Real Time Web Analytics

#Doudou2020 Le combat et la procession du Car d'Or sont reportés à une date ultérieure

Imprimer

COVID 19 :LE DOUDOU N’AURA PAS LIEU LE 7 JUIN 2020 

En raison de l’épidémie de Coronavirus qui sévit dans notre ville et dans tout le pays, le Bourgmestre Nicolas Martin, l’Echevin des fêtes Achile Sakas, le Doyen de Mons André Minet, le Président de la Fabrique de Sainte-Waudru Pierre Dufour, le Président de la Procession du Car d’Or Emmanuel Godefroy, la réalisatrice générale du Lumeçon Joëlle Wattier, le Président de l’Assemblée particulière des acteurs du Combat dit Lumeçon Massimo Falasca et les membres du Collège de la Ville de Mons ont décidé, pour des raisons évidentes de sécurité sanitaire, que l’édition 2020 du Doudou ne se tiendra pas durant le week-end de la Trinité, le 7 juin prochain.

Cette décision survient à deux mois des festivités, de sorte que les différentes parties prenantes aient le temps de prendre les dispositions nécessaires. En outre, la vente des places pour les tribunes ne se tiendra évidemment pas.

Le Bourgmestre de la Ville de Mons Nicolas Martin s’est exprimé aux Montois en ces mots ce vendredi :

Mes chers concitoyens,

La crise sanitaire que nous vivons actuellement est sans précédent. Notre région n’est pas épargnée : nous sommes l’un des épicentres de l’épidémie en Wallonie et même dans le pays. 

Face à la crise, nos hôpitaux font face avec une énergie et une abnégation rarement vues. Mais vous le savez, si nous voulons combattre l’épidémie, nous devons respecter les règles du confinement et éviter les contacts rapprochés.

Cette démarche est à l’opposé de ce que nous sommes : à Mons comme dans le Borinage, nous aimons la convivialité et la chaleur de nos rapports humains est depuis longtemps l’une de nos marques de fabrique. 

Nous sommes aussi profondément attachés à nos traditions. Dès 1349, la Procession des reliques de Sainte Waudru, sainte patronne fondatrice de la Cité, fut organisée dans le but de conjurer l’épidémie de peste qui secouait la ville et est depuis l’un des moments marquants de notre vie montoise.

Ce moment privilégié de rassemblement de la population montoise, s’est progressivement "dédoublé" dans l’histoire, pour donner naissance à un combat à l'origine du bien contre le mal, symbolisé par le combat de Saint-Georges contre le Dragon. Ce combat dit Lumeçon s’est aussi imposé, au fil du temps, comme un temps fort de notre Ducasse, au même titre que la Descente de Châsse, la Procession du Car d’Or et la Montée du Car d'Or.

Notre Doudou, comme nous l'appelons communément, nous y sommes profondément attachés, il jalonne nos vies depuis le plus jeune âge et beaucoup de Montois attendent le dimanche de la Trinité avec une impatience rarement égalée. Avec le temps, la ducasse rituelle et la ducasse festive se sont imposées, non seulement comme un moment cher au cœur des Montois, mais aussi, pour ce qui est de la ducasse rituelle, comme un évènement appartenant au patrimoine immatériel de l’humanité. Cette année, cela fera d’ailleurs 15 ans que l’UNESCO a distingué notre Ducasse rituelle de cette reconnaissance prestigieuse.

Rares sont les évènements qui ont réussi à bousculer cette tradition multiséculaire. Mais nous le savons tous, nous faisons face aujourd’hui à un ennemi redoutable. Un ennemi qui n’a pas de visage, un ennemi qui s’attaque à tous, sans distinction d’âge ou de genre. Un ennemi qui a mis à l’arrêt des pays entiers. Le temps s’est comme arrêté.

Une seule préoccupation s’impose à tous : stopper la propagation de l’épidémie. Protéger la santé, et donc la vie des Montois, c’est aujourd’hui la seule considération qui doit prévaloir dans toutes nos décisions.

Par conséquent et après concertation avec l’ensemble des acteurs impliqués, la décision a été prise de NE PAS TENIR LA DUCASSE DE MONS A LA DATE PREVUE, LE WEEKEND DE LA TRINITE.

Il n’y aura donc pas de Descente de châsse le 6 juin, pas plus qu’il n’y aura de Procession du Car d'Or, de Montée du Car d'Or et de Combat dit Lumeçon le 7 juin, ni de Petit Doudou le 14 juin.

Cette décision n’a pas été prise de gaieté de cœur mais en tant qu’autorité communale, il nous appartient de faire prévaloir l’intérêt supérieur de la population montoise.

A cet égard, il est évident que les conditions ne sont pas réunies pour que notre Ducasse puisse se dérouler en juin prochain en étant ce qu’elle se doit d’être avant toute chose : un grand rassemblement populaire qui unit les Montois, leurs chambourlettes et les habitants de toute notre région de Mons-Borinage et même, de bien au-delà.

Comme nous le rappelle fréquemment Saint-Georges, la Ducasse n’est rien sans son public, et une Ducasse qui respecterait les distances de sécurité exigées par le Conseil national de sécurité n’aurait évidemment aucun sens. Elle est tout simplement inconcevable.

S’agit-il d’une annulation pure et simple ? Nous ne pouvons pas l’affirmer à l’heure actuelle. Personne ne peut prédire l’évolution de la situation sanitaire. Personne ne peut dire comment nous vivrons dans les prochains mois et à quel rythme évolueront les décisions du Conseil national de sécurité.                                                                            

Aussi, en concertation avec tous ceux qui prennent part à la bonne organisation de la Ducasse de Mons, LE CHOIX A ÉTÉ FAIT DE NE PAS PRENDRE DE DÉCISION DÉFINITIVE À CE STADE. L’histoire nous enseigne que la Procession, à ses débuts (à partir de 1349), s’est tenue en octobre.

Dans le cas où, et seulement dans le cas où la situation sanitaire le permettrait, car aucun risque ne pourra être encouru, nous pourrions envisager de tenir notre Ducasse de cette année au début du mois d’octobre, voire aux environs du début de l’automne. Ce serait une belle revanche sur l’épidémie. A la fois pour nos habitants, mais aussi pour nos commerçants.

Mais il est beaucoup trop tôt, aujourd’hui, pour l’affirmer, et seule la bataille contre le virus doit mobiliser notre énergie.

Nous vous demandons, plus que jamais, de respecter scrupuleusement les décisions du Conseil national de sécurité, afin que nous puissions sauver un maximum de personnes et que nous puissions reprendre le cours de notre existence le plus rapidement possible.

Prenez soin de vous.

 

L’Echevin des Fêtes Achile Sakas a tenu également à adresser quelques mots aux citoyens montois :

 En tant qu’Échevin des Fêtes, je suis naturellement très attaché à notre Ducasse. Mais à l’image de ceux qui participent à l’organisation de cet événement phare de la vie montoise, je pense que la santé des Montois doit passer au-dessus de toute autre considération dans les choix que nous posons. Il était donc beaucoup plus sage de ne pas tenir la Ducasse de Mons le 7 juin.

Étant donné les nombreuses démarches qui devaient être lancées dans des délais assez courts (marchés publics, commandes auprès des fournisseurs, etc.), nous étions contraints de prendre la décision rapidement. C’est à présent chose faite. Je suis sûr que les Montois comprendront notre choix et que les habitants comme les commerçants apprécieront notre volonté de ne pas fermer la porte à un report plus tard dans l’année.

Pour ce qui est de la Cavalcade de Jemappes et la Ducasse de Messines, nous sommes bien entendu ouverts à l’idée de reconsidérer un report si les comités organisateurs le souhaitent, bien que ce soit en concertation avec ces derniers que l’annulation des deux évènements a été décidée. Nous serons très attentifs à respecter leurs desideratas quoi qu’il arrive, pour autant que les conditions sanitaires le permettent. Il ne peut en effet y avoir deux poids deux mesures dans le traitement des événements importants du Grand Mons et de ses différentes communes.

Pour conclure, je voudrais remercier chaleureusement le service évènements pour tout le travail qu’il accomplit durant l’année et particulièrement durant la période du Doudou.

Mes pensées vont à toutes les personnes qui, par leurs fonctions, luttent pour éradiquer ce virus. Restons forts et unis comme nous le sommes autour de la corde et lorsque notre Car d’Or monte.

 

 

Photo Eric Sluis ( kAAs)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel