Real Time Web Analytics

  • Publiez votre plus belles photos du doudou sur notre groupe Doudou Mons du 1er au 9 juin 2020

    Imprimer

    Suite à l'annulation (report?) pour raisons sanitaires de la ducasse de Mons du dimanche 7 juin 2020, nous vous proposons de poster vos photos originales et même vidéos sur notre groupe Facebook "Doudou Mons".

    https://www.facebook.com/groups/radiodoudoumons/

    Cliquez sur le lien et demandez d'être membre du groupe qui compte actuellement 9500 membres.

    doudou2020,mons

    Vous pouvez ajouter l'année de la prise de la photo et un  commentaire

    Procession du Car d'Or, combat dit lumeçon, ambiance dans les rues ou bistrots, concerts... tout est bon du moment que c'est durant les festivités du doudou des années précédentes.

    Faites des recherches dans vos dossiers photos, vous pouvez aussi scanner des "photos papier" et les publier

    kaas2017t.jpg

    Photo Eric kAAs

    Plusieurs photos seront reproduites sur cette page

    de Mons Blog avec l'autorisation des auteurs.

    Vous pouvez poster dès maintenant,mais elles ne seront diffusées qu'à partir du 1er juin 2020

    doudouKaas2.jpg

    Photo Eric kAAs

     

    Rejoignez le groupe Doudou Mons

     

    https://www.facebook.com/groups/radiodoudoumons/

     

     

     

  • Bus TEC :dispositions exceptionnelles de distanciation: Mesures de déconfinement

    Imprimer

    Voici les nouvelles dispositions, applicables dès le lundi 1er juin 2020, sur le réseau du TEC 


    Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur infotec.be et dans cette FAQ
     https://bit.ly/FAQ-1erjuin
    F22B7D74-1059-40F8-A88E-6B4370A49705.jpeg

    1er juin : Nouvelles mesures à bord
     
    Dès le lundi 1er juin, et afin de poursuivre la phase de déconfinement progressif de la Belgique, de nouvelles mesures seront d’application sur le réseau TEC :

    Quel horaire est d’application ? 

    Les horaires « scolaires » sont d’application depuis le lundi 18 mai.
    Veillez toutefois à bien vérifier, avant chaque déplacement, que votre parcours ne soit pas supprimé, via ce lien http://bit.ly/réseau-COVID19 (mis à jour plusieurs fois par jour).
     
    Le TEC en appelle au comportement civique de ses clients en leur rappelant de différer les déplacements non essentiels afin de laisser la priorité aux personnes qui se trouvent dans l'obligation de se déplacer.
    Aussi, nous recommandons vivement à notre clientèle de privilégier la marche pour les déplacements inférieurs à 1km et/ou le vélo pour les déplacements en dessous de 5km 

    Quelle est la limite du nombre de passagers à bord d’un véhicule ?

    Une distanciation physique, que nos clients soient assis ou debout, sera maintenue en combinaison avec le port du masque rendu obligatoire.
    Les enfants de moins de 12 ans ont le droit de s’asseoir à coté de leur parent dans les bus/trams pour voyager en toute sérénité
    Les limites du nombre de passagers sont donc :
    Dans un autobus standard 12 places assises + 4 places debout
    Dans un autobus articulé 19 places assises + 6 places debout
    Dans un tram 20 places assises + 5 places debout

    Dois-je porter un masque pour emprunter le réseau TEC ? 

    Le port du masque (ou d’une alternative couvrant le nez et la bouche) est obligatoire pour accéder au transport en commun pour toutes les personnes de 12 ans et plus.
     
    Ce masque doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules.
     
    L’accès à bord sera refusé aux personnes qui ne sont pas porteuses d’un masque (ou d’une alternative). Par ailleurs, les contrôleurs et la Police renforcent les contrôles 

    La montée à bord d’un bus se fait uniquement par l’arrière, comment puis-je valider mon titre de transport ? 

    La montée à bord des véhicules TEC se fait encore uniquement par l'arrière mais les valideurs seront de nouveau accessibles à bord de certains véhicules.
    Lorsque ce sera le cas, une affiche indiquera aux voyageurs qu’ils doivent obligatoirement valider leur titre de transport.
    Dans le cas où le valideur ne serait pas accessible aux voyageurs, ceux-ci ne seront pas dans l’obligation de valider leur titre de transport. Néanmoins, ils devront toujours posséder un titre de transport valable.
    L’E-SHOP et les automates de vente SELF sont accessibles. Une permanence téléphone est également toujours assurée et la majorité des ESPACES TEC sont ouverts depuis le 18 mai.

    Les chauffeurs doivent-ils porter un masque ? 

    En application de l’article 4 de l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant sur les mesures d’urgence pour limiter la propagation du Coronavirus Covid-19, le personnel roulant des sociétés de transport en commun n'est pas obligé de se couvrir la bouche et le nez étant donné l’équipement mis en place (bâches de protection et espace strictement réservé au conducteur) depuis le 1er juin.

    Comment se passe le transport scolaire ? 

    Les circuits de transport scolaire vers l’enseignement ordinaire et spécialisé sont à nouveau assurés avec :
    - Le port du masque obligatoire pour les accompagnateurs et les élèves de plus de 12 ans ;
    - Si le véhicule le permet, la montée à bord des bus doit se faire par l’arrière ;
    - Afin de respecter au mieux la distanciation physique à bord des véhicules, les accompagnateurs se chargeront du placement des élèves, à raison d’un élève par banquette. Les élèves habitant sous le même toit (fratrie) peuvent s’asseoir l’un à côté de l’autre.
    Pour rappel, ce service de transport scolaire est organisé, sous certaines conditions, pour les élèves qui ne bénéficient pas d’une ligne régulière pour se rendre vers leur école.

    Faut-il avoir une attestation pour pouvoir prendre le bus/tram ?

    Aucune attestation n’est nécessaire pour prendre le bus/tram. Mais le TEC en appelle au comportement civique de ses clients en leur rappelant de différer les déplacements non essentiels afin de laisser la priorité aux personnes qui se trouvent dans l'obligation de se déplacer.

    Puis-je me rendre dans un ESPACE TEC ?

    Depuis le lundi 18 mai, 25 ESPACES TEC ont rouvert leurs portes.
    Afin de respecter les mesures de précaution et de distanciation physique à l’intérieur des ESPACES TEC, les clients sont priés de/d’ :
    · porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) dès l’âge de 12 ans ;
    · effectuer uniquement des paiements électroniques ;
    · respecter les marquages de distanciation au sol ainsi que les consignes indiquées sur place ;
    · privilégier l’E-SHOP et les automates de ventes SELF pour l’achat de titres de transport.

    Retrouvez ces mesures en vidéo  https://bit.ly/Réouverture-ESPACESTEC

    Comment puis-je acheter mon titre de transport ?

    La vente à bord de nos véhicules est toujours suspendue.
    Vous pouvez acheter votre titre de transport via les canaux de vente suivants :
    · L’E-SHOP, l’espace de vente en ligne disponible 7j/7 et 24h/24.
    Tuto disponible ici  https://bit.ly/tuto-E-SHOP
    · Les 25 ESPACES TEC ouverts (cfr ci-dessus);
    · Les SELF, les 202 automates de vente disponibles un peu partout en Wallonie, 7j/7 et 24h/24.
    Pour les voyageurs ne disposant pas encore d'une carte MOBIB/MOBIB basic, celles-ci sont disponibles gratuitement sur l’E-SHOP (via ordinateurs uniquement) tant que la vente à bord est interdite.

    Quand et comment sont nettoyés nos véhicules ? 

    Nos véhicules continuent d’être nettoyés en profondeur avec une attention particulière pour la désinfection des points de contact (boutons, barres, vitres, …), ce nettoyage se fait une fois par jour à la rentrée au dépôt.

    J’ai acheté un abonnement mais ne peux pas l’utiliser. Puis-je me faire rembourser ?

    Les mois déjà entamés ne peuvent pas être remboursés. Cependant, vous avez toujours la possibilité d’arrêter votre abonnement et de vous faire rembourser, dans la plupart des cas, des mois non-entamés. Les remboursements se font au cas par cas.

    Comment est calculé le montant du remboursement ?

    Les abonnements 4 mois, 6 mois et 1 an sont vendus à un tarif réduit par rapport aux abonnements mensuels car ils prennent en compte une utilisation de l'abonnement sur plusieurs mois.
    Dès lors, si vous possédez un abonnement 4 mois, 6 mois ou 1 an et ne souhaitez plus bénéficier de celui-ci sur sa période initiale, votre remboursement tiendra compte du nombre de mois dont le début de validité est dépassé, au prix d'un abonnement mensuel. Exemple : Si vous avez acheté un abonnement annuel NEXT à 131€ le 1er septembre 2019 et demandez un remboursement de cet abonnement le 15 mars 2020, le calcul sera le suivant : 131€ - (7 x 16€) = 19€.
    Si vous avez acheté votre abonnement :
    · Via l’E-SHOP: contactez le service eshop@letec.be ;
    · Via un ESPACE TEC, un mobi-ESPACE TEC ou un SELF: contactez la Direction territoriale concernée.

    https://www.facebook.com/leTECofficiel

     

    Avant tout déplacement, le TEC rappelle à ses clients de consulter les informations ci-dessous, régulièrement mises à jour. 

    https://www.infotec.be/fr-be/minformer/actualit%C3%A9s/d%C3%A9tails.aspx?idnews=12203

    Aucune description de photo disponible.

    https://www.infotec.be/

  • Fortes chaleurs : prenez soin de vous et de vos proches

    Imprimer

    Fortes chaleurs : prenez soin de vous et de vos proches

    Avec le retour des beaux jours et des fortes chaleurs, il est primordial d'adopter les bons réflexes pour éviter toute situation d'inconfort ou de danger, mais également pour préserver la santé des personnes fragilisées qui vous entourent.

    Le dépliant ci-dessous vous informe sur les bons gestes à adopter en cas de canicule, mais également sur les symptômes quoi doivent vous alerter. En cas de problème, contactez votre médecin ou le 112.

    Vous avez plus de 75 ans ou vous connaissez une personne de plus de 75 ans pour laquelle vous vous inquiétez lors des fortes chaleurs ? Rejoignez notre listing et bénéficiez d'une attention toute particulière de la part de nos équipes durant les périodes de canicule. Informations et contact : 065/88.22.25.

    Téléchargez le dépliant au format PDF

    caniculemaijuin2020b.jpeg

    https://www.mons.be/actualites/fortes-chaleurs-prenez-soin-de-vous-et-de-vos-proches

  • Braderie dans le centre-ville Montois les 5,6,8 et 9 juin 2020

    Imprimer

    GRANDE BRADERIE DANS LE CENTRE-VILLE MONTOIS !

    Ces vendredi 5, samedi 6, lundi 8 et mardi 9 juin prochains, les commerçants du centre-ville montois (pas d'ambulants) vous attendent dans leurs boutiques pour une grande braderie !

    Les mesures de sécurité sont bien évidemment maintenues


    (nombre de clients adaptés à la superficie du commerce, port du masque recommandé, gel hydroalcoolique mis à disposition et distance de sécurité obligatoire).

    Ensemble, soutenons les commerçants du centre-ville montois !

    #mons #braderiemons #rcvw #dinsboutik

    AF823432-F401-4A76-9D16-CC26ACA95285.jpeg

  • Une aide financière importante pour les commerçants montois par la ville de Mons

    Imprimer

     

    MONSLOGO1.gif

     La Ville de Mons met sur pied un plan de relance sans précédent afin de soutenir les secteurs HORECA, les commerces et les salles de sports du territoire montois, en grande souffrance depuis le début de la pandémie mondiale du Covid-19.

    Ce plan unique en Belgique prévoit notamment l’octroi d’une aide financière pour les commerçants issus des secteurs éligibles et vise à renforcer le tissu commercial et socio-économique de la ville.

    A ce jour, Mons est la première et l’unique ville du pays à prendre une mesure de cette nature et de cette ampleur.

    Ce plan prévoit l’octroi d’une aide financière défiscalisée de 7.500 euros pour les établissements du secteur Horeca et salles de sport ainsi qu'une aide de 5.000 euros pour les commerces classiques indépendants ou franchisés (sauf enseignes internationales)

    Ceci concerne 1.450 commerçants pour un budget global de plus de 8 millions d'euros.

    Les commerçants pourront introduire leur dossier du 2 au 30 juin.

    COMMUNIQUE DU BOURGMESTRE DE MONS Nicolas Martin 28 mai 2020

    Chacun sait que nos commerces souffrent terriblement de la crise sanitaire, et en particulier ceux du secteur HORECA (hôtels, restaurants et cafés).

    Afin d’éviter une catastrophe et une vague de faillites qui aurait des conséquences dramatiques pour l’emploi et notre économie locale, le Collège communal de la Ville de Mons a décidé aujourd’hui de lancer un vaste plan de soutien et de relance pour soutenir les 1.450 commerces du Grand Mons qui ont été touchés par la crise (sur un total de 1.600 si on comprend les enseignes alimentaires et les pharmacies, qui ne sont pas concernées ici).

     Concrètement, plus de 8 millions d’euros seront mobilisés.

    D’où vient cet argent? C’est très simple: grâce à la gestion rigoureuse de la Ville, le nouveau Collège communal a dégagé un boni de 4 millions en 2019. Qui plus est, certains investissements prévus en 2019 seront comptabilisés en 2020 (à hauteur de 8 millions). Il n’y aura donc ni augmentation d’impôt, ni remise en cause de l’équilibre budgétaire de la Ville, ni remise en cause d’investissements. Mais une marge de manœuvre a été dégagée en décalant certains projets de quelques semaines/mois (en l’occurrence, des projets de 2019 qui se feront cette année).

    Concrètement, nous allons aider les 1.450 commerces du Grand Mons qui sont éligibles. Des critères devront bien entendu être rencontrés : être actif sur le territoire de la Ville de Mons, être en ordre de cotisation à la fin février (avant la crise), garantir la poursuite de l’activité après juillet etc.

    Les dossiers de candidatures devront être complétés sur une plate-forme (en ligne le 2 juin). Ces dossiers seront ensuite analysés par les services du développement économique et des finances de la Ville de Mons. A la mi-juillet, en fonction de l’analyse réalisée, les premiers versements pourront être réalisés, une fois que la modification budgétaire de la Ville aura été validée par la Région wallonne, comme le veut la loi.

    Concrètement, il s’agit:

     D’une aide forfaitaire de 7.500 € defiscalisée pour les commerces du secteur HORECA (hôtels, restaurants, cafés) et pour les salles de sports indépendantes (pas les enseignes multinationales);

     D’une aide forfaitaire de 5.000 € défiscalisée pour les commerces classiques indépendants ou franchisés (pas les enseignes internationales).

    A situation exceptionnelle, des mesures exceptionnelles doivent voir le jour. Le rôle d’une Ville et de ses responsables, c’est d’être présents dans les moments difficiles, surtout quand des milliers d’emplois sont en jeu.

    Durant toute la crise, nous avons répondu présents pour les Montois. Que ce soit avec la distribution de masques à toute la population et aux professionnels de première ligne, que ce soit à travers les plexis offerts à nos commerçants restés ouverts ou via le service d’aide aux personnes isolées pour leurs courses, que ce soit via le service d’accueil des SDF au stade Tondreau ou via les garderies scolaires de 6h30 à 20h pour les enfants du personnel hospitalier, la Ville de Mons a, à chaque fois, répondu présente.

    C’est encore le cas aujourd’hui pour nos commerçants sévèrement touchés par cette crise du Covid-19.

    Plus que jamais, nous voulons une ville qui bouge, qui ose et qui offre des perspectives d’avenir à ses nombreux acteurs socio-économiques.

    Le Collège ne s’arrêtera pas là puisqu’il présentera d’autres étapes de son plan d’aide au secteur associatif et sportif ainsi que de nombreuses autres mesures concrètes pour nos acteurs de terrain, et ce dans les prochains jours.

     

    Voir également article dans La Province

    La Ville de Mons va débloquer un budget de 8,5 millions d’euros pour ses commerçants. Ce plan prévoit l’octroi d’une aide financière de 5.000 euros (7.500 euros pour les établissements du secteur Horeca) pour les commerces victimes de la crise. En tout, 1.450 commerçants seront aidés. Une monnaie locale va aussi être développée.

    https://www.laprovince.be/569212/article/2020-05-28/mons-debloque-85-millions-deuros-pour-aider-les-commercants

    photo de couverture Eric Ghislain La Province

     

  • Réouverture des marchés dans les communes de Mons

    Imprimer

    Communiqué de la ville de Mons du 25 mai 2020

    Modalités du retour des marchés montois 

    Conformément au plan de déconfinement établi par le Conseil National de Sécurité, le lundi 18 mai a marqué le retour tant attendu des marchés montois, et ce sous certaines conditions.

    Nous insistons sur le fait que ces marchés ont rouvert pour vous permettre de réaliser vos achats de première nécessité et non pour vous y balader

    Il est impératif de passer le moins de temps possible sur le marché, et ce afin d'éviter des rassemblements trop importants et favoriser par conséquent la promiscuité et les contacts entre individus. C'est pourquoi un sens de circulation unique a été instauré (une seule entrée et une seule sortie). Nous vous prions de prendre connaissance de ces modalités de circulation en consultant les plans ci-joints.

    Ces conditions et ces plans sont également disponibles en version PDF via https://bit.ly/2ZjIuNs

    Dans l'ordre d'affichage :

    Plan du marché du mardi matin à Cuesmes

    marché,mons

     Plan du marché du jeudi matin à Jemappes

    marché,mons

     Plan du marché du jeudi après-midi à Havré

    marché,mons

     Plan du marché du vendredi matin à Mons - Grand'Place

    marché,mons

    Plan du marché du vendredi matin à Mons - Marché-aux-Herbes

    Modalités du retour des marchés montois
    Concernant le marché du vendredi, Croix-Place et Marché aux Poissons, le sens de circulation sera inversé cette semaine et s'effectuera donc de la rue de la Halle vers la rue des Juifs 

    Ces conditions et ces plans sont également disponibles en version PDF via https://bit.ly/2ZjIuNs 

    marché,mons

     

     

    Plan du marché du vendredi matin à Mons - Croix-Place

    marché,mons

    Plan du marché du samedi matin à Ghlin

    marché,mons

    Plan du marché du dimanche matin à Mons - Vieux marché

    marché,mons

    Plan du marché du dimanche matin à Mons - Axe de la gare

    marché,mons

     

     


    Depuis le 19 mai : retour des marchés 

    Conformément au plan de déconfinement établi par le Conseil National de Sécurité, ce lundi 18 mai marque le retour tant attendu des marchés montois, et ce sous certaines conditions.

     Ces marchés compteront un maximum de 50 échoppes ;

     Un sens de circulation unique sera instauré : une seule entrée, une seule sortie, nous vous prions de ne pas passer entre les échoppes ;
     Les distances de sécurité devront toujours être d’application ;

     Le port d’un masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire pour les commerçants et leur personnel et fortement conseillé pour les clients.

    Tout sera mis en œuvre pour garantir la sécurité de tous. Il est évident que ces précautions bousculeront nos habitudes (ambulants comme clients).

    C'est pourquoi nous faisons appel à votre bienséance et votre civisme pour faire de cette reprise une réussite !
    .....................................................................
     Mardi 19 mai : nous vous donnons rendez-vous sur la place de Cuesmes pour le retour du marché

     TOUS les marchés reprendront cette semaine
    Restez connecté(e) sur notre page, nous y annoncerons la tenue des prochains marchés en revenant spécifiquement sur chacun d'entre eux !

     

    2AB180B3-0096-45AC-B503-02C026B40C32.jpeg

    COMMUNICATION DU BOURGMESTRE Nicolas Martin 18 mai 2020

    TOUS les marchés du Grand Mons (Cuesmes, Jemappes, Havré, Mons, Ghlin, de même que les ambulants de Nimy, Hyon et Saint Symphorien) reprennent dès cette semaine.

    Malgré des directives complexes et tardives reçues des autorités, nos services ont fait l’impossible pour reprendre dès demain selon des consignes très strictes.

    Concrètement, nos marchés seront encadrés par une quinzaine d’agents de la Ville de Mons, afin de respecter les règles très sévères qui nous ont été transmises.

    Nous comptons sur la bienveillance et la bonne coopération de tous (clients et marchands).

    Quelques consignes à respecter si vous vous rendez au marché de Cuesmes (place de Cuesmes/mardi de 8h à 13h), Jemappes (rue du Marché, jeudi de 8h à 13h), Havré (place d'Havré, jeudi de 12h à 17h), Mons (Grand-Place, Marché aux Herbes, Croix-Place/vendredi de 8h à 13h), Ghlin (place de Ghlin/samedi de 8h à 13h).

    Pour le marché du dimanche matin, 3 zones ont été autorisées à savoir place du Béguinage, place Nervienne et axe de la Gare (8h à 13h).

    N’oubliez pas que les ambulants sont aussi présents le samedi matin sur la place de Saint Symphorien, le samedi après-midi à Hyon face à la pompe Total de la chaussée de Maubeuge et le lundi matin sur la place de Nimy.

    La rue Henri Glépin qui relie la place Nervienne à la place du béguinage lors du marché du dimanche sera fermée: c’était le seul moyen pour nous de permettre aux maraîchers des deux places de revenir travailler (compte tenu de la jauge maximale de 50 échoppes par marchés).

    Ainsi, nous avons mis en place une entrée unique et une sortie unique pour chaque site. Il n’est pas autorisé de rentrer dans le marché en passant entre les échoppes! Une fois dans le marché, veuillez respecter le sens unique de circulation, il est interdit de faire demi-tour.

     La distanciation sociale d’1,5m doit être respectée, en ce compris dans les files d’attente en face des échoppes
     Le port du masque est vivement recommandé.

    Il est obligatoire pour les commerçants ambulants


     Des agents communaux seront présents afin de vous permettre de désinfecter vos mains, en entrant et en sortant du marché, avec du gel hydroalcoolique mis à disposition par la Ville.

    La formation de groupes est interdite.


     Il est interdit de jeter ses déchets, des gants et/ou des masques sur la voie publique.


     Il est interdit de toucher aux produits alimentaires, prérogative exclusive des marchands.

    De manière générale, il est recommandé d’éviter de toucher l’ensemble des articles si cela n’est pas nécessaire.

    Les règles de sécurité sanitaire, telles que décrites par le fédéral, sont d’application.

    Pour le bon déroulement des marchés, il vous est demandé de respecter l’ensemble de ces points. La police sera présente de manière régulière pour veiller au respect des règles.

     Merci à tous pour votre compréhension et bon retour à nos marchands qui nous ont manqué durant toutes ces semaines !

  • Musées gratuits ce dimanche 7 juin 2020 de midi à 18h

    Imprimer

    Tous les premiers dimanches du mois, l'accès à tous nos musées et expositions est gratuit.

    Profitez du premier dimanche de juin pour découvrir gratuitement nos lieux ! Au vu du contexte, il est indispensable de réserver votre ticket pour pouvoir accéder à nos musées, même si c'est gratuit !

    Au BAM, venez découvrir l'exposition École de Mons. 1820 - 2020.

    Poussez également les portes de l'Artothèque, du Beffroi, du Musée du Doudou, la Maison Van Gogh de Cuesmes ou remontez le temps en visitant le site du Silex's (descentes non-disponibles actuellement)

    3 points essentiels sont à mettre en place lors de votre venue :
     

    Les horaires sont mis à jour.

    Nos musées ouvriront exclusivement de 12h à 18h
     Le port du masque et obligatoire lors de votre venue chez nous.

    L’achat de tickets avant votre visite est nécessaire soit en ligne via www.visitmons.be soit par téléphone au 065/33.55.80 (Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Le paiement se fera par carte de crédit et l'envoi du billet électronique par mail).

    Toutes les infos concernant la réouverture des musées sont disponibles sur notre site : http://www.polemuseal.mons.be

  • Partage de l’espace public à Mons à l’heure du déconfinement

    Imprimer

    Partage de l’espace public montois à l’heure du déconfinement

    Communiqué de la ville de Mons 15 mai 2020

    Alors que notre pays entre ce lundi dans une nouvelle étape du déconfinement avec la reprise des cours pour certains élèves et le retour au travail pour beaucoup de citoyens, le Coronavirus nous impose de repenser le partage de notre espace public ainsi que nos modes de déplacement.

    La Ville de Mons a voulu pour cela mettre en place une série de mesures qui permettront de respecter plus facilement les règles de distanciation qui seront de mise pour quelque temps encore et qui garantiront un maximum de sécurité pour les déplacements de chacun.

    Les règles de distanciation sociale impliquent que les piétons ont besoin de plus d’espace, notamment devant les magasins où les files se forment sur la rue et les trottoirs. Il faut donc prévoir que chacun puisse attendre à bonne distance du client voisin.

    « L’ensemble de la zone intramuros du centre de Mons sera dès lors convertie en zone de rencontre. Celles-ci permettront aux piétons et aux cyclistes de circuler de manière prioritaire sur l’intégralité de la voirie, chaussée comprise, en limitant la vitesse de tous les véhicules à 20 km/h » annonce l’Echevine de la Mobilité, Charlotte De Jaer.

    Il existe déjà à Mons des rues qui sont règlementées comme tel (ex : rue des Marcottes).

    Il est très probable que la plupart d’entre nous devions également repenser nos modes de déplacement dans les jours et semaines à venir. Malgré le maintien du télétravail, beaucoup vont en effet reprendre la route.

    L’usage des transports en commun sera fortement conditionné par le respect des règles de distanciation, les places dans les bus et les trains resteront limitées.

    Pour l’Echevine, il faut donc offrir des alternatives aux Montois : « Dans de nombreuses villes en Belgique et ailleurs dans le monde, des pistes cyclables temporaires ont été rapidement mises en place pour réduire la discontinuité cyclable et permettre à de nouveaux usagers d’utiliser le vélo avec plus de sécurité en cette période particulière. Nous souhaitons nous inscrire dans la même démarche ».

    Concrètement, les services de la Ville vont dans les prochains jours travailler de concert avec le SPW à la mise en place de pistes cyclables sur des voiries essentielles de notre maillage urbain (ex : piste bi-directionnelle continue sur l’ensemble de la Grande Voirie et ses accès) et étudier la faisabilité de ce type de dispositif sur des axes tels que la N51 ou la route de Wallonie.

    Les travaux tant attendus de la route Industrielle vont, quant à eux, pouvoir débuter courant juin.

    Dans le même temps, un travail de sécurisation par la réduction de la vitesse sera nécessaire : outre le passage à une zone à 20km/h dans l’intramuros, la volonté est de réduire les vitesses sur les itinéraires cyclables où il n’existe pas d’infrastructures.

    SECURISATION

    Ce travail de sécurisation sera également fait en concertation avec la Province du Hainaut sur le réseau Points Nœuds dans lequel Mons s’est beaucoup investi ces dernières années.

    Le cyclotourisme aura très certainement du succès durant l’été et le souhait est de faire de notre ville une destination touristique de premier plan durant les vacances. Pour rendre ce réseau plus attractif, il faut le sécuriser d’avantage.

    Autre mode de déplacement qui sera plus que recommandé dans les semaines et mois à venir : la marche à pied qui permet de nous déplacer sans prendre de risque de contamination.

    Une récente étude menée par l’asbl Tous à Pieds a permis de souligner que tout le périmètre de l’intramuros à Mons peut être parcouru en une dizaine de minutes à pied (voir carte en fichier joint) à partir de la Grand Place.

    De plus, celui-ci sera, comme annoncé plus haut, converti en zone de rencontre, c’est-à-dire que le piéton y sera prioritaire.

  • Les musées montois rouvrent progressivement depuis le 19 mai

    Imprimer

    Cinq musées montois sont ouverts depuis le 19 mai 2020 à midi sur réservation 

     

    Comment obtenir vos tickets pour le Beffroi, le musée du Doudou, le Mons Memorial Museum, l'Artothèque et l'exposition l'Ecole de Mons. 1820 - 2020 au BAM?

    ▪️ en ligne via : http://www.visitmons.be/reserver-en-ligne/billetterie-musees-expos

    ▪️ via le 065/33.55.80, du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Le paiement se fera par carte de crédit et l'envoi du billet électronique par mail

    Au plaisir de vous y voir 

    Ils sont ouverts de midi à 18h du mardi au dimanche

     

    1/ Le BAM, musée des Beaux-Arts, 50 visiteurs par heure)

    E.G.

    2/ Le MMM, Mons Memorial Museum (30 visiteurs par heure)

    E.G.

    3/L’Artothèque ( 15 visiteurs par heure)

    E.G.

     4/ Le musée du Doudou( 30 visiteurs par heure).

    A.U.

    5/ Le beffroi (15 visiteurs par heure)

    beffroi.JPG

    Mardi 2 juin :deux autres ouvertures

    Silex (15 visiteurs par heure)

    et Maison Van Gogh (une famille à la fois)

    samedi 4 juillet: ouverture de la salle St Georges

    (20 visiteurs en même temps pour les photographies de Yann Arthus-Bertrand)

     

    Des précautions exceptionnelles devront être respectées pour éviter le risque de contamination dans les musées rouverts.

    Les visiteurs sont priés de réserver leur billet en ligne ou par téléphone 

     
    • Téléphone : 065/40.53.25
    • Contacter par mail

     

    Ils devront porter un masque à l’intérieur des musées, et devront suivre un parcours de visite défini de manière à éviter que les personnes ne se croisent.

    http://www.polemuseal.mons.be/fr

     

    Voir également l'article dans La Province

    https://www.laprovince.be/559979/article/2020-05-14/mons-rouvre-cinq-de-ses-musees-mardi 

    Communiqué officiel

    COVID 19 : réouverture progressive des sites muséaux et des bibliothèques à partir du 19 mai

    A la suite de la décision du Conseil National de Sécurité de ce 13 mai, les musées et les bibliothèques de la Ville de Mons pourront rouvrir leurs portes au public dès le 19 mai sous certaines conditions.

    Le Pôle Muséal montois a donc mis en place un plan dedéconfinement progressif, en trois phases d'ouverture:

    °Première phase: le 19 mai pour le site du Beffroi, BAM, Mons Memorial Museum (MMM), Musée du Doudou, Artothèque + son centre de  documentation

    °Deuxième phase : le 2 juin : Maison Van Gogh, Silex à Siennes               

    °Troisième phase : le 4 juillet : Ouverture de l'expo Yan Arthus Bertrand : Parc du Beffroi et Salle Saint Georges

    °Le Trésor et le Musée Duesberg restent fermés pour l’instant.

    °L’exposition aux Abattoirs de l’été ayant été annulée, la Grande Halle restera fermée.  

    Chaque site aura une jauge de public bien déterminée selon les m2 disponibles et en fonction de la réalité de terrain.

    Au Beffroi, ce sera 15 personnes/heure, avec un temps de visite d’une heure. 

    Au Musée du Doudou : 30 personnes/heure, avec un temps de visite d’une 1h30. 

    Au BAM : 50 personnes/h, avec un temps de visite d’1h30. 

    Au MMM : 30 personnes/h, avec un temps de visite d’1h30. 

    A l’Artothèque : 15 personnes/h, avec un temps de visite de 45 minutes. 

    Au Silex : 15 personnes, avec un temps de visite d’1H. 

    A la Maison Van Gogh : jauge de 2 personnes ou une famille dans la maison au même moment/heure.

    Pour la Salle Saint-Georges : 20 personnes/h, avec un temps de visite d’une heure.  Parc du Beffroi : reste à définir.

    Afin d’éviter les effets de foule à l’intérieur des bâtiments,la vente des tickets, avec des tranches horaires par site, sera réalisée en ligne ou par téléphone selon les règles édictées par le Conseil National de Sécurité ce 13 mai 2020. Le détail des mesures de sécurité sera mentionné sur tous les tickets.   

    Une signalétique informative et de circulation sera mise en place pour éviter le croisement des visiteurs et imposer un sens de visite avec fléchage unidirectionnel.Une signalétique au sol sera aussi prévue pour le respect de la distanciation de 1,5 m dans les zones d'accueil et dans les salles. 

    Le port du masque sera rendu obligatoire pour les visiteurs.  

    Enfin, les heures d’ouverture des sites sont adaptées : du mardi au dimanche de 12h00 à 18h00 et ce, afin d'assurer la mise en œuvre des procédures de sécurité sanitaires.   

    A noter également : les vestiaires resteront fermés, les boutiques seront fermées à l'exception de celle du BAM qui permettra de vendre exclusivement le catalogue de l'exposition, les dimanches gratuits seront conservés avec une gestion de tickets en ligne ou par téléphone et une tranche horaire précise. 

    Du côté des bibliothèques communales:

    Les sites de Jemappes et de Mons reprendront progressivement, dès le 19 mai, l’accueil des lecteurs, avec un accès aux collections dans des conditions et normes sanitaires strictes. 

    Horaires: du mardi au vendredi de 10h à 16h et samedi de 10h à 12h30. Uniquement sur rendez-vous.

    Depuis le 5 mai, les bibliothèques de Jemappes et Mons proposent un service TAKE AWAY qui rencontre un vif succès. Il sera bientôt élargi aux autres implantationsqui restent fermées pour le moment (Cuesmes, Ghlin, Havré, Nimy, Quartier de Messines).

    TAKE AWAY ?


    • Commandez par mail ou téléphone (en semaine de 10h à 16h) à Mons (biblio.mons@ville.mons.be ou 065/56.26.70) et Jemappes (biblio.jemappes@ville.mons.be ou 9   9065/56.22.20)

    • Nous préparons votre commande.

    • Vous venez la prendre dans le sas d'entrée de la bibliothèque, sur rendez-vous.

     

    En bref, dès ce mardi 19 mai

     

    *Accès uniquement sur rendez-vous, limité à 2 personnes de la même famille et pour 30 minutes maximum
    *Port du masque obligatoire
    *Dès l’entrée de la bibliothèque ou de nos différentes sections, désinfection des mains
    *Respect des règles de distanciation sociale et respect des consignes affichées dans les locaux
    *Préparation de votre visite et demandes préalables auprès de nos services vivement conseillés pour éviter les contacts et déplacements inutiles dans la bibliothèque
    *Accès interdits aux salles de lecture, à la presse et aux périodiques, ainsi qu’aux espaces publics numériques
    *Animations et formations suspendues jusqu'à nouvel ordre

     

    Pour Jemappes, en particulier

     

    *Accès pour les livres par le rue Réghem, 1

    *Accès à la ludothèque par la rue Léman, 42, du mardi au vendredi de 10h à 16h et un samedi sur deux de 10h à 13h (30/05 - 13/06 - ...).  Le centre de documentation n'étant   9plus accessible jusqu'à nouvel ordre, contactez-nous la bibliothèque par mail et les bibliothécaires vous aideront dans vos recherches documentaires dans la mesure de leurs9possibilités.

     

    Le service TAKE AWAY (https://urlz.fr/cC6R) reste bien évidemment disponible et vivement conseillé.

     

    Pour être informé de l'évolution de la situation, n'hésitez pas à nous suivre sur : https://www.facebook.com/lire.a.mons/

     

    Plus d’infos ? Echevinat de l’Enseignement, de la Jeunesse et de la Lecture Publique au 0474/54.33.97

  • #HORECA COMEBACK Achetez dès maintenant un bon d'achat dans votre établissement favori!

    Imprimer

    Cliquez sur ce lien et indiquez votre code postal https://www.horecacomeback.be/fr/soutenez-une-entreprise/

    horecacomebackphoto.PNG

     

    Soutenez votre établissement horeca préféré et achetez un bon de valeur!

    Déjà plusieurs restaurants et cafés sur Mons !

    horecacomebacklogo.jpg

    Ça vous manque aussi?

    Une petite sortie au restaurant, un moment de convivialité à une terrasse, profiter ensemble du soleil…

    Mais il faut que nous tenions encore bon pendant un moment.

    Par contre, vous pouvez acheter dès maintenant un bon à échanger pour une pause terrasse, dès que ce sera possible, et soutenir en même temps votre établissement horeca préféré. Ainsi, vous ne risquez pas qu’il vous manque pour toujours !

    www.horecacomeback.be

    #horecacomeback #tousensemble #jachètelocal #jachètebelge

    Hé, vous ! Ça vous manque aussi, hein ? Boire un coup avec les potes, le petit brunch du week-end, un bon petit plat au resto, l’incontournable lunch avec vos collègues, le petit dessert avec mamie ou la délicieuse odeur de votre snack préféré, votre péché mignon...

     

    #horecacomeback a été lancé pour soutenir votre établissement horeca préféré en cette période difficile.

    Aidez votre ou vos établissements préférés en achetant dès maintenant des bons de valeur. Soutenez un travailleur indépendant qui bosse dur, et vous aurez de quoi vous réjouir lorsqu’il rouvrira ses portes ! À la vôtre, et un tout GRAND merci !

    Vous ne trouvez pas encore votre commerce horeca préféré ?

    N'hésitez pas à l’encourager à s'inscrire ! Ce site est mis à jour quotidiennement, alors revenez bientôt pour une liste encore plus complète.

    Cette initiative est née d'une collaboration entre plusieurs entreprises et fédérations dépassant les frontières de la concurrence. Ci-dessous vous pouvez retrouver ces entreprises qui ont soutenu cette initiative et investi dans un secteur qui nous est cher en tant que Belges!

    Rejoignez-nous, car ensemble, nous sommes plus forts! #horecacomeback

    (Pssst ... partagez sur votre page Facebook ou Instagram que vous avez déjà acheté un bon de valeur! Merci 1000x!)

    Pour plus d'informations sur le fonds de garantie, cliquez ici!

  • Exposition " Ecole de Mons"1820-2020 au BAM du 7 mars au 16 août 2020

    Imprimer

    Expo réouverte depuis le 19 mai sur réservation 


    « L’école de Mons » : deux siècles de vie artistique à (re)découvrir au BAM

    Le BAM (Beaux-Arts Mons) présente du 7 mars au 16 août 2020 l’exposition "École de Mons. 1820-2020.

    L’image contient peut-être : intérieur

    Deux siècles de vie artistique."

    Pour la toute première fois, une exposition qui témoigne de la manière dont la cité du Doudou s’est imposée depuis deux siècles comme une ville de culture, défendant l’enseignement artistique, les musées et les artistes actifs sur le territoire.

    Y a-t-il bel et bien une « école de Mons » qui se réclamerait d’une doctrine ?

    Au début du 19e siècle, tout comme Bruxelles, Gand ou Anvers, Mons possède une académie pour former les artistes, un musée pour acquérir les œuvres, et organise un salon tous les trois ans. Fort de ces institutions, un véritable courant artistique va naître et se développer tout au long du 20e siècle, grâce à de nombreux artistes.

    Bien qu’ils aient eu une carrière importante, la plupart ont été injustement oubliés.

    Cette exposition inédite permet de retracer l’histoire mouvementée et foisonnante de cette « école de Mons » : parcourant deux siècles d’art, elle offre un vaste et éclectique ensemble d’œuvres au sein duquel des groupes d’artistes partageant des liens narratifs se détachent.

    À travers plus de 150 pièces comprenant peintures, sculptures, dessins, mais aussi photographies, vidéo et même installations, nous découvrons une centaine d’artistes ayant été – ou étant toujours – actifs à Mons.

    Qu’ils en soient originaires ou seulement de passage, leurs œuvres ont été sélectionnées par le commissaire Denis Laoureux en fonction d’un thème ou d’une période révélant des liens esthétiques qui rythment les 200 ans couverts par l’exposition.

    Ainsi, un hommage à la tradition de la gravure montoise, grâce à des chefs d’ateliers très actifs comme Auguste Danse ou Gabriel Belgeonne, qui ont exposé partout en Europe et formé de nombreux élèves.

    Aux côtés d’artistes renommés tels Anto-Carte, Fernand Dumont ou Marcel Lefrancq, l’exposition tient également à rendre justice à des créateurs virtuoses à l’œuvre foisonnante, comme Antoine Bourlard et Cécile Douard, Victor Dieu et bien d’autres, parfois relégués au statut d’ « artistes de province ».

    L’art contemporain n’est pas oublié – bien qu’arrivant tardivement à Mons, suite à la transformation de l’académie en école supérieure, en 1976. Des artistes tels que Philippe Bouillon (Prix de la Jeune Peinture Belge 1994), Pierre Liebaert (Prix du Hainaut 2017) ou le collectif Void, qui présentera une installation seront également exposés.

    L’image contient peut-être : 6 personnes, intérieurL’image contient peut-être : 1 personne, intérieurL’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

    L’image contient peut-être : intérieurL’image contient peut-être : une personne ou plusL’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

    L’image contient peut-être : intérieurL’image contient peut-être : 1 personne, intérieurL’image contient peut-être : 1 personneL’image contient peut-être : 1 personne, intérieurL’image contient peut-être : intérieurAucune description de photo disponible.

    Du mardi au dimanche de 10h à 18h

    BAM (Beaux-Arts Mons)

    8, rue Neuve

    7000 Mons

    T +32(0)65 40 53 30

    Tarifs : 9€ plein / 6€ réduit

    Famille : 3€

    Enfant (6 >18 ans) : 2€

    Autour de l’exposition

    Dimanches gratuits

    05.04, 03.05, 07.06, 05.07 & 02.08.2020 / 10h > 18h

    Profitez du premier dimanche du mois pour visiter l’exposition gratuitement !

    Nocturnes

    2e jeudi du mois: 12.03, 09.04, 14.05 & 11.06.2020/ 17h > 22h

    5€ / 2€ (-25ans)

    Le BAM ouvre ses portes en nocturne et vous propose une série d’activités en plus de la découverte de l’exposition. Au programme : conférences, visites guidées gratuites à 18h30 et 19h30, ateliers...

    12.03 : conférence de Denis Laoureux, commissaire de l'exposition.

    Visites guidées pour individuels

    3e dimanche du mois: 15.03, 19.04, 17.05, 21.06, 19.07 & 16.08.2020/ 15h>16h30

    Prix d’entrée + 2€ / Sur réservation au 065/40.53.25

    Vous désirez découvrir l’exposition en couple, en famille ou avec des amis et vous aimeriez avoir quelques explications? Inscrivez-vous pour une visite guidée d’1h30!

    Médiateurs en salle

    Chaque samedi et dimanche de 14h30 à 17h30

    Compris dans le prix d’entrée à l’exposition

    Nos médiateurs vous accueillent et vous proposent quelques explications au fil du parcours de l’exposition.

    Dynabébé

     
    Dans le cadre de "L’École de Mons. 1820-2020"
     
     

    Venez partager un moment paisible avec votre bébé (de 0 à 12mois) au BAM, le 15 mai de 14h à 15h30.

    Dans le cadre de l'exposition "L’École de Mons : Deux siècles de vie artistique", le Dynabébé vous propose de profiter d'un moment de partage et de tendresse avec bébé au creux de vos bras.

    Au programme: visite de l'expo temporaire en cours et atelier durant lequel vous découvrirez des mouvements doux pour apaiser bébé dans l'ambiance artistique et cocooning de notre caisson sensoriel.

    Réservation obligatoire via le Dynamusée: 065/40.53.38
    Prix: 6 euros/parent, bébé gratuit


    Matériel facultatif apporté par les parents: porte-bébé ou écharpe de portage

    Mons est une ville d’art depuis plus de deux siècles !

    Mais en connaissez-vous toutes ses richesses ?

    Une académie, des musées, des espaces d'exposition et, bien sûr, nombre d'artistes, ont façonné la ville en véritable pôle culturel.

    Qu'ils soient montois ou non, pléthore de talents sont passés par la cité du Doudou. L'exposition "École de Mons" leur rend l'hommage qu'ils méritent, à travers plus de 150 oeuvres à découvrir.

    Des premiers professeurs de l'Académie à Anto-Carte, de Gustave Camus aux artistes d'aujourd'hui. 


    INFORMATIONS PRATIQUES


     École de Mons. 1820-2020


    Deux siècles de vie artistique


    07.03.20 > 16.08.20

    BAM (Beaux-Arts Mons, Rue Neuve, 8 – 7000 Mons)

    http://www.bam.mons.be/events/l2019ecole-de-mons-1820-2020

     

    bamlogo.png

    Rue Neuve 8 à Mons

  • Concours Mons en vitrine du 20 avril au 20 juillet 2020

    Imprimer

    Envie d’embellir une cellule vide du Centre-Ville montois ?

    Vous êtes étudiant(e) en art, graphiste ou créatif (ve) passionné(e) ? 


    Participez alors au concours "Mons en vitrine" !

    Le projet sélectionné remportera la somme de 1000€

    Retrouvez le règlement du concours et le descriptif technique de la cellule en suivant ce lien:

    https://drive.google.com/drive/folders/1nYJWA4BI7HE9xtg4KwJu_giVzBR-jvJLc

     

    Règlement du concours « Mons en Vitrine »


    Envie d’embellir une cellule vide du Centre-Ville montois ? Vous êtes étudiant(e) en art, graphiste ou créatif (ve) passionné(e) ?

    Ce concours est pour vous !

    Le projet sélectionné remportera la somme de 1000€ !


    1. Présentation du projet


    Les cellules commerciales vides créent des discontinuités commerciales qui nuisent à l’attractivité du centre-ville.

    Elles donnent une image négative des rues lorsqu’elles deviennent trop nombreuses, ce que la clientèle ne manque pas de remarquer.

    En conséquence, elles entretiennent le manque d’attractivité et participent à la désertification d’un cœur de ville.


    A travers notre projet de vitrophanie*, nous souhaitons donner une meilleure qualité esthétique dans le but de valoriser et de dynamiser le centre-ville de Mons


    L'ensemble des propositions fera l'objet d'une sélection par un jury.
    * La vitrophanie est l'application de vinyles adhésifs, autocollants et lettrage pour vitrine.


    2. Participation au concours


    Tout personne, étudiant(e) en art, graphiste ou créatif (ve) passionné(e), âgé.e de min. 18 ans, peut poser sa candidature pour le concours « Mons en vitrine ».


    3. Aspects techniques du projet


    Le visuel de vitrophanie ne doit pas être déposé dans les dimensions réelles de la vitrine mais en simulation, illustrations numériques.


    Le dossier technique de la cellule (adresses, dimensions, détails techniques et photos) est à télécharger à l’adresse ci-jointe : https://drive.google.com/drive/folders/1nYJWA4BI7HE9xtg4KwJu_giVzBR-jvJL

    Il faut également prévoir un emplacement pour le logo de la Gestion Centre-Ville et celui de la Ville de Mons (voir annexes).


    Gestion Centre Ville Mons asbl – 11-14 rue de la Seuwe – 7000 Mons

    – N° entreprise : 0462.428. 989 RPM Mons –

    Tél. : 065/405.885 – accueil@monscentreville.be

    L’image contient peut-être : texte

  • Système de dépôt de colis au CHU Ambroise Paré et CHP Chène Aux Haies à Mons

    Imprimer

    Aucune description de photo disponible.

    Le CHU Ambroise Pare met en place un système de dépôt 

    « Chaque semaine (7j/7) entre 11h30 et 13h00, vous pourrez déposer à votre proche hospitalisé, tant sur le site du CHU Ambroise Paré que sur le site du CHP Chêne aux Haies, une série de petits objets nécessaires et/ou ludiques ».

    ATTENTION : un seul colis par patient et par semaine ! N'oubliez pas de vous référer au visuel ci-dessous pour prendre connaissance des biens autorisés et non-autorisés 

    https://www.facebook.com/CHU-Ambroise-Pare-322280104502420/

    Aucune description de photo disponible.

    Aucune description de photo disponible.

     

    L’image contient peut-être : texte

    L’image contient peut-être : texte qui dit ’Philip Degand et Pierre Ramaut, les fondateurs de la WAYSTOBE plateforme, mettent gratuitement, à disposition de tous, un programme de gestion du stress et des émotions via le site Pour accéder à ces séances, il vous suffira de créer un compte à l'aide de votre adresse e-mail. Hospitalier Universitaire Psychiatrique -Borinage’

  • Violences conjugales ? Parlez-en à votre pharmacien

    Imprimer

     

    PHARMACIE.png

    Le CPAS de la Ville de Mons, en partenariat avec l’UPHOC (Union Pharmaceutique du Hainaut Occidental et Central), met en place le dispositif « Parlez-en à votre pharmacien », permettant d’apporter une aide aux victimes de violence conjugales durant cette période de confinement.

    Cette mesure unique en Wallonie permet à l’ensemble des pharmaciens des 19 communes du Grand Mons de devenir des relais précieux entre les victimes et la structure de Violence Intra Familiale du CPAS de la Ville de Mons.

    Les mesures de confinement actuelles peuvent potentiellement accentuer les violences au sein des foyers, il était donc impératif que les victimes ne soient pas murées dans le silence.

    Les pharmacies faisant partie des rares endroits où il est encore possible de se rendre, le CPAS de la Ville de Mons a proposé que les pharmaciens puissent relayer les appels à l’aide des victimes vers le service VIF (violences intrafamiliales) qui héberge, dans l’urgence, les femmes victimes de violences ainsi que leurs enfants et propose un accompagnement psycho-socio-éducatif.

    « Nous sommes focalisés sur notre santé et le confinement est un excellent moyen de lutter contre la propagation du Coronavirus mais les chiffres montrent que cela a aussi l’effet malheureux d’accroitre la violence conjugale et d’isoler un peu plus les victimes » souligne Marie Meunier, Présidente du CPAS de la Ville de Mons.

    « Dans la situation actuelle, les victimes disposent de peu de moyens pour faire entendre leur détresse, nous avons donc pensé que les pharmacies pouvaient, exceptionnellement, jouer un rôle et ainsi aider à briser la cycle de la violence. L’UPHOC, que je remercie, n’a pas hésité à répondre favorablement à notre sollicitation.» ajoute celle-ci.

    Vous êtes Victimes de Violences ? PARLEZ-EN À VOTRE PHARMACIEN !

     

    Numéro de téléphone du service Violences Intrafamiliales : 065/39.72.70

    0122ABD2-CD6E-472F-BBA1-D3B8D5BC2AB8.jpeg

  • Conseil de sécurité du 13 mai 2020 : les décisions pour la phase 2 du déconfinement dès lundi 18 mai

    Imprimer

    Le Conseil national de sécurité (CNS), qui rassemble la Première ministre, les ministres-présidents des entités fédérées, les ministres compétents ainsi que des experts, s’est réuni ce mercredi 13 mai pour aborder de nombreux points concernant la phase 2 du plan de déconfinement progressif.

    MESURES de réouverture sous condition

    -La phase 2 du déconfinement sera enclenchée en Belgique

    à partir du 18 mai 2020

    - La reprise progressive des cours pour certains élèves de primaire et secondaire est confirmée

    - Les musées et les lieux historiques pourront rouvrir à partir du 18 mai sous certaines conditions (billetterie en ligne ou téléphonique, limitation d'accès, chemin tracé)

    - Les métiers de contact (coiffeurs, esthéticiennes,...) pourront rouvrir dès le 18 mai en respectant certaines conditions (port du masque obligatoire pour le personnel et les clients, distance de sécurité entre les clients)

    - Les marchés peuvent reprendre lundi prochain sous certaines conditions maximum 50 marchands qui seront masqués.

    - Les parcs animaliers (comme Pairi Daiza) peuvent rouvrir à partir du 18 mai sous certaines conditions ((billetterie en ligne ou téléphonique, limitation d'accès, chemin tracé)

    - 30 personnes seront désormais autorisées aux cérémonies comme les mariages et enterrements. Les réceptions après sont toujours interdites.

    - Les clubs sportifs de tout âge peuvent reprendre leurs activités et entraînements en extérieur (30 personnes maximum et supervisé par un entraîneur) Cafétarias fermée

    -Cérémonies officielles et religieuses (mariages,enterrement ) avec maximum 30 personnes mais respect distances sociales.

    logo BE-Alertlogo BE-Alert

    Ce mercredi 13 mai, le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni et a pris la décision, sur base du rapport des experts du GEES, d’enclencher la phase 2 de notre plan de déconfinement à partir du 18 mai prochain.

    La prochaine étape de notre déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin. Vu la multitude des activités à appréhender et leur impact sur les contacts interpersonnels, la phase 3 devra être suivie d’autres phases afin d’inscrire dans le temps la reprise de nos habitudes et de procéder de manière progressive et sécurisée.

    Plus d’informations sur l’adaptation des mesures ici : https://centredecrise.be/fr/news/deconfinement-lancement-de-la-phase-2-partir-du-18-mai

    Déconfinement : Lancement de la phase 2 à partir du 18 mai

    Ce mercredi 13 mai, le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni et a pris la décision, sur base du rapport des experts du GEES, d’enclencher la phase 2 de notre plan de déconfinement à partir du 18 mai prochain.

    Cette phase repose principalement sur la reprise progressive des cours pour certains élèves dans l’enseignement primaire et secondaire et ceci, dans des conditions strictes d’organisation. A noter que les maternelles resteront fermées à ce stade et que l’enseignement supérieur a quant à lui déjà organisé sa fin d’année académique avec les autorités communautaires.

    Le deuxième volet de cette phase concerne la culture. Le CNS a décidé qu’à partir du 18 mai les musées et les infrastructures d’intérêt culturel - à savoir les demeures et monuments historiques, les châteaux et citadelles - pourront ouvrir à nouveau leurs portes mais à la condition d’instaurer un système de billetterie en ligne ou par téléphone et de prendre les dispositions nécessaires pour éviter les effets de foule à l’intérieur de leur établissement. Les bibliothèques restent ouvertes aux mêmes conditions que maintenant.

    Au niveau de la vie économique, il a été décidé que, dans cette phase 2, les métiers de contact pourront rouvrir, sous certaines conditions comme la prise de rendez-vous, le port du masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche pour le client et le personnel et le respect des distances de sécurité entre les clients. Par ailleurs, les marchés pourront être à nouveau organisés avec l’accord des autorités locales en sachant qu’ils doivent compter un maximum de 50 échoppes, qu’un plan de circulation devra être instauré et que les distances de sécurité devront toujours être d’application. Le port d’un masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire pour les commerçants et leur personnel et fortement conseillé pour les clients.

    Enfin, une série d’autres décisions ont été prises par rapport au sport et aux loisirs. Les infrastructures d’intérêt naturel comme les parcs animaliers pourront également rouvrir à condition qu’ils instaurent une billetterie en ligne ou par téléphone pour limiter l’accès au public, un plan de circulation et que les cafétérias et restaurants restent fermés au même titre que les attractions et les plaines de jeux. Les entraînements sportifs réguliers et les leçons en extérieur et en club pourront reprendre à condition qu’ils se pratiquent en respectant les distances de sécurité et en présence d’un entraîneur. Les groupes ne peuvent pas dépasser les 20 personnes et les clubs sportifs ne peuvent rouvrir qu’à condition que toutes les mesures soient prises pour assurer la sécurité des personnes. En ce qui concerne les mariages et les enterrements, il sera possible d’accueillir maximum 30 personnes lors des cérémonies à partir du 18 mai, sous certaines conditions dont le respect des distances de sécurité. Il ne sera par contre pas permis d’organiser une réception après la cérémonie.

    La prochaine étape de notre déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin. Vu la multitude des activités à appréhender et leur impact sur les contacts interpersonnels, la phase 3 devra être suivie d’autres phases afin d’inscrire dans le temps la reprise de nos habitudes et de procéder de manière progressive et sécurisée.

    Le plan précis relatif au déconfinement progressif du domaine culturel et sportif sera communiqué dès qu’il aura fait l’objet d’un accord avec le GEES. De la même manière, nous aborderons de façon plus précise la reprise graduelle des activités touristiques et de la réouverture des restaurants, des terrasses et des cafés.

    Nous devrons également étudier dans quelle phase et dans quelles conditions nous pourrons élargir les contacts sociaux , envisager les stages d’été et les camps de mouvements de jeunesse cet été, autoriser la reprise des services de cultes sous certaines conditions et permettre l’organisation de manifestations et d’événements de taille diverse.

    Nous pouvons déjà vous dire que toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu'au 30 juin.

     

     

  • Mons vu du haut du Beffroi le 16 mai 2017: photos et vidéo exclusives par Bernard Maton

    Imprimer

    P1240825.JPG

    La galerie photo en haut résolution est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

    P1240827.JPGP1240831.JPG

    P1240832.JPGP1240836.JPGP1240834.JPGP1240837.JPG

    P1240840.JPG

    P1240846.JPGP1240841.JPG

    P1240845.JPG

    P1240847.JPG

    P1240839.JPG

    P1240905.JPGP1240891.JPG

    P1240857.JPG

    P1240852.JPG

    P1240849.JPG

    P1240886.JPGP1240841.JPG

    P1240843.JPG

    P1240933.JPG

    P1240899.JPG

    P1240914.JPG

    P1240896.JPG

    P1240906.JPG

    P1240863.JPG

    P1240940.JPG

    P1240936.JPG

    P1240941.JPG

    P1240911.JPG

    P1240916.JPG

    P1240942.JPGP1240900.JPG

    P1240915.JPG

    P1240934.JPGP1240898.JPGP1240866.JPGP1240865.JPG

    P1240939.JPGP1240928.JPG

    P1240945.JPG

    P1240976.JPG

    P1240970.JPG

    P1240967.JPG

    P1240946.JPG

    P1240943.JPG

    P1240959.JPG

    P1240972.JPG

    Vidéo de 3 minutes du haut du beffroi

     

    Vidéo YouTube : la chaîne Doudou Mons

     

    L'album photo complet est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

  • AVIS AUX COMMERCANTS MONTOIS

    Imprimer

    AVIS AUX COMMERCANTS

    Réouverture des commerces

    Comeos présente le plan Phoenix pour une reprise en toute sécurité !

    Vous y trouverez les lignes directrices ainsi que des idées à mettre en place pour assurer la sécurité de toutes et tous

    Infos et fiches par secteur : https://bit.ly/2Yxt08n

    Retrouvez ce qui est d’application pour votre(vos) magasin(s).

    #mons #monscentreville

    monscentrevilleinstructions11mai2020.jpg

    https://www.facebook.com/monscentreville/

    L’image contient peut-être : texte qui dit ’Gestion Centre Ville Mons’

  • Ensemble,nous avançons en sécurité www.info-coronavirus.be

    Imprimer

    Pour éviter une deuxième vague de Covid-19, qui risquerait de mettre à mal tous nos efforts, il est important de respecter la levée progressive des mesures telle que décidée par le Conseil National de Sécurité.

    Il ne faut pas brûler les étapes et prendre au contraire aujourd’hui le temps de nous préparer chacun pour adapter notre vie familiale, personnelle et professionnelle aux nouveaux réflexes de santé publique que nous devons adopter.

    Il en va de la responsabilité de chacun dans un sens civique commun ; ensemble, c’est possible !

     Ci-dessous, vous trouverez un résumé de l'évolution des mesures au cours des différentes phases de déconfinement, tant d'un point de vue privé, que public ou professionnel.

     Nous vous invitons à prendre connaissance de l'arrêté ministériel du 30.04.2020 qui fait lumière sur différents points cruciaux tels que l'accès aux commerces, les marchés, le télétravail ou les transports publics : https://bit.ly/2KQVYrB

     Vous avez des questions ? Le site Info-coronavirus met à votre disposition une FAQ constamment mise à jour :

    https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/

    covid19,coronavirus,

    CORONA04052020B.png

    Suivez également les infos sur la page Facebook de la ville de Mons https://www.facebook.com/VilledeMons

  • Expos photos" LEGACY" de Yann Arthus-Bertrand au parc du Beffroi & salle Saint-Georges Gd-Place Mons 4/7>25/10/2020

    Imprimer

    La Ville de Mons - Ville aux 4 patrimoines UNESCO 


    LEGACY :

    l’héritage que nous laissons à nos enfants

    Mons accueille deux expos du photographe Yann Arthus-Bertrand

    Du 4 juillet au 25 octobre 2020, la ville de Mons accueillera dans le parc du Beffroi et dans la salle Saint-Georges deux expositions consacrées à l’écologiste français Yann Arthus-Bertrand.

    Sous le titre de « LEGACY – l’héritage que nous laissons à nos enfants », elles retracent le parcours du célèbre photographe, qui documente depuis quatre décennies la beauté et la fragilité de notre planète.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    Des lions du Kenya aux porcs d’élevage français, des tapis marocains au sucre de l’île de La Réunion, de la beauté indicible d’une île calédonienne en forme de cœur à la ferveur d’un festival religieux sur le Gange : depuis près de 40 ans, Yann Arthus-Bertrand photographie et filme infatigablement la beauté naturelle aussi bien que la richesse culturelle de notre monde.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    À force de documenter au fil de ses reportages les ravages que l’homme inflige à sa planète nourricière, il est devenu militant écologique et est depuis 2009 « Ambassadeur de bonne volonté » du Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

    À travers le répertoire unique des centaines de sites exceptionnels, souvent reconnus par l’UNESCO, qu’a photographiés Yann Arthus-Bertrand, les deux expositions organisées par le Pôle muséal de la ville de Mons mettent en évidence les grandes transformations que subissent notre planète et ses occupants, offrant un aperçu de ce que nous transmettons en héritage (« legacy » en anglais) aux générations suivantes.

    Le Beffroi, point culminant de la ville, et son parc sont le cadre exceptionnel de la présentation en plein air d’une centaine des plus belles photos de La Terre vue du ciel (1992), le projet phare de Yann Arthus-Bertrand dont le livre s’est vendu à près de 4 millions d’exemplaires et dont les photos ont été vues par 200 millions de personnes de par le monde.

    La salle Saint-Georges accueillera une sélection de travaux de Yann Arthus-Bertrand de 1981 à nos jours, y compris les moins connus, tels que les premiers clichés de lions, les portraits d’inconnus pour l’hebdomadaire français L’Express, et ses initiatives pour défendre le monde agricole en France, en Argentine ou au Royaume-Uni.

    L’exposition bénéficie du soutien de la Commission belge francophone et germanophone pour l’Unesco. L’UNESCO a soutenu dès ses débuts le travail de Yann Arthus-Bertrand.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    Le choix de Mons pour accueillir cette exposition exceptionnelle n’est pas un hasard.

    La capitale du Hainaut possède en effet un nombre remarquable de patrimoines reconnus par l’UNESCO, accessibles au public : le beffroi (1999), les minières néolithiques de silex de Spiennes (2000) et le Grand Hornu (2012) figurent au Patrimoine mondial de l’Humanité ; la Ducasse rituelle de Mons (2005) est reconnue comme chef-d’œuvre du Patrimoine immatériel de l’Humanité ; le répertoire bibliographique universel du Mundaneum (2013) est inscrit sur la liste Mémoire du Monde.

    Et en 2014, le savoir-faire des carillonneurs belges (à écouter lors des concerts au beffroi de Mons) a été ajouté par l’UNESCO à la liste du Patrimoine immatériel.
    INFORMATIONS PRATIQUES

    Parc du Beffroi & Salle Saint-Georges, 7000 Mons
    04.07 > 25.10.2020

    www.visitmons.be

     
     
  • Expo « La Belgique dans tous ses états » au Mundaneum du 1er juillet 2020 au 3 janvier 2021

    Imprimer

    La Belgique dans tous ses états !

     

    La Belgique est représentée en images depuis des siècles, bien avant son indépendance. Des affiches, cartes postales, dessins de presse et caricatures illustrent période après période, l’histoire de notre plat pays et ses rebondissements. Les invasions étrangères, les tensions entre communautés, l’identité belge transparaissent dans ces documents iconographiques diffusés à travers le temps. Le Mundaneum vous propose de partir à la découverte de ce patrimoine et de 400 ans d’images belges !

    Du 01 juillet 2020 au 3 janvier 2021, le Mundaneum rassemble plus de 200 documents iconographiques provenant des quatre coins du pays. Cette exposition exceptionnelle est basée sur l’ouvrage éponyme d’Eric Van Den Abeele «  La Belgique dans tous ses états » (éditions Luc Pire, 2019). Vous pourrez découvrir dans l’exposition des images polémiques, drôles, ou parfois tristes mais qui reflètent l’évolution de la représentation de la Belgique à travers le temps.  

    Véritable invitation à redécouvrir notre pays, l’exposition se termine par la découverte de 12 caricaturistes belges. De Kroll en passant par Geluck, les dessins de presse vous montreront les problématiques actuelles de notre pays…. Le pays de la frite et de la gaufre a-t-il encore un avenir ?

     

    Commissaire : Éric Van den Abeele

    Conseiller au Service public fédéral Économie, PME, Classes moyennes et Énergie, maître de conférences en politique européenne à l’Université de Mons-Hainaut, Éric Van den Abeele est également chargé d’enseignement à l’IHECS. Il a publié aux éditions Luc Pire Les Mystères de la franc-maçonnerieLes Combats socialistes dans l’imagerie populaireLéopold II. Caricatures d’un roi et La Belgique dans tous ses états.

     

    Différentes possibilités en fonction du public

    L’exposition s’adresse à tous les publics et sera présentée en 3 langues (FR-NL-EN). Les enfants pourront naviguer dans l’exposition au travers d’un parcours pédagogique adapté à leur âge.

    Une visite guidée de l’exposition (FR, NL, EN) est disponible sur demande.

    Ce projet vise aussi à sensibiliser les écoles de l’enseignement primaire, secondaire, et supérieur. Cette exposition se présente en effet comme un magnifique complément aux livres d’histoire. Les problématiques à aborder sont nombreuses et notre service pédagogique propose un programme d’animation en lien avec les socles de compétences de chaque niveau d’étude.

    Les entreprises, club et autres associations trouveront également un cadre idéal à l’organisation de leur team building, conférences et autres évènements privés ou publics.

     

    Tarifs : ici 

    Contact : info@mundaneum.be

    Vu la crise du COVID-19, l'exposition ouvrira ses portes le 01.07.2020

    La Belgique dans tous ses états - Ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 17h et le weekend de 11h à 18h. Tarifs : 7€/5€/2€ - Gratuit le 1er dimanche du mois. Visites guidées à 7€ le 2ème dimanche du mois (sur demande). 
     

    Où ?

    Rue de Nimy, 76

    7000 Mons - Belgique

    Partenaires

    La Fédération Wallonie- Bruxelles - Commissariat général au tourisme - Gestion Centre ville Mons - La TEC - TéléMB - La Première

    mundaneumfacade.jpg

    Rue de Nimy 76 à Mons

  • Indemnités compensatoires aux petites entreprises et indépendants wallons.

    Imprimer

    Le 18 mars 2020, le Conseil National de Sécurité a renforcé ses mesures pour lutter contre le coronavirus.

    Afin de soutenir les entreprises et indépendants directement impactés par ces mesures, le Gouvernement wallon a constitué un fonds extraordinaire de 233 millions EUR. 

    Les entreprises et indépendants fortement touchés par les mesures liées à la lutte contre le coronavirus seront indemnisés à hauteur de 5.000 EUR sous réserve d’acceptation après vérification de votre dossier par les agents du Service Public de Wallonie.

    Ai-je droit à cette indemnité ?

    Entrez votre numéro d’entreprise ou numéro TVA afin de le vérifier.

    Ex: BE876452903, BE0876.452.903, 0876.452.903

    Vous ne connaissez pas votre numéro d’entreprise ?
    Vous le retrouverez facilement sur le site de la Banque Carrefour des Entreprises (BCE)

     

    Pour aider les PME et indépendants à faire face à la situation difficile dans laquelle ils sont plongés suite à l’épidémie de coronavirus, le gouvernement wallon a mis en place une prime unique et forfaitaire de 5000 euros.

    Cependant, bon nombre d’entre vous, qu’ils soient indépendants ou chef d’entreprise, m’ont fait part de leur déception car leur secteur d’activités n’était pas éligible à l’obtention de cette prime.

    En tant que députée wallonne, je me suis chargée de faire remonter un maximum de vos interrogations.

     Ce mercredi, le gouvernement wallon, à l’initiative de notre Ministre de l'Economie Willy Borsus, a pu débloquer 285 millions d'euros supplémentaires pour de nouvelles mesures en faveur des PME et des indépendants.

     Ces nouveaux moyens mobilisés permettront de prendre les mesures suivantes :

     Une indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 5.000 € par entreprise sera également accordée aux très petites ou petites entreprises ainsi qu’aux indépendants exerçant leur activité à titre principal ou à titre complémentaire (s’ils paient des cotisations) et qui s’avèreraient fermées ou totalement à l’arrêt en conséquence des mesures adoptées par le Conseil national de sécurité et qui relèvent des domaines suivants :

    Commerce et réparation d’automobiles et de motocycles,
    Arts, spectacles et activités récréatives (salles de sport, activités sportives et de loisirs…)
     Intermédiation en achat, vente et location de biens immobiliers
     Salles de cinéma

     Une indemnité compensatoire unique et forfaitaire de 2.500 € sera accordée aux indépendants et entreprises ayant dû interrompre substantiellement leur activité en mars et en avril 2020 et qui ont bénéficié du droit passerelle complet pour les mois de mars ou avril.

    Un prêt « ricochet » de 45.000 € maximum à un taux très favorable est mis en place et destiné aux entreprises et indépendants qui ont besoin de trésorerie pour franchir ce cap.
    Ce prêt bénéficiera d’une franchise en capital de 6 mois maximum et ne pourra pas être cumulé avec les deux mécanismes d’indemnisation.


    La Wallonie pourra octroyer jusqu’à 5.000 crédits.

    La demande de prêt doit être introduite auprès de sa banque et doit être introduite via le site https://indemnitecovid.wallonie.be/#/

    Pour qui ?

    Le Gouvernement wallon octroie une indemnité forfaitaire unique de 5.000 EUR à chaque entreprise et indépendant fortement touchés par les mesures du Conseil National de Sécurité dans la lutte contre le coronavirus. Pour pouvoir bénéficier de cette indemnité, vous devez être une petite ou micro-entreprise en activité, avoir un siège en Wallonie et être actif dans un des secteurs visés.

    En savoir plus

    Comment ?

    Votre demande doit être introduite sur cette plateforme. Entrez dans le cadre ci-dessus votre numéro d'entreprise ou numéro TVA et suivez les instructions pas à pas. Vous avez jusqu'au 12 mai pour entrer votre dossier. Au plus le dossier sera complet et clair, au plus vite il sera traité.

    En savoir plus

    Aides complémentaires et alternatives

    Outre l'indemnité compensatoire, une série de mesures économiques et mécanismes financiers sont accessibles aux entreprises et indépendants wallons. Prêts, garanties, report de paiement, chômage temporaire… Retrouvez l'ensemble des solutions sur le site du 1890.

    En savoir plus

    www.indemnitecovid.wallonie.be

     

  • #Doudou2020 Le combat et la procession du Car d'Or sont reportés à une date ultérieure

    Imprimer

    COVID 19 :LE DOUDOU N’AURA PAS LIEU LE 7 JUIN 2020 

    En raison de l’épidémie de Coronavirus qui sévit dans notre ville et dans tout le pays, le Bourgmestre Nicolas Martin, l’Echevin des fêtes Achile Sakas, le Doyen de Mons André Minet, le Président de la Fabrique de Sainte-Waudru Pierre Dufour, le Président de la Procession du Car d’Or Emmanuel Godefroy, la réalisatrice générale du Lumeçon Joëlle Wattier, le Président de l’Assemblée particulière des acteurs du Combat dit Lumeçon Massimo Falasca et les membres du Collège de la Ville de Mons ont décidé, pour des raisons évidentes de sécurité sanitaire, que l’édition 2020 du Doudou ne se tiendra pas durant le week-end de la Trinité, le 7 juin prochain.

    Cette décision survient à deux mois des festivités, de sorte que les différentes parties prenantes aient le temps de prendre les dispositions nécessaires. En outre, la vente des places pour les tribunes ne se tiendra évidemment pas.

    Le Bourgmestre de la Ville de Mons Nicolas Martin s’est exprimé aux Montois en ces mots ce vendredi :

    Mes chers concitoyens,

    La crise sanitaire que nous vivons actuellement est sans précédent. Notre région n’est pas épargnée : nous sommes l’un des épicentres de l’épidémie en Wallonie et même dans le pays. 

    Face à la crise, nos hôpitaux font face avec une énergie et une abnégation rarement vues. Mais vous le savez, si nous voulons combattre l’épidémie, nous devons respecter les règles du confinement et éviter les contacts rapprochés.

    Cette démarche est à l’opposé de ce que nous sommes : à Mons comme dans le Borinage, nous aimons la convivialité et la chaleur de nos rapports humains est depuis longtemps l’une de nos marques de fabrique. 

    Nous sommes aussi profondément attachés à nos traditions. Dès 1349, la Procession des reliques de Sainte Waudru, sainte patronne fondatrice de la Cité, fut organisée dans le but de conjurer l’épidémie de peste qui secouait la ville et est depuis l’un des moments marquants de notre vie montoise.

    Ce moment privilégié de rassemblement de la population montoise, s’est progressivement "dédoublé" dans l’histoire, pour donner naissance à un combat à l'origine du bien contre le mal, symbolisé par le combat de Saint-Georges contre le Dragon. Ce combat dit Lumeçon s’est aussi imposé, au fil du temps, comme un temps fort de notre Ducasse, au même titre que la Descente de Châsse, la Procession du Car d’Or et la Montée du Car d'Or.

    Notre Doudou, comme nous l'appelons communément, nous y sommes profondément attachés, il jalonne nos vies depuis le plus jeune âge et beaucoup de Montois attendent le dimanche de la Trinité avec une impatience rarement égalée. Avec le temps, la ducasse rituelle et la ducasse festive se sont imposées, non seulement comme un moment cher au cœur des Montois, mais aussi, pour ce qui est de la ducasse rituelle, comme un évènement appartenant au patrimoine immatériel de l’humanité. Cette année, cela fera d’ailleurs 15 ans que l’UNESCO a distingué notre Ducasse rituelle de cette reconnaissance prestigieuse.

    Rares sont les évènements qui ont réussi à bousculer cette tradition multiséculaire. Mais nous le savons tous, nous faisons face aujourd’hui à un ennemi redoutable. Un ennemi qui n’a pas de visage, un ennemi qui s’attaque à tous, sans distinction d’âge ou de genre. Un ennemi qui a mis à l’arrêt des pays entiers. Le temps s’est comme arrêté.

    Une seule préoccupation s’impose à tous : stopper la propagation de l’épidémie. Protéger la santé, et donc la vie des Montois, c’est aujourd’hui la seule considération qui doit prévaloir dans toutes nos décisions.

    Par conséquent et après concertation avec l’ensemble des acteurs impliqués, la décision a été prise de NE PAS TENIR LA DUCASSE DE MONS A LA DATE PREVUE, LE WEEKEND DE LA TRINITE.

    Il n’y aura donc pas de Descente de châsse le 6 juin, pas plus qu’il n’y aura de Procession du Car d'Or, de Montée du Car d'Or et de Combat dit Lumeçon le 7 juin, ni de Petit Doudou le 14 juin.

    Cette décision n’a pas été prise de gaieté de cœur mais en tant qu’autorité communale, il nous appartient de faire prévaloir l’intérêt supérieur de la population montoise.

    A cet égard, il est évident que les conditions ne sont pas réunies pour que notre Ducasse puisse se dérouler en juin prochain en étant ce qu’elle se doit d’être avant toute chose : un grand rassemblement populaire qui unit les Montois, leurs chambourlettes et les habitants de toute notre région de Mons-Borinage et même, de bien au-delà.

    Comme nous le rappelle fréquemment Saint-Georges, la Ducasse n’est rien sans son public, et une Ducasse qui respecterait les distances de sécurité exigées par le Conseil national de sécurité n’aurait évidemment aucun sens. Elle est tout simplement inconcevable.

    S’agit-il d’une annulation pure et simple ? Nous ne pouvons pas l’affirmer à l’heure actuelle. Personne ne peut prédire l’évolution de la situation sanitaire. Personne ne peut dire comment nous vivrons dans les prochains mois et à quel rythme évolueront les décisions du Conseil national de sécurité.                                                                            

    Aussi, en concertation avec tous ceux qui prennent part à la bonne organisation de la Ducasse de Mons, LE CHOIX A ÉTÉ FAIT DE NE PAS PRENDRE DE DÉCISION DÉFINITIVE À CE STADE. L’histoire nous enseigne que la Procession, à ses débuts (à partir de 1349), s’est tenue en octobre.

    Dans le cas où, et seulement dans le cas où la situation sanitaire le permettrait, car aucun risque ne pourra être encouru, nous pourrions envisager de tenir notre Ducasse de cette année au début du mois d’octobre, voire aux environs du début de l’automne. Ce serait une belle revanche sur l’épidémie. A la fois pour nos habitants, mais aussi pour nos commerçants.

    Mais il est beaucoup trop tôt, aujourd’hui, pour l’affirmer, et seule la bataille contre le virus doit mobiliser notre énergie.

    Nous vous demandons, plus que jamais, de respecter scrupuleusement les décisions du Conseil national de sécurité, afin que nous puissions sauver un maximum de personnes et que nous puissions reprendre le cours de notre existence le plus rapidement possible.

    Prenez soin de vous.

     

    L’Echevin des Fêtes Achile Sakas a tenu également à adresser quelques mots aux citoyens montois :

     En tant qu’Échevin des Fêtes, je suis naturellement très attaché à notre Ducasse. Mais à l’image de ceux qui participent à l’organisation de cet événement phare de la vie montoise, je pense que la santé des Montois doit passer au-dessus de toute autre considération dans les choix que nous posons. Il était donc beaucoup plus sage de ne pas tenir la Ducasse de Mons le 7 juin.

    Étant donné les nombreuses démarches qui devaient être lancées dans des délais assez courts (marchés publics, commandes auprès des fournisseurs, etc.), nous étions contraints de prendre la décision rapidement. C’est à présent chose faite. Je suis sûr que les Montois comprendront notre choix et que les habitants comme les commerçants apprécieront notre volonté de ne pas fermer la porte à un report plus tard dans l’année.

    Pour ce qui est de la Cavalcade de Jemappes et la Ducasse de Messines, nous sommes bien entendu ouverts à l’idée de reconsidérer un report si les comités organisateurs le souhaitent, bien que ce soit en concertation avec ces derniers que l’annulation des deux évènements a été décidée. Nous serons très attentifs à respecter leurs desideratas quoi qu’il arrive, pour autant que les conditions sanitaires le permettent. Il ne peut en effet y avoir deux poids deux mesures dans le traitement des événements importants du Grand Mons et de ses différentes communes.

    Pour conclure, je voudrais remercier chaleureusement le service évènements pour tout le travail qu’il accomplit durant l’année et particulièrement durant la période du Doudou.

    Mes pensées vont à toutes les personnes qui, par leurs fonctions, luttent pour éradiquer ce virus. Restons forts et unis comme nous le sommes autour de la corde et lorsque notre Car d’Or monte.

     

     

    Photo Eric Sluis ( kAAs)

  • Les recommandations de l'Académie de Médecine concernant le port du masque et conseils fabrication artisanale

    Imprimer

    RECOMMANDATION COVID-19: LE PORT DE MASQUES PAR LA POPULATION EN PÉRIODE DE CONFINEMENT ET PENDANT LE FUTUR DÉCONFINEMENT

    masque.jpeg

    Communiqué de presse de l'Académie de Médecine

    Une proportion importante de personnes atteintes de coronavirus ne présente pas de symptômes (« asymptomatiques ») et celles qui finissent par développer des symptômes (« pré-symptomatiques ») transmettent le virus à d'autres avant de présenter ces symptômes.

    Le virus se propage entre des personnes à proximité par l’émission de gouttelettes minuscules porteuses du virus lors de conversations, toux, ou éternuements.

    Il reste infectieux pendant plusieurs heures dans ces aérosols. Il est essentiel de souligner que le maintien d'une distance sociale de 2 mètres reste important pour ralentir la propagation du virus.

    La carence actuelle en masques FFP2 doit inciter à la fabrication de plus de masques sans dénier une protection à la population.
    Le masque est une barrière physique protectrice qui, en fonction des circonstances et de l’environnement, pourra assurer un niveau de protection plus ou moins absolu.

    On peut distinguer 3 situations :

    1. En milieu hospitalier, au contact des malades infectés et porteurs d’inoculum important de particules virales émises par gouttelettes ou aérosol. 
Le port d’un masque type FFP2 et FFP3 est une nécessité absolue. Il protège à 99%.


    2. En contact avec des personnes en milieu non hospitalier dont on ignore si elles sont porteuses ou non du COVID-19. Il est impératif de porter un masque type chirurgical qui protégera le porteur du masque et la personne en face de lui.
La protection est de 89% et il est essentiel qu’il soit bien porté car il y a un risque de fuite.


    3. Dans le public, et dans des circonstances de relation sociales extérieures à risque de contamination faible (transport en commun, activités récréatives, fréquentation de magasins, etc …), le port du masque dit « alternatif » est recommandé.

    Les couvre-visages artisanaux en coton filtrent 70% des particules virales, une efficacité proche de celle des masques chirurgicaux (89%). Jusqu'à ce que des masques chirurgicaux soient disponibles en nombre suffisant, les masques en tissu (lavés une fois/j à 80°) sont un substitut efficace (1,2).

    En conclusion, face à cette pandémie, la recherche d’évidences scientifiques absolues peut être l'ennemi d'une bonne politique (3). Les masques alternatifs (1,2,4) sont simples, bon marché et efficaces.

    L’Académie royale de Médecine de Belgique considère que leur port par les malades isolés et par la population lors des contacts potentiellement contagieux (travail, shopping, transports en commun) pourrait avoir un impact substantiel sur la transmission, sans trop altérer la vie sociale et économique, particulièrement dans le contexte du déconfinement à venir.

    RECOMMANDATIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES


    1. Face masks for the public during the covid-19 crisis   BMJ 2020; 369  doi: https://doi.org/10.1136/bmj.m1435 (Published 09 April 2020)


    2. https://smartairfilters.com/en/blog/best-materials-make-diy-face-mask-virus/


    3. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/prevent-getting-sick/diy-cloth-face-coverings.html


    4. https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Documents/Covid19/COVID-19_RMG_Brief_MondMaskers_FR.pdf


    Le présent avis a été rédigé pour l’Académie royale de Médecine de Belgique par le Pr. Jacques Brotchi (ULB), Pr. Nathan Clumeck (CHU St-Pierre), Pr. Jacques Crommen (Président de l'Académie royale de Médecine de Belgique), Pr. Jean-Michel Foidart (Secrétaire perpétuel de l’Académie Royale de Médecine de Belgique).

    http://www.armb.be/

    ACADEMIEMEDECINELOGO.jpg

     Depuis 175 ans, l'Académie se veut avant tout un centre de travail, de réflexion, d'échange d'idées, un creuset de la pensée scientifique médicale, ainsi qu'un organe consultatif auquel les instances gouvernementales peuvent – ou doivent – se référer.

    • La sphère de compétence de l’Académie s’étend à tous les domaines de la médecine humaine et animale, de la pharmacie et aux domaines connexes.

    • L’Académie joue le rôle de conseil des autorités communautaires, régionales et fédérales, soit à leur demande, soit d’initiative, en matière de santé publique et de son organisation, de pratique de la recherche scientifique, d’enseignement et de formation professionnelle. L’Académie peut rendre les mêmes services aux institutions publiques ou privées ainsi qu’aux associations ou individus compétents dans les mêmes domaines. Dans ce but, elle rédige des rapports, études ou avis qui peuvent être publiés.

    • L’Académie soutient l’activité scientifique dans ces domaines. Au travers de ses séances mensuelles, elle offre une tribune aux conférences, débats et échanges scientifiques, publie les résultats de la recherche scientifique, et octroie des Prix récompensant des chercheurs dont les travaux ont été distingués.

    • L’Académie entretient des contacts internationaux, notamment via ses publications et sa participation à des initiatives scientifiques internationales.

  • Tanks in Town sam 29 et dimanche 30 août 2020 à Mons

    Imprimer

    En 2020, le Royal Mons Auto Moto Club aura l'honneur d'organiser les commémorations du 76ème anniversaire de la libération de Mons en collaboration avec la Ville de Mons. 

    La 20ème édition de TANKS IN TOWN aura lieu les 29 et 30 août 2020. 

    Le programme est en cours d'élaboration et vous sera dévoilé en début d'année prochaine. 

    Rendez-vous fin août 2020 pour fêter ensemble les 75 ans de la fin du deuxième conflit mondial ! 

    http://www.rmamc.be/

  • Questions posées fréquement à Mons autour du Coronavirus

    Imprimer

    Questions posées fréquemment 

    Quelles sont les personnes à risque ?

    Les personnes de plus de 65 ans ; les personnes diabétiques ; les personnes présentant des maladies cardiaques pulmonaires ou rénales ; les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

     Malgré tout, nous vous rappelons que nous sommes tous susceptibles de développer la maladie

    C'est pourquoi il est primordial de continuer à respecter les règles de distanciation sociale en vigueur.

     Les enfants peuvent être contaminés mais ont peu de risques de développer une forme sévère de la maladie. Ils peuvent cependant facilement transmettre le virus, même s'ils sont asymptomatiques.

     Les personnes en bonne santé de moins de 40 ans peuvent également attraper le virus mais les risques de complications sont potentiellement moins élevés.

     

    Les services de livraison à domicile (Bpost, Takeaway…)

                        peuvent-ils continuer ? 

     Oui, cela est même encouragé, pour autant que les règles de distanciation sociale soient respectées.

     Le retrait de colis aux points de collectes officiels est permis.

     Les livraisons de repas à domicile sont autorisées moyennant le respect des mesures de distanciation sociale.

     Les services de ventes à emporter et de livraison doivent s'exercer entre 07h et 22h.

    Quels sont les déplacements autorisés ? 

    Seuls les déplacements indispensables suivants sont autorisés :

     Se rendre au travail ;
     Se rendre au magasin d'alimentation ;
     Se rendre chez le médecin ou à la pharmacie ;
     Se rendre à la Poste ou à la banque ;
     Se rendre à la pompe à essence ;
     Porter secours à autrui ;
    Se rendre à la garderie ;
     Pratiquer une activité physique, uniquement au départ de son domicile (marche, jogging ou vélo).

    L'ensemble de ces déplacements est soumis aux règles de distanciation sociale

    Les centres d'appel pour personnes dans le besoin restent-il accessibles ? 

     Oui, les centres d’appel de prévention suicide et violences conjugales restent à même de vous apporter leur aide.

     Le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale demeure néanmoins de rigueur.

    HOPITAUX

    Les visiteurs sont-ils admis dans les hôpitaux ? 

    Toutes les visites sont interdites, excepté pour :

     Les parents d’enfants de moins de 18 ans ;

     La famille proche de patients en situation critique ou en soins palliatifs.

    L’accompagnement de patients devant se rendre à des consultations ou tests nécessaires devra être limité à une personne 

     

    TELE ASSISTANCE

     Télé Assistance Mons assure son service pour ses abonnés 

    En collaboration avec la Ville et le CPAS de la Ville de Mons, Télé Assistance fournit une aide 24H/24 à toutes les situations d'urgence 

    Depuis plus de 25 ans, Télé Assistance permet aux personnes isolées, âgées, handicapées, convalescentes ou dépendantes de rester chez elles en autonomie, toute en ayant la certitude d'être secourues en cas de problèmes 

    MAISONS DE REPOS

     Des dessins pour égayer nos aînés 

    Au sein des maisons de repos, nos seniors ne reçoivent plus de visite. Malgré un personnel au petit soin, le temps est long pour eux... Alors, pour occuper vos enfants à la maison, pourquoi ne pas leur demander de réaliser un joli dessin qui leur rendra le sourire ? 

    Ces réalisations seront envoyées directement au sein de nos maisons de repos ! Pour cela, une seule adresse : solidarite.seniors@cpas.mons.be  Ajoutez-y vos coordonnées afin que nos résidents puissent répondre à votre enfant et le remercie

    SOINS ESTHETIQUES

    Les commerces proposant des services esthétiques sont-ils ouverts ? 

     Les salons de coiffure sont fermés.

     Les centres d'esthétique et de bronzage sont fermés et les esthéticien.ne.s ne peuvent pas prendre de rendez-vous à domicile.

    Les ateliers de tatouages sont fermés.

     accueil des personnes sans abri

    Pour aider au mieux les personnes sans abri face à l'épidémie de Coronavirus, l'abri de nuit, l'Escale et le Relais Santé se rassemblent tous sur le site du Stade Tondreau à Mons.

    L'objectif est de faciliter l'accueil des personnes sans abri, tout en garantissant les meilleures conditions pour pouvoir lutter contre la propagation du Coronavirus Covid19.

    Concrètement :

     Application de mesures sanitaires strictes
     Distanciation sociale
     Prise de température quotidienne

    Tout est mis en œuvre pour garantir une prise en charge optimale.

    Quels moyens de transports sont accessibles ? 

     Les transports en commun sont toujours en activité mais sont réorganisés afin de respecter les règles de distanciation sociale. Voir https://mons.blogs.sudinfo.be/archive/2020/03/19/tec-299748.html

     Les taxis sont autorisés à transporter une personne par trajet ou plusieurs personnes vivant sous le même toit.

     Le covoiturage est uniquement autorisé pour transporter une personne en plus du chauffeur.

    ANIMAUX

    Quels services à destination des animaux restent ouverts/ disponibles ? 

     Les vétérinaires poursuivent leurs activités.

     Les refuges pour animaux sont fermés.

     Les pensions pour animaux sont ouvertes, uniquement pour raison impérieuse (décès, hospitalisation...).

     Les salons de toilettages sont fermés.

     Les magasins d'alimentation pour animaux restent ouverts.

     

    Tolérance zéro appliquée par la Zone de police Mons/Quévy

    Suite à l'annonce des mesures de distanciation sociale renforcées, nous vous rappelions que l'application stricte de ces consignes, la solidarité et l'entraide seraient nos meilleures armes afin d'endiguer la propagation du virus. Si bon nombre d’entre vous ont immédiatement intégré l’importance du respect strict de ces mesures, force est de constater que ce n’est malheureusement pas le cas de tous.

    Suite au constat de diverses infractions, la Zone de police Mons/Quévy se doit de durcir le ton et d'appliquer la tolérance zéro. Concrètement : « toute infraction aux dispositions reprises dans l’arrêté ministériel du 18 mars 2020 fera systématiquement l’objet de mesures répressives sur le plan judiciaire avec des amendes allant jusqu’à 4000 euros mais aussi sur le plan administratif avec notamment des sanctions administratives pouvant atteindre 350 euros pour tout citoyen qui ne respecterait pas les injonctions ».

    Par ailleurs, nous insistons sur le fait que les déplacements en voiture ne sont autorisés que s'ils sont ESSENTIELS. Si vous souhaitez vous aérer, vous promener ou faire du sport, il est impératif de le faire à pied, au départ de votre domicile. Il est strictement interdit de vous déplacer en véhicule pour vous rendre dans les bois, parcs, etc…

    Pour toute information complémentaire sur les mesures en vigueur, nous vous invitons à consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs/ et https://www.mons.be.

     

    monssoyonssolidaires.jpg

    https://www.mons.be/

    https://www.facebook.com/VilledeMons/

    L’image contient peut-être : texte

    Plus d'infos sur le coronavirus : https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs/

    96539816-7B9F-41EA-AA0E-580D0D8B2E94.jpeg

    « Covid-19 » : Le combat continue, merci à tous

    Aucune description de photo disponible.

    En cette période de crise, la Ville de Mons souhaite remercier chaleureusement l'ensemble des citoyens montois pour leurs efforts quotidiens dans la lutte contre le coronavirus et pour leurs nombreux actes de solidarité et d'entraide sur notre groupe Ville de Mons - Soyons solidaires face au coronavirus !

    Nous tenons particulièrement à remercier ceux et celles qui œuvrent jour après jour en « première ligne » dans l'intérêt de tous. Que vous soyez médecin, infirmier(e), pharmacien(ne), aide soignant(e), travailleur(euse) social(e), policier(e), ambulancier(e), chercheur(euse), ouvrier(e), éboueur(euse), restaurateur(trice), livreur/traiteur, pompier(e), caissier(e), magasinier(e), employé(e), bénévole... * Nous sommes de tout cœur avec vous et vous remercions sincèrement. C'est grâce à chacun de vous que nous pourrons traverser cette crise et en sortir plus forts que jamais !

    * Il s'agit évidemment d'une liste non exhaustive.
    Nous espérons que nos héros du quotidien sauront se reconnaître !

    Montois, montoises, nous vous invitons à partager ce message pour témoigner notre respect et notre gratitude à toutes ces personnes exceptionnelles 

     

    L’image contient peut-être : une personne ou plus

    A nos pharmaciens et pharmaciennes : MERCI 

    Au cours des prochains jours, à l'heure où les applaudissements retentissent dans nos rues en soutien au personnel médical, nous mettrons à l'honneur ceux et celles qui œuvrent jour après jour en « première ligne » dans l'intérêt de tous. L'objectif ? Prendre quelques instants pour remercier nos héros du quotidien et leur témoigner notre reconnaissance et notre soutien !

    Ce soir, nous nous adressons aux pharmaciens et pharmaciennes de l'entité montoise. Pour votre courage, pour votre dévouement, parce que vous luttez pour préserver la santé publique : MERCI !

    Montois, montoises, nous vous invitons à partager ce message pour témoigner notre gratitude à toutes ces personnes exceptionnelles 

     

  • Expérience immersive 1944 au Mons Mémorial Museum du 31 août 2019 au 28 juin 2019

    Imprimer

    Fermé durant crise Coronavirus 

    Lire la suite

  • Lettre ouverte d'associations culturelles montoises concernant le projet immobilier Place de Bootle Mons

    Imprimer

    © D.R.

    Mons Blog communique pour information ci-dessous la lettre ouverte d'associations culturelles montoises

    Lettre ouverte à

    Monsieur Elio Di Rupo, Ministre-Président de la Région wallonne,

    Madame Valérie De Bue, Ministre du Patrimoine de la Région wallonne,

    Monsieur Willy Borsus, Ministre de l’Aménagement du territoire de la Région wallonne,

    Monsieur Pierre-Yves Dermagne, Ministre des Pouvoirs locaux,

    Monsieur Nicolas Martin, Bourgmestre de la Ville de Mons,

    Mesdames et Messieurs les Echevins de la Ville de Mons,

    Mesdames et Messieurs les membres du Conseil communal,

    Messieurs les Fonctionnaires délégué et technique de la Région wallonne,

    Madame la Directrice de l’AWAP,

    Nous, associations culturelles montoises, avons pris connaissance du projet de  constructions nouvelles pour la place de Bootle entre l’arrière de l’église Sainte-Elisabeth et le Gouvernement Provincial, projet faisant l’objet de la demande de permis d’urbanisme introduite par la société Novamons.

    Le mardi 10 mars, les riverains du quartier de la place de Bootle se sont réunis à l’initiative de l’association Sauvegarde et Avenir de Mons (SAMons) en vue d’obtenir des précisions sur le devenir de ce quartier et d’évoquer leur ressenti par rapport au projet.

    Après une présentation par l’architecte et les promoteurs et un échange de questions-réponses entre ceux-ci et la salle, les participants ont été invités à faire part de leurs réactions positives ou négatives sur le projet.

    De cette réunion ressort le fait que, bien que les participants reconnaissent la nécessité de restructurer l'ensemble du quartier et de ramener des habitants au centre-ville, ils estiment que cette démarche ne peut se faire de manière non concertée ignorant les riverains, la population montoise dans son ensemble et la qualité patrimoniale du centre urbain.

    Ils interrogent et nous interrogeons la Ville quant à la procédure d’aliénation de l’espace public pour une utilisation privée.

    Ils contestent et nous contestons le choix d’implanter à cet endroit 6000 m² de bureaux générateurs de circulation automobile et d’un besoin important en stationnement.

    Ils dénoncent et nous dénonçons  le fait que le Collège communal se soit  résolument écarté d'une démarche participative démocratique en permettant à un promoteur d'introduire une demande prévoyant d'utiliser l'espace public commun sans que la population ait eu la possibilité, via le Conseil communal, et par consultation, de faire valoir ses conditions préalables dans l'intérêt général.  Cette consultation aurait permis d’estimer les besoins collectifs (espaces verts dignes de ce nom à l'échelle du quartier, espaces publics apaisés, parkings...) et d'énoncer un certain nombre de conditions d'ordre urbanistique de nature à donner de la valeur durable au projet.

    Alors que Mons est capitale culturelle de la FWB et fut capitale culturelle européenne en 2015, la cohérence et la valeur du Patrimoine culturel immobilier, mis en avant par la Ville, semblent ici être ignorées.

    Recoudre un quartier, dévasté par des opérations urbanistiques malencontreuses passées, certes ! Mais en harmonie et équilibre avec le tissu environnant existant !

    Les participants à la réunion déplorent et nous déplorons les gabarits trop élevés, les vis-à-vis plus que malencontreux, une utilisation de matériaux et de teintes hors contexte dont l’harmonie avec les matériaux et teintes des matériaux déjà présents semblent très douteuse (de plus, cela s’écarte des règles de bonne conduite pour l’intégration et la préservation du patrimoine de l’intra-muros). Ils rappellent en outre que l’intra-muros montois constitue la zone de protection du beffroi, reconnu Patrimoine mondial par l’Unesco.

    Ils constatent et nous constatons le nombre très important de dérogations et d’écarts aux règlements et guides régionaux et communaux d’urbanisme sollicités par le demandeur, dérogations et écarts qui démontrent à suffisance l’inadaptation du projet au contexte urbain.

    Ils questionnent et nous questionnons la Ville quant à l’impact réel sur les circulations automobiles dans ce quartier (ce qui ne peut se limiter à des comptages spéculatifs).

    En conséquence, nous, associations culturelles montoises, réclamons que soit programmée d’urgence, une concertation avec tous les acteurs, usagers et habitants, en vue d’aboutir à un autre projet.

     

    Association des Montois-Cayaux

    Cercle archéologique de Mons

    Maison de la Mémoire de Mons

    Sauvegarde et Avenir de Mons

    Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut

    Royal Théâtre wallon « les XV »

     

    Ci-dessous vidéo de présentation du projet de Nova Mons

    https://novamons.be/

  • Expo " La Belgique dans tous ses états" au Mundaneum Mons du 1er juillet 2020 au 3 janvier 2021

    Imprimer

    La Belgique dans tous ses états !

     

    La Belgique est représentée en images depuis des siècles, bien avant son indépendance. Des affiches, cartes postales, dessins de presse et caricatures illustrent période après période, l’histoire de notre plat pays et ses rebondissements. Les invasions étrangères, les tensions entre communautés, l’identité belge transparaissent dans ces documents iconographiques diffusés à travers le temps. Le Mundaneum vous propose de partir à la découverte de ce patrimoine et de 400 ans d’images belges !

    Du 01 juillet 2020 au 3 janvier 2021, le Mundaneum rassemble plus de 200 documents iconographiques provenant des quatre coins du pays. Cette exposition exceptionnelle est basée sur l’ouvrage éponyme d’Eric Van Den Abeele «  La Belgique dans tous ses états » (éditions Luc Pire, 2019). Vous pourrez découvrir dans l’exposition des images polémiques, drôles, ou parfois tristes mais qui reflètent l’évolution de la représentation de la Belgique à travers le temps.  

    Véritable invitation à redécouvrir notre pays, l’exposition se termine par la découverte de 12 caricaturistes belges. De Kroll en passant par Geluck, les dessins de presse vous montreront les problématiques actuelles de notre pays…. Le pays de la frite et de la gaufre a-t-il encore un avenir ?

     

    Commissaire : Éric Van den Abeele

    Conseiller au Service public fédéral Économie, PME, Classes moyennes et Énergie, maître de conférences en politique européenne à l’Université de Mons-Hainaut, Éric Van den Abeele est également chargé d’enseignement à l’IHECS. Il a publié aux éditions Luc Pire Les Mystères de la franc-maçonnerieLes Combats socialistes dans l’imagerie populaireLéopold II. Caricatures d’un roi et La Belgique dans tous ses états.

     

    Différentes possibilités en fonction du public

    L’exposition s’adresse à tous les publics et sera présentée en 3 langues (FR-NL-EN). Les enfants pourront naviguer dans l’exposition au travers d’un parcours pédagogique adapté à leur âge.

    Une visite guidée de l’exposition (FR, NL, EN) est disponible sur demande.

    Ce projet vise aussi à sensibiliser les écoles de l’enseignement primaire, secondaire, et supérieur. Cette exposition se présente en effet comme un magnifique complément aux livres d’histoire. Les problématiques à aborder sont nombreuses et notre service pédagogique propose un programme d’animation en lien avec les socles de compétences de chaque niveau d’étude.

    Les entreprises, club et autres associations trouveront également un cadre idéal à l’organisation de leur team building, conférences et autres évènements privés ou publics.

     

    Tarifs : ici 

    Contact : info@mundaneum.be

    Vu la crise du COVID-19, l'exposition ouvrira ses portes le 01.07.2020

    La Belgique dans tous ses états - Ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 17h et le weekend de 11h à 18h. Tarifs : 7€/5€/2€ - Gratuit le 1er dimanche du mois. Visites guidées à 7€ le 2ème dimanche du mois (sur demande). 
     

    Où ? MUNDANEUM Rue de Nimy, 76 7000 Mons - Belgique

    Partenaires

    La Fédération Wallonie- Bruxelles - Commissariat général au tourisme - Gestion Centre ville Mons - La TEC - TéléMB - La Première

    mundaneumfacade.jpg

                 Rue de Nimy 76 à Mons

  • A R C H I V E S ci-dessous

    Imprimer

    A R C H I V E S   

    MONS BLOG    

    flyers-blog-mons.jpg

                  Tous les événements annoncés sur le blog 

    depuis un an et maintenant terminés 

                        se trouvent ci-dessous.