Real Time Web Analytics

Mons Blog

  • Henry Vieuxtemps – 200 ans ! / Vahan Mardirossian – Alexander Markov en concert à Arsonic ven 23 octobre 2020 19h

    Imprimer

    Henry Vieuxtemps – 200 ans ! / Vahan Mardirossian – Alexander Markov / 19h : conférence – 20h : concert – 21h : after

    Le vendredi 23 octobre 2020
    •  19:00 - 20:00
     Mons, Arsonic

    • De 19h00 à 19h30 : « Sur la piste de mon ancêtre » par la musicologue Agnès Briolle-Vieuxtemps, l’arrière-arrière-petite-fille d’Henry Vieuxtemps
    • 20 h : concert d’une heure sans pause
    • 21 h : After surprise

    Vahan Mardirossian met à l’honneur nos compositeurs belges. 

    Vahan Mardirossian et Alexandre Markov célèbrent Henry Vieuxtemps 

    Pour son premier concert à Arsonic, le nouveau directeur musical de l’ORCW, Vahan Mardirossian célèbre le bicentenaire de la naissance du compositeur wallon Henry Vieuxtemps, l’un des violonistes virtuoses européens les plus célèbres du 19e siècle, surnommé le « Roi du Violon » ou le « Premier violon d’Europe », compositeur apprécié dans le monde entier. A l’origine d’un savoir-faire mondialement reconnu, Henry Vieuxtemps fonde l’Ecole Franco-Belge du Violon, illustrée par Eugène Ysaye (co-fondateur du prestigieux Concours Reine Elisabeth), Arthur Grumiaux, Yehudi Menuhin, Isaac Stern, Augustin Dumay (Directeur musical de l’ORCW de 2003 à 2013) …
    Une soirée d’hommage avec, comme invité d’honneur, Alexander Markov, l’un des violonistes les plus brillants d’aujourd’hui venu de New-York pour l’occasion. Son père, Albert Markov, fêta, en son temps, les 150 ans de la naissance de Vieuxtemps, en présence de la Reine.

    En préambule à ce concert, l’arrière-arrière-petite-fille du compositeur, musicologue, Agnès Briolle-Vieuxtemps, vous racontera l’histoire extraordinaire de son ancêtre et présentera l’association qu’elle a créée. La marraine de l’Association Vieuxtemps est la comédienne Julie Depardieu, passionnée de musique et d’opéra.

    Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
    Vahan Mardirossian, direction
    Alexander Markov
    , violon

    Programme :

    • Henry Vieuxtemps : Concerto pour violon n°5 en la mineur , op. 37, « Grétry » – Arr. David Walter
    • Henry Vieuxtemps : Quatuor à cordes n°2 en do majeur, op. 51 – Transcription pour orchestre à cordes

    __________

    Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / ORCW (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie) / Association Henry Vieuxtemps

    Captation MUSIQ’3 et télévision


    Vahan Mardirossian, chef d’orchestre – Piano

    Après avoir passé 9 ans à la tête de l’Orchestre de Caen (2010-2019), Vahan Mardirossian est nommé Chef Principal du City Chamber Orchestra of Hongkong (CCOHK) en septembre 2019 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (ORCW) à partir de janvier 2020. Il est également Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA) depuis 2011.

    Pianiste reconnu internationalement et chef d’orchestre, Vahan Mardirossian combine depuis plusieurs années ses deux passions en dirigeant les concertos du clavier (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…). En tant que soliste, il s’est produit sous la direction de grands chefs tels que Kurt Masur, Paavo Järvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith… et a enregistré plusieurs disques consacrés à Schubert, Brahms, Bach, Händel, Beethoven, Tanguy, Mulsant…

    La rencontre avec Kurt Masur est déterminante dans la carrière de Vahan Mardirossian. A l’invitation du Maestro, il dirige l’orchestre de Manhattan School lors d’un séminaire de direction d’orchestre à New York. Cette opportunité orientera définitivement sa carrière dans cette voie.

    En 2005, Vahan Mardirossian crée l’orchestre « Maestria » avec lequel il se produit dans toute la France, dont Paris au Théâtre des Champs-Élysées et Toulouse à la Halle aux Grains.

    Il est régulièrement invité à diriger des orchestres prestigieux tels que le NHK Symphony Orchestra,  le New Japan Philharmonic Orchestra, le Tokyo Philharmonic Orchestra, le Prague Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre Symphonique de Moscou « Russian Philharmonic », l’Orchestre Sinfonica de Sanremo, le Real Orchestra Sinfonica de Sevilla, le Philharmonie Südwestfalen, l’Orchestre Colonne…

    Il a collaboré avec des solistes de renommée internationale comme Ivry Gitlis, Alexander Markov, Augustin Dumay, Akiko Suwanai, Sergeï Babayan, Alexandre Kantorow, Lars Vogt, Vladimir Sverdlov-Ashkenazy, Diemut Poppen, Brigitte Engerer, Xavier Phillips, Kun Woo Paik, Richard Galliano, Viktoria Postnikova, Daishin Kashimoto, Sergueï Nakariakov, Gary Hoffmann, Alexander Chaushian, Roland Pidoux, Alexandra Soumm, Alexander Ghindin, Igor Tchetuev,  Polina Leschenko, Ashley Wass, Jean-Marc Phillips-Varjabedian, le Trio Wanderer, Jean-Claude Pennetier, Jacques Rouvier, Svetlin Roussev, Marc Coppey, Pavel Vernikov, Nicolas Dautricourt, Stéphane Béchy, Guy Touvron, Stéphanie-Marie Degand, …

    Son vaste répertoire s’étend des chefs-d’œuvre baroques aux œuvres contemporaines (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Hersant, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy…).

    Site officiel : vahanmardirossian.com
    Crédit photo @ Rino Noviello


    Alexander Markov, violon

    Le célèbre violoniste Alexander Markov a été salué comme l’un des musiciens les plus captivants et polyvalents. Qu’il se produise en soliste avec des orchestres prestigieux dans les grandes salles de concert du monde entier ou qu’il joue dans des arènes sportives devant 25 000 personnes au match de la NBA sur son violon électrique, Alexander Markov établit toujours un lien instantané avec son public.

    Lord Yehudi Menuhin a écrit : « Il est, indéniablement, le plus brillant et le plus inspiré des violonistes actuels : Alexander Markov laissera sans aucun doute sa marque dans le cœur des mélomanes du monde entier et dans les annales des virtuoses du violon de notre époque. »

    Lauréat du prestigieux Avery Fisher Career Grant en 1987, Markov a fait son premier récital à New York au Carnegie Hall en 1983. Médaillé d’or au Concours international de violon Niccolò Paganini, Alexander Markov s’est produit en soliste avec de prestigieux orchestres internationaux tels que le Philadelphia Orchestra, le BBC Philharmonic, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre symphonique de Montréal, le Budapest Festival Orchestra et le Mostly Mozart Festival Orchestra… avec des chefs d’orchestre tels que Lorin Maazel, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, Franz Welser-Möst et Ivan Fischer. Il a partagé la scène avec Martha Argerich et d’autres sommités.

    Les derniers concerts d’Alexander Markov au Carnegie Hall ont fait salle comble.
    Ses prochains engagements sont prévus aux États-Unis, en Europe, au Mexique, en Russie, au Japon, en Chine, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud.

    Alexander Markov s’est forgé une réputation unique dans le répertoire virtuose du xixe siècle. Il fait partie des rares violonistes à avoir interprété les 24 caprices pour violon seul de Paganini en un seul récital, et le DVD de ce concert, réalisé par le célèbre producteur de films Bruno Monsaingeon, a été distribué partout dans le monde.
    Publié sous le label Erato/Warner Classics en 2006, le DVD des 24 Caprices de Paganini joués par Alexander Markov devient sur le champ l’un des best-sellers classiques sur Amazon. Les clips postés sur YouTube par ses fans enregistrent des millions de vues.

    Alexander Markov figure dans le fameux film de Bruno Monsaingeon « l’Art du violon » sur les meilleurs violonistes du monde.

    Le parcours musical de Markov l’emmène bien au-delà de son travail de violoniste classique soliste.

    ll compose un « Rock Concerto, » en collaboration avec James V. Remington, qui crée pour lui un nouveau violon électrique avec 6 cordes. Ce nouvel instrument (modèle déposé) est le seul du genre au monde. Il produit une sonorité unique et permet une énorme possibilité dynamique de sons, du plus doux au plus puissant.
    « Rock Concerto » met en scène Markov avec son violon électrique et un groupe rock, accompagnés par un orchestre symphonique et une chorale. Le but de ce projet est de combler le fossé entre le public classique et le public rock, et d’attirer des jeunes qui, autrement, n’iraient jamais écouter une symphonie.

    Alexander Markov est né à Moscou et a étudié le violon avec son père, le violoniste Albert Markov. À l’âge de huit ans, il se produisait déjà en soliste et en double concerto avec son père. L’équipe père-fils joue toujours en duo dans les salles de concert du monde entier. Markov a émigré aux États-Unis avec ses parents et a reçu la citoyenneté américaine en 1982.


    Arsonic, rue de Nimy, 138,7000 Mons


    De 19h00 à 19h30 : « Sur la piste de mon ancêtre » par Agnès Briolle-Vieuxtemps, l’arrière-arrière-petite-fille d’Henry Vieuxtemps.

    20 h : concert d’une heure sans pause suivi d’un After de l’ORCW

     

    https://www.orcw.be/events/bicentenaire-vieuxtemps-vahan-mardirossian-alexander-markov/

  • Miossec en concert au Théâtre le Manège vendredi 23 octobre 2020 20h

    Imprimer

    Miossec, 25 ans après : une soirée plaisir !

    Il y a 25 ans, Miossec sortait son premier album, Boire. Un disque au petit budget, loin des canons de l’époque, et qui est pourtant devenu culte dans l’histoire de la chanson ! Gréco, Birkin, Hallyday, Bashung, Eicher ont puisé dans ce vocabulaire inédit. Pour cet anniversaire, Miossec a réarrangé l’album de fond en comble avec des anecdotes, des chansons écrites pour d’autres et de nouveaux morceaux. Une soirée loin des contraintes des formats commerciaux. 
    Christophe Miossec (Chant), Sébastien Hoog (Guitares), Mirabelle Gilis (Violon/chant/claviers), Laurent Saligault (Basse) et Guillaume Rossel (Batterie/percussions).



     

    Ven 23 octobre – 20h
    Concert assis
    Théâtre le Manège
    25 / 22 / 18€ (détails tarifs)
    Bonus curiosity : 1 point

       Accessible aux personnes à mobilité réduite
     
     

    Date(s) de représentation(s)

    Miossec
    Théâtre le Manège ven. 23.10 — 20h00

     

     

    https://surmars.be/evenement/miossec/

  • Expos "Surprise" aux anciens abattoirs de Mons du 17 oct 2020 au 31 janvier 2021

    Imprimer

    L’image contient peut-être : ciel et plein air

    Surprise…ou le premier jour du reste de ma vie


     
    Une EXPO x2 : JFO©/ Jean-François Octave + Atelier IDM©/ Images Dans le Milieu de l’École Supérieure des Arts à Mons ARTS²
    Une EXPO x3 LIEUX où IDM© réunit pour la première fois 3 endroits emblématiques du Hainaut :
    ​le BAM à Mons (aux Abattoirs 17/10/20>31/01/21)
    le BPS22 à Charleroi (21/11/20>04/01/21)
    le MAC’s Musée des Arts Contemporains au Grand-Hornu (avec La Cambre #Sculpture 30/01/21>28/02/21).
    Une EXPO-LABO où l’accrochage change et évolue pendant 3 mois.
    Une EXPO-RENCONTRE où vous pouvez voir les étudiants au travail et discuter avec avec eux (les mardis et jeudis sauf congés scolaires)
    Une EXPO-FUN à voir dans la suite de Lichtenstein ou “Qu’est-ce que c’est être POP en 2020?”
    Une EXPO-ÉVÉNEMENTS avec une dynamique inter-domaines lancée par des étudiants d’ARTS² au Frigo*
    Une EXPO-LIVRE et le magnifique catalogue de 333 pages (+3) publié à La Lettre Volée pour les 33ans de JFO© & IDM©…
     
    À ne pas manquer !!!
    Sous réserve de modifications dues à la Covid 19.
    Réservation obligatoire, gratuit samedi & dimanche

    SURPRISE !
    …ou le premier jour du reste de ma vie
    L'atelier Images dans le milieu s'expose aux Abattoirs (Mons) du 17/10/20 au 31/01/21, tous les jours 12h>18h sauf le lundi.
    Week-end d'ouverture: 17 & 18/10/20, 12h>18h
     
    3 expos, 1 livre de 333 pages (+3), des events... ⒸIDM ARTS²


     
    *calendrier sur www.facebook.com/idm.atelier

    ATTENTION LE SITE DE RÉSERVATION PEUT BUGGER!!!

    ...vous pouvez aussi réserver par téléphone: 065 335580

  • Expos photos" LEGACY" de Yann Arthus-Bertrand au parc du Beffroi & salle Saint-Georges Gd-Place Mons 4/7>25/10/2020

    Imprimer

    La Ville de Mons - Ville aux 4 patrimoines UNESCO 


    LEGACY :

    l’héritage que nous laissons à nos enfants

    Mons accueille deux expos du photographe Yann Arthus-Bertrand

    Du 4 juillet au 25 octobre 2020, la ville de Mons accueillera dans le parc du Beffroi et dans la salle Saint-Georges deux expositions consacrées à l’écologiste français Yann Arthus-Bertrand.

    Sous le titre de « LEGACY – l’héritage que nous laissons à nos enfants », elles retracent le parcours du célèbre photographe, qui documente depuis quatre décennies la beauté et la fragilité de notre planète.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    Des lions du Kenya aux porcs d’élevage français, des tapis marocains au sucre de l’île de La Réunion, de la beauté indicible d’une île calédonienne en forme de cœur à la ferveur d’un festival religieux sur le Gange : depuis près de 40 ans, Yann Arthus-Bertrand photographie et filme infatigablement la beauté naturelle aussi bien que la richesse culturelle de notre monde.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    À force de documenter au fil de ses reportages les ravages que l’homme inflige à sa planète nourricière, il est devenu militant écologique et est depuis 2009 « Ambassadeur de bonne volonté » du Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

    À travers le répertoire unique des centaines de sites exceptionnels, souvent reconnus par l’UNESCO, qu’a photographiés Yann Arthus-Bertrand, les deux expositions organisées par le Pôle muséal de la ville de Mons mettent en évidence les grandes transformations que subissent notre planète et ses occupants, offrant un aperçu de ce que nous transmettons en héritage (« legacy » en anglais) aux générations suivantes.

    Le Beffroi, point culminant de la ville, et son parc sont le cadre exceptionnel de la présentation en plein air d’une centaine des plus belles photos de La Terre vue du ciel (1992), le projet phare de Yann Arthus-Bertrand dont le livre s’est vendu à près de 4 millions d’exemplaires et dont les photos ont été vues par 200 millions de personnes de par le monde.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    • yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

      yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    La salle Saint-Georges accueillera une sélection de travaux de Yann Arthus-Bertrand de 1981 à nos jours, y compris les moins connus, tels que les premiers clichés de lions, les portraits d’inconnus pour l’hebdomadaire français L’Express, et ses initiatives pour défendre le monde agricole en France, en Argentine ou au Royaume-Uni.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    L’exposition bénéficie du soutien de la Commission belge francophone et germanophone pour l’Unesco. L’UNESCO a soutenu dès ses débuts le travail de Yann Arthus-Bertrand.

    yannarthus-bertrand,expo,photos,mons

    Le choix de Mons pour accueillir cette exposition exceptionnelle n’est pas un hasard.

    La capitale du Hainaut possède en effet un nombre remarquable de patrimoines reconnus par l’UNESCO, accessibles au public : le beffroi (1999), les minières néolithiques de silex de Spiennes (2000) et le Grand Hornu (2012) figurent au Patrimoine mondial de l’Humanité ; la Ducasse rituelle de Mons (2005) est reconnue comme chef-d’œuvre du Patrimoine immatériel de l’Humanité ; le répertoire bibliographique universel du Mundaneum (2013) est inscrit sur la liste Mémoire du Monde.

    Et en 2014, le savoir-faire des carillonneurs belges (à écouter lors des concerts au beffroi de Mons) a été ajouté par l’UNESCO à la liste du Patrimoine immatériel.
    INFORMATIONS PRATIQUES

    Parc du Beffroi & Salle Saint-Georges, 7000 Mons
    04.07 > 25.10.2020

    www.visitmons.be

     
     
  • BE-Alert - Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

    Imprimer

    Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

    bealert lg.PNG
    La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.
    Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

    Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
    • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

    Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.


    Plus d’informations sur les nouvelles mesures : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/niveau-dalerte-4-de-la-covid-19-des-regles-plus-strictes-partir-du-lundi-19

    Installer Coronalert sur votre smartphone

    Coronalert.PNG



    Coronalert est une application mobile gratuite et facile d’utilisation qui permet de renforcer notre lutte commune contre le coronavirus. Si une personne est testée positive au Covid-19, elle peut ainsi avertir directement les contacts à haut-risque croisés dans les heures et jours précédents. Cette application agit en complément du suivi de contacts traditionnel, un suivi de contacts renforcé est une des clés face au coronavirus.

    Ajoutons que si vous deviez effectuer un test de dépistage, vous recevrez les résultats de celui-ci directement sur votre téléphone.
    Pour que cette application soit la plus efficace possible, nous encourageons le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones à l’utiliser. Celle-ci a été développée en veillant à garantir un maximum notre vie privée, elle ne se base ainsi pas sur la géolocalisation et n’utilise aucune de vos données personnelles. 

    Vous retrouverez toutes les informations, et réponses à vos questions sur le site www.coronalert.be.

  • Le visuel du doudou annulé 2020 : résultat du concours doudou illustré 2020

    Imprimer

    La Ville de Mons a organisé ce vendredi la remise officielle des prix pour la 14e édition du concours « Le Doudou illustré ».

    C'est le Montois Mickaël Junior Dralta qui a remporté le concours dans la catégorie "adultes et adolescents".

     

    Dans la catégorie "Enfants", les élèves de primaire de mmes

    Eve-Lise Lemaire et Thérèse Ducobu de l'école communale

    d'Harmignies ont remporté le concours.

    DOUDOU2020enfant.jpg

     
    Les visuels gagnants ne pouvant pas rehausser l'affiche de la Ducasse, ni les t-shirts du Petit Lumeçon, des affiches et des « tote bags » sont mis en vente chez Visit Mons,au Musée du Doudou et au BAM  
    Les bénéfices de ces ventes seront reversés auprès des hôpitaux de Mons pour les soutenir dans leur combat quotidien face au covid-19.
     
     
     
    Chaque élève auteur du visuel gagnant de la catégorie « Enfants » recevra un sac de gymnastique rehaussé de leur visuel. Les adolescents qui étaient candidats à un rôle dans le cadre du Petit Lumeçon 2020 recevront chacun un « tote bag » et un « trophée ». Enfin, le visuel gagnant de la catégorie « Enfants » sera reproduit sur une fresque murale géante en plein cœur d'Harmignies 
     
     
    Les bénéfices des ventes de produits dérivés Doudou 2020 seront reversés aux hôpitaux montois :
    « Conformément au souhait de la Ville et de l’ASBL « Saint-Georges de Mons », les bénéfices issus de la vente des produits rehaussés des projets lauréats seront reversés, à parts égales, aux deux hôpitaux montois afin de soutenir le personnel dans sa courageuse lutte contre le coronavirus ».
     
    Infos et tarifs via https://bit.ly/3npkke7 
     

    Alors que le concours « Le Doudou illustré » avait été suspendu en raison du covid-19, les gagnants de l'édition 2020 viennent d'être dévoilés !


    Rappel de la situation


    En janvier dernier, l'asbl « Saint Georges de Mons » lançait, en partenariat avec la Ville de Mons et Télé MB, l'édition 2020 du concours « Le Doudou illustré ».

    Les projets de visuels déposés par les participants devaient être évocateurs de la Ducasse rituelle de Mons. Malheureusement, en raison de la pandémie de covid-19, le concours avait dû être suspendu.

    Toutefois, avant le confinement lié à la situation sanitaire, le jury avait pu se réunir, opérer sa sélection et la proposer au vote du public, uniquement en ligne, du 13 au 22 mars 2020 (l'exposition présentée au musée du Doudou n'ayant pu être rendue accessible en raison de la fermeture des musées).

    Aussi, malgré l'annulation du Doudou 2020 auquel le concours est lié de par sa finalité, les organisateurs de cette belle initiative ont décidé de dévoiler les projets lauréats et remettre les prix prévus, ce vendredi 9 octobre 2020, en comité très restreint, situation sanitaire oblige ! Les projets et auteurs gagnants sont désormais connus (la voix du jury ayant compté à concurrence de 50% et celle du public également à concurrence de 50%).

    https://www.mons.be/actualites/les-gagnants-du-concours-le-doudou-illustre-sont-connus?fbclid=IwAR0TagXGpznibhGQMUVH6doWgOSrm9J6DpF0DezMMFyv3k9KyKzwXKufFmw

  • Concours Photo "La nature en ville" du 23 juin au 1er novembre 2020 à Mons

    Imprimer

    Dans le cadre du projet transfrontalier « BIOOSS », dont l'objectif est la sensibilisation et la valorisation des bienfaits de la nature, un concours-photos est organisé sur le thème de « la nature en ville » 

     

  • Expo de gravures d'Anne Dorselaer au La du Hautbois à Mons du 25 septembre au 31 octobre 2020

    Imprimer

     

    Après un parcours artistique varié et un travail du personnage, Anne Dorselaer découvre la gravure il y a neuf ans. Elle s’investit dans cette pratique passionnante tant par sa diversité que par sa complexité. La gravure lui permet d'explorer plus largement les sujets de ses voyages intérieurs.

    Elle pratique surtout l’eau-forte, l’aquatinte et le monotype. Son travail est rapide et instinctif ; la gravure lui ouvre de nouveaux horizons, aussi vers l’abstraction où elle s’aventure quelquefois…

    Elle cherche le ressenti des matières, des profondeurs, de l’équilibre. « La nature est une incroyable source d’inspiration, les paysages, les végétaux, ce qui nous entoure et ce que nous en faisons… » nous dit-elle.

     

    L'expo est ouverte à chaque évènement du LA du Hautbois : les samedis 10 et 17 dans le cadre  d'après-midis culturelles à Mons avec aussi la visite de l'expo Yann Arthus-Bertrand et du centre ville de Mons. Suivi d'un repas Paëlla 

    Inscriptions obligatoires : leladuhautbois@gmail.com ou 065/595142

    https://www.leladuhautbois.be/single-post/2020/09/20/Expo-de-gravures-dAnne-Dorselaer

    laduhautbois.PNG

  • La piscine Lago du Grand-Large à Mons est ouverte sur réservation

    Imprimer

     

     

    Les réservations en ligne sont indispensable  ! 


     Comment acheter votre ticket en ligne ?

    Le webshop est en ligne ! 
    Vous pouvez désormais réserver votre visite dans notre centre aquatique.
    Pour rappel, les réservations et achats en ligne sont OBLIGATOIRES pour pouvoir profiter des joies de l'eau AVEC ET SANS abonnement ! 

     Comment acheter votre ticket en ligne ?


    1. Rendez-vous sur notre boutique www.lagomons.be
    2. Créez un compte client
    3. Choisissez votre ticket en sélectionnant la zone désirée, la date et l’heure d’arrivée.
    4. Effectuez le paiement.
     Vous avez un abonnement ou un pass famille? Pas de problème !
    Réservez ‘en ligne’ les séances de votre abonnement.
    5. Imprimez vos billets ou présentez-les à la caisse via votre smartphone.
    6. Bon amusement !


     Rendez-vous sur la boutique en ligne.

    https://lagomons.recreatex.be/

     Regardez la vidéo ci-dessous et découvrez en plus sur les réservations en ligne 

     

                   

    LAGOMons_Regles_mesures_covid-page-001.jpg


    https://lagomons.recreatex.be/

    https://www.facebook.com/lagomonspiscinedugrandlarge/

    https://www.lago.be/mons 

     

                   

    https://www.facebook.com/lagomonspiscinedugrandlarge/

    https://www.lago.be/mons

  • Expérience immersive 1944 au Mons Mémorial Museum du 31 août 2019 au 31 janvier 2021

    Imprimer

    Fermé durant crise Coronavirus 

    Lire la suite

  • Exposition "Mosaïque" aux Ateliers des FUCaM à Mons du 24 octobre au 21 novembre 2020

    Imprimer

    A la rencontre des citoyennes et citoyens
    de traditions / de cultures / d’origines musulmanes

    mosaique2.jpg


    Un livre, une exposition

    Une enquête photographique du collectif De Vizu*
    *Photographes : Viviane Stevens – Bénédicte Thomas – Véronique Vercheval
    Textes de Maryam Benayad, Bernard De Vos, Barbara Mourin et Rachid Bathoum

    mosaique1.jpg

    Le projet photographique :


    Un jour on naît. Un jour on meurt, et entre les deux, on vit. Ces trois étapes
    sont ce qui lient tous les humains entre eux. Indifféremment de notre classe
    sociale, de notre couleur de peau, de notre culture ou de notre idéologie,
    chacun d’entre nous naît, (sur)vit avant de s’en aller vers un ailleurs.
    Comment, avec qui, au nom de quoi ou de qui, c’est ce qui nous différencie.(...)
    Maryam Benayad


    La société n’a pas attendu les attentats pour discriminer une partie de sa population, parfois devenue
    belge depuis plusieurs générations. Depuis ces deux dernieres décennies, la méfiance s’est exacerbée.
    Cette fatalité, le collectif De Vizu n'y croit pas. Son inquiétude face a la stigmatisation de cette population est a l’origine de ce travail photographique.

    Aller a la rencontre, parler, photographier la vie quotidienne, le travail, les fetes, les jeunes et leurs aînés, les milieux de vie porteurs de culture et de racines et essayer de comprendre la facon dont ces personnes vivent leurs traditions, leur religion, les incompréhensions et les tensions diverses ont été les objectifs de ce collectif de photographes.

    Interroger aussi ceux et celles qui ont renoncé a la religion, avec, parfois, les conséquences liées a leur choix.


    Véronique Vercheval, Viviane Stevens et Bénédicte Thomas ont voyagé dans plusieurs villes wallonnes et a Bruxelles.

    Au travers du reportage, elles mettent en image les questions qu'elles se posent.

    Le reportage vise notamment a casser les clichés, a mettre en évidence toute la diversité des personnes et groupes de personnes liés a cette culture.

    Il s’agit de partager l’espace public, de vivre ensemble, de se renforcer mutuellement, de mieux se connaître, de profiter de nos différences.

    Le collectif espere également offrir une image valorisante et positive d’hommes et de femmes auxquels les jeunes puissent s’identifier. Il ne veut pas parler a « leur » place, les photos témoignent.

    Portraits posés ou scenes de vie, nombreuses sont les thématiques abordées au fil des rencontres.


    Beaucoup de questions et puis, un sentiment d’urgence.

    Une partie de notre société en mal de bouc émissaire aurait-elle trouvé ses nouvelles victimes ?


    Ce travail photographique est un outil mis a disposition des écoles, des associations, des centres culturels, afin de permettre l’expression, l’échange, le dialogue.

    Le livre : Mosaïque

    mosaique3.jpg


    Un livre de 160 pages présente également l'entiereté des photos exposées, auxquelles s'ajoutent des photos inédites, des témoignages et réflexions collectés au cours des rencontres et des textes de Maryam Benayad, Bernard De Vos, Rachid Bathoum et Barbara Mourin.


    Mosaïque


    Format : 17cm x 23 cm
    160 pages
    140 photographies
    Prix de vente : 15€

    mosaique4.jpgmosaique5.jpg

    Les photographes :


    Le collectif De Vizu a été fondé a La Louviere, en 2015, par six photographes hennuyers dont lavolonté premiere est d’informer. Ils pratiquent une photographie humaniste qui aborde au travers de reportages documentaires, des questions sociales, politiques et culturelles. Leur engagement les
    amene a travailler ensemble sur des thématiques choisies par le collectif et a soutenir la création individuelle de chacun. Trois membres du collectif sont a l’origine du projet « Mosaïque, a la rencontre des citoyens de traditions/ de cultures/ d'origines musulmanes ».


    Viviane Stevens www.vivianestevens.be


    Née en 1963, Viviane Stevens habite a Soignies. Outre son métier
    de coordinatrice pour une fédération professionnelle œuvrant dans
    le secteur du handicap, elle est diplomée en histoire de l’ULg et en
    photographie de l’Institut des Arts et Métiers de La Louviere. Elle
    a participé a plusieurs expositions, dont l’une reprenant des
    portraits de personnes rencontrées lors de ses multiples voyages
    autour du monde. Son travail sur la fete folklorique de la
    «Simpélourd » a Soignies et celui sur le « Goûter matrimonial » a
    Ecaussinnes ont chacun fait l’objet d’un livre. Le fil rouge de sa
    démarche : partir a la découverte du méconnu et de ce qui fait lien
    entre les personnes.


    Benedicte Thomas www.benedictethomas.be


    Née en 1967, Bénédicte Thomas est infirmiere de formation et mere
    au foyer. Des les années 2005-2006, sa passion de la photographie
    évolue de la mise en boîte de belles images de famille vers la quete
    passionnée, quotidienne, qui se poursuit aujourd'hui... Deux années
    aux Arts et Métiers de Mons lui apportent la technique, bagage
    essentiel, tandis qu'un cours d'histoire de la photographie lui ouvre
    de nouveaux horizons. La relation humaine se révélant
    indissociable de son approche photographique, les reportages se
    sont enchaînés. Un choix confirmé. Désormais centrées sur le
    reportage humaniste, ses photographies témoignent de moments de
    vie de personnes de sa région. Présidente du Royal Photo-Club
    Montois depuis 2013, Bénédicte Thomas continue sa propre
    photographie tout en gérant, en équipe, ateliers et projets.


    Veronique Vercheval www.veroniquevercheval.net


    Née en 1958, Véronique Vercheval a commencé sa carriere de
    photojournaliste pour le magasine Voyelles. Elle a été, pendant 32
    ans, professeur de photographie en promotion sociale aux Arts et
    Métiers de La Louviere. Elle a mené des enquetes a long terme de
    type documentaire et sociologique, notamment pour les projets des
    «Archives de Wallonie». Elle a photographié les sidérurgistes, les
    verriers, les mineurs, les infirmieres et les médecins, les
    agriculteurs, les chauffeurs de poids lourds, les travailleurs sociaux
    de rue... On connaît également ses reportages en Palestine occupée.
    Véronique Vercheval s’implique totalement dans ce qu’elle
    entreprend, son regard la portant a privilégier le point de vue social
    et le coté humain des choses.


    Les auteurs :


    Maryam Benayad, journaliste bruxelloise, s’est formée a l’Université Libre de Bruxelles en journalisme et communication. Elle s’intéresse depuis ses études, a la place de la diversité culturelle
    dans les médias belges francophones. Elle a également entamé des études de psychologie et de sciences des religions et de la laïcité avant de s’investir, pendant un an, comme chargée de projets
    dans une association d’éducation permanente, Pax Christi Wallonie Bruxelles (aujourd’hui Be Pax).
    Journaliste dans plusieurs rédactions depuis le début de ses études, Maryam a travaillé 6 ans dans une radio locale bruxelloise avant de revenir a ses premiers amours, la presse écrite. Elle écrit aujourd’hui principalement pour La Libre Belgique. Criminologue depuis peu, Maryam travaille
    principalement sur les matieres liées a la justice tout en continuant ses chroniques médiatiques pourla Revue Politique et ses activités de modératrice de débat.
    Les images du livre sont également soutenues par les écrits de plusieurs intervenants éclairés qui
    mettent en mots les enjeux liés a cette actualité.


    Bernard De Vos - Educateur spécialisé et licencié spécial en islamologie, Bernard De Vos est a l’origine de la création de nombreux dispositifs novateurs en matiere d’aide et de protection de la
    jeunesse. Il exerce depuis mars 2008 la fonction de Délégué général de la Communauté francaise aux droits de l’enfant.


    Rachid Bathoum et Barbara Mourin - Socio-économiste diplomé de l’Université de Mons, de l’Université Libre de Bruxelles et de Paris Dauphine, Rachid Bathoun est formateur et chercheur aupres du Centre interfédéral pour l’égalité des chances (UNIA). Il est également membre fondateur
    de l’asbl Espace Sémaphore, centre de psychologie et de sociologie interculturelle, dans lequel il est chercheur et formateur.
    Barbara Mourin a travaillé pendant plus de 10 ans dans le secteur de l’aide a la jeunesse avant de s’orienter vers l’accompagnement des personnes migrantes. Formée a la clinique interculturelle a
    l’Université Paris 13 a Bobigny (Diplome Universitaire en psychiatrie transculturelle), elle coordonne depuis 2008 une consultation spécialisée en clinique interculturelle et y est clinicienne et formatrice. Tous deux sont contributeurs de plusieurs publications collectives, dont (sous la dir. de)
    M. Devries et A. Manco, L’islam des jeunes en Belgique. Facettes de pratiques sociales et expressives, Paris, L’Harmattan, compétences interculturelles, 2018.
    Personne ne devrait jamais etre défini en fonction de sa couleur de
    peau. De son origine ethnique. Encore moins de sa religion.
    Personne, et s’il m’est permis, aucun enfant, aucun adolescent,
    aucun jeune ne devrait souffrir de devoir se définir aux yeux des
    autres par des concepts si creux qu’ils ne peuvent jamais que
    renvoyer d’eux-memes une image incomplete.


    Bernard De Vos


    L'exposition :
    L'exposition présente une soixantaine de photographies accompagnées de textes et témoignages.
    Itinérante, elle est actuellement programmée a :
     Mons : aux Ateliers des FUCaM du 24 octobre au 21 novembre 2020.
     La Louviere : a l'Office du Tourisme et Maison des Associations du 4 au 27 février 2021.
    D'autres lieux sont en cours de programmation.
    Les Partenaires :
    L’Image et l’Ecrit (asbl) : l’asbl « L’Image et L’Ecrit » a été créée en 2002. Elle a pour objet, la
    création, la promotion et la diffusion de l’image et de l’écrit considérés tant pour leur valeur
    intellectuelle, artistique et culturelle que sociale et morale. Elle met en œuvre des activités de nature
    a favoriser la création, a créer des échanges entre les photographes, les auteurs et tous les publics,
    notamment dans le cadre de l’éducation permanente.
    PAC-Regionale du Centre et PAC Mons-Borinage : « Présence et Action Culturelle » est un
    mouvement d’éducation permanente et populaire reconnu par le Ministere de la Fédération
    Wallonie-Bruxelles. Idéologiquement socialiste et laïque, P.A.C. promeut et défend la justice
    sociale, l’égalité, la solidarité et la fraternité. Espace d’expression, de création et de diffusion,
    P.A.C. se définit comme un mouvement culturel. C’est a ce titre, qu’il a choisi d’agir par la culture
    pour développer chez les citoyennes et les citoyens des capacités d’analyse critique de la société
    contemporaine, de son fonctionnement, des inégalités qu’elle renforce et/ou provoque pour
    émanciper individuellement et collectivement, développer la vigilance et la mobilisation citoyennes,
    lutter contre toutes les formes de discriminations et promouvoir la diversité culturelle et la solidarité
    internationale.
    Le C.I.M.B. : le Centre Interculturel de Mons et du Borinage a pour objectif de promouvoir toute
    initiative en vue de favoriser l’intégration des personnes étrangeres résidant sur leur territoire de
    compétences. Pour mener a bien ses missions, le C.I.M.B. accueille le public étranger et travaille avec les associations, services publics et d’autres organismes afin de mettre en place le parcours d’intégration des primo-arrivants, d’organiser des formations, d’accompagner les associations et
    leurs projets, de coordonner les activités d’intégration, de mettre en place des actions de sensibilisation.


    Le Ce.R.A.I.C. : le Ce.R.A.I.C. est un des huit centres régionaux d’intégration agréés par la Région
    wallonne, dont le siege se situe a La Louviere. Il a pour mission de construire le vivre ensemble
    avec les citoyens, les associations, les services publics et les pouvoirs politiques par des actions de
    sensibilisation, de formation, par la création de réseaux et enfin par du soutien et de l’accompagnement. Ce dernier se concrétise notamment par la mise en œuvre du parcours d’accueil des personnes primo-arrivantes.

    Avec le soutien de :
     La Province du Hainaut,
     Le Ministere de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles,
     La Cellule Culture de l’UCLouvain FUCaM Mons,
     La Maison du Tourisme de La Louviere
     La Maison des Associations de La Louviere

    maisondelamemoire.jpg

    Entrée rue Grand Trou Houdart à Mons

  • Trial du Mont Panisel samedi 7 et dimanche 8 novembre 2020 au Terril de Ciply

    Imprimer

    63ème Trial du Mont Panisel

     

    Spectacle permanent au Terril de Ciply (Mons) - Entrée gratuite. Championnat de Belgique de trial FMB: Dimanche 8/11 de 9h30 à 16h30.

    Pour raisons sanitaires, le trial réservé aux motos pré65 a dû être annulé.

     

    http://www.rmamc.be/agenda/trial-du-mont-panisel.html

    Trial du Mont Panisel en version light cette année!

    Reportage Télé Mb

  • Le port du masque reste obligatoire à Mons

    Imprimer
    Les mesures sanitaires du Collège communal du 1/10/2020 pour le territoire montois
     

     Le Bourgmestre Nicolas Martin a réuni les professionnels du secteur en cellule de sécurité afin de prendre le pouls de la situation suite aux décisions du dernier Conseil National de Sécurité.

    Bien que le CNS prévoit la fin de l’obligation du port du masque à l’extérieur dès ce 1er octobre, la Ville de Mons a décidé de maintenir les dispositions visant à lutter contre la propagation du coronavirus.

    En effet, la police aussi bien que les représentants des secteurs de la santé publique et des hôpitaux ont exprimé un avis très tranché : les derniers chiffres enregistrés pour la Belgique ne sont pas bons.

    La situation montoise n’est pas la plus alarmante mais force est de constater que celle autour de la ville (nord de la France, région du Borinage et du centre…) est inquiétante. Aussi bien que les membres de la cellule sécurité et le Bourgmestre s’étonnent de l’assouplissement des règles, notamment en ce qui concerne le port du masque qui n’est plus obligatoire à l’extérieur, décrétées par le CNS.

    Ainsi et afin de limiter strictement tout risque de contamination et de propagation, le Collège communal a décidé de maintenir les mesures déjà en cours et appellent à la vigilance accrue de la population :

    • le port du masque est obligatoire dans le centre-ville de Mons, à savoir sur le périmètre intramuros de la "zone de rencontre" (à l’intérieur de la grande voirie). Le but étant qu’aucune rue commerçante et/ou tout autre endroit à forte fréquentation (dont l’identification et la délimitation sont laissés à l’appréciation des communes) n’échappe aux règles sanitaires. Cette disposition ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.
    • l’obligation du port du masque aux abords des écoles (tous réseaux confondus)
    • l’obligation du port du masque dans les parcs (les parcs de Jemappes, de Ghlin, d’Obourg, du château d’Havré, la cascade d’Hyon, le Waux Hall, la place du parc, les squares Verlaine, Rooselvelt, Saint Germain et Jacobs, tout comme la place du parc et le parc des Ursulines)
    • l’obligation du port du masque dans les parkings des centres commerciaux (les centres commerciaux Wilson et Foch à Jemappes, les portes de Maisières, le centre commercial d’Hyon-Ciply ainsi que celui du Brico Plan It à Ghlin)
    • l’obligation du port du masque dans le périmètre de loisirs du Grand-Large (skate park compris).
    • le port du masque est déjà obligatoire dans les lieux clos ouverts au public tels que les bibliothèques, les musées, l’office du tourisme ainsi que tous les services publics (état civil/population, urbanisme, environnement, …)

    “Face à la hausse des chiffres en Belgique et à Mons, devant l’évolution préoccupante de la situation sanitaire dans les régions voisines et face à l’aval unanime des professionnels de la santé présentes lors de la cellule communale de sécurité, j’ai fait le choix de maintenir l’obligation du port du masque dans toute la zone de rencontre pour continuer à protéger les concitoyens et limiter autant que possible la création de nouveaux foyers d'infection " précise le Bourgmestre Nicolas Martin. "Les villes qui seraient confrontées à des clusters pourraient être amenées à passer à nouveau en confinement, ce qui serait dramatique pour notre tissu socio-économique. De plus, nous pensons que n’identifier que certains secteurs du centre-ville ou le masque serait obligatoire pourrait créer la confusion et rendre la mesure nébuleuse alors qu’il est déjà difficile de s’y retrouver ».

    A noter également que le Gouverneur de la Province du Hainaut Tommy Leclercq a, pour sa part, reconduit l’obligation d’être en possession d’un masque sur l’ensemble du territoire du Hainaut pour toute personne de plus de 12 ans et recommande l’utilisation de l’application mobile « CORONALERT » qui est un outil de lutte contre la propagation du virus préparé par la Santé publique, le Ministère de l’intérieur et les entités fédérées de notre pays.

     

  • L'art habite en ville #2 : 17 nouvelles fresques à Mons et ses villages Le plan à découvrir ici

    Imprimer
    L’Art Habite la Ville
    17 nouvelles fresques à Mons et dans ses villages

    planfresques2020-page-001.jpg

    Les œuvres



    Communiqué de presse 07.07.2020

    L’Art Habite la Ville revient à Mons et propose à nouveau au sein du chef-lieu de la province du Hainaut une véritable exposition muséale permanente en plein air, en y intégrant des œuvres urbaines originales dans les rues, les artères commerçantes…
    Quelques 40 œuvres, parfaitement intégrées au paysage urbain, sont déjà présentes sur le territoire et permettent de sublimer l’espace public. Cette année, ce ne seront pas moins de 17 nouvelles fresques qui viennent s’ajouter dans cette galerie à ciel ouvert que devient le Grand Mons. 
     

    Du 15 juin à fin octobre, le public pourra assister en live à la réalisation de ces nouvelles oeuvres. Le projet se déroulera en plusieurs pôles thématiques.
     
    Le Pôle 1 prend place au Quartier des capucins avec les Mythes et Légendes, Saint Georges et le Dragon ; 
    le Pôle 2, sur l’axe du piétonnier et rue de Nimy avec comme thème les Montois célèbres et le patrimoine architectural ;
    le Pôle 3 rue de la Halle pour faire virevolter les Voyageurs du temps ; extra-muros, 
    un Pôle 4 sera développé à Cuesmes, Ghlin, Nimy, Jemappes où seront magnifiés Légendes et Patrimoines locaux.
     
    Dans un premier temps donc, c’est sur la rue des Capucins que soufflera un vent de créativité puisqu’elle accueillera cinq fresques dont le thème sera le folklore de la Ducasse de Mons. Chaque artiste, avec son propre style, mettra en valeur la beauté des lieux à travers un geste artistique dont le quartier et ses habitants pourront profiter durant les prochaines années.

    420C1728-6368-4016-B523-F04AAA5236ED.jpeg

    Photo Cache-Mire

    Des artistes du monde entier - belges évidemment, mais aussi espagnols, autrichiens, néerlandais… et même mexicains - mettront leur créativité au service du centre-ville et des villages du Grand Mons, appuyant un peu plus le statut de capitale wallonne et ensuite européenne de la culture acquis avec l'organisation de Mons 2015. 
     
    L’Art Habite la Ville c’est aussi un moyen de rendre la culture gratuite et accessible à tous ! Riverains, étudiants, passants, touristes et travailleurs pourront trouver une œuvre qui les touche.
    Comme on peut le comprendre via les thématiques choisies, cette année, le fil conducteur de l’événement est la ville et son identité.
    Le résultat ? Des réalisations uniques qui racontent Mons à travers le prisme d’artistes aux esthétiques très différentes et de nouveaux parcours touristiques qui emmèneront les visiteurs vers de nouvelles découvertes. 

    283ABCF7-DF5C-4D20-9D4C-CEDFED98B5E2.jpeg


     
    En définitive, il s'agit d'un projet qui permet de redynamiser le centre-ville et les villages et d'une certaine manière de faire respirer l'art des musées dans la ville et susciter une envie d'aller plus loin dans cette culture et franchir la porte de ces lieux de culture, une manière à nous de se reconnecter à notre territoire, notre identité par le biais de l'art.

    D8F2F1DB-C2FF-414F-BF04-330D60B2B444.jpeg

    86C7C7F2-191A-4240-89C1-93641701238F.jpeg

    7B78A3E5-EC4F-4644-AE06-97D9AD2A0371.jpeg

    20189A3A-5EEB-4631-AD03-D4C4E3C4D9FE.jpeg

    B3A7C854-CBAD-4973-886F-42C37843B9B5.jpeg

    2259AB7B-D34F-4B4B-88EB-D76993A6945E.jpeg

    4505CF00-9260-4893-8731-4DAE71C5C61E.jpeg



    La découverte du parcours est notamment accessible sur l'application Street Art Cities.
     
    Lien direct : https://mons.streetartcities.com/
     
    Un projet de la Ville de Mons porté par l’Office du Tourisme de la Ville de Mons.
     
     
     
     
    Ci-dessous les réalisations en 2019

  • Violences conjugales ? Parlez-en à votre pharmacien

    Imprimer

     

    PHARMACIE.png

    Le CPAS de la Ville de Mons, en partenariat avec l’UPHOC (Union Pharmaceutique du Hainaut Occidental et Central), met en place le dispositif « Parlez-en à votre pharmacien », permettant d’apporter une aide aux victimes de violence conjugales durant cette période de confinement.

    Cette mesure unique en Wallonie permet à l’ensemble des pharmaciens des 19 communes du Grand Mons de devenir des relais précieux entre les victimes et la structure de Violence Intra Familiale du CPAS de la Ville de Mons.

    Les mesures de confinement actuelles peuvent potentiellement accentuer les violences au sein des foyers, il était donc impératif que les victimes ne soient pas murées dans le silence.

    Les pharmacies faisant partie des rares endroits où il est encore possible de se rendre, le CPAS de la Ville de Mons a proposé que les pharmaciens puissent relayer les appels à l’aide des victimes vers le service VIF (violences intrafamiliales) qui héberge, dans l’urgence, les femmes victimes de violences ainsi que leurs enfants et propose un accompagnement psycho-socio-éducatif.

    « Nous sommes focalisés sur notre santé et le confinement est un excellent moyen de lutter contre la propagation du Coronavirus mais les chiffres montrent que cela a aussi l’effet malheureux d’accroitre la violence conjugale et d’isoler un peu plus les victimes » souligne Marie Meunier, Présidente du CPAS de la Ville de Mons.

    « Dans la situation actuelle, les victimes disposent de peu de moyens pour faire entendre leur détresse, nous avons donc pensé que les pharmacies pouvaient, exceptionnellement, jouer un rôle et ainsi aider à briser la cycle de la violence. L’UPHOC, que je remercie, n’a pas hésité à répondre favorablement à notre sollicitation.» ajoute celle-ci.

    Vous êtes Victimes de Violences ? PARLEZ-EN À VOTRE PHARMACIEN !

     

    Numéro de téléphone du service Violences Intrafamiliales : 065/39.72.70

    0122ABD2-CD6E-472F-BBA1-D3B8D5BC2AB8.jpeg

  • Grand jeu de piste dans le centre ville montois "La virée monstrueuse" du 31 oct au 7 nov 2020

    Imprimer

    A l'occasion de la fête d’Halloween et pendant les vacances d'automne, participez gratuitement en famille ou entre amis au grand jeu de piste « La virée monstrueuse », organisé par la Gestion Centre Ville Mons du 31 octobre au 7 novembre.
     
    Enfilez vite vos bottes et manteaux et partez à la recherche des indices dans les vitrines des commerces et, grâce à eux, découvrez les 6 personnages mystères !
    Les bulletins de participation sont disponibles au stand info dans le bas du Piétonnier, à la Gestion Centre Ville et à VisitMons.
     
    Vous avez jusqu’au 7 novembre pour déposer votre bulletin de participation aux mêmes endroits.
    Il y a près de 500 € de lots à gagner dont une séance photo pro en famille ou entre amis, une partie de jeu VR, une fête d'anniversaire (enfants) pour un escape game, un atelier cup cake et des tickets de cinéma !
     
    Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et seront prévenus personnellement.
    Temps pour effectuer le jeu de piste : +- 2h30 – gratuit et accessible à tous.
     
    Infos: Gestion Centre Ville Mons asbl - 065/405.885 
     

  • Halloween Mons Tress 4 du 31 octobre au 7 novembre 2020

    Imprimer

    A17CBEF3-38CE-422E-B1BD-5DD5AF29F877.jpeg


    Le samedi 31 octobre, de 14h à 18h, venez faire votre shopping en mode Halloween !

    Sorcières, chevaliers et gobelins en tout genre etc. envahissent les quartiers commerçants montois, décorés pour l’occasion !

    Pour les enfants, des ateliers de modelage de trolls en terre crue et des ateliers de bricolage monstrueusement rigolos sont prévus.

    Une organisation des associations de commerçants montois avec le soutien de la Gestion Centre Ville et de la Ville de Mons.

    Retrouvez le programme complet dès la mi-octobre sur la page Facebook Mons Gestion Centre Ville ou sur le site internet www.monscentreville.be (sous réserve de modifications).

    Infos : Gestion Centre Ville Mons asbl – 065/405.885

  • Exposition Roy Lichtenstein au BAM Rue Neuve Mons du 31 octobre 2020 au 7 février 2021

    Imprimer

    ROY LICHTENSTEIN / VISIONS MULTIPLES

    Pour la toute première fois en Belgique, la Ville de Mons présente "Visions multiples", l'exposition totalement épatante de l'un des plus grands maîtres du pop-art américain du 20ème siècle, Roy Lichtenstein.

    À travers une centaine d’œuvres (estampes, sculptures, tapisseries, bannières…) présentées en un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l’artiste (objets, figures féminines, bande dessinée), le public est invité à découvrir une variété de techniques absolument surprenante.

    Après avoir mis à l’honneur de grands noms comme Keith Haring, Andy Warhol ou Niki de Saint-Phalle, le BAM accueille cet automne l’une des plus importantes figures de l’art du 20e siècle : Roy Lichtenstein, maître du pop art américain.

    Depuis près de 10 ans, le musée poursuit ainsi une politique d’expositions qui se veut à la fois populaire et très engagée dans des thématiques de la société actuelle.
     
    À travers une centaine d’œuvres (estampes, sculptures, tapisseries, bannières…) présentées en un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l’artiste (objets, figures féminines, bande dessinée), le public est invité à découvrir une variété de techniques absolument surprenante. Lichtenstein cherche en permanence de nouveaux supports – l’émail, la céramique, le plexiglas, le Rowlux. Avide d’expérimentations, il ira jusqu’à mélanger techniques et matériaux dans une même œuvre.

    Pour la toute première fois en Belgique, cette exposition exceptionnelle révèle, à travers un étroit dialogue entre les multiples recherches autour des procédés de reproduction mécanique et les thématiques chères à Roy Lichtenstein, comment des éléments de cultures diverses se rejoignent dans son travail pour être traités avec la touche pop caractéristique de son langage personnel. Reconnaissable au premier coup d’œil, son art a attiré et influencé des générations de créateurs, de la peinture à la publicité en passant par la photographie, le design et la mode.
     
    Véritable réflexion sur la société de consommation, le questionnement de Lichtenstein sur la reproductibilité mécanique des œuvres d'art, dont il a peut-être été l’interprète le plus sophistiqué, l’amène à s’inspirer de la publicité et de ses productions industrielles. Il s’intéresse ainsi à ce qui serait normalement considéré comme les pires aspects de l’art commercial, créant par exemple des peintures à l’apparence froide et unifiée, allusion humoristique à la société de consommation et à la grande distribution.

    Le BAM a ici fait appel à Gianni Mercurio, spécialiste de l’œuvre de Lichtenstein depuis plus de vingt ans.Précédemment commissaire de l'exposition « Roy Lichtenstein. Meditations on Art » à Milan, Fondation La Triennale (2010), il a également organisé des expositions muséales sur Andy Warhol, Keith Haring, Jean-Michel Basquiat, George Segal, Tony Oursler, David LaChapelle ou encore Anish Kapoor.
     
    Cette exposition contribue à confirmer le statut du BAM en tant qu’acteur actif et engagé dans le questionnement des stéréotypes les plus populaires de la société actuelle. Les collections du musée contiennent nombre d’artistes qui s’inscrivent précisément sur la ligne de fracture entre modernité et postmodernité, culture et contre-culture. Elles révèlent toutes les nuances d’une période – les années 60 – qui a vu s’établir sur la scène artistique mondiale un art soit populaire soit engagé, totalement connecté à la société. 
     
    Avec le soutien des fonds FEDER, de prestigieux musées, d’institutions et de collections privées, dont notamment la Roy Lichtenstein Foundation ou la Sonnabend Foundation.

    roylichtenstein.jpg

  • Mons Street Festival 2020 du 12 au 21 novembre à la Maison Folie

    Imprimer

    MARS
    MONS STREET FESTIVAL #4
    12 > 21.11
     
    Mons street Festival - quatrième édition -

    du 12 au 21 novembre 2020
     
    Quinze ans déjà que Mars-Mons arts de la scène (ex manège.mons) tente de promouvoir les Cultures Urbaines à Mons...

    Accueil de l’énergique Burning Floor organisé par nos partenaires de la Maison des Jeunes de Cuesmes; participation au projet Du tremplin à la scène qui accompagne des jeunes chorégraphes Hip-Hop; création de fresques sur les murs de la Maison Folie et dans les rues de Mons, programmation Rap avec le jeune collectif About it… 

    Voilà quinze années que Mars tente de proposer au public la diversité de ce mouvement artistique hors normes.

    Depuis 2017, Mars a souhaité offrir une plus grande visibilité à ces espaces d’expressions : ainsi est né le Mons Street Festival qui en est aujourd’hui à sa 4ème édition.
     
    Une édition un peu chahutée par l’actualité sanitaire, mais qui réservera au public de très belles surprises ! 
     
    Soirée d’ouverture en Slam, improvisation de danse en duo, créations d’ici et d’ailleurs, concerts de Rap, artistes locaux et internationaux et une nouveauté : un Glissement de terrain  proposé par l’artiste lithographe Bruno Robbe.

    Une carte blanche confiée à cet artiste Framerisois qui viendra secouer avec enthousiasme les clichés relatifs aux cultures urbaines … 

    Terrain de basket transformé en imprimerie; concerts déjantés avec notamment les curieux Choolers, fresque animée…

    Des rendez-vous qui promettent de beaux pas de côté...

    Au programme

    blackparty.jpg
    Block Party d’ouverture
    sam 08.05 - dès 16h


    Concours chorégraphique
    dim 09.05.2021

    Broken Art
    Plaza Art - lun 09.11

    Soirée d’ouverture en Slam
    jeu 12.11.2020

    Fresque de PRO176
     M.U.R (Mons)
    jeu 12.11.2020

    Soirée Hip-Hop combinée humour et énergie
    ven 13.11.2020

    Double Impro
    sam 14.11.2020

    Vivement lundi !
    « Moi, l’autre »
    lun 16.11.2020

    Ouverture de Glissement de terrain
    mar 17.10 - dès 18h30

    Après-midi street en famille
    mer 18.11 - de 14h à 17h30

    Choolers Division
    jeu 19.11.2020

    Faro-Faro
    ven 20.11.2020

    Battle Danse di 21 novembre annulé

    Turfu
    sam 21.11.2020

    https://surmars.be/evenement/mons-street-festival-4/?highlight=mons%20street%20festival%20

     

  • Méga Vide Dressing dimanche 15 novembre 2020 au Lotto Mons Expo de 10h à 18h

    Imprimer

    Les manifestations MegaVideDressing: un espace couvert dédié pour que vous vendiez dans les meilleures conditions vos vêtements pour hommes, femmes & enfants, ustensile puéricultrice de 1ère enfance, maroquinerie et bijoux deuxième main.

    Le MegaVideDressing Lotto Mons Expo: plus de 500 emplacements, des centaines de vendeurs et des milliers de visiteurs!

    Vous pouvez réserver votre emplacement directement sur internet. Le prix d'un emplacement particulier est de 35€ et pour les emplacements professionnels le prix est de 70€ (min. 2 emplacements par réservation = 140€). Vous pouvez également louer des tables et des chaises si vous en avez pas au prix de 10€.

    L'entrée pour les visiteurs est payante: 3€ le jour même à l'accueil (gratuit pour les enfants).

    https://www.megavidedressing.com

  • Soirée du livre et de l’édition vendredi 20 novembre 2020 18h Maison des Employés Mons

    Imprimer

    Amis du LIVRE, écrivains, dessinateurs, éditeurs!
    Comme traditionnellement, nous organiserons notre 5 ème Soirée du livre et de l’édition à La Maison des Employés le vendredi qui précède l’événement « Livre en automne», soit le vendredi 20 novembre 2020 dès 18h. Ceci permettra aux personnes qui se déplacent de loin de faire « d’une pierre deux coups » et de ce fait de participer à un « super weekend du livre » à Mons!
    Nous l’organisons après avoir hésité, face aux problèmes sanitaires actuels. Mais le monde a besoin de culture et d’art et nous nous devons d’être solidaires avec nos artistes, nos écrivains et leurs maisons d’édition.
    Que vous soyez écrivain de roman, d’essais, de poésie, de fantastique, de philosophie, de fables, de contes, de BD…etc…etc.., que vous soyez éditeur(trice) ou auto-éditeur, illustrateur (trice), dessinateur, porteur de projet autour du livre, VOTRE PLACE EST PARMIS NOUS !
    Chaque participant disposera d’une table qu’il décorera selon ses désirs.
    Notre soirée sera entièrement gratuite, comme les années précédentes, et tout le monde du livre et de l’édition sera le bienvenu!
    N’HÉSITEZ PAS À PARTAGER L’INFO À VOS AMIS!
    Espérant se retrouver aussi nombreux que l’année passée, ce sera un réel plaisir de vous retrouver ou vous rencontrer !
    Afin de respecter les distances physiques et la sécurité de chacun, nous ouvrirons les salles sur les deux étages et tout sera prévu pour vous accueillir au mieux.
    Amicalement,
    Alain Mertens
    Animateur-Coordinateur
    --------------------------------------
    Mertens Alain
    Animateur-Coordinateur
    La Maison des Employés et Cadres Syndiqués de Mons-Borinage (asbl)
    Rue Chisaire 34 à B7000 Mons
    E-mail : maisondesemployes@outlook.be
    Téléphone direct: +32.(0)65.40.37.32
    Fax : +32.(0)65.40.37.49
    Site internet : www.maisondesemployes.com

  • Livres en automne samedi 21 & dimanche 22 novembre 2020 à l'Athénée Royal Marguerite Bervoets Mons 10h>18h

    Imprimer

    7DF57A06-E2BE-4710-B175-0B7A4D9F32E0.jpeg

    https://www.facebook.com/events/333662794312779/

     
    Samedi 21 et Dimanche 22 novembre 2020, 10h – 18h

    Athénée Royal M. Bervoets, Avenue Victor Maistriau 11 (7000 Mons)
    Entrée et parking gratuits.
    Bar et petite restauration

    Plus d'infos : www.monslivre.be ou info@monslivre.be

    --------------------------
    Chaque année dans le Hainaut, l’automne est jalonné par un grand événement littéraire : Mon’s Livre, le plus grand salon du livre de Wallonie.
    Mais 2020 en a décidé autrement.
     
    Mon’s Livre n’aura pas lieu cette année.
     
    Suite aux répercussions dans le domaine culturel engendrées par le COVID-19, il nous était impossible d’organiser comme de coutume Mon’s livre au Lotto Mons Expo.
     
    Pour nous, le Salon du Livre de Mons est bien plus qu’un simple événement : c’est un moment magique, de partage et de rencontres. Chaque année, notre petite équipe y met toute son énergie et sa passion.
     
    Cette année, découvrez donc LIVRES EN AUTOMNE !
    60 maisons d'édition et près de 100 auteurs seront présents en permanence, sans compter les dédicaces sur les stands de vos éditeurs préférés ! Plusieurs écrivains seront nos invités d'honneur... mais nous devons encore garder le secret quelques temps 
     
    Retrouvez toutes les informations sur notre page Facebook et notre site internet ou contactez-nous via info@monslivre.be.
     
    Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Wallonie, de la Province de Hainaut, de la Ville de Mons, de l'Athénée Royal Marguerite Bervoets et de la Loterie Nationale.

    Samedi 21 et Dimanche 22 novembre 2020, 10h – 18h
    Athénée Royal M. Bervoets, Avenue Victor Maistriau 11 (7000 Mons)
    Entrée et parking gratuits.
    Bar et petite restauration
    Plus d'infos : www.monslivre.be ou info@monslivre.be

    Liste des stands : http://monslivre.be/le-salon/exposants/

    Liste des éditeurs :


    Venez à la rencontre des éditions Audace, Éditions Bande à part, Éditions du Basson, Borealia éditions, Les Editions du CEP, Editions du Cerisier, Association Charles Plisnier, Le chat polaire, CIPA asbl, Colas-Créations, Editions Le Coudrier, Editions du dragon noir, Editions Dricot, Ebla Editions, Les éditeurs singuliers, Empaj Editions, Les Éditions "Entre 2 Pages" ASBL, L'espérance scrl, Etre vu pour être lu - Edition, Les éditions Explicites, GIL Editions, Editions Le Grimoire - Mille Saisons, Editions Hibou, Hydralune, La Librairie Noire, Lilys Editions, Les livres du Brabant - Le livre de votre région, Livr'S Éditions, Lucca Éditions, Éditions Meo, la Maison de la Mémoire de Mons, Le Monde des Etoiles, l'Association des Montois Cayaux, PEN club Belgique, Editions Poussière de Lune, Première Ligne Editions, Quadrature, Rebelle Éditions, La Roulotte Théâtrale, Séma Editions, Semer Editions, Les Editions de l'Officine, les plats pays, Editions Synchronique, La Taupîne, Editions TRAVERSE et l'UEVI (Ginkgo Editeur) !

    221BDEBE-A8D1-477B-ACB3-926AF35D17ED.png

  • Salon du Tissu dimanche 22 novembre 2020 au Lotto Mons Expo de 10 à 17h

    Imprimer

    Tissus, tissus pour enfants, tissus de doublure, tissus de mariée, tissus pour rideaux, tissus d'ameublement, tissus décoratifs, toiles cirées: bref, tout ce qui se trouve dans le tissu peut être trouvé ici.
    Toutes les fournitures et la mercerie pour traiter vos affaires peuvent également être trouvées à cet événement.

    Parce qu'il y a des marchands de tissus de différents pays lors d'un tel événement, une offre unique est présentée.

    Une telle grande quantité de tissus que vous ne trouverez nulle part ailleurs!

    Au Salon du Tissu, un revendeur régional de machines à coudre montre comment fabriquer les meilleurs vêtements avec les dernières machines.

    Les écoles de mode et créatrices de mode sont parfois présentes, pour vous montrer comment vous pouvez mieux vous éduquer dans la fabrication de vêtements.
    L'accès au « Salon du Tissu » est accessible à tous. En même temps, chaque entrée du « Salon du Tissu » est gratuite.

    http://www.marchedutissu.com

  • Mons Upper Vintage dimanche 22 novembre 2020 au Lotto Mons Exo

    Imprimer

    La 4ème édition du Mons Upper Vintage !

     


    — VINTAGE & SECONDHAND —

    2.000 m2 de fripe, d'accessoires, de bijoux, de décorations, de meubles et de créations.

    — Fripe, accessoires, bijoux
    — Décorations et mobilier
    — Chaussures et baskets
    — Foodtrucks & Bar
    — Chill & Music

     Lotto Mons Expo | 2 Avenue Thomas Edison, 7000 Mons

    Evénement INDOOR
    Parking 600 places à quelques mètres de la salle

    Facebook
     
     
  • Salon du mariage sam 28 & dim 29 novembre 2020 au Lotto Mons Expo

    Imprimer

    Le Salon du Mariage de Mons, offre, le temps d’un week-end, la possibilité à tous ses visiteurs de trouver tout ce qu’ils cherchent pour leur mariage ou leur pacs en un seul et même lieu !

    HORAIRES DU SALON : 


    Samedi 28 novembre 2020 de 11h à 18h30
    Dimanche 29 novembre 2020 de 10h30 à 18h30

    HORAIRES DES DEFILES :


    Samedi 28 novembre 2020 à 13h30 et 16h30
    Dimanche 29 novembre 2020 à 13h30 et 16h30

    PRIX: 9€ en prévente / 12€ sur place

    Le Salon du Mariage de Mons, offre, le temps d’un week-end, la possibilité à tous ses visiteurs de trouver tout ce qu’ils cherchent pour leur mariage en un seul et même lieu !

    Son offre vaste et représentative, la qualité de ses exposants, ses défilés en font un lieu de passage incontournable pour tous ceux qui souhaitent organiser un événement. Une offre exhaustive et de qualité, adaptée à tous les styles et à tous les budgets.

    Son but est de permettre à ses visiteurs de comparer et choisir les meilleurs services et produits qui contribueront à faire de leur évènement, l’un des plus beaux jours de leur vie !


    Défilés de mode au Salon du Mariage de Mons

    Toutes les tendances de la mode sont présentées avec plus de 50 modèles issus des collections 2019 qui défileront au rythme de 4 défilés dans une ambiance romantique et rock.

    Nous vous donnons rendez-vous à Mons Expo !

    Un show orchestré par des professionnels. Des moments forts et très attendus, les défilés présenteront les plus beaux modèles des collections 2019.

    • Robes de mariée
    • Costumes de cérémonies
    • Tenues de cocktail
    • Vêtements enfants
    • Lingerie
  • Mons vu du haut du Beffroi le 16 mai 2017: photos et vidéo exclusives par Bernard Maton

    Imprimer

    P1240825.JPG

    La galerie photo en haut résolution est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

    P1240827.JPGP1240831.JPG

    P1240832.JPGP1240836.JPGP1240834.JPGP1240837.JPG

    P1240840.JPG

    P1240846.JPGP1240841.JPG

    P1240845.JPG

    P1240847.JPG

    P1240839.JPG

    P1240905.JPGP1240891.JPG

    P1240857.JPG

    P1240852.JPG

    P1240849.JPG

    P1240886.JPGP1240841.JPG

    P1240843.JPG

    P1240933.JPG

    P1240899.JPG

    P1240914.JPG

    P1240896.JPG

    P1240906.JPG

    P1240863.JPG

    P1240940.JPG

    P1240936.JPG

    P1240941.JPG

    P1240911.JPG

    P1240916.JPG

    P1240942.JPGP1240900.JPG

    P1240915.JPG

    P1240934.JPGP1240898.JPGP1240866.JPGP1240865.JPG

    P1240939.JPGP1240928.JPG

    P1240945.JPG

    P1240976.JPG

    P1240970.JPG

    P1240967.JPG

    P1240946.JPG

    P1240943.JPG

    P1240959.JPG

    P1240972.JPG

    Vidéo de 3 minutes du haut du beffroi

     

    Vidéo YouTube : la chaîne Doudou Mons

     

    L'album photo complet est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

  • Qui se souvient du magasin Au Berceau Blanc à Mons fermé dans les années 70?

    Imprimer

    berceau blanc,magasin,mons

    berceau blanc,magasin,mons

     

    Le 9 octobre 2017, le bâtiment a été démoli pour faire place à un nouvel ensemble de magasins

    berceau blanc,magasin,mons

    Photo Françoise Charlier (Sentier de Charlye rue des fripiers)

    Qui se souvient du magasin de jouet

     

    "Au Berceau Blanc" ?

     

          Rue de la Chaussée (coin Rue des Fripiers ) à Mons

    12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpg

     

     

    Nous vous proposons de commenter un des "post" les plus populaires de ce blog en mettant un commentaire en bas de cette page.    

     

    Le magasin Au Berceau Blanc a été fermé dans les années 70 et faisait face aux Galeries Anspach

    (New-yorker)Le bâtiment composé de 2 surfaces commerciales est actuellement à louer.

    Le berceau qui était sur la façade est conservé au Pôle Muséal de la Ville de Mons

    12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpg

     

    A vos commentaires (souvenirs,anecdotes)!

    tesunvraimontoisi.jpg

  • A R C H I V E S ci-dessous

    Imprimer

    A R C H I V E S   

    MONS BLOG    

    flyers-blog-mons.jpg

                  Tous les événements annoncés sur le blog 

    depuis un an et maintenant terminés 

                        se trouvent ci-dessous.