Real Time Web Analytics

Festival international de théâtre action du 10 au 20 octobre 2019 au Théâtre des Rue rue du cerisier à Cuesmes

Imprimer

Le Festival international de Théâtre Action 2019 réapparaît après une longue absence du paysage théâtral belge.

Il fera étape dans la région de Mons-Borinage du 10 au 20 octobre 2019 au Théâtre des Rues à Cuesmes avec 7 spectacles de 7 compagnies belges et étrangères.

festivaltheatreactionprog.jpg

Étape du Festival International de Théâtre Action à Mons-Borinage


Le Festival international de Théâtre Action 2019 réapparaît après une longue absencedu paysage théâtral belge.


En effet, du 5 au 26 octobre se tiendra, en Wallonie et à Bruxelles, le 15ème Festival
international de Théâtre Action (FITA) organisé conjointement par le Centre du
Théâtre Action et les compagnies de théâtre action de la Communauté française.
Le FITA 2019 invitera cinq pays : Congo, Québec, Italie, France et Maroc,
représentés par plusieurs compagnies internationales : le Marabout Théâtre (Congo),
le Théâtre Parminou (Québec), le Teatro Contadino Libertario, Arca Azzurra (Italie),
le Collectif Plateforme, Ophélia Théâtre, La Compagnie de la Tribouille (France) le
Théâtre de l’Aquarium et la Compagnie Daha-Wassa (Maroc), dont les pratiques
théâtrales sont similaires à nos démarches, nos valeurs, nos engagements. Sans
oublier les compagnies belges engagées dans ce FITA 2019 qui nous feront découvrir
des créations professionnelles et des créations collectives en atelier.


L’une des étapes de ce festival hors norme aura lieu Théâtre des Rues (Cuesmes),
grâce à une organisation conjointe des trois compagnies de théâtre-action issues
de la région Mons-Borinage : la Compagnie Barbiana, le Théâtre du Copion et le
Théâtre des Rues.


Le théâtre-action est un laboratoire d’un théâtre populaire et collectif, ni populiste, ni
élitiste. Il met en scène la crise du monde. Il soulève la poussière des problématiques
et mécanismes sociétaux. Il fait découvrir des semeurs de résistance active.
Notre ambition, même modeste, est ce désir de partager ensemble un moment de
théâtre. Quoi qu’on en dise, le théâtre action c’est du théâtre…


Enrageons-nous collectivement !

festivaltheatreactionflyer.jpg


PROGRAMME


Jeudi 10 octobre 2019 - 20h


SELFIE - Compagnie DAHA-WASSA (Maroc)
Une vie de femme remplie d’études, de militantisme, et de recherche …. Mais recherche de
quoi au juste ? Cette femme n’est pas facile à séduire. C’est une intellectuelle qui vit pour
servir les autres et s’occuper d’eux. A presque 50 ans, elle se rend compte qu’elle a oublié de
s’occuper d’elle.
Selfie est un aveu cynique sarcastique, teinté de noir. C’est une pièce qui nous présente toutes
les contradictions auxquels fait face une femme dont l’esprit triomphe au sein d’une société
qui tangue entre modernité et tradition et entre préjugés et faits scientifiques établis. Une
société hybride qui préfère faire taire l’esprit afin de maintenir la domination du Masculin.
***
Mise en scène : Ahmed Hammoud
Texte : Anas Al Akil
Directeur de plateau : Si Salah Benabdeslam
Jeu : Naïma Oulmakki
Création vidéo : Amine Oulmakki
Opérateur prise de vue : Faical Ben
Costumes : Amal Belkora
Durée : 55 minutes
Vendredi 11 octobre 2019 - 20h
WORK IN REGRESS - Collectif Plateforme (France)
Trois comédiens, trois tabourets, trois cravates.
Et des dizaines de témoignages de travailleurs…
De ces paroles, émerge une langue poétique pleine de rage de vivre.
Au fil de ces témoignages, de ces discussions rejouées, de ces moments de
folie chorégraphique, une histoire collective se réinvente et ramène chacun à ses propres
expériences.
A travers ces moments de partage, de crises et de résistances, le spectacle interroge la
possibilité du bonheur au travail, et pourquoi pas, celle de changer le monde…
Work in Regress est écrit d’après des témoignages recueillis, pendant trois ans, à travers le
Nord-Pas-de-Calais, auprès de travailleurs de tous horizons.
***
Conception et jeu Pierre Boudeulle, David Lacomblez, Jacob Vouters
Regard extérieur Christophe Moyer
Chorégraphe Sabine Anciant
Régisseur général Jean-François Métrier


Samedi 12 octobre 2019 - 20h


IL ÉTAIT TROP DE FOIS ! - Théâtre du Copion
Il était une fois des histoires de contes de fées, de princesses aux pays des merveilles,… pas
tout à fait comme dans les histoires pour enfants. Car les histoires d’adultes, ce n’est pas tout
rose et violette. La vie n’est pas toujours tendre avec eux, surtout quand on connaît la misère,
la précarité, la migration, la débrouille.
Des hommes et des femmes, venu-e-s d’ici ou d’ailleurs nous dévoilent leur histoire : Il était
une fois Latifa qui espère rejoindre son mari parti en Belgique pour une vie meilleure, il était
une fois des assistantes sociales qui s’interrogent sur leur travail de plus en plus invasif, il
était une fois Olga travailleuse précaire qui survit tant bien que mal, il était une fois Brigitte
qui vit galères sur galères, il était une fois Jalili qui se bat tous les jours pour obtenir ses
papiers, il était une fois…trop de fois.
Depuis plusieurs mois, la Marche des Migrants de La Louvière et le Réseau louviérois de
Lecture publique ont initié un projet innovant d’ateliers d’écriture, d’interviews, de récoltes
de témoignages de personnes sans emploi, sans-papiers, sans-abri, de travailleur-euse-s
sociaux, de militant-e-s qui agissent contre toutes les formes d’exclusion sociale. Ces textes
ont été la base de notre création collective « Il était trop de fois ! » mais aussi d’un livre
rassemblant tous les écrits « Avec tous les sans » ainsi qu’une exposition de dessins et de
photos.
***
Equipe de création : Justine BERTHOLET, Stefan GHISBAIN, Alba IZZO, Yannick VAN
HEMELRYCK et la collaboration d’ALVEOLE THEATRE (Yvon FRANCOIS)
Mises en scène : Yvon FRANCOIS
Dimanche 13 octobre 2019 - 17h
BIENVENUE EN ABSURDIE - Création collective en atelier : Théâtre des Rues et groupe théâtre
des Équipes Populaires Hainaut-Centre

Depuis le début de l’année 2012, dans le but affiché d’assainir les finances publiques, de
réduire la dette, et de retrouver la croissance, les gouvernements belges successifs se sont
lancés dans des politiques d’austérité de grande ampleur : licenciements dans la fonction
publique, gel des salaires, réduction des dépenses sociales, privatisations,….
Les résultats dévastateurs sont sans appel : la pauvreté augmente et les inégalités explosent !
Faut-il cependant croire qu’il n’y a pas d’alternatives possibles ?
Pour répondre à cette question, le groupe théâtre des Equipes Populaires Hainaut-Centre, en
collaboration avec le Théâtre des Rues, vous invite à faire un voyage absurde et satirique au
cœur des mécanismes d’austérité afin d’en dénoncer les dérives et de défendre nos acquis
sociaux.
Alors serrez bien vos ceintures !
***
Ecriture, jeu et mise en scène : Fernando Alvarez, Audrey Delattre, Marianne Dethy,
Elisabeth Mahieu, Franco Scardino, Lillo Terranova, Giulietta Virdis, Laura Bejarano

 

Vendredi 18 octobre 2019 - 13h30


AMAR B. - Compagnie Barbiana
.
Les attentats-suicides ont frappé à nos portes.
Les protagonistes pourraient être des jeunes de nos quartiers, de notre propre famille ou de
nos écoles.
L’école, est-elle le « lieu de milliers de petits crimes » ? Le lieu de « dés-intégration » ?
Amar B. c’est la rencontre entre A mar, un étudiant en sciences Po, et son ancienne
professeure de Français, Chantal Meunier, devenue directrice du collège.
Entre eux, il y a Najat, l’absente, la soeur d’Amar. Le départ caché de Najat a provoqué chez
Amar un besoin vital de comprendre. Chantal Meunier est convaincue que Najat a pris sa
liberté de femme. Mais Amar craint qu’elle ait rejoint la guerre, le jihad. Il incrimine l’école.
« Nos peurs se nourrissent l’une, l’autre. » dit Amar.
En échec dans sa vie de femme et de mère, Chantal Meunier réplique « J’ai tout donné à mes
élèves ». Chacun cherche la vérité chez l’autre.
***
Mise en scène : Jean-Paul Zennacker
Musique : Michel Mainil
Son : Tristan Godat
Videaste : Lucas Dragone
Régisseur : Sébastien Cramazou
Débat-philo : Marina Marini
Oeil complice : Rosanna Cappetta
Avec : Danila Di Prinzio et Bilal Luca Covino
Photos : Véronique Vercheval
Samedi 19 octobre
Les questions actuelles du Théâtre Action, aux regards de son histoire en Fédération
Wallonie-Bruxelles.
Depuis les années 60, plusieurs générations de ceux que l’on nomme maintenant ComédiensAnimateurs se sont succédées. Des compagnies se sont créées, certaines ont changé de nom,
certaines se sont démultipliées, d’autres encore ont disparu. Un décret a donné naissance à un
secteur spécifique. Une vision politique de la culture – par et pour tous – bat au cœur de celuici…
Une génération prend doucement le chemin de la pension et une nouvelle génération de
Comédiens-Animateurs émerge.
Tous constatent un désenchantement de la solidarité macro-sociale, des changements de
fonctionnement dans les relations sociales… Les mondialisations (économique et sociale)
s’opposent plus encore, etc. Bref, aujourd’hui, se posent une multitude de questions
nouvelles… ou pas. Parfois, ce sont les mêmes que celles du passé, mais dans un contexte
nouveau.
Ces rencontres – tables rondes se veulent un moment de réflexions durant lequel les
Comédiens-Animateurs vont pouvoir échanger sur leurs préoccupations actuelles et les mettre
en regard avec celles d’autres générations.
***
Public et intervenants: tous les travailleurs des compagnies de théâtre action, les ComédiensAnimateurs formés (ou en formation) à la Formation de Création Théâtrale Collective.

15h : Rencontres/tables rondes « Les questions
actuelles du théâtre-action »
// Fédération du Théâtre-Action


Samedi 19 octobre


19h30 : BIENVENUE ! PAROLES DE MIGRANTS - Compagnie de la Tribouille (France)
Ce spectacle est dédié à toutes celles et tous ceux qui un jour sont obligés de quitter leur toit,
leur famille, leur terre…. Et ne l’ont pas choisi.
Bienvenue ! Paroles de migrants met en scène des paroles de migrants vivant dans des squats.
À partir de ces mots recueillis, le duo voix / violoncelle des deux artistes agit tel un portevoix.
Dans ce dialogue apparaissent les traces d’instants de vies avec toutes leurs brutalités, leurs
violences, leurs émotions, du souvenir du pays laissé à la vie au squat.
Ces courts récits laissent émerger un besoin d’espérance, de reconnaissance.
Ce spectacle est l’histoire de rencontres singulières et plurielles avec des personnes dites
« migrantes » vivant dans des squats de l’agglomération Nantaise, un collectif de militants,
ainsi que des associations qui luttent pour l’application du droit d’accueil des migrants. Ce
spectacle est le vécu d’hommes de 20 à 55 ans qui ont retracé leur parcours de migrant dans
un atelier théâtre animé par la Cie de La Tribouille.
***
Jeu et mise en scène Pierre Roba
Musicien Daniel Trutet
Durée 50 minutes


Dimanche 20 octobre - 16h30


Présentation de créations collectives en ateliers : morceaux choisis du travail mené dans les
ateliers de la Compagnie Barbiana, du Théâtre du Copion et du Théâtre des Rues.


INFORMATIONS PRATIQUES
Lieu
Théâtre des Rues
Rue du Cerisier, 20
7033 Cuesmes
Contact & Réservations
+32 (0)65 31 34 44
theatredesrues@skynet.be
Programme complet sur

https://www.theatre-action.be/a-la-une/

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel