 2 clients en même temps, pour autant que la distance de 1,5 m entre chaque client soit garantie.

    Partout, il convient de garantir une distance minimale de 1,5 mètre entre les personnes (personnel et clients). Une signalisation et un marquage au sol adaptés sont mis en place dans les centres commerciaux.

    Aucune action promotionnelle n’est autorisée sur la voie publique. Les étalages, drapeaux ou autres objets n’y sont pas permis.

    Il est également conseillé de donner une priorité aux personnes âgées, aux personnes à mobilité réduite et au personnel soignant.

    Les services de restauration et de consommation de boissons sur place sont interdits.

    Si l’ordre public ou l’intérêt général le requiert, le bourgmestre peut ordonner les mesures de police nécessaires.

    Les paiements électroniques sont encouragés, non pas parce que l’argent liquide est contaminé, mais parce qu'ils permettent de conserver les mesures de distanciation sociale. Les terminaux de paiement doivent être régulièrement nettoyés ou désinfectés. Les fournisseurs de terminaux recommandent à cet effet d'utiliser des lingettes à base d'éthanol ou un chiffon humide contenant au moins 70 % d'éthanol, afin de ne pas endommager l'appareil. Il est vivement déconseillé de pulvériser du produit d'entretien ou du désinfectant pour surfaces directement sur le terminal. En complément de ce nettoyage, les commerçants peuvent également placer un distributeur de gel hydro-alcoolique à côté du terminal et encourager leurs clients à se laver les mains avant de l’utiliser. La mise à disposition de cotons-tiges pour taper son code sur l'appareil est également envisageable.

    La commercialisation de produits à des prix exorbitants peut être signalée via pointdecontact.belgique.be.

    Marchés, activités ambulantes et fêtes foraines

    Les marchés sont autorisés sous certaines conditions d’organisation favorisant la distance sociale et l’hygiène des mains (voir le guide de conseils relatif à l’ouverture des commerces cité ci-dessus).

    Les braderies, les brocantes, les marchés aux puces, les marchés annuels, les marchés et villages de Noël sont interdits.

    Le nombre maximal de visiteurs autorisés dans le marché ne peut excéder 1 client par 1,5 m courant d’étals de l’échoppe ou du stand en question. L’organisateur met en place sur le marché un plan de circulation à sens unique, avec des entrées et des sorties distinctes, sauf dérogation motivée accordée par les autorités locales compétentes qui déterminent, dans ce cas, une solution alternative.

    Les courses sont effectuées seul ou avec maximum une autre personne et pendant une période de maximum 30 minutes. Un adulte peut accompagner les mineurs du même ménage ou les personnes ayant besoin d’une assistance.

    Des produits nécessaires à l’hygiène des mains sont mis à la disposition des clients aux entrées et sorties du marché, ainsi qu’à chaque échoppe ou stand.

    Le port du masque ou d’une alternative en tissu couvrant la bouche et le nez est obligatoire pour les commerçants ambulants. Si cela n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé. Les autorités communales peuvent, si elles le souhaitent, décider d’imposer également le port du masque aux clients.

    La consommation de boissons et de nourriture n’est pas autorisée sur les marchés. La vente de nourriture et de boissons à emporter reste bien sûr possible.

    Les fêtes foraines sont interdites.

    Vous trouverez d’autres conseils pour la tenue des marchés dans notre guide pour les commerces.

    Cafés et restaurants

    Tous les établissement de restauration et de vente de boissons doivent rester fermés.

    Cette interdiction vaut également pour les terrasses de ces établissements. Le mobilier de ces terrasses doit être enlevé.

    Il est permis de proposer des repas et des boissons non alcoolisées à emporter jusqu'à 22 heures au plus tard. Si ces services sont offerts, il convient de les organiser pour éviter les files d’attente. 

    La livraison de repas est également autorisée jusque 22 heures. Des boissons peuvent être fournies en accompagnement des repas. La livraison de boissons seules n’est pas autorisée. Au-delà de 20 heures, seules les boissons non-alcoolisées sont permises.

    Les établissements de restauration à emporter de type « take-away », les services de livraison à domicile (Deliveroo, Uber Eats, etc.), les drive-in, les sandwicheries, les snacks et les friteries restent autorisés jusque 22h00. Leurs tenanciers doivent veiller à respecter les mesures d’hygiène et s’organiser pour éviter les files d’attente.

    Les salles de dégustation annexes à un commerce alimentaire doivent être fermées. Cela concerne par exemple, les salons de thé jouxtant certaines pâtisseries et plus généralement, tout espace où les clients peuvent s’installer pour manger.

    Par dérogation à l’interdiction générale, les établissements suivants peuvent rester ouverts, moyennant le respect du protocole sectoriel :

    • tous les types d`hébergement, en ce compris leur restaurant mais à l'exclusion de leurs autres débits de boisson, et ce uniquement pour les clients qui y séjournent
    • les cuisines de collectivité pour les communautés résidentielles, scolaires, de vie et de travail
    • les facilités collectives pour les personnes sans-abri
    • les établissements de restauration et les débits de boissons dans les zones de transit des aéroports

    Les réceptions et banquets sont interdits. Toutefois, une réception après des funérailles reste possible avec 40 personnes maximum et dans le respect des règles en application pour les activités horeca autorisées.

    Hôtels et autres types d’hébergements 

    Les hôtels peuvent exercer l’intégralité de leurs activités habituelles dans le respect du protocole adopté par le secteur. Les services de restauration sont uniquement autorisés pour les clients séjournant une nuitée à l’hôtel. Leurs bars, lobbys et autres débits de boissons restent fermés.

    Au minimum les modalités spécifiques suivantes s'appliquent à l'accueil des clients :

    • les tables sont disposées de manière à garantir une distance d'au moins 1,5 m entre les tablées, sauf si les tables sont séparées par une paroi en plexiglas ou une alternative équivalente, d'une hauteur minimale de 1,8 m
    • un maximum de 4 personnes par table est autorisé (sauf si toutes les personnes font partie du même ménage)
    • seules des places assises à table sont autorisées
    • chaque personne doit rester assise à sa propre table
    • le port du masque ou, si cela est impossible pour des raisons médicales, d'un écran facial est obligatoire pour le personnel
    • aucun service au bar n'est autorisé
    • les données de contact qui peuvent se limiter à un numéro de téléphone ou à une adresse e-mail d'un client par table, sont enregistrées à l'arrivée.
      Elles sont conservées, dans le respect de la protection des données à caractère personnel, pendant 14 jours calendrier afin de faciliter toute recherche de contact ultérieure. Les clients qui refusent de laisser leurs coordonnées se voient refuser l'accès à l'établissement à l'arrivée. Ces données de contact ne peuvent être utilisées à d'autres fins que la lutte contre la Covid-19 et elles doivent être détruites après 14 jours calendrier

    Les hébergements touristiques (Airbnb, gîtes, campings…) peuvent ouvrir dans le respect des protocoles applicables. En ce qui concerne le nombre de convives par unité d’habitation, les mêmes règles que pour les rassemblements privés à domicile s’appliquent. Cela signifie que chaque ménage est autorisé à louer une unité d’habitation avec maximum 4 autres personnes (enfants de moins de 12 ans accomplis non compris). Les éventuels bars de ces hébergements doivent rester fermés.

    Les piscines intérieures et extérieures accessibles au public doivent être fermées.

    Les discothèques et dancings de ces hébergements doivent, à ce stade, rester fermés.

    Métiers de contact

    Toutes les activités impliquant des contacts physiques avec la clientèle doivent respecter les consignes et recommandations figurant dans le guide de conseils relatif à l’ouverture des commerces cité ci-dessus. Le port du masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire pour le personnel de l’établissement, ainsi que pour toute personne de plus de 12 ans accomplis s’y trouvant. Cette protection peut être ôtée le temps nécessaire aux traitements spécifiques du visage.

    Les centres d’esthétique, les esthéticien(ne)s, les salons de massage, les salons de manucure et de pédicurie non médicale, ainsi que les coiffeurs et les barbiers ne peuvent exercer que sur rendez-vous. Les prestataires de service prennent les mesures d’hygiène adéquates afin de désinfecter leurs mains, les instruments manipulés et leur poste de travail entre chaque client.

    Les postes de travail doivent être séparés au moins d’1,5 mètre. Les salles d’attente ne peuvent pas être accessibles aux clients, tout comme les toilettes (sauf en cas d’urgence). La distribution de boissons et de nourriture est interdite.

    Le service à domicile est autorisé et doit être limité à la durée strictement nécessaire.

    Les salons de coiffure ne peuvent en principe accueillir qu’un seul client par 10 m2. Toutefois, il est permis de déroger à cette règle si des parois de protection en plexiglas (ou une alternative équivalente) sont disposées entre les postes de travail et qu’une distance de 1,5 m entre les personnes est assurée.

    Les studios de tatouage et de piercing peuvent également rouvrir aux mêmes conditions. Les règles spécifiques à la pratique du tatouage et du piercing, notamment en matière d’hygiène, restent d’application. Le service à domicile n’est pas autorisé.

    Vous trouverez d’autres conseils sur les règles applicables aux métiers de contact dans notre guide concernant l’ouverture des commerces.

    Tourisme

    Le tourisme et les activités touristiques sont autorisés sur l’ensemble du territoire belge. Toutefois, les voyages non essentiels vers la Belgique sont interdits.

    Les voyages à l’étranger sont autorisés. Toutefois, les voyages vers certains pays ou certaines régions restent déconseillés. Dans tous les cas, l’entrée dans un pays dépend toujours du pays en question.

    Il est extrêmement important de consulter  avant le départ les conseils aux voyageurs figurant sur le site du SPF Affaires étrangères afin de connaître la situation et les mesures prises dans le pays de destination. Voir : diplomatie.belgium.be.

    Le SPF Affaires étrangères utilise des codes de couleur (vert, orange et rouge) sur son site web pour indiquer s'il est possible ou déconseillé de voyager dans un pays ou une région en particulier. Ces codes couleurs déterminent également les règles que les voyageurs doivent respecter au retour de ces pays ou régions, notamment en matière de quarantaine et de dépistage (testing). Ces consignes ne concernent pas les personnes qui passent moins de 48h dans une zone rouge (comme les transfrontaliers par exemple).

    Nous vous conseillons également de consulter « Re-open EU », une plateforme web mise en place par la Commission européenne. Elle contient des informations essentielles qui permettent le rétablissement de la libre circulation et la relance du tourisme dans de bonnes conditions de sécurité dans toute l’Europe.

    Transport

    Les taxis peuvent transporter des clients moyennant le respect d'une distance minimale de 1,5 mètre entre chaque personne. Le nombre de personnes qui peuvent être transportées varie donc en fonction du type de véhicule. Les personnes vivant sous le même toit ou faisant partie des contacts rapprochés peuvent partager un même taxi. La règle de la distance minimale n’est dans ce cas pas d’application. Il est conseillé d’aérer et de nettoyer régulièrement le véhicule. Se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu est fortement recommandé.

    Ces mêmes règles sont d’application pour le co-voiturage et le transport bénévole de personnes à mobilité réduite ou dans le besoin. Dans la mesure du possible, essayez de toujours partager un véhicule avec la même personne et uniquement pour des déplacements indispensables.

    Ces dispositions de base peuvent le cas échéant faire l’objet de protocoles sectoriels plus détaillés. Nous vous invitons à vérifier sur le site info-coronavirus.be si tel est le cas.

    Les voitures, trottinettes et autres vélos partagés ou de location sont autorisés ainsi que les go-karts et cuistax (pour une ou plusieurs personnes).

    Les transports publics sont maintenus. Le citoyen de plus de 12 ans accomplis est obligé de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu dès l’entrée dans la gare, sur le quai ou un point d’arrêt, dans le bus, le (pré)métro, le tram, le train ou tout autre moyen de transport organisé par une autorité publique.

    Autres secteurs et activités

    Le télétravail à la maison plusieurs jours par semaine constitue la règle partout où il est possible. Tous les commerces, entreprises et services peuvent également planifier des moments de retour bien organisé et dans le respect des règles sanitaires.

    Les plaines de jeux intérieures, les bureaux de paris et les établissements de jeux de hasard de classes I et II doivent fermer. Les parcs d’attractions, les espaces intérieurs des parcs animaliers doivent également être fermés. La vente et la consommation de boissons et de nourriture sur place sont interdites.

    Les cinémas et autres établissements relevant des secteurs culturel, festif, récréatif et sportif doivent également être fermés (sauf exceptions mentionnées dans l’arrêté ministériel, notamment concernant certaines activités organisées pour des enfants de moins de 12 ans accomplis).

    Nous vous invitons à consulter les FAQ du site info-coronavirus.be pour plus d’information.

    Les foires commerciales, en ce compris les salons, sont temporairement interdites.

    Un maximum de 100 participants peut assister à des manifestations statiques qui se déroulent sur la voie publique. La distanciation sociale doit dans ce cas être respectée et l’événement doit avoir au préalable été autorisé par les autorités communales compétentes.

    Une évaluation du risque doit être menée à l’aide de l’outil Covid Event Risk Model (CERM)  dans certains cas (voir FAQ du site info-coronavirus.be).

    Il appartient à l’organisateur d’introduire les données dans le CERM et d’en transmettre les résultats (sous forme de certificat) à l’autorité communale. L’évaluation rendue par le CERM est indicative. Elle aide l’organisateur à identifier les éventuelles mesures supplémentaires à prendre pour veiller à la sécurité du public. Elle aide l’autorité communale à se prononcer sur l’octroi d’une autorisation.

    Obligation d’enregistrement

    Afin de faciliter le traçage des chaînes de contamination au Covid-19, la tenue d’un registre clients est obligatoire dans les hôtels.

    Dans les hôtels, il convient de demander les coordonnées (au minimum une adresse e-mail ou un numéro de téléphone) d’un visiteur ou d’un participant par ménage, au plus tard à l’arrivée dans les lieux (formulaire-type disponible sur notre site). Ces données doivent être conservées pendant 14 jours calendrier afin de faciliter la recherche ultérieure des contacts et elles ne peuvent être utilisées que dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Passé ce délai, les données et leurs formulaires de récolte doivent être détruits.

    Les clients doivent donner leur consentement explicite au traitement de leurs données personnelles. Les clients qui refusent de laisser leurs coordonnées ne peuvent pas avoir accès à l’établissement.

    Contrôle des mesures

    Les citoyens qui ne respectent pas le port du masque dans les endroits où il est obligatoire, s’exposent à une sanction pénale.

    Il existe des mesures restrictives complémentaires imposées par les autorités régionales, locales ou provinciales. Ces mesures (non évoquées sur ce site) viennent s’ajouter à celles fixées par le Gouvernement fédéral.

    Les polices locales et fédérales veillent au respect strict des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus et aider les professionnels de la santé. Elles sont habilitées à sanctionner et à imposer, le cas échéant, l’arrêt d’une activité ne respectant pas les conditions d’exercice (par exemple, le port du masque obligatoire).

    Nous avons confiance en votre sens civique et votre solidarité. Nous vous remercions d’avance pour votre coopération et votre respect des règles et des injonctions des autorités de contrôle. Il en va de la santé de tous.

    Publication au Moniteur Belge:

    https://www.anneliesverlinden.be/storage/ringleader/annelies-verlinden/20101101mb-ar.pdf


    Partagez les bons réflexes, pas le virus !

    https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/coronavirus/coronavirus-activites

    Coronalert.PNG

    https://coronalert.be/fr/

  • Nouvelles mesures Covid-19 dès jeudi 29 octobre 2020 : Arrêté ministériel du 28.10.20

    Imprimer

    Communiqué de la ministre de l’Intérieur et des Réformes institutionnelles Annelies Verlinden 

    Source : https://www.info-coronavirus.be/fr/news/ar-2810/

    Le Premier ministre et les ministres-présidents se sont concertés aujourd’hui au sujet des mesures urgentes visant à endiguer la propagation du coronavirus COVID-19. Se fondant sur cette concertation, la ministre de l’Intérieur a élaboré un cadre juridique aussi clair que possible.

    Il a été décidé de procéder à la publication d’un arrêté ministériel qui devrait assurer une convergence maximale de toutes les mesures pour l’ensemble du territoire belge.

    Compte tenu de la gravité de la situation et du fait que chaque heure et chaque jour comptent, il a également été décidé que les mesures entreraient en vigueur immédiatement, à partir de minuit.

    Le socle fédéral est ainsi élargi aux mesures suivantes :

    • Magasins : les achats en magasin ne peuvent être effectués qu’individuellement ou avec une seule autre personne pendant maximum 30 minutes (par magasin).
    • Hôtels et autres types d’hébergement : le restaurant seulement est ouvert et l’est uniquement pour les clients de l’hôtel.
    • Tous les établissements (ou parties d’établissements) appartenant au secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel seront fermés, y compris :
      • les casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris ;
      • les centres de bien-être, y compris entre autres les saunas, jacuzzis, bains de vapeur et hammams, sauf si leur utilisation est privée ;
      • les discothèques et les dancings ;
      • les salles de fête et de réception, excepté pour l’organisation de repas à l’occasion de funérailles ou d’une crémation ;
      • les parcs d’attractions ;
      • les plaines de jeux intérieures ;
      • les pistes de bowling ;
      • les fêtes foraines, marchés annuels, brocantes, marchés aux puces, marchés de Noël et villages d’hiver ;
      • les piscines ;
      • les foires commerciales, y compris les salons ;
      • les cinémas.

    Peuvent rester ouverts :

    • Les plaines de jeux extérieures ;
    • Les espaces extérieurs des zoos, parcs animaliers, parcs naturels et musées en plein air, y compris l’entrée, la sortie, les installations sanitaires, les premiers secours et les bâtiments de secours ;
    • Les bibliothèques;
    • Les lieux de culte et les bâtiments destinés à l’exercice public des services de morale non confessionnelle ;
    • Les espaces extérieurs des infrastructures sportives pour la pratique individuelle du sport ;
    • Les pistes équestres couvertes de manèges et hippodromes, et ce à la seule fin du bien-être des animaux ;
    • Les lieux culturels, pour les -12 ans dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires, dans le cadre de stages et activités organisés, et pour les membres du personnel dans le cadre de leurs activités professionnelles ;
    • Les salles de sport et installations sportives, mais uniquement :
      • dans la mesure où il ne s’agit pas d’une piscine, pour les groupes scolaires d’enfants jusqu’à 12 ans inclus dans le cadre d’activités scolaires ou extrascolaires de l’enseignement obligatoire ;
      • dans la mesure où il ne s’agit pas d’une piscine, pour les stages et camps sportifs organisés par les autorités locales et destinés aux enfants jusqu’à 12 ans inclus ;
      • pour les entrainements de sportifs professionnels ;
      • pour les compétitions professionnelles ;
      • pour les activités autres que sportives, dans la mesure où elles sont autorisées en vertu des dispositions de l’arrêté ministériel et des protocoles en vigueur.
    • Mariages, enterrement, crémations, services religieux et services non confessionnels : limitation à max. 40 personnes ;
    • Enseignement : selon les directives des Communautés ;
    • Sport :
      • professionnel : compétitions et entraînements uniquement sans public, à l’intérieur et à l’extérieur ;
      • compétitions et entrainements amateur : uniquement pour les -12 ans, en présence d’un parent maximum, uniquement à l’extérieur ;
    • Jeunesse : camps, stages et activités avec des enfants de -12 ans, sans nuitée, autorisés. Port du masque obligatoire pour les accompagnateurs ;
    • Activités organisées pour les -12 ans, avec accompagnement ou dans le cadre de camps et stages : max. 50 personnes.

    Les mesures seront dans un premier temps applicables jusqu’au 19 novembre 2020.

    Les règles s’ajoutent au socle fédéral déjà existant :

    • Le télétravail reste la règle.
    • Les contacts sans distanciation (contacts rapprochés) sont limités à max. 1 personne.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 mêmes personnes toutes les deux semaines.
    • Les rassemblements dans le domaine public sont limités à maximum 4 personnes.
    • Les marchés restent ouverts mais la consommation de boissons et de nourriture et y est interdite. Les marchés aux puces, brocantes et marchés de Noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants sont fermés. Les repas à emporter restent possibles jusqu’à 22 heures.
    • Les magasins de nuit doivent fermer à 22h00. La vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.
    • Il est interdit de se déplacer dans l’espace public entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels, qui ne peuvent être reportés, comme les raisons médicales urgentes, les déplacements professionnels et les trajets domicile-travail. Les couvre-feux locaux et provinciaux peuvent être plus stricts.
  • Dimanche gratuit dans les musées montois 1er novembre 2020 de 10h à 18h

    Imprimer

    ANNULE !

    Les musées sont fermés suite décision des autorités dû à la pandémie Covid-19

    Lire la suite

  • Nouvelles mesures sanitaires dès ce samedi 24 octobre 2020 en région wallonne

    Imprimer
    Face à la gravité de la 2e vague de l'épidémie en Wallonie, les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en accord avec les gouverneurs des 5 provinces wallonnes, ont pris une série de mesures complémentaires à celles décidées par le Comité de concertation fédéral le 23 octobre.

    Celles-ci entreront en vigueur le samedi 24 octobre (lundi 26 dans l'enseignement) et se prolongeront jusqu'au 19 novembre.

    61F01CCA-4DBE-4CCC-8534-D1AF4C32C23F.jpeg

    Couvre-feu élargi de 22 h à 6 h du matin

    Ce couvre-feu s'applique sauf en cas de déplacements essentiels qui ne peuvent être reportés, tels que notamment :

    • avoir accès aux soins médicaux ;
    • fournir l'assistance et les soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes en situation de handicap et aux personnes vulnérables ;
    • effectuer les déplacements professionnels, en ce compris le trajet domicile-lieu de travail.

    Commerces

    Les courses doivent se faire à 2 (exception faite des enfants de moins de 12 ans).

    Télétravail

    Le télétravail est obligatoire. Pour les métiers où les travailleurs ne peuvent exercer leurs activités par télétravail, les employeurs et les syndicats doivent faire en sorte que les règles de distanciation sociale, port du masque et autres mesures sanitaires soient effectives et contrôlées.

    Maisons de repos

    Les visites au sein de la maison de repos (et de soins) sont limitées à maximum un visiteur par résident, toujours le même pendant 15 jours. Après ce premier cycle de 15 jours, soit le visiteur recommence un nouveau cycle de visites de 15 jours, soit un nouveau visiteur entame un nouveau cycle de visites de 15 jours.

    Les visites doivent se faire dans un espace dédié et non dans la chambre (sauf pour les situations exceptionnelles de fin de vie ou en présence d'un syndrome de glissement).

    Enseignement supérieur

    Tous les cours en présentiel dans l'enseignement supérieur sont suspendus jusqu'au 19 novembre (exception faite des travaux pratiques, labos et stages).

    Sport

    • Tout sport en intérieur est suspendu jusqu'au 19 novembre sauf pour les enfants en-dessous de 12 ans.
    • Les compétitions sportives en amateur et les entrainements sportifs des jeunes de plus de 12 ans sont interdits.
  • Nouvelles mesures "Covid-19" du 23 octobre 2020 en Belgique

    Imprimer

    AFFBF1CE-3B89-45EC-B2DE-5C13BE2D99E2.jpeg



    BE-Alert - COVID-19 niveau d’alerte 4 : le Comité de concertation renforce les règles de lutte contre le corona pour le sport, la culture et l’enseignement supérieur 


     
    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

     
    Le Comité de concertation a pris une série de mesures de lutte contre le corona en matière de sport, d’événements culturels et d’enseignement (supérieur), conformément au niveau d’alerte 4. 

    Les règles plus strictes sont indispensables pour décharger les hôpitaux, éviter de devoir fermer toutes les écoles, empêcher un arrêt de toute l’économie et ne pas isoler de trop nombreux concitoyens à cause d’un confinement généralisé. 

    Voici les mesures supplémentaires de lutte contre le corona : 

    1.    Événements sportifs : toutes les compétitions sportives professionnelles à l’intérieur et à l’extérieur se déroulent sans public. Toutes les compétitions amateurs sont suspendues. Les compétitions concernant des jeunes jusqu’à 18 ans restent autorisées, mais seul un membre de la famille peut y assister. Il reste interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture. 

    2.    Enseignement supérieur : le taux d’occupation des locaux descend à maximum 20 % avec obligation de port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n’est pas possible. Cette règle n’est pas applicable aux étudiants de première année. 

    3.    Événements culturels à l’intérieur (culturels, religieux, éducatifs, associatifs) : maximum 40 personnes sont autorisées s’il y a suffisamment de garanties que l’organisation permet de respecter les règles de lutte contre le coronavirus, et maximum 200 personnes moyennant le respect de la règle d’1,5 mètre de distance et le port du masque. La vente de boissons et de nourriture est interdite.

    4.    Transports en commun : chaque autorité veille, dans le cadre de ses compétences, à ce que la capacité des transports en commun soit optimalisée afin d’éviter toute surfréquentation. 

    5.    Les parcs d’attraction sont temporairement fermés. 

    6.    Parcs animaliers : les espaces intérieurs sont fermés au public ; il est interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture. 

    7.    Le télétravail reste la règle. Il a été décidé avec les fédérations patronales de mettre en place un système de monitoring visant à responsabiliser, afin d’appliquer la règle du télétravail dès que possible. 

    Au vu de l’urgence de la situation, ces règles entrent directement en vigueur et seront applicables dès leur publication, le vendredi 23 octobre 2020. Les règles resteront en vigueur jusqu’au 19 novembre 2020 inclus, avec une évaluation intermédiaire après deux semaines.

    Plus d’information :
     
    Rappel des mesures prises le 16 octobre 2020
    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
    • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

    Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.


    Plus d’informations sur les nouvelles mesures : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/niveau-dalerte-4-de-la-covid-19-des-regles-plus-strictes-partir-du-lundi-19

    Installer Coronalert sur votre smartphone

    Coronalert.PNG

    Coronalert est une application mobile gratuite et facile d’utilisation qui permet de renforcer notre lutte commune contre le coronavirus. Si une personne est testée positive au Covid-19, elle peut ainsi avertir directement les contacts à haut-risque croisés dans les heures et jours précédents. Cette application agit en complément du suivi de contacts traditionnel, un suivi de contacts renforcé est une des clés face au coronavirus.

    Ajoutons que si vous deviez effectuer un test de dépistage, vous recevrez les résultats de celui-ci directement sur votre téléphone.
    Pour que cette application soit la plus efficace possible, nous encourageons le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones à l’utiliser. Celle-ci a été développée en veillant à garantir un maximum notre vie privée, elle ne se base ainsi pas sur la géolocalisation et n’utilise aucune de vos données personnelles. 

    Vous retrouverez toutes les informations, et réponses à vos questions sur le site www.coronalert.be.
     
  • Changement d'heure ce dimanche 25 octobre 2020: passage à l'heure d'hiver jusqu'au 28 mars 2021

    Imprimer

    Changement d'heure ce dimanche 25 octobre 2020, on recule d'une heure !

    A 3 h du matin il sera de nouveau 2h

    On dort donc une heure de plus !

    Il fera clair plus tôt au matin mais noir plus tôt aussi en soirée...

    Théoriquement l'heure d'été reviendra le 28 mars 2021 mais il est question de ne plus changer les heures prochainement. La question est de choisir entre l'heure d'hiver ( l'heure originale en fait) et l'heure d'été.

    Après avoir mené une consultation publique, la Commission européenne avait recommandé en septembre 2018 d’abolir le changement d’heure saisonnier dès 2019.

    Une majorité de Belges préfère l'heure d'hiver...

    A suivre...

     

  • Trial du Mont Panisel samedi 7 et dimanche 8 novembre 2020 au Terril de Ciply

    Imprimer

    ANNULE SUITE CONFINEMENT TEMPORAIRE EN BELGIQUE

    Lire la suite

  • Henry Vieuxtemps – 200 ans ! / Vahan Mardirossian – Alexander Markov en concert à Arsonic ven 23 octobre 2020 19h

    Imprimer

    En direct à la radio sur MUSIQ3

    ( RTBF)https://www.rtbf.be/musiq3/

    Lire la suite

  • BE-Alert - Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

    Imprimer

    Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

    bealert lg.PNG
    La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.
    Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

    Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
    • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

    Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.


    Plus d’informations sur les nouvelles mesures : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/niveau-dalerte-4-de-la-covid-19-des-regles-plus-strictes-partir-du-lundi-19

    Installer Coronalert sur votre smartphone

    Coronalert.PNG



    Coronalert est une application mobile gratuite et facile d’utilisation qui permet de renforcer notre lutte commune contre le coronavirus. Si une personne est testée positive au Covid-19, elle peut ainsi avertir directement les contacts à haut-risque croisés dans les heures et jours précédents. Cette application agit en complément du suivi de contacts traditionnel, un suivi de contacts renforcé est une des clés face au coronavirus.

    Ajoutons que si vous deviez effectuer un test de dépistage, vous recevrez les résultats de celui-ci directement sur votre téléphone.
    Pour que cette application soit la plus efficace possible, nous encourageons le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones à l’utiliser. Celle-ci a été développée en veillant à garantir un maximum notre vie privée, elle ne se base ainsi pas sur la géolocalisation et n’utilise aucune de vos données personnelles. 

    Vous retrouverez toutes les informations, et réponses à vos questions sur le site www.coronalert.be.

  • Mons Event sur YouFM ce vendredi 16 octobre 2020 17h>18h sur 106.90 FM ou www.youfm.be

    Imprimer

    Tous les prochains événements et les expositions encours décrit(e)s dans Mons Blog sont présentés dans cette émission bi-mensuelle par Bernard Maton, gestionnaire de Mons Blog .

    youfm,mons

    Le prochaine émission sera diffusée ce vendredi 16 octobre 2020 de 17 à 18h sur 106.90 FM, via www.youfm.be ou via l'application mobile de YouFM

    Programmation variée très pop rock allant de Van Halen,Michael Jackson, Gainsbourg,Harry Styles,Alice Cooper,Grand Corps Malade,Elton John,Johnny Cash,Ram Jam,Francis Cabrel,Nomcebo...

    Soyez à l'écoute ce vendredi dès 17h et laissez vos commentaires ci-dessous.

  • Cabaret Wallon exceptionnel à Lens,dimanche 25 octobre 2020 Place de Lens 8 au Titan Club

    Imprimer

    Annulé suite nouvelles directives de fermeture des cafés dès le 19 octobre

  • Mons Street Festival 2020 du 12 au 21 novembre à la Maison Folie

    Imprimer

    Festival annulé !

    Le Mons street festival est annulé (A l’exception du spectacle Faro Faro qui lui est maintenu)

    Etant donné la nature même du programme rendant difficile le respect de la distanciation physique, le Mons Street Festival est annulé. Seul le spectacle Faro Faro prévu le vendredi 20 novembre est maintenu mais avancé à 19h00 (au lieu de 20.00)

    N’hésitez pas à contacter notre billetterie au 065/39.59.39 ou à public@surmars.be pour le remboursement de vos places.

     

    Lire la suite

  • Nouvelles mesures de précaution "Covid 19" dès vendredi 9 octobre 2020 pour un mois

    Imprimer


    BE-Alert: Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

    covid19,bealert


    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

     

    Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

    Renforcement des mesures

    L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

    • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
    • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
    • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
    • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
    • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
    • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
    • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine
    • Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19.
    • Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

    Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.
    Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

    Plus d’information : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un

  • Exposition "Eclats d'Âmes" à la Maison des Employés à Mons du 9 octobre au 6 novembre 2020

    Imprimer

    Expo clôturée anticipativement suite aux règlementations Covid..

    Lire la suite

  • Grand jeu de piste dans le centre ville montois "La virée monstrueuse" du 31 oct au 7 nov 2020

    Imprimer

    A l'occasion de la fête d’Halloween et pendant les vacances d'automne, participez gratuitement en famille ou entre amis au grand jeu de piste « La virée monstrueuse », organisé par la Gestion Centre Ville Mons du 31 octobre au 7 novembre.
     
    Enfilez vite vos bottes et manteaux et partez à la recherche des indices dans les vitrines des commerces et, grâce à eux, découvrez les 6 personnages mystères !
    Les bulletins de participation sont disponibles au stand info dans le bas du Piétonnier, à la Gestion Centre Ville et à VisitMons.
     
    Vous avez jusqu’au 7 novembre pour déposer votre bulletin de participation aux mêmes endroits.
    Il y a près de 500 € de lots à gagner dont une séance photo pro en famille ou entre amis, une partie de jeu VR, une fête d'anniversaire (enfants) pour un escape game, un atelier cup cake et des tickets de cinéma !
     
    Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et seront prévenus personnellement.
    Temps pour effectuer le jeu de piste : +- 2h30 – gratuit et accessible à tous.
     
    Infos: Gestion Centre Ville Mons asbl - 065/405.885 
     

  • Miossec en concert au Théâtre le Manège vendredi 23 octobre 2020 20h

    Imprimer


    MIOSSEC
    Concert reporté au 24.04.21

    Lire la suite

  • Tchaïka au Théâtre le Manège Mons mercredi 14 et jeudi 15 octobre 2020

    Imprimer

    Une actrice et une marionnette nous plongent dans Tchekhov

    Actrice au crépuscule de sa carrière, Tchaïka se retrouve seule sur scène pour jouer La Mouette. Ce sera son adieu au théâtre. Une heure intense de marionnettes contemporaines, où la comédienne et son double manipulé confrontent les générations et alternent les va-et-vient dans le passé avant de revenir à la trame de la pièce de Tchekhov. Authentique bijou de poésie, ce spectacle a été primé au Chili en 2018.
     
    D’après Anton Tchekhov.
    De Natacha Belova et avec Tita Iacobelli.



    Mer 14 octobre – 20h
    Jeu 15 octobre – 10h
    Théâtre le Manège
    15 / 12 / 9 / 5€ (détails tarifs)
    Bonus curiosity : 2 points

        Accessible aux personnes à mobilité réduite
     
     

    Production

    Texte d’après Anton Tchekhov / Jeu Tita Iacobelli / Mise en scène Natacha Belova et Tita Iacobelli / Assistanat à la mise en scène Edurne Rankin / Scénographie Natacha Belova / Assistanat à la scénographie Gabriela González / Regard extérieur Nicole Mossoux / Assistanat à la dramaturgie Rodrigo Gijón / Eclairages Gabriela González et Christian Halkin / Réalisation décor Guy Carbonelle et Aurélie Borremans / Création sonore Gonzalo Aylwin et Simón González / Musique Simón González d’après la chanson La pobre gaviota de Rafael Hernández / Régie lumière et effets Franco Peñaloza.
     
    Tchaïka est une production Ifo Asbl avec le soutien de Financiamiento del Fondo Nacional para la Cultura y las Artes, Chili, de la Fédération Wallonie Bruxelles-arts de la scène-service interdisciplinaire. Co-production Mars-Mons arts de la scène, Théâtre Des Martyrs à Bruxelles, Atelier Jean Vilar à Louvain-La-Neuve.

    Date(s) de représentation(s)

    Tchaïka
    Théâtre le Manège 5€ à 15€ mer. 14.10 — 20h00
    Tchaïka
    Théâtre le Manège 5€ à 15€ jeu. 15.10 — 10h00

     

     

     

    https://surmars.be/evenement/tchaika-2/2020-10-14/

  • Cartoon au Théâtre le Manège dimanche 11 et lundi 12 octobre 2020

    Imprimer

    Un conte fantaisiste pour petit·e·s et grand·e·s

    Tel un cadavre exquis chorégraphique malmenant notre désir de tout comprendre, voici un conte joué et dansé qui met en scène quatre personnages possédés par les extravagances de leur imagination. Les thèmes du partage, de l’amitié et du groupe sont abordés avec humour et héroïsme dans un bouillonnement d’énergie, de musique et de jeux. Chacun·e laissera libre court à sa fantaisie tout en se laissant habiter par celle des autres…
     
    Par la Compagnie Anton Lachky.


    Activité autour du spectacle…

     
    Dimanche 11 octobre
     
    — Dès 14h : coin lecture
    Sélection d’ouvrages en lien avec les thématiques du spectacle, en collaboration avec le Réseau montois de lecture publique.
     
    — 16h : spectacle



     

       Accessible aux personnes à mobilité réduite
     
     
     

    Production

    Production : SeventyseVen. vzw / Coproduction: Charleroi Danses Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Krokusfestival / Avec le soutien de La fédération Wallonie Bruxelles.

    Date(s) de représentation(s)

    Cartoon
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ dim. 11.10 — 16h00
    Cartoon
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ lun. 12.10 — 10h00
    Cartoon
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ lun. 12.10 — 13h30

    https://surmars.be/evenement/cartoon-2/2020-10-11/

  • Festival de films « Alimenterre » au Plaza-Art Mons 14 & 16 octobre 2020

    Imprimer

    https://fb.me/e/1AGawhK3E

     FESTIVAL ALIMENTERRE MONS Auditorium Abel Dubois 
    ▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
     Mer. 14/10 & Ven. 16/10
     ARTS² | Plaza Art

    Cinés-débats | Alternatives | Rencontres ...

    VENDREDI 16 OCTOBRE à 20h

    Séance-débat sur le thème :

    "La société industrielle face à son effondrement."

    Dans le cadre du Festival Alimenterre et en partenariat avec le CNCD 11 11 11 et Oxfam.

    À l’heure où notre civilisation industrielle, tel un navire entrant dans la tempête, se confronte à l’épuisement de ses ressources énergétiques et à la réalité d’un changement climatique déjà hors de contrôle, le film Une fois que tu sais pose une question dérangeante : comment vivre l’effondrement le mieux possible, le plus humainement possible ?

    De Emmanuel Cappellin et Anne-Marie Sangla
    France, 2020, 1h30, VOSTFR

    Cette séance sera suivie d’une discussion sur le sujet :
    "La société industrielle face à son effondrement" en présence de Jérémie Cravatte (militant du CADTM, animateur chez Barricade asbl et Mycelium) & Eléonore Martin (Extinction Rébellion Mons Borinage)

    https://www.facebook.com/events/3524637360890334


     Le Festival qui met des images et des mots sur les désordres agricoles et alimentaires est de retour pour une douzième édition ! 

    Au programme : des documentaires percutants pour prendre conscience du rôle essentiel de l'agriculture dans nos vies, comprendre, débattre et repenser ensemble nos systèmes alimentaires pour qu'ils soient plus résilients, plus justes et durables 

    Mais le Festival Alimenterre, c'est aussi des débats et des alternatives inspirantes en présence de leader·euse·s paysan·ne·s, de spécialistes du monde agricole et de réalisateur·rice·s engagé·e·s.

     

  • La fête du chocolat virtuelle du 5 au 16 octobre 2020 à Mons

    Imprimer
    Du lundi 5 octobre au vendredi 17 octobre, en semaine, le Piétonnier Montois organisera "virtuellement" l'édition 2020 de la Fête du Chocolat et de la Gourmandise 
     
    Comment ?
     
    Au moyen de posts Facebook que nous réaliserons sur la page Piétonnier Montois, nous mettrons en avant les différents exposants qui devaient être de la partie, au moyen de photos et vidéos envoyés par leurs soins ! 
     

    pietonniermontoislogo.jpg

     
    Vous aurez la possibilité de consulter le sites internet et différentes pages de nos exposants, et pourquoi pas commander en ligne les délicieux produits de nos artisans.
     
    Le tout en adéquation avec la dizaine du Commerce Equitable, partenaire de notre événement ! 
  • Conférence d’Emmanuel Debruyne mercredi 14/10 à 20 h Atelier des FUCaM Mons

    Imprimer

    Entre 1914 et 1918, les expériences de guerre ne se limitent pas au front et à l’arrière. Il y a aussi l’occupation militaire, subie par près de 10 millions de Français et de Belges.

    La faim, l’angoisse, la privation et la lassitude sont les conditions de cette situation particulière où se mêlent complémentarité de genre et antagonisme de guerre : des relations intimes naissent entre des femmes et des hommes qui dans d’autres circonstances ne se seraient jamais rencontrés.

    Mais ces relations ne sont pas simplement une révolte de l’amour contre la haine. La vague de viols qui accompagne l’invasion d’août 1914 participe à terroriser les populations civiles.

    Et la prostitution connaît un essor fulgurant au cours des années suivantes.

    P.A.F. : 5 euros / gratuit pour les étudiants jusqu’à 25 ans

    CONTACT : Gérard Waelput (065 35 34 04)

    RENDEZ-VOUS : aux Ateliers des FUCaM,

    rue du Grand Trou Oudart, Mons, salle 15.

    Début de la conférence: 20h

    En raison de la situation sanitaire, nous ne pourrons pas vous servir le "verre de l'amitié".


    Par ailleurs, le nombre de places assises est limité.


    Nous vous demandons de réserver à l'adresse  : reservation@mmemoire.be

    conférence,mons,

    maisondelamemoire.jpg

    http://www.mmemoire.be/

  • La classe des Mammouths au Théâtre le Manège Mons dim 4 & lun 5 octobre 2020

    Imprimer

    Les filles aussi peuvent chasser le mammouth !

    Ce matin, les élèves n’en croient pas leurs yeux : on a trouvé une défense de mammouth dans la cour de récré ! Les voici plongé·e·s au temps des chasseurs-cueilleurs…

    Rencontre entre marionnettes et comédien·ne·s, ce spectacle entremêle fantastique, préhistoire et quotidien. Une plongée dans nos origines pour tenter de se dégager des clichés du genre à travers une réflexion sur les rôles assignés à chacune, et leur évolution à travers le temps.
     
    Par le Théâtre des Quatre mains.


    Activités autour du spectacle…

    Parce que le Dimanche en famille, c’est plus qu’un spectacle, les activités suivantes sont gratuites mais sur réservation à public@surmars.be.
     
    Dimanche 04 octobre
     

    — Dès 13h30 : Coin lecture
    Sélection d’ouvrages en lien avec les thématiques du spectacle en collaboration avec le Réseau montois de lecture publique.
     
    — 13h30 → 15h30 : Atelier créatif
    « Au delà des frontières » en collaboration avec Blanc Murmure.
    publique.
     
    — 14h30 [45′] : Lecture Unique en son genre
    Quand princesses et superhéros se mélangent, Jessie Jess – incarnée par Jean-François Massy – lit des histoires pour ouvrir les horizons des filles et des garçons, avec des héroïnes et des héros qui prennent à revers les représentations du féminin et du masculin. Un projet développé au Théâtre de Liège par Edith Bertholet et Sébastien Hanesse.
     
    — 16h : spectacle La Classe des Mammouths
     
    — À l’issue du spectacle :
    → Goûter philo spécial kids : « Et pourquoi les filles resteraient dans la grotte ? ». En collaboration avec Picardie Laïque.
    → Atelier « dégenreant » : une rencontre autour des stéréotypes autour du genre animée par Maco Meo, chargée de la campagne « Fais pas ton genre » de la Ligue des familles.

    Dim 04 octobre – 16h
    Lun 05 octobre – 10h et 13h30
    A partir de 7 ans
    Théâtre le Manège
    15 / 12 / 9 / 5 / 3€ (détails tarifs)
    Bonus curiosity : 2 points

    Production

    Comédien·ne·s-marionnettistes Maud Lefebvre, Marie-Noëlle Hébrant, Simon Hommé et Benoit de Leu de Cecil / Mise en scène Marie-Odile Dupuis et Jérôme Poncin / Scénographie Aurélie Deloche, assistée de Elisabeth Bosquet, Margaux Vandervelden et Margaud Carpentiers / Création éclairages Loïc Scuttenaire / Régie Loïc Scuttenaire ou François De Myttenaere ou Jonathan Vincke / Dessins d’animation Rocio Alvarez / Univers sonore et musical Gloria Boateng. Production du Théâtre des 4 Mains en coproduction avec l’Atelier 210 avec le soutien de Pierre de Lune et Jardin Passion, Ainsi que Shelterprod, Taxshelter.be, ING et le Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge.

    Date(s) de représentation(s)

    La Classe des Mammouths
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ dim. 04.10 — 16h00
    La Classe des Mammouths
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ lun. 05.10 — 10h00
    La Classe des Mammouths
    Théâtre le Manège 3€ à 15€ lun. 05.10 — 13h30

     

    marslogo.jpg