Real Time Web Analytics

expo

  • Expo Avat'Art : les oeuvres d'Alfredo Longo à la Salle Saint-Georges du 30 juin au 4 novembre 2018

    Avat'Art - The Art of Cans

     
    By Alfredo Longo
     
     
    Présentée à la Salle Saint-Georges du 30 juin 2018 au 4 novembre 2018, l’exposition « Avat’Art. The art of cans » par Alfredo Longo est une mini-rétrospective de plus de 60 œuvres retraçant le parcours de 10 années de sculpture de l’artiste.
     
    Père du concept Transform’Art Kompress, Alfredo Longo métamorphose la canette en œuvre artistique. Ce matériau s’est imposé à lui suite à un triste constat : les canettes jonchent nos trottoirs et nos rues.
     
    Pour ancrer le réflexe du tri dans nos habitudes, Alfredo Longo propose une démarche artistico-citoyenne qui démontre simplement les bénéfices du tri pour chacun et pour tous. Parce que trier ses déchets demande de changer ses comportements, Alfredo Longo rappelle les enjeux du recyclage et invite à découvrir la simplicité des gestes du tri par le développement durable dans l’Art.
     
    Trier sa canette par couleur pour la déposer devant l’atelier d'Alfredo Longo et savoir qu'elle va être recyclée en oeuvre d'art monumentale valorise le citoyen trieur et ce premier geste de tri volontaire est souvent l'occasion d'aborder les questions d'environnement en famille ou entre amis.
     
    L'artiste détourne les codes artistiques et se les approprie. Inspiré par le street-art, la pop-culture ou encore le steam-punk, il n’hésite pas à mixer les genres.
     
    L’exposition « Avat’Art. The art of cans » présente plus de 60 sculptures tantôt symboliques, animalières, monumentales, ou à visage humain. Découvrez l'univers aux mouvements harmonieux et puissants de l’artiste
     
     

    sallestgeorges.jpg

    Mardi > vendredi : 12h > 18h. Le weekend : 14h > 20h.

    2 euros sauf premier dimanche du mois gratuit

    Grand Place de Mons

     

  • Expo Niki de Saint-Phalle au BAM Rue Neuve Mons du 15 septembre 2018 au 15 janvier 2019

    https://www.facebook.com/events/428025234363207/

    Expo Niki de Saint-Phalle

    au BAM Rue Neuve Mons

            Niki de Saint Phalle - Nana Maison

     Dans le cadre de la Biennale, Mons Capitale culturelle, cette première rétrospective belge consacrée à l’artiste Niki de Saint Phalle (1930 – 2002) illustre les multiples façons dont l’artiste a concrétisé, en 50 ans de carrière, son désir de devenir l'égale des hommes. « Ici, tout est possible », citation de l’artiste pour qualifier à l’origine son parc de sculptures monumentales, Le jardin des Tarots, reflète aussi un état d’esprit qui l’animera toute sa vie: la recherche de possibilités infinies, une vision partagée en filigrane de l'exposition par le biais d'un large choix d'œuvres.

    A travers différents médiums tels que la peinture, la sculpture mais aussi la performance, le théâtre ou encore le cinéma, Niki de Saint Phalle a développé une démarche artistique innovante, audacieuse, protéiforme et détachée des grandes galeries et musées. L’exposition démontre comment elle a exploité ces supports afin de s’imposer en tant qu’artiste dans une société essentiellement patriarcale.

    Enfin, l’exposition fait aussi la part belle aux nombreux projets monumentaux imaginés par Niki de Saint Phalle, mettant ainsi en avant la façon dont elle investit l’espace public pour faire connaître son œuvre plus largement. Trois œuvres sont installées en Centre-Ville : dans le jardin du BAM, au jardin du Mayeur et dans le parc du Beffroi. Ces grandes sculptures publiques habitent la ville et font ainsi le lien entre le musée et l'espace public, thématique si chère à l'artiste.
    Niki de Saint Phalle - Les Baigneurs
    Les événements autour de l'exposition:
    DIMANCHES GRATUITS
    7.10.2018 + 4.11.2018 + 2.12.2018+ 6.01.2019 / 10h>18h
    Profitez du premier dimanche du mois pour visiter l’exposition gratuitement 

    RENCONTREZ NOS MÉDIATEURS EN SALLE
    Les week-ends / 14h30 > 17h30 - BAM
    Au cours de votre visite de l’exposition, des médiateurs vous accueillent et vous proposent quelques explication et anecdotes autour d’une oeuvre de Niki de Saint Phalle.
    VISITES GUIDÉES POUR INDIVIDUELS
    3e dimanche du mois (16.09 + 21.10 + 18.11 + 16.12) - 15h > 16h30 - Prix d’entrée +2€ - sur réservation au 065/40.53.25
    Vous désirez découvrir l’exposition en couple, en famille ou avec quelques amis et vous aimeriez avoir quelques explications? Inscrivez-vous pour une visite guidée d'1h30
    DIMANCHE EN FAMILLE
    21 octobre / 14h30 > 16h30 / 6€
    Réservations auprès du Dynamusée au 065/40.53.38
    Le Dynamusée emmène les parents et leurs enfants pour une visite active de l’exposition suivie d’un atelier créatif.
    NUIT CONTÉE
    23 novembre / 19h > 21h30 / 6€
    Le Dynamusée accueille les enfants de 4 à 12 ans pour une soirée contée dans l’exposition. Rendez-vous en pyjama, doudous et couvertures pour une soirée cocooning ! 

    NUIT DES MUSÉES
    26 octobre, de 19h à 00h30
    P.A.F : 6€ le jour-même et 4€ en prévente
    A l’occasion de la 4e édition de la nuit des musées, l’exposition sera mise à l’honneur et de nombreuses activités seront proposées au sein du BAM.
    NOCTURNES
    Les 2èmes jeudis des mois d’octobre à janvier, de 17h > 22h
    P.A.F. : 5 € / 2€ - de 25 ans
    Une petite restauration, concoctée par des femmes entrepreneurs, sera prévue sur place à chaque nocturne.
    Jeudi 11 octobre
    ● Conférence de Vincent Cartevels organisée par les Amis des Musées : le lien entre Niki et Tinguely 
    ● Lectures en salle de lettres de Niki à Tinguely par Arts²
    ● Performances de Street Art en présence d’un DJ
    Jeudi 8 novembre
    ● Conférence d’Anne Hustache : le travail des femmes dans l’art par les Amis des Musées et rencontre avec l’artiste Manon Bara.
    ● Visite guidée sous l’angle de la femme. Départs à 18h15-18h30-18h45. Réservation souhaitée. Tarif : prix d’entrée de l’expo. En partenariat avec la Maison de la Laïcité

    Jeudi 13 décembre
    ● Performances dans les salles en collaboration avec la Thanks Gallery
    ● Présence de médiateurs en salle

    Jeudi 10 janvier
    ● Performances de danse en collaboration avec Davide Zazzera 
    ● Présence de médiateurs en salle
        Ici tout est possible

    Cette première rétrospective belge consacrée à l’œuvre de Niki de Saint Phalle entend illustrer les multiples façons dont l’artiste a concrétisé en 50 ans de carrière son désir de devenir l’égale des hommes et a finalement réussi à s’imposer artistiquement dans une société et un monde de l’art jusque-là dominé par le genre masculin.

    L’exposition démontre comment son imagination sans limite et sa démarche artistique à la fois inventive, audacieuse, provocante et protéiforme (performance, sculptures publiques, chantiers architecturaux, pièces de théâtre ou encore cinéma) lui permirent de transmettre son art auprès d’un large public et lui valurent une reconnaissance internationale, devenant ainsi l’une des artistes incontournables du XXe siècle.

    L’exposition met en valeur les nombreux projets monumentaux imaginés par Niki de Saint Phalle. Trois œuvres seront installées en centre-ville : dans le jardin du BAM, au jardin du Mayeur et dans le parc du Beffroi. Ces grandes sculptures publiques habiteront la ville et feront ainsi le lien entre le musée et l’espace public, thématique si chère à l’artiste.

    Niki de Saint Phalle, Nana-Maison II, 1966-1987. Donation Niki de Saint Phalle / Sprengel Museum, Hannover.
    © 2018 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved.
    Photo : © Monnaie de Paris - Aurélien Mole

    Un projet porté par 
    Pôle muséal de la Ville de Mons
     
    en coproduction avec 
    Un projet porté par le Pôle Muséal de la Ville de Mons en coproduction avec la Fondation Mons 2025 avec l'aimable participation de la Niki Charitable Art Foundation

    Consciente de l’obstacle que pouvait représenter son genre et constatant l’espace physique et intellectuel dominé par les hommes, Niki de Saint Phalle s’est employée à devenir leur égale en s’appropriant cet espace masculin. Elle a donc développé une approche artistique libre et non limitée aux galeries et aux musées. Elle a notamment pratiqué la peinture, la sculpture mais aussi la performance, créant des oeuvres devant un public pour l’inciter à participer et ce, avec un grand retentissement médiatique.

    L’exposition offrira un aperçu de son art et des diverses transformations de son oeuvre en termes de style et de matériau. Elle mettra également en lumière ses préoccupations constantes concernant les sujets sociopolitiques, la colère, la violence, la mythologie, les contes de fées et la féminité.
    La multiplicité de son oeuvre lui a permis de créer une véritable plate-forme destinée à partager son art avec un large public dans un espace jusqu’alors dominé par les hommes.

    Cette exposition démontrera comment son imagination sans limite et sa vision unique du monde ont valu à Niki de Saint Phalle une reconnaissance internationale et le statut d’artiste féminine incontournable du XXe siècle.

    Il s’agira de la première exposition de grande envergure consacrée à l’oeuvre de Niki de Saint-Phalle en Belgique.

    Niki de Saint Phalle, "Nana-Maison II", 1966-1987. Donation Niki de Saint Phalle / Sprengel Museum, Hannover.  © 2018 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved  Photo : © Monnaie de Paris - Aurélien Mole                     Niki de Saint Phalle,"Lili ou Tony", 1965 © 2018 NIKI CHARITABLE ART FOUNDATION, All rights reserved.  Photo : © André Morin / Courtesy Galerie GP & N Vallois, Paris

       
    Niki de Saint Phalle, "Lili ou Tony", 1965 © 2018 NIKI
                                                                                  Niki de Saint Phalle," Nana-Maison II", 1966-1987..

    BIOGRAPHIE DE NIKI DE SAINT-PHALLE

    Née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, Niki de Saint Phalle voit le jour en France en 1930. À ses 3 ans, sa famille part s'installer aux États-Unis. Elle passera son enfance et son adolescence à New York. Jeune adulte, elle entame une carrière florissante de mannequin et fait les couvertures de Vogue et Life Magazine.

    À 18 ans, elle s'enfuit pour épouser l'écrivain Harry Mathews, un ami d'enfance. Le couple s'installe en Europe dans les années 1950 pour y vivre et y travailler. Il prend principalement ses quartiers à Paris. Deux enfants naissent de cette union : Laura, en 1951, et Phillip, en 1955. En 1953, après une hospitalisation pour dépression nerveuse, Niki de Saint Phalle se met à la peinture. Cette forme de thérapie va l'aider à surmonter l’épreuve. C’est à ce moment charnière qu’elle décide de devenir artiste.

    En 1960, elle se sépare de Harry Mathews, lui laissant la garde de leurs deux enfants, pour poursuivre une carrière artistique. Elle prend un atelier Impasse Ronsin à Paris, où elle s’entoure d’autres artistes dont Jean Tinguely, qui deviendra son fidèle collaborateur et qu’elle épousera par après en secondes noces. Seule femme du groupe avant-gardiste des Nouveaux Réalistes, elle côtoie de grands noms de l’époque, dont Jasper Johns et Robert Rauschenberg. Les œuvres de Niki de Saint Phalle figurent aux cimaises de grandes expositions au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1960 et dans The Art of Assemblage au Musée d’Art moderne de New York en 1961.

    Au milieu des années 1960, elle se lance dans la création de ses œuvres désormais emblématiques, «Les Nanas».En 1966, Niki collabore avec Jean Tinguely et Per Olof Ultvel à l'élaboration de Hon (Elle en suédois) pour le Moderna Museet de Stockholm. Son œuvre, une Nana monumentale allongée, occupe la totalité de la salle d'exposition. Les visiteurs peuvent y pénétrer et y déambuler. C’est à cette époque qu’elle élabore ses premières sculptures en plein air, comme Le Paradis fantasque (avec Tinguely) pour le pavillon français à l’Expo universelle de 1967 à Montréal. Dans les années 1970, elle est sollicitée pour de nombreux projets architecturaux à travers le monde, dont Le Golem à Jérusalem (1972) et Le Dragon de Knokke (1973-75) en Belgique. En 1975, à l’occasion d'un festival des arts, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles accroche à sa façade sa pièce monumentale Last Night I Had a Dream.

    Au milieu des années 1970, une amie d’enfance lui offre un terrain en Toscane où Niki de Saint Phalle réalise enfin son rêve : créer un jardin de sculptures monumentales - Le Jardin des Tarots. Les travaux commencent en 1980. Au cours des dix années qui vont suivre, Niki de Saint Phalle va, avec l'aide d'amis et de collègues, travailler sur le projet. En 1982, elle s'installe dans L’Impératrice, un bâtiment en forme de sphinx qui fait office d'atelier et de domicile. Elle crée une série de sculptures épurées baptisées The Skinnies, qui font l’effet de dessins-sculptures linéaires dans l'espace. Le Jardin des Tarots ouvrira finalement ses portes au public en 1998.

    En 1980, le Musée national d'art moderne du Centre Georges Pompidou à Paris lui consacre une grande rétrospective qui parcourt l'Europe. En 1982, elle travaille avec Jean Tinguely sur la Fontaine Stravinsky sur l’esplanade du Centre Georges Pompidou à Paris, en hommage au compositeur Igor Stravinsky. C'est à cette époque qu'elle commence à souffrir des premiers accès récurrents et invalidants de polyarthrite rhumatoïde.

    Au milieu des années 1990, elle s'installe à La Jolla (Californie) pour des raisons de santé, mais elle continue à accepter de nombreuses commandes publiques dans le monde entier. En 2000, elle réalise Queen Califia’s Magical Circle à Escondido (Californie) en 2000. Ce sera son dernier grand projet. Niki s'éteint en 2002 à l'âge de 71 ans à La Jolla (Californie).

    expo

     

    http://www.bam.mons.be/expositions/a-venir/niki-de-saint-phalle

    http://www.visitmons.be/agenda/niki-de-saint-phalle-ici-tout-est-possible

    http://www.monscapitaleculturelle.eu/%C3%A9v%C3%A8nement/niki-de-saint-phalle

  • Expo photo Valy et sculpture De Ruyck au Magasin de papier Rue de la clé Mons du 8 au 22 juin 2018

    magasindepapierlogo.png

    magasindepapier.jpg

    Rue de la clé 26 à 7000 Mons

    http://www.magasindepapier.mons.be/

  • Expo de Joseph Mottoul et Gérard Noirfalise à la Salle St Georges Gd Place de Mons du 9 mars au 6 mai 2018

    expo,aquarelle,peinture

    EXPO « Mons à l'eau et à l'huile ».

     

     

    Quée v'là ein drôle dé tite pou n'esposition : « Mons à l'iau èyè à l'huile » !

     

    Si y a bé deux dinrées qui n'sé mélangent'té nié c'est bé l'iau èyè l'huile...

    Y falloit d'audace pou asprouver d'lés réuni !

     

    Eyè pourtant, in stiquant enne toisième dinrée : enne protéine, on arrive à les assimbler alors ca d'viet eine émulsion, comme el mayonnaise.

     

    Hé bé pour Joseph MOTTOUL qui peint à l'eau èyè Gérard NOIRFALISE qui peint à l'huile, el protéine s'appelle « l'Association des Montois Cayaux ».

    I faut coire qu'el mayonnaise à pris (èyè qu'elle conserv'ra) puisqué l'exposition durera pindant deux mois ! Merci branmint des caups à l'Ville dé no avoir prêté l'bocal (infin l'local).

    Eyè… bonne visite !

     

     

    http://www.montoiscayaux.be/

     

  • Expo d'aquarelles et peintures de Michel Frappart " La Ligne du Temps" Maison des Employés à Mons du 19 janvier au 16 février 2018

    PEINTURES & AQUARELLES 

               par Michel FRAPPART

    Michel Frappart est enseignant depuis de nombreuses années.

    Il est passionné par l’art, sous toutes ses formes, ainsi que de l’astronomie et de la physique quantique entre autres…

    Au départ, jeune à l’époque, l’hyper réalisme à été sa vocation première. Il pense en effet que la base de l’Art artistique passe par cette étape. Sans aucunes prétentions, un peu comme l’a démontré Picasso tout au long de sa carrière.

    Donc, dans un premier temps, il a voulu représenter la réalité le plus fidèlement possible. Ensuite, il s’est dirigé vers des tableaux plus abstraits tout en y intégrant des matières diverses, mais en gardant, le plus souvent possible, un ou des éléments figuratifs dans ceux-ci.

    Ses techniques de prédilections sont l’acryliquel’huilel’aquarellelecrayonl’encre de Chine

    Au final, l’idéal étant pour lui de jouer avec toutes ces techniques et effets de matières ainsi que de rendre un équilibre entre le figuratif et l’abstrait.

    Le point commun entre l’art – au sens large – la physique, la chimie et biologie restent…la découverte

  • Expo "Le tour du monde en Bateau ivre" à la Maison Losseau Rue de Nimy Mons du 13 mai au 25 août 2017

    Du 13 mai 2017 au 25 août 2017,
    L’exposition internationale de livres d’artistes
    « Le Tour du monde en Bateau ivre »,organisée par le Secteur Littérature de la Province de Hainaut et la Fondation Losseau.

    expo

    L’exposition, vouée au poème-phare d’Arthur Rimbaud et initiée par « l’Association Livre d’Artiste & Art contemporain de Granville » (FR), vous fera voyager sur toutes les mers du globe au départ de la maison de Léon Losseau, célèbre découvreur de l'édition originale d'Une Saison en enfer. Ce projet est porté des poètes et artistes du monde entier qui consacrent leur création poétique et plastique à la modernité rimbaldienne.

    L’exposition réunit la parole d’Arthur Rimbaud et les voix de ces poètes d’aujourd’hui en 28 langues et dialectes (suisse allemand, russe, persan, espagnol, hébreu, wallon, anglo-américain, catalan, portugais, picard, polonais, scots, allemand, roumain, ouzbek, coréen, zaoum, italien, néerlandais, swahili, frison, japonais, finnois, letton, grec, afrikaans). Parallèlement, une trentaine d’artistes du livre de 7 pays différents se sont essayé à interpréter graphiquement le célèbre texte de l’homme aux semelles de vent.

    L’exposition « Le Tour du monde en Bateau ivre » sera accessible du 13 mai 2017 jusqu’au 27 août 2017 inclus.

    Entrée libre.

    Renseignements :
    Tel: +32(0)65 398 880
    reservations.losseau@gmail.com
    Facebook : maisonlosseau

     

    Maisonlosseau.jpg


    Entrée libre.

    Secteur Littérature
    Maison Losseau
    37, rue de Nimy – B – 7000 Mons

    Renseignements :
    Tel: +32(0)65 398 880
    reservations.losseau@gmail.com
    Facebook : maisonlosseau

    Maisonlosseaulogo.jpg

    Au centre de Mons, la Maison Losseau, joyau de l’art nouveau, a fait l’objet d’un important travail de restauration et de mise en valeur. La demeure, ainsi que les bâtiments qui la jouxtent, sont désormais accessibles au public. Au cœur de cette maison meublée, classée au Patrimoine exceptionnel de Wallonie, à laquelle sont associés les célèbres architectes Paul Saintenoy, Henri Sauvage et Charles Sarrazin, les décors floraux se déclinent avec délicatesse au travers des mosaïques, lambris, vitraux, parquets marquetés, armoires, lustres et objets divers.

    Maison Losseau

    Outre la maison classée, que l’avocat Léon Losseau avait conçue comme « idéale, dotée de tous les perfectionnements techniques et des raffinements artistiques», la Province de Hainaut et la Fondation Losseau vous ouvrent les portes d’un Centre d'Interprétation dont la scénographie, renvoyant à l’univers de la bibliothèque et du cabinet de curiosités, vous permet d’aborder les préoccupations et les passions de Losseau, l’Art nouveau qu’il affectionnait, sa magnifique collection de médailles et l’épisode de la découverte de l’édition originale d’Une Saison en enfer de Rimbaud.

    Maison Losseau

    Au deuxième étage, un riche centre de littérature hainuyère accueille étudiants, chercheurs, lecteurs intéressés par la littérature et l’histoire du Hainaut. Doté d’espaces de consultation et de lecture confortables, d’un lieu consacré à la BD et à la littérature pour la jeunesse, il présente en outre, ouverts sur le magnifique jardin de la maison, les fonds Léon Losseau, Charles Plisnier et Claire Lejeune dans un environnement complètement rénové.

    http://www.maisonlosseau.be/

  • 13ème Triennale Internationale de l'Affiche Politique du 29 oct au 23 avril 2017 au Mons Mémorial Museum

     

    Clôture de l'exposition dimanche 23 avril 2017

    Situations politiques, discriminations, libertés, éducation, migration, droits des minorités, attentats…

    Des thématiques universelles qui seront exposées à travers 115 affiches lauréates d’un concours ouvert aux graphistes et photographes du monde entier.

    Un poignant témoignage
    de l’actualité de ces trois dernières années.

    Fons HickmannRoslaw SzyboKrystyna TrybisLi MingliangPeter JavorikCatherine ChalonSantiago Solis Montes De OcaDimitrov Strahil Boianov

    EXPOSITION
    Avec la participation du Collectif Frisko
    Mons Memorial Museum
    Du mardi au dimanche de 10h à 18h

    http://www.monsmemorialmuseum.mons.be/expositions/en-cours/triennale-de-laffiche-politique

    Boulevard Dolez 51 à Mons                      3 euros

    Logo site

    http://www.monsmemorialmuseum.mons.be/

     

    expo,affiche politique

    expo,affiche politique

    expo,affiche politique

     

     LA TRIENNALE

    Née dans la rue, au cœur des villes et des campagnes, l’affiche est l’illustration des désirs, des projets, des réalités de notre société. Par l’acte créateur du graphiste, par son talent, elle est un agencement de signes porteurs de sens. L’affiche offre à notre entendement une lecture, comme un décryptage de notre vie sociale. Jean KALTENBACH

    Lancée par le Conseil culturel de l’asbl Maison de la culture en 1978, l’idée de mettre sur pied une triennale de l’affiche politique européenne ne pouvait que séduire. Ce projet reposait essentiellement sur le volontariat des artistes susceptibles d’envoyer des affiches ayant pour thème les luttes sociales réalisées depuis 1967. Internationale depuis 1995, l’affiche politique démontre qu’elle est toujours un moyen d’expression et de communication vaste et populaire, un support d’éducation. L’affiche se révèle être un concentré sémiologique d’une densité extraordinaire. Elle permet de découvrir et de comprendre les événements de l’histoire sociale et politique immédiate. Ces affiches questionnent tous les aspects de la vie en société : les droits de l’Homme, l’éducation, la liberté d’expression, la politique, l’environnement, les addictions, la violence, la problématique Nord-Sud, les minorités, le racisme, la clandestinité, l’immigration, l’austérité, le terrorisme… mais aussi des thèmes plus en phase avec l’actualité de ces 3 dernières années comme la crise des réfugiés, la malbouffe, la médiatisation, l’urgence écologique, …

    Une affiche, c’est la communication avec le public, c’est la compagne des murs, des fenêtres, de la chambre, de l’usine… Une affiche…c’est la chimie visuelle qui pousse l’oeil à éveiller des émotions, à attirer l’attention, à agiter l’opinion, à informer celui qui ne l’est pas, à provoquer un choix, à faire germer une idée, à inspirer une mission, à défendre une cause, à témoigner en silence… Une affiche…C’est un cri, c’est un prétexte. Paul Pieter PIECH- graphiste

    LISTE DES GRAPHISTES PARTICIPANT

    À LA 13ÈME TRIENNALE

    Fons HICKMANN - Allemagne Haddad MAZHAR WESAM - Jordanie Jing ZHOU - USA Marlena BUCZEK SMITH - USA Holger MATTHIES - Allemagne Krasimira DRUMEVA-Bulgarie – 4ème prix Melchior IMBODEN - Suisse Erhard GRUTTNER - Allemagne Lijun HE - Chine Yulian ZHANG - Macao Huo WENJI E- Chine Ireneusz PARZYSZEK - Pologne Damian ANTOLAK - Pologne Sha FENG - Chine Alireza NOSRAT - Iran Rui TANG - Chine Scott LASEROW - USA Xiaoshen YE - Chine Sebastian LIS - Pologne Ellina BERLIOZ -France Amirhossein RASTEGARI - Iran Gabor Farkas VARGA - Hongrie Jan NUKOWSKI - Pologne-3ème prix Nicos TERZIS - Suède Sarah FOUQUET - France DAALI - France Erin WRIGHT - USA Piotr DEPTA - Pologne Krista KAJA - Pologne Dimitrov STRAHIL BOIANOV - Bulgarie Aleksander OSTROWSKI - Pologne Xin WU - Chine Piotrek PIETRZAK - Pologne Klaus STAECK - Allemagne Goetz GRAMLICH - Allemagne Peter JAVORIK - Slovaquie Joanna FRYDRYCHOWICZ - Pologne Li MINGLIANG-Chine - Prix Centre Mondial de la Paix de Verdun Agnieszka ZIEMISZEWSKA - Pologne Vanessa VERILLON - France Melissa CONVERTINI - Belgique Faldin Family - Russie Asimina PALATIANOU - Grèce Tomasz PIETREK - Pologne Roslaw SZYBO - Pologne-2ème prix Max SKORWIDER - Pologne Szymon SZYMANKIEWICZ - Pologne Stephanie GÖDE - Allemagne
    Lex DREWINSKI - Allemagne Catherine CHALON - Belgique Erich BRECHBÜHL - Suisse Miroslaw ADAMCZYK - Pologne Ioannis FETANIS - Grèce Andres Mario RAMIREZ CUEVAS - Mexique Jean-Pol ROUARD - Belgique Hoon-Dong CHUNG - Corée du Sud Dogan ARSLAN - Turquie Michal BATORY - France Agata KULCZYK - Pologne Claude BAILLARGEON - France Santiago SOLIS MONTES DE OCA – Mexique - 1er prix DUGUDUS - France Tomasz BOGUSLAWSKI - Pologne Anna GISELLA - Hongrie Anna KOROLOVSZKY - Hongrie Tamas TOTH- Hongrie Andrzej BLAZEJCZYK - Pologne Krystyna TRYBIS - Angleterre Zahra ANARTCHI - Iran Darko VUKOVIC - Serbie Bakhshoudeh FATEMEH - Iran Arezu AHMADI - Iran Jarek BUJNY - Pologne Sun BYOUNG-IL – Corée du Sud Chen CHRISTEN - Taiwan Moises ROMERO - Mexique TITOM - Belgique Sébastien MARCHAL-France Clarisse LEGROS et Louise SIVESTRE - BELGIQUE

    ═══════ JURY ═══════

    Guillaume BLONDEAU - Conservateur Dirigeant du MMM
    Jean-Pol BOITE - Chef d’entreprise/vidéaste
    David BORMANS - Graphiste
    Claudine DAUBRESSE - Psychologue
    Sarah DUTRIEUX - Etudiante UMH-Interprétariat EN-NL
    Crisanta FERNANDEZ - Scénographe
    Romain GASTALDELLO - Chef de projets CENTRE MONDIAL DE LA PAIX-VERDUN-FR
    Christian LEROY - Compositeur / Président du jury
    Margaux LOISEAU - Etudiante UMH-Interprétariat EN-NL
    Patrick TOMBELLE - Photographe
    Anne-Thérèse VERSCHUEREN - Coordinatrice de la Triennale

    LAUREATS DE LA 13EME TRIENNALE INTERNATIONALE

    DE L’AFFICHE POLITIQUE

    1er prix Santiago SOLIS MONTES de OCA MEXIQUE Liberté d’expression

    Le Mexique est un enfer pour les journalistes. Enquêter sur le pouvoir, politique ou mafieux, c’est risquer sa peau. Les disparitions de journalistes font l’objet d’enquêtes qui ne mènent à rien. Malgré tout, des journalistes font face à l’obscurantisme. –Marcel LEROY


    2ème prix Roslaw SZYBO POLOGNE Immigration-Intégration-Solution

    La population polonaise compte très peu d’étrangers. D’où, pour de nombreux citoyens, la peur d’être submergés par une vague de réfugiés, hors de tout contrôle. Mais tous les Polonais ne pensent pas comme ça. D’où un débat aussi complexe qu’un labyrinthe. –Marcel LEROY

    3ème prix Jan NUKOWSKI POLOGNE Homme politique

    Garder les mains propres est une manière de vivre. Une forme de respect de l’autre et de soi. En Pologne, dans le domaine de l’altérité, des représentants du pouvoir politique ne craignent pas d’exhiber des ongles sales. – Marcel LEROY

    4ème prix Krasimira DRUMEVA BULGARIE L’art du JIHAD

    Occulter le sourire de Mona Lisa, ou détruire les monuments de Palmyre, c’est poser un masque sur la beauté. Sur l’art. Refuser aux humains le droit d’être libre de créer et de s’exprimer.Marcel LEROY

    Prix Centre Mondial de la Paix- des libertés et Droits de l’HommeVERDUN
    Li MINGLIANG CHINE Liberté d’expression

    Lever les yeux vers le ciel et rêver de liberté, aux yeux de certains puissants, est une menace, un geste d’insoumission. Même s’il la blesse, jamais un fil de fer barbelé n’empêchera la lune de briller dans la nuit.

    Marcel LEROY

     



  • Expo "art en moi" aux Ateliers de Fucam à Mons du 11 mars au 2 avril 2017

    Vernissage vendredi 10 mars 2017 à 19h

    Expo ouverte de 10h à 17h30 tous les jours

    Ateliers des FUCAM Rue du Grand Trou Oudart 7000 Mons

    http://artenmoi.magix.net/public/

  • Expo "Bande dessinée & dessins" à La Maison des Employés à Mons du 3 au 31 mars 2017

    LÄ COLLECTIF a pris naissance le 27 mars 2015 à Mons. Ils se sont rencontré aux cours de BD de l’École des Métiers d’Arts du Hainaut, et ont voulu essayer de travailler ensemble.

    Au départ , ils étaient 7: Nathan, Véronique, Martin, Kevin, Pyel, Pierre-Yves et Domenico. Ils ont investi et publié « Jack l’éventreur » , nouvelles imaginaires … et ils se sont vraiment amusé.

    Pour des raisons personnelles, Pyel a quitté le groupe. Mais deux autres personnes les ont rejoints : Héloïse et Éric .Ils espèrent sortir prochainement ; « Gueule d’amour »; et retravailler sur une troisième histoire.

    A l’occasion de cette exposition de leurs planches et dessins originaux, LÄ Collectif s’est étoffé de plusieurs autres dessinateurs de talent, fréquentant également les Cours de métiers d’Arts du Hainaut.
    -------------------------------------------------------------------------------
    Adresse: rue Chisaire 34 à 7000 Mons
    Renseignements: Alain Mertens au 065.40.37.32 ou par mail à maisondesemployes@outlook.be

     

    https://www.facebook.com/events/1351102938297647/

  • Expo OLIVIER DUMONT à la galerie "Derrière la porte l'atelier" Rue des Capucins 52 à Mons du 21 janv au 19 fév 2017

    Derrière la porte... l'Atelier

    Derrière la porte... l'Atelier
    8 Rue des Capucins (Mons centre-ville)

    7000 Mons ville | Belgique

    Google maps »

  • Expo Gérard Garouste,un Don Quichotte en mythe et réalité au BAM Rue Neuve à Mons jusqu'au 29 janvier 2017

    DERNIER JOUR !

    Lire la suite

  • Exposition Rétrospective:peintures de DELAFONTAINE à la Maison des Employés Rue Chisaire 34 Mons du 16 sept au 12 octobre 2016

    Clarisse Delafontaine est une jeune artiste peintre belge, née à Charleroi en 1991.

    Sa formation et initiation à la peinture se sont faites avec son grand oncle, Christian Hocquet et se sont poursuivies à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles dans la section peinture dont elle vient de sortir, fraichement diplômée. Elle suit actuellement une spécialisation en ' art thérapie '.

    A Bruxelles, Clarisse a été formée à la peinture par Charles Szymkowicz et Stephan Balleux.

    Clarisse a déjà fait plusieurs expositions dont deux à Bruxelles, une à Namur, une à Libramont, une à Mons (Ambroise paré), deux fois dans la région de Paris (Mantes-La-Jolie) et une à Paris sur les Champs Elysées.

    Pour cette dernière exposition à Paris, Clarisse a reçu le grand prix qui lui a permis d'exposer sur les Champs Elysées lors d'un gros salon d'art contemporain.

    La figuration est au centre de son travail et le thème récurrent dans sa peinture est le corps féminin.

    Le thème du tableau a été une recherche pour Clarisse qui s'est poursuivie durant deux ans pour ensuite atteindre une recherche sur la transparence.

    Cette dernière recherche lui permet de rentrer dans un jeu de contours, de lignes qui rejoint en quelque sorte la recherche sur la toile.

    peinture, expo

    https://www.facebook.com/events/656286227854056/

    peinture,expo

  • Expo Ariane Séléné à la Chapelle St Quentin 39/31 Rue Lamir à Mons du 7 oct au 4 nov 2016

    Exposition d'Ariane Séléné "FOR A BETTER FUTURE"
    DU 07 OCTOBRE AU 04 NOVEMBRE 2016
    Rue Lamir 29-31 Mons (Cpas Mons)

  • Expo "Signes de vie" à la Maison de la Mémoire (Ateliers des FUCaM) du 3 au 25 septembre 2016

    Signes de vie – Voyage en cours, introspection au coeur de la mémoire – Peintures de Danielle Berlier et d’Annie Leblanc

    Annie Leblanc

    7 acrylique et encre de Chine sur papier (19,5 x 18 cm) 2013

    Un flux chaotique de résonnances, de réminiscences s’esquisse.
    La zone entre en turbulence, théâtre d’une lutte entre latent et patent, clair et sombre, flou et net, apparaître et disparaître, opacité et transparence, fluide et épais. Les signes s’enchevêtrent, se superposent créant un fond secret au seuil du visible.
    L’acte de peindre sur toile initie le travail d’Annie Leblanc. Elle crée un espace de potentialités. Les formes naissent, cachées dans le chaos, sous des apparences animales ou anthropomorphes qui dessinent de joyeuses chorégraphies.

     

    Danielle Berlier

    Berlier 1

    Le papier, épiderme sensible, est le support de prédilection de Danielle Berlier. Elle instaure un rythme graphique. L’écriture se transforme. Lové au cœur de la peinture, le texte s’inscrit sans peser ni s’enliser dans une forme ou une syntaxe déterminée.

    Du samedi 3 au dimanche 25 septembre
    Entrée libre
    Vernissage le vendredi 2 septembre à 18 h 30
    Ouvert en semaine  de 9 à 12 h et de 14 à 17 h
    Samedi et dimanche de 14 à 18 h
    CONTACT : Gérard Gobert  0476 / 47 45 96

    Maison de la Mémoire – Ateliers des FUCaM
    rue des Soeurs Noires, 2 – 7000  MONS
    Entrée par la rue du Grand Trou Oudart

    maisondelamemoire2.jpg

    http://www.mmemoire.be/

     

  • Expo Losseau photographe à la Maison Losseau du 13 mai au 28 août 2016

    Exposition  

    Losseauphoto1.jpgLosseauphoto2.jpg

     

    « Losseau Photographe »

     

    A la fin du XIXème siècle, comme beaucoup de bourgeois de son époque, Léon Losseau va découvrir l’art photographique. Passionné, exigeant, il va se donner les moyens techniques et scientifiques de parvenir à l’idéal de perfection qu’il s’impose en toutes choses. Les trésors qu’il nous a laissés témoignent qu’il a presque atteint son but, y compris sur le plan esthétique.

    Fervent photographe, Léon Losseau installe un studio dans les caves de sa demeure. Véritable technicien dans la pratique de ce loisir, il n’hésite pas à recommencer plusieurs fois la même prise de vue pour se familiariser avec les techniques et le matériel.

    Emportant son appareil photographique à chacun de ses déplacements, il s’essaye à la photographie de paysages mais aussi à la pratique du portrait en faisant poser les membres de sa famille et ses amis. Sa production photographique, son œuvre pourrait-on dire, nous laisse un témoignage exceptionnel de la pratique photographique amateur de la fin du XIXème siècle.

    Si l’on connaît un peu les photographies que Losseau a prises de Mons, l’on découvrira ici le dilettante, qui promena son appareillage lourd et complexe lors de ses voyages à travers le monde. Scènes d’insouciance, panoramas mélancoliques, rencontres joyeuses au bord de l’eau, clichés témoignant du sentiment d’admiration de leur auteur pour les sites qu’il découvre, toutes ces images lèvent le voile sur un Léon Losseau intime, méconnu, et nous livrent quelque chose qui ressemble à l’âme d’une époque.

    Les photographies que nous vous proposons de découvrir dans cette exposition font partie de la collection de négatifs sur verre de Léon Losseau qui renferme quelques 800 photographies stéréoscopiques, réalisées entre 1899 et 1903.

    Cette exposition est le fruit du travail de Raphaèle Cornille, Responsable des Collections iconographiques &des Projets numériques au Mundaneum, et du photographe Patrick Tombelle.

     

    Informations pratiques

    Visites libres de la Maison et accès aux expositions temporaires

    Du mercredi au vendredi de 10h à 17h. Les samedis de 12h à 18h. Les dimanches de 10h à 15h.

    Attention, la Maison Losseau sera fermée les 21 et 22 mai, du 25 juillet au 7 août et du 24 décembre au 2 janvier 2017.

    Tarifs (Ticket unique incluant les expositions temporaires et la visite de la maison classée).

    Individuels (adultes : 5 € / enfants : 3 €). Groupes et collectivités : 4 €. Groupes scolaires - de 12 ans : 1 €. Tarifs réduits : 3 € (pour les 12 - 18 ans, les étudiants jusque 25 ans, les seniors, les groupes scolaires + de 12 ans, les demandeurs d’emploi, les enseignants munis de leur carte). 

    MAISON LOSSEAU                                                                                    

    Maisonlosseaulogo.jpg  Maisonlosseau.jpg

     

    Accueil n°39, rue de Nimy, 7000 Mons.

    +32(0)65.398.880 - reservations.losseau@gmail.com

    www.maisonlosseau.be           

  • "120 caricatures d'actualité "au Mons Mémorial Museum du 21 février au 26 juin 2016

    DERNIERS JOURS / fin de l'expo le 26 juin !

    Lire la suite

  • Exposition "La Trouille,des sources aux confluents" à la Maison de la Mémoire à Mons du 14 mai au 25 juin 2016

    La Trouille, des sources au confluent – Histoire et patrimoine d’un “grand jardin” montois

     

    Lire la suite

  • EXPOSES du 16 au 26 juin 2016 à la THANKSgalerie Rue des Telliers 5 Mons

    VERNISSAGE JEUDI 16 JUIN de 17h à 22h

    FINISSAGE JEUDI 26 JUIN de 17h à 22h

    thanksgalerie.jpg   

    thanksgalerielogo.jpg

    Rue des Telliers 5 7000 Mons

  • Rétrospective Jacques Dhondt à la Salle St Georges (Gd Place de Mons) du 16 avril au 8 mai 2016

    Comme chaque année, l’Association des Montois-Cayaux organise une exposition à la Salle saint-Georges.Cette année, elle consistera en une rétrospective de l’artiste montois Jacques D’Hondt, décédé en 2013. Peintre, décorateur, graphiste, scénographe, affichiste, mime, etc... , Jacques d’Hondt nous a laissé une œuvre très éclectique et peu connue, même des Montois, cela à cause de sa trop grande modestie.

    expo,mons

    Dernier week-end !

     
     

    Lire la suite

  • Exposition Aquerelle Maison de la mémoire Rue du Gd Trou Oudart Mons du 16 avril au 8 mai 2016

    ODE A LA VIE   Expo aquarelles

    4 aquarellistes,4 regards,4 parcours!

    Mons,Atelier des Fucam du 16 avril au 8 mai 2016, exposition des aquarellistes Alain Lefebvre, Joellem Thirion, Joseph Mottoul et Jacqueline Lansman. Les samedis 16, 23, 30 avril et le samedi 7 mai, les artistes vous proposeront des démos avec les aquarelles Isaro.

    Entrée libre en semaine de 9h à midi et 14 à 16h

    Le week-end :14 à 18h

    mottoul.jpg

    Aquarelle de Joseph Mottoul


    C'est un très grand plaisir pour moi que ces quatre artistes aient choisi de me faire confiance et de présenter leurs démos en travaillant avec les aquarelles Isaro.Merci...
    Une belle expo en perspective, de belles démos et l'occasion de découvrir les aquarelles Isaro un produit 100% Made in Belgium.

    Joseph Mottoul

    https://www.facebook.com/profile.php?id=100008184512924&fref=ts

  • Salon du Bon Vouloir aux Anciens Abattoirs à Mons du 20 mars au 1er mai 2016

           DERNIERS JOURS 

    Lire la suite

  • Activité québécoise mardi 12 avril 2016 15h La Chrysalide 231 Rue de l'Espinette Cuesmes

                 La Chrysalide vous invite à déguster "Le Québec" sous toutes ses formes. Photos, dédicace de livres et même sucre d'érable... Le tout en compagnie de Delfiane et Philippe... Au plaisir de vous accueillir. 

    Philippeboite3.jpg

                            

    Philippeboite2.jpgPhilippeboite1.jpg

                  

    https://www.facebook.com/chambrelachrysalidemons2015

                http://www.lachrysalidemons.be/

  • "Ouvrir les murs "à la Salle St Georges Gd Place de Mons du 13 février au 27 mars 2016

              DERNIER JOUR

    Lire la suite

  • Expo "Ouvrir les murs" à la Salle St Georges Grand Place de Mons du 27 juin au 30 août 2015

    ouvrirlesmurs.jpg

    Lire la suite

  • Van Gogh au Borinage, naissance d'un artiste au BAM jusqu'au 17 mai 2015

     Expo Van Gogh au BAM 8,Rue Neuve Mons 

     

     DERNIER JOUR expo,van gogh

    DERNIER JOUR CE DIMANCHE

    Lire la suite

  • Mons Superstar Expo aux Anciens Abattoirs Mons Rue de la Trouille 17 Mons du 24 janvier au 12 avril 2015

     

    Dernier  jour ce dimanche 12 avril 

    expo,innovation

     

    Lire la suite

  • Ailleurs en Folie "spécial Lille" du 28 janvier au 1er février 2015 Maison Folie Rue des Arbalestriers 8 Mons

    Ailleurs en Folie Lille © Art Point M

    Lire la suite

  • Triennale du bijou contemporain aux Anciens Abattoirs du 25 oct au 28 déc 2014

     

    Lire la suite

  • Expo "Mons à la veille de la Grande Guerre" jusque dimanche 8 juin Salle St Georges à Mons

         

                         Expo gratuite sur la Grande Guerre 14-18 organisée par l'asbl Montois Cayaux

    à la Salle St Georges Grand Place de Mons  DERNIERS JOURS !

    Lire la suite