Real Time Web Analytics

Mons Blog - Page 11

  • Fête de l'amitié de l'Ecole Notre-Dame de Messines (Maternelles & Primaires) samedi 5 & dimanche 6 mai 2018

     via Digue des Peupliers

     

    Concert Malo & Mathias samedi 5 dès 19h

    malo&mathias.jpg

    19h Bar à bières spéciales "Caves de Messines" cave de l'Ecole de Messines

  • Exposition Itiner'art présentée par les Ursulines Maison de la Mémoire à Mons du 7 au 25 mai 2018

    Du 07/05/2018 au 25/05/2018 -

    Expositions
    Itiner’art – Exposition présentée par les Ursulines

     

    maisondelamemoire.jpg

    Le récit de cette aventure artistique a débuté le jour où l’envie de voyager au pays de la création a pris le pas sur la monotonie du quotidien.
    Nos artistes en herbe, élèves de la section art de l’école des Ursulines de Mons, ont exprimé leur vision d’un voyage au sens le plus large du terme.
    Voyage au cœur des couleurs, des formes, des matières.
    Le thème « itinér’art » a été inventé pour qu’ils puissent exprimer leur besoin d’évasion.
    S’évader en créant, quoi de plus merveilleux pour de jeunes artistes ?
    En touchant à de multiples techniques telles que le dessin, la peinture, la photo, le travail sur diverses matières, l’assemblage d’objets en tout genre, les élèves vous invitent à entrer dans leur univers, à emprunter des chemins qui vous mèneront vers de pures réflexions.
    Voyager prend alors tout son sens.
     


    Maison de la Mémoire – Ateliers des FUCaM rue des Soeurs Noires, 2 – 7000 MONS
    Entrée par la rue du Grand Trou Oudart
    Du lundi 7 mai au vendredi 25 mai
    Vernissage le vendredi 4 mai de 18 h 30 à 20 h 30    Entrée libre
    En semaine de 9 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30    Fermé le week-end et les jours fériés
    CONTACT : Déborah Lo Mauro : 0497 / 69 40 49

    http://www.mmemoire.be/

     

    https://www.facebook.com/Maison-de-la-M%C3%A9moire-de-Mons-397255210404417/

    maisondelamemoirelogo.PNG

  • Les jardins du Sud vendredi 4 et samedi 5 mai 2018 dans le piétonnier à Mons

    lesjardinsdusud1.jpg

    Grand marché de produits du soleil dans le piétonnier montois !

    Animations gratuites

    Les voix du sud, initiation aux danses latines !

     

  • Expo photos de Fabrice Hauwel "Quartiers de Vie" Magasin de Papier Rue de la Clé 26 Mons du 4 au 19 mai 2018

    Vernissage vendredi 4 mai 2018 19h

    Lire la suite

  • Conférence: l'évolution du combat dit lumeçon au fil du temps par Corentin Rousman mercredi 9 mai 2018 19h30 à l'Auberge de Jeunesse du Beffroi Mons

    Conférence organisée par l'association

    "Les Amis de la descente Asbl"

    Ouverte à tout public

    Entrée gratuite

    doudouKaas2.jpg

    corentinrousmans.jpg

     

    aubergedubeffroi.jpg

    lesamisdeladescentelogo.png

    LESAUBERGESDUBEFFROI.jpg

    Rampe du Château (rue des Clercs) à Mons

  • Expo scultures, peintures et dessins de Irène PHILIPS Maison de la laïcité et Mundaneum à Mons du 21 avril au 20 mai 2018

  • Conference « L’evolution de l’image de St Georges a travers les arts » mercredi 23 mai 2018 18h30 Maison Internationale Mons

    Georges, un Saint montois et mondial 

    Le Saint-Georges montois, une des nombreuses incarnations du personnage à l’échelle mondialeMathieu GOLIN-VAUX

    La figure de Saint-Georges est centrale dans le folklore montois. Mais il n’y a pas qu’à Mons que la légende du personnage a été entretenue. Comment s’est-elle imposée mondialement? Richard Miller, homme politique et philosophe, lui a consacré une thèse. 

    Dimanche, Saint-Georges sera le héros de la Cité à Mons, en terrassant une nouvelle fois le dragon. Si le folklore du Doudou est aujourd’hui unique au monde, le personnage de Saint-Georges est universel. Pourquoi et comment a-t-il été célébré dans le monde entier, et pourquoi le combat dit Lumeçon a-t-il pris une telle dimension à Mons?

    Ce sont des questions auxquelles Richard Miller a voulu apporter des réponses, par le biais d’une thèse défendue et publiée en 2011 à l’ULB. Car à côté de son engagement politique, le député fédéral libéral et conseiller communal montois est un assoiffé de savoir.

    Diplômé de philosophie au milieu des années 1970, il rêve un jour de pouvoir de réaliser un doctorat. Pendant une vingtaine d’années, il écrit des articles sur le rapport entre la réalité et la fiction, tentant de comprendre comment les deux dimensions s’influencent réciproquement. Mais il lui manque un thème fort pour dérouler ses idées.

    «

    Le Doudou a été une révélation, qui m’a permis de comprendre ce que je voulais expliquer

    »

    Et puis, à la grâce d’un parachutage politique, le natif de Lodelinsart débarque à Mons. C’était il y a tout juste 20 ans et le Carolo se prend une gifle en découvrant la richesse historique et patrimoniale du centre-ville. Dans la foulée, Richard Miller découvre le Doudou, qui focalise l’attention de toute la population durant le week-end de la Trinité. «C’est une véritable communion entre la population et son folklore, son histoire, ça m’a vraiment impressionné.»

    Un combat que le transfuge carolo admire du balcon de l’Hôtel de ville, avec les autorités communales. «Le déclic s’est alors fait dans ma tête, je me suis dit: c’est le sujet que je cherche. J’avais en face de moi une communion entre la réalité et la fiction et toutes mes pistes de réflexion ont pris forme. Ça a été une révélation, qui m’a permis de comprendre ce que je voulais expliquer.»

    Saint-Georges, le martyr qui a l’oreille de Dieu

    Pour comprendre comment la figure de Saint-Georges s’est universellement imposée, Richard Miller revient aux origines du mythe, qui apparaît au début du 4e siècle. Progressivement, son histoire prend la forme d’un «mégalomartyre»: dans la Passion de Georges, le pauvre bougre est torturé pendant 7 ans, avec trois morts et trois résurrections successives, conclues par une décapitation finale. Bref, l’auteur de cette passion n’a pas fait dans la dentelle.

    Et particularité de ce récit: «Georges n’a jamais douté de Dieu, il a tout supporté. C’est un élément qui a toute son importance parce que Jésus, sur la croix, a douté. Pour le remercier, Dieu va lui dire: “quand tu intercéderas en faveur de quelqu’un, je t’écouterai”. Et ces deux éléments-là, qu’il surmonte la peur et qu’il a l’oreille de Dieu, vont faire que le culte de Saint-Georges va se développer un peu partout à travers la Chrétienté. C’est comme ça que l’on retrouve des chapelles Saint-Georges, des églises Saint-Georges…» Voire des noms de communes, comme Saint-Georges-sur-Meuse par exemple.

    Surmontant les peurs, Georges devient le saint patron des chevaliers, croisés, Templiers, etc. Mais, plus important pour Richard Miller, il devient aussi le protecteur des classes laborieuses. «Par exemple, le berger qui est dans la nuit avec son troupeau et qui a peur de se faire attaquer par le Loup va se tourner vers Saint-Georges.» Les femmes aussi s’en remettent à Saint-Georges. «Celles qui ont peur de ne pas trouver un mari, ou justement parce qu’on leur a trouvé un mari, qui ont peur de ne pas avoir d’enfant et d’être rejetée, celles qui ont peur d’accoucher… Toute cette couche de peur féminine va se rattacher au personnage de Saint-Georges.» Qui devient celui qui protège toute personne de la peur, qu’elle quelle soit, d’où qu’elle vienne.

    L’extension planétaire de Saint-Georges sera aidée par l’Angleterre. Au retour de la quatrième croisade, Richard Coeur de Lion impose le personnage comme Saint-Patron de l’Angleterre, parce qu’il aurait aidé 500 chevaliers à vaincre 60.000 Sarrasins en 1177. L’Angleterre deviendra plus tard la première puissance mondiale, exportant son Saint bien au-delà de l’Europe et du Moyen-Orient…

    Le dragon apparaît, 1000 ans plus tard

    Si Saint-Georges devient une figure incontournable, c’est dans un premier temps sans son dragon. «El’Biète» comme disent les Montois n’apparaît vraiment qu’en 1270. Jacques De Voragine, chroniqueur italien, publie la deuxième édition de «La Légende dorée», véritable «Who’s Who» des Saint(e) s.

    Et dans la notice consacrée à Saint-Georges, il développe une légende qui circule à l’époque, à savoir que Saint-Georges a affronté le mal absolu, incarné par un dragon. «C’est une légende absolument passionnante, poursuit Richard Miller. Il y a une ville, assiégée par un dragon, qui fait mourir la population avec son souffle pestilentiel.»

    Pour calmer le dragon, le roi sacrifie des moutons. Quand il n’y en a plus, le roi décide de sacrifier des enfants, tirés au sort. Pas de chance pour le roi: un jour, c’est le nom de la princesse qui sort. Le roi pense que son sang royal lui confèrera une dispense de sacrifice, mais non: «il y a une révolte démocratique du peuple, qui dit: non, elle doit y passer comme les autres.»

    La jeune fille s’offre donc au dragon, devant les yeux du peuple massé sur les remparts, quand, tel un Zorro biblique, Georges débarque et s’en va combattre le dragon avec son cheval et sa lance. «Georges ne tue pas le dragon, mais il le blesse, l’attache avec la ceinture de la jeune fille pour le ramener en ville et menace de le relâcher s’il ne se convertit pas à la religion chrétienne. Il y a donc un côté un peu noir à Georges.» Il a aussi un côté cow-boy solitaire: «Tout le monde est certain qu’il va épouser la princesse, mais il s’en va, tel un Lucky Luke.»

    C’est sur cette base que se développent des récits, des créations artistiques et du folklore. Des représentations du combat de Saint-Georges contre le dragon essaiment un peu partout, comme l’illustre un tableau de Pierre Breughel l’Ancien, où procession religieuse, représentation du combat et beuverie semblent se mêler… De quoi furieusement rappeler le Doudou, dont les origines à Mons remontent au milieu du 14e siècle.

    Gravure de la kermesse de la Saint-Georges de Hieronymus Cock, d’après Pierre Breughel l’Ancien. A l’arrière-plan, on aperçoit un dragon à roulettes manié par un homme.Rijksmuseum Amsterdam

    Et qui est toujours vivant 7 siècles plus tard, alors qu’ailleurs les représentations du combat de Saint-Georges ont disparu. Comment l’expliquer?

    «Il se fait qu’un chevalier de la région, Gilles de Chin, avait tué une bête monstrueuse. Avant la légende de Saint-Georges, il y avait déjà des festivités organisées pour célébrer cela. Mais quand l’histoire de Saint-Georges commence à se développer, le mythe de la légende vient supplanter la réalité et c’est Georges qui restera, oubliant malheureusement Gilles de Chin, qu’on ne garde que dans les Chinchins.»

    Selon Richard Miller, «c’est cet ancrage dans le réel qui fait que le mythe s’est implanté et a finalement supplanté la réalité. C’est une belle rencontre entre la réalité et la fiction.» Tout ça valait bien une thèse.

    Tous les grands pinceaux se sont attaqués au combat

    Œuvre de Le Tintoret, qui a plusieurs Saint-Georges à son actif. -Les travaux de Richard Miller sur la légende de Saint-Georges l’ont amené à se pencher sur la représentation iconographique du Saint et de son combat contre le dragon. Ce mercredi, en prélude au Doudou, il tiendra une conférence sur l’évolution de l’image de Saint-Georges à travers les Arts à la Maison Internationale de Mons.

    «Même si Saint-Georges n’a jamais été accepté par l’église chrétienne (qui le trouvait un peu too much), le culte de Georges est inarrêtable. De la Russie à l’Espagne, on retrouve partout des représentations, des tableaux, des dragons… La légende va susciter énormément de créations artistiques et littéraires. Tous les grands peintres de la fin du moyen âge jusqu’à la fin de la Renaissance ont peint un Saint-Georges. Raphaël, Rubens, Uccello, etc.»

    Le fait d’avoir été source d’inspiration de tous les grands noms garantit à Saint-Georges sa postérité dans l’histoire de l’art. Mais Saint-Georges est aussi le héros du tableau qui allait définir l’art européen. «Celui-ci se définit par l’utilisation de la perspective. Et la toute première œuvre occidentale créée selon la perspective, c’est une sculpture de Donatello représentant un combat de Saint-Georges.»

    Le personnage se trouve même au centre de l’art abstrait: «quand il crée cet art, Kandinsky représente des Saint-Georges.» En littérature: Jean-Paul Sartre a tenté un ouvrage jamais achevé consacré au peintre Le Tintoret, qui a peint plusieurs Saint-Georges, dont il a extrait «Saint-Georges et le Dragon», publié en 1966. Un siècle plus tôt, Émile Verhaeren publiait le poème Saint Georges dans son recueil «Les Apparus dans mes chemins», poème présenté comme un tournant en son art.

    Pourquoi Saint-Georges a-t-il tant marqué les esprits dans les arts? «Je pense que c’est dû à la structure du combat, où l’artiste est tenu d’exprimer ce choc entre Saint-Georges et le dragon. Ça a amené les peintres à inventer une réponse avec leur style.»

    Saint-Georges libère la princesse du dragon, par Donatello, exposé au musée national du Bargello à Florence.Wikimedias

    En savoir plus?

    La conférence de Richard Miller sur l’évolution de l’image de Saint-Georges à travers les Arts a lieu mercredi à 18h30 à la Maison Internationale de Mons, située rue d’Havré n°97.

    La thèse de Richard Miller qui prend l’exemple de la légende Saint-Georges a été publiée sous le titre suivant en 2011: L’imaginisation du réel. L’illusion de Bien (saint Georges) et la vengeance fictive (Quentin Tarantino). Disponible aux éditions Ousia.

  • Ilot de la Grand Place en fête à Mons ! Mercredi 9 mai de 13 à 22h

    Graff, danse, concert, DJ...

    L'îlot de la Grand'Place sera particulièrement animé ce mercredi 9 mai après-midi!

     

    A l'occasion de la fête de l'Europe et de la fête de la jeunesse, de nombreuses activités sont organisées dans l'îlot de la Grand'Place le mercredi 9 mai 2018. 

    Un programme complet et diversifié qui plaira autant aux petits qu'aux grands : musique, DJ, chorégraphies, graff, mais aussi structures gonflables, barbe à papa, ... 

    Téléchargez ici le programme de toute la journée. 

    Les rendez-vous du matin, dans le cadre de la fête de l'Europe, se font sous réservation auprès des écoles. 

    L'après-midi est quant à lui accessible à toutes et tous gratuitement, de 13h à 22h! 

    Pour plus d'infos : 
    service de la Jeunesse 065/40.58.17

    MATINÉE – FÊTE DE L’EUROPE

    9h-11h : Visite des expositions « Décoder les étoiles » et « Label du Patrimoine Européen ».

    10h15-10h45 : Prestation d’un quatuor de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie à destination des jeunes au Salon Gothique de l’Hôtel de Ville.

    11h00 : Rassemblement symbolique de jeunes sur la Grand-Place avec déclamation publique de textes écrits et choisis par les élèves dans le cadre du projet « Exprime-moi l’Europe ». Près de 300 élèves, tous réseaux confondus, sont attendus. 

    Ecoles présentes : les écoles communales des Arquebusiers, des Canonniers, Achille Legrand, du Rossignol, l’Externat St Joseph à Mons, l’Athénée Royal de Mons, l’Institut St Luc à Mons. 

    11h30 : Challenge chorégraphique remixé sur l’hymne européen « Ode à la joie ». Le tout sera retransmis en live sur le Facebook de la Ville de Mons.

    13h00 : le carillonneur du Beffroi jouera l’hymne européen qui résonnera dans toute la ville.  Il sera possible de le voir au clavier depuis l’intérieur du beffroi. 

    A noter: des stands d’information d’Europe-Direct Hainaut seront présents toute la matinée sur la Grand-Place.

    APRÈS-MIDI – FÊTE DE LA JEUNESSE

    Dès 13h, à l’îlot de la Grand-Place, de multiples animations seront proposées au public :

    14h : Inauguration de la Maison de l’Adolescence.

    14h-16h : Street Workout par Philippe Scofield.

    14h-17h : Découvertes et démonstrations par l’Espace Public Numérique de la Bibliothèque communale de Mons.

    15h-18h : Animations Graff sur mur d’expression.

    16h30-18h : Prestations musicales par les élèves de l’Académie de Musique de Mons et des Classes du Rock. Showcase par l’artiste Rachelle.

    18h-19h : Chorégraphie, démonstrations de danse par Dios Nshimi.

    19h-20h : Concert du groupe LEMON STRAW

    A noter: DJ présent en clôture de la journée, structures gonflables, échassiers, barbe à papa et bien d’autres surprises encore…

     

    ACCÈS LIBRE ET GRATUIT !

    ilotenfeteprogr-page-001.jpg

    ilotenfeteprogr-page-002.jpg


     

    Mais aussi...

    Le mercredi 9 mai sera aussi le jour de l'inauguration de la Maison de l'Adolescent (CPAS de Mons), également dans l'îlot de la Grand'Place. Au programme : 

    14h - Inauguration de la Maison de l'Adolescent "L'ÉquipAJ", en présence du Ministre de l'Aide à la Jeunesse Monsieur Rachid MADRANE

    15h à 17h - Dans les locaux de la MADO "L'ÉquipAJ", graff réalisé en direct par l'artiste montois MESH-ONER


    Avec la collaboration des partenaires suivants :
    Infor Jeunes Mons asbl, TransSs School Academy asbl, SEPT ASBL, Service Public de Wallonie, Agence Locale pour l’Emploi de Mons, Maison de l’Adolescent "L'ÉquipAJ", les Classes du Rock, service de Prévention (assuétudes et mur d'expression), conseil communal des jeunes, Académie de musique de Mons, la Bibliothèque - L’Île aux Livres,  l'Espace Public Numérique de la Ville de Mons, Alter Visio, Art2Danse,  l'artiste Rachelle, Europe Direct-Hainaut, Mundaneum et l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.


    Pour plus d'infos : 
    service de la Jeunesse 065/40.58.17

    http://www.mons.be/vivre-a-mons/news/ilot-en-fete

  • Symphovins à l'école libre de Saint-Symphorien sam 5 et dim 6 mai 2018

     

    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises et intérieur

    Du 5 au 6 mai,  11ème salon des vins qui se tiendra à l'école libre sur le place de Saint-Symphorien (près de Mons).


    Les plus grandes régions viticoles de France et d'ailleurs seront représentées afin de diversifier et d'enrichir votre cave.


    Symphovins, c'est surtout des rencontres avec les producteurs qui vous feront partager leur savoir-faire et leur passion.


    Profitez de ce rendez-vous unique pour vous octroyer un moment de détente et de convivialité autour de plaisirs simples et vrais...


    samedi 5 mai de 11h à 20h


    dimanche 6 mai de 11h à 19h

    https://www.facebook.com/events/585945101761699/

     

  • Musiques Nouvelles et Pitcho à Arsonic Rue de Nimy à Mons lundi 7 mai 2018 20h

    Le concours est terminé les gagnants ont été prévenus par mail

    Lire la suite

  • Avant la fin au Théâtre le Manège samedi 5 mai 2018 20h

    Concours Mons Blog : le concours est terminé,

    les gagnants ont été prévenus par mail

     

     

    Lire la suite

  • Concours piscine du Grand Large LAGO: gagnez un pack famille 2 entrées ludiques "adultes" et 2 entrées ludiques "enfants"

    le concours est terminé,la famille gagnante a été prévenue.

    Lire la suite

  • Expo Marc Engels Derrière la porte l’atelier du 5 mai au 19 mai 2018 Rue des Capucins 54 Mons

    Vernissage vendredi 4 mai 19h au lieu du 27 avril initialement prévu

    Lire la suite

  • Projection du film "Saint-Georges,el Biette et les Montois" réalisé par A.Cardon en 1980 au La du Hautbois à Mons samedi 5 mai 2018 20h30

    Samedi 5 mai 20H30 : Film « Saint-Georges, el Biette et les Montois » film super 8mm réalisé par Alain Cardon.

    Les véritables coulisses de la ducasse, du combat de l’édition 1980-1981.

    PAF 5€.

    PRESENTATION DU FILM

    Au début de l’année 1980, Alain CARDON, après avoir recueilli un maximum de renseignements auprès des responsables du combat dit « Lumeçon »,  réunit une équipe de sept personnes, soit cinq cameramen et deux preneurs de son.

    Un scénario est mis au point qui permettra aux caméras de couvrir l’ensemble des phases de la grande manifestation folklorique montoise.

    Dès la fin du mois d’avril 1980, les premières réunions préparatoires se tiennent, dans différents cafés de la Ville, et Charles WERY entame la remise en état du Dragon.

    La caméra d’Alain CARDON participe activement à ces étapes importantes.

    Des milliers d’images sont enregistrées.

    La veille du grand jour, la pluie s’invite.

    Après concertation, il est décidé de poursuivre l’action entreprise.

    La répétition du Combat, dans la cour de l’Hôtel de Ville, est filmée sous la pluie. Elle le sera, sous le soleil, en 1981.

    Les images de 1981 seront insérées, sans difficultés, dans celles tournées en 1980.

    Le dimanche matin, la caméra immortalise les gestes précis d’Aramis TOURNAY, le Saint-Georges, qui prépare son cheval avant de s’habiller avec soins. Le ciel est gris. La petite ceinture est en travaux.

    Le rituel s’accomplit.

    Des éclaircies permettront la mise en boîte de très belles séquences.

    La descente de la rue des Clercs ne manque toutefois pas de charme…sous les parapluies.

    Les cinq caméras tournent. Les bobines défilent. Les séquences du combat, pendant lequel le Bon Dieu, qui est montois, retiendra, au maximum, l’ondée menaçante, seront jugées satisfaisantes.                                                                                                              

    Le lundi, c’est un soleil bien présent dans un ciel parfaitement bleu qui accompagne Saint Georges, el Biette, les acteurs,  les caméras et les montois, d’abord dans la foule de la Braderie. Chez les Camerluches, ensuite.

    La journée est longue, le périple éreintant. Les acteurs accusent le coup et, lors de la dernière étape qui les mène jusque la Croix Place, au bas de la Ville, c’est sans doute le Dragon qui les porte.

    La dépense d’énergie est énorme !

    Il faut être très fort et motivé pour faire le combat et supporter sans faiblir ses suites exténuantes. Les acteurs font preuve de solidarité.

    La caméra aussi s’est écroulée, une ultime image dans le viseur, celle de ces hommes qui, tous statuts confondus, ont la conviction profonde de participer à quelque chose d’exceptionnel et qui y mettent tout leur cœur et leurs tripes.

    Le film se veut avant tout « montois ».

    La caméra a volé l’image de nombreuses personnes, acteurs et autres qui se reconnaîtront dans le film.

    Des gros plans jalonnent cette odyssée du Dragon qui raconte lui-même son histoire.

    L’humour est également présent tout au long du film.                  

    Alain CARDON alain.cardon@doudou.be   0472 70 68 24

    laduhautbois.PNG

    Rue du Hautbois 13 Mons

    http://www.leladuhautbois.be/

  • Mons autour du monde samedi 5 mai à Mons centre 14h-18h

    MONS AUTOUR DU MONDE

    Ce samedi 5 mai vous fera vibrer aux rythmes des danses et des musiques du monde dans les quartiers commerçants.

    Participez aussi au TRIVIAL PURSUIT GÉANT et remportez de super cadeaux : chèques cadeaux, repas pour 2, un barbecue, des fleurs,des bons d'achat, des bijoux, des foulards, du champagne, une séance photo famille....


    Likez la page https://www.facebook.com/commerces.mons.umq/


    pour découvrir les modalités de participation et tout le programme !
    Une organisation de l'Union Montoise de Quartiers avec le soutien de la Gestion Centre Ville et de la Ville de Mons

    Découvrez et vibrez aux rythmes des danses et musiques du monde dans les quartiers commerçants du centre-ville ! Flamenco, Bollywood, Danses Africaines, Sirtaki, Danses orientales, Country, Dance Hall, Cornemuses, Pom-Pom Girls.... une organisation de l'Union Montoise de Quartiers ! 

     

    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes

    Aucun texte alternatif disponible.

    https://www.facebook.com/monscentreville/

  • Foire aux artisans de Bougnies sam 19 et dim 20 mai 2018

    http://centrecultureldebougnies.com/

    bougniesprog.jpg

    Un parking situé dans la rue Louis Piérard vous est accessible pour la somme de 1€ par véhicule.   Les scouts de Havay vous guideront une fois dans cette rue. Pour un accès GPS aisé, nous vous conseillons d’encoder l’adresse suivante : rue Louis Piérard, 7040 Bougnies au croisement de la rue notre dame de lorette.

     

     

  • La Chorale Saint-Paul à l'Auditoire Abel Dubois samedi 5 mai 2018 20h à Mons

    Événement ouvert à toutes et tous, à l'Auditorium Abel Dubois!

    Le PCS de Mons est à l'origine de l'ASBL Accorderie de Mons : structure gérée par une salariée, qui développe les échanges de services et ravive l'entraide et le lien entre citoyens. Le principe est de pouvoir accéder à des services sans parler d'argent, un service s'échangeant contre un autre.

    Néanmoins, l'Accorderie est intégrée dans la société où l'argent est le seul moyen d'acquérir des biens et services et elle doit pouvoir assumer son existence physique à minima.

    Les Accordeurs se mobilisent et organisent un concert, avec le précieux et sympathique concours de la Chorale de la Maison St Paul.

    Les fonds récoltés seront directement réinjectés dans le fonctionnement de l'Accorderie de Mons. 

    Les Accordeurs seront ravis de vous retrouver nombreux à l'occasion de cet événement festif et convivial ... 

    Tarifs : 10€ en prévente / 14€ le jour-même
    4€ pour les enfants - 12 ans. 

    En-cas sucrés, salés

    Infos et réservations : 0472/38.98.15 ou info@accorderie.be

     

    http://www.mons.be/events/la-chorale-saint-paul-chante-pour-laccorderie-de-mons

    Une Accorderie est un réseau d’échange de services entre habitants d’un même territoire. Les membres appelés les accordeurs, proposent leur savoir-faire et leurs compétences aux autres sous forme d’offre de services. En retour, ils ont accès aux services d’autres accordeurs et aux activités et événements qu’ils organisent.
    Pour tout renseignements : 065/39.72.98 ou venez nous rendre visite 20, rue de la grande triperie - 7000 Mons

    https://www.facebook.com/groups/1473285752975232/

    L’image contient peut-être : texte

  • Expo BD et COSPLAY en "Black & White" Maison des Employés Mons du 27 avril au 25 mai 2018

    Du vendredi 27 Avril au vendredi 25 Mai 2018

    Exposition des dessins et portraits

    BD et Cosplay « en Black & White »

    par Kevin SOORS alias MESSOR

    -----------------------------------------

    Kévin Soors est un jeune auteur-dessinateur qui se fait connaître sous le pseudonyme de « Messor ». Il fait de la bande dessinée réellement depuis 5 ans, mais le dessin est sa passion depuis sa prime enfance.
    Il n’a jamais appris à dessiner à l’école et a débuté en autodidacte. C’est seulement par la suite qu’il a pris connaissance des cours de bande dessinée prodigués aux Cours des métiers d’art du Hainaut.

    Il s’y est inscrit pour, à la base, améliorer son trait et puis finalement la passion lui est venue grâce a son professeur Philippe Foerster.

    Avec quelques membres des cours de bande dessinée, ils avaient même fondé un collectif du nom de « LÀ » …ensemble ils avaient sorti un livre sur Jack l’éventreur.

    Maintenant, il est parti sur un projet en solo, qui devrait sortir bientôt.

    Il réalise également de superbes portraits, en particulier des portraits de cosplayeuses.

    « Les jeunes femmes que j’ai la chance de dessiner incarnent vraiment leur personnage, ce sont des jeunes femmes passionnées… tout comme moi. », prend-il plaisir à raconter lorsqu’il parle de son travail.

    Sans elles et leur passion, il ne ferait pas de portrait, car des portraits, il en fait depuis 10 ans. Cependant, ce n’est que depuis ces quelques années où il a trouvé ses muses, et grâce à elles, que son niveau à évolué et est devenu assez fidèle pour rendre au mieux la beauté de ses personnages.

    https://www.facebook.com/events/1008020919365755/

    https://maisondesemployes.com/

  • Festival International de la Marionnette de Wallonie ven 18,sam 19 et dim 20 mai 2018 Quai des Anglais à Nimy

     

     

     

    festivalmarionettetexte.jpg

    https://www.facebook.com/events/406749779749681/

  • Concerts gratuits sur le toit de l'auberge de jeunesse du beffroi vendredi 25 et samedi 26 mai 2018

    C'est devenu un habitude chaque année, deux concerts sont joués par des groupes sur le toit de l'auberge de Jeunesse du Beffroi le vendredi et le samedi précédant le doudou.                                                             

    Vendredi 25 mai 2018 20h  

    The Kilt Band (cover)

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène, concert et nuitL’image contient peut-être : 2 personnes, personnes sur scène et personnes qui jouent des instruments de musique

     

     

    https://www.facebook.com/thekiltband

     

    Samedi  26 mai 2018 20h

    PILGRIMS (cover Queen)

     

    L’image contient peut-être : texte


    https://www.facebook.com/PILGRIMS-Cover-Queen-179777495447624/?fref=ts

    http://www.pilgrims.be/

     

    Rampe du Château 2 Mons Téléphone: +32 65 87 55 70

    http://www.lesaubergesdejeunesse.be/website/action/hotel?id=7

  • Mons Ville Fleurie du 4 au 12 mai 2018 : commandez vos fleurs à prix réduit

    Du 4 mai au 12 mai 2018, embellissez votre façade avec des fleurs à prix réduits ! Une initiative qui rendra la ville plus belle !

    Comment obtenir les fleurs ?

    + Réservez vos fleurs auprès des associations des communes montoises participantes
    + Venez avec votre bac auprès des lieux de distribution et faites le plein de fleurs à partir d'1€ !

    Infos sur http://bit.ly/2GGwZEx

    monsvillefleurieprospectus-page-002.jpg

  • Claudia Tagbo en concert au Théâtre Royal de Mons jeudi 17 mai 2018 20h

    Image associée

    BILLETTERIE

    https://www.ticketmaster.be/event/claudia-tagbo-billets/21593

    theatrebalcon.png

    https://theatreroyalmons.be/

  • Erotix Mons vendredi 1er samedi 2 et dimanche 3 juin 2018 au Lotto Mons Expo

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

    Erotix Mons 2018 | Lotto Mons Expo

      

    BILLETTERIE ICI 

     https://www.facebook.com/ErotixWorldMons/

    http://erotixmons.com/

  • Mons'ter Market spécial doudou à l'Auberge de Jeunesse du Beffroi sam 19 et dim 20 mai 2018 de 11 à 19h

     

    monstermarketdoudou1.PNG

    Marché de créateurs sur le thème de la Ducasse de Mons où dragons, chinchins, et compagnie seront déclinés sous forme de bijoux, T-shirts, badges et accessoires divers.

    Entrée libre

    aubergedubeffroi.jpg

  • Expo de Joseph Mottoul et Gérard Noirfalise à la Salle St Georges Gd Place de Mons du 9 mars au 6 mai 2018

    expo,aquarelle,peinture

    EXPO « Mons à l'eau et à l'huile ».

     

     

    Quée v'là ein drôle dé tite pou n'esposition : « Mons à l'iau èyè à l'huile » !

     

    Si y a bé deux dinrées qui n'sé mélangent'té nié c'est bé l'iau èyè l'huile...

    Y falloit d'audace pou asprouver d'lés réuni !

     

    Eyè pourtant, in stiquant enne toisième dinrée : enne protéine, on arrive à les assimbler alors ca d'viet eine émulsion, comme el mayonnaise.

     

    Hé bé pour Joseph MOTTOUL qui peint à l'eau èyè Gérard NOIRFALISE qui peint à l'huile, el protéine s'appelle « l'Association des Montois Cayaux ».

    I faut coire qu'el mayonnaise à pris (èyè qu'elle conserv'ra) puisqué l'exposition durera pindant deux mois ! Merci branmint des caups à l'Ville dé no avoir prêté l'bocal (infin l'local).

    Eyè… bonne visite !

     

     

    http://www.montoiscayaux.be/

     

  • Exposition Sept Femmes Sept Frontières à la Maison Losseau à Mons du 24 février au 20 mai 2018

    Du 24 février au 20 mai 2018 à la Maison Losseau Rue de Nimy 39 à Mons.

    Exposition de Nadine Fiévet " sept femmes, cent frontières "
    dessins, gravures, monotypes, peintures, livre d’artiste.

    En noir et blanc, la plasticienne hainuyère Nadine Fiévet a choisi d’explorer, de façon inédite, les paysages frontaliers. Elle pose, avec six complices, la question de la dualité et du passage de l’un à l’autre. Douloureuse, désirée, fantasmée ou vécue, la traversée s’imprime dans la chair de ces migrantes comme dans la trame du papier à dessin. D’œuvre en œuvre, un fil, tangible, déroule une histoire qui nous inclut ; un livre naît. 

    Pour les mots, en français, allemand, néerlandais, roumain, arabe (Egypte, Liban) et en italien, les complices de Nadine Fiévet sont Cecilia Burtica, Françoise Houdart, Vénus Khoury-Ghata, Anne Letoré, Gharraa Mehana et Dolorès Oscari.

    Cette exposition est organisée par le Secteur Littérature de Hainaut Culture Tourisme et la Fondation Losseau,
    avec le concours du Secteur des Arts plastiques, du Service Communication et avec le soutien logistique de la Fédération du Tourisme de la Province de Hainaut. 

    Elle sera librement accessible, du 24 février au 20 mai 2018,
    du mercredi au vendredi de 10 à 18h ; le samedi de 13 à 18h et le dimanche de 10 à 17h.

    https://www.facebook.com/events/136798800453636/



    Accueil

    Maison Losseau rue de Nimy, 39 - 7000 Mons.
    Informations : reservations.losseau@gmail.com / tél : +32(0)65.398.880

  • Relais pour la vie samedi 12 et dimanche 13 mai 2018 au centre Adeps de la Sapinette à Mons

    relaispourlavielogo.jpg

    RELAIS POUR LA VIE MONS

    du samedi 12 mai 15h au dimanche 13 mai 2018 15h

    relaispourlavie2.PNG

     

    534ABD72-2846-447A-A416-058D6D74F194.jpeg

     

    Relais pour la Vie est un événement festif, pour tous les âges, axé autour de la solidarité et de la collecte de fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Pendant 24 heures, les acteurs communautaires d’une ville et sa région se mobilisent afin de :

    Célébrer et mettre à l’honneur des personnes qui ont vaincu, ou se battent encore, contre le cancer ;
    Rendre hommage aux personnes emportées par le cancer et soutenir celles luttant encore contre cette maladie ;
    Lutter ensemble contre le cancer.
    Des équipes parrainées ou sponsorisées se relaient pendant 24 heures. Au moins une personne de l’équipe doit être présente sur le parcours à tout moment.
    Les 24 heures symbolisent en effet le combat de chaque instant mené par les patients et leurs proches contre la maladie. Un Relais pour la Vie n’est pas une compétition sportive ! C’est l’occasion de rassembler et de mobiliser la vie associative d’une ville ou d’une localité.

    L’objectif du Relais pour la Vie est de collecter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Ces fonds sont intégralement reversés à la Fondation contre le Cancer dont la mission est de :

    Soutenir financièrement la recherche scientifique ;
    Promouvoir la prévention et des modes de vie sains ;
    Apporter un accompagnement social aux personnes touchées par le cancer et à leurs proches.
    La mobilisation de tous les moyens et services existants pour faire progresser la lutte contre le cancer.

     

    Accueil 

    Cérémonie d'ouverture: ensemble nous célébrons le courage de nos invités d'honneur > 15h00

    Les “Battants” sont les invités d’honneur du Relais pour la Vie. Ce sont des personnes qui ont vaincu le cancer, ou sont encore en cours de traitement. L’événement les met à l’honneur et célèbre leur courage. Les Battants effectuent le premier tour du Relais pour la Vie, encouragés par leurs familles, leurs proches et l’ensemble des participants.

    Les “Accompagnants” sont toutes les personnes qui ont aidé ou soutenu des personnes atteintes par le cancer dans leur lutte contre la maladie. Les Accompagnants rejoignent les Battants pour le deuxième tour de piste. Ce moment chargé d’émotion marque le coup d’envoi du Relais pour la Vie.

    C’est à la fois une célébration des combats gagnés contre la maladie, un geste d’espoir envoyé aux personnes atteintes par un cancer ainsi qu’à leur famille, et une manière de remercier toutes les personnes qui les ont soutenues.

    Vous êtes un Battant ?

    Vous accueillir à l’occasion de la Cérémonie d’ouverture est un honneur pour Relais pour la Vie. Saisissez cette occasion de recevoir le soutien de tous, et de donner le vôtre aux autres personnes confrontées au cancer.

     
    Accueil
     
     
    Cérémonie des bougies: se souvenir et rendre hommage ensemble > 22h00

    Le 2e moment clé de l’événement est la cérémonie des bougies. Elle poursuit 3 objectifs symboliques:

    • Se souvenir des personnes décédées des suites d’un cancer.
    • Soutenir les personnes qui luttent actuellement contre la maladie.
    • Célébrer les personnes qui ont vaincu la maladie.

    Chacun peut réserver une bougie et la glisser dans un sac en papier. Sur celui-ci est inscrit un souhait, un message, un dessin…

    Les bougies, placées dans le petit sac personnalisé, sont disposées le long de la piste. A la tombée de la nuit, elles sont toutes allumées.

    Chaque lumière est le signe d’un espoir, d’une fierté, d’un souvenir, d’un merci…

    Accueil

     
    Cérémonie de clôture : tous ensemble nous célébrons le dernier tour d’honneur > 14h30

    La Cérémonie de clôture met à l’honneur toutes les personnes qui ont rendu possible le Relais pour la Vie. Tout le monde effectue ce dernier tour d’honneur afin de clôturer le Relais de manière festive.

    C’est également le moment où les recettes sont dévoilées et chacun est remercié. L’argent collecté au Relais pour la Vie est intégralement reversé à la Fondation contre le Cancer.


     

    Accueil 

     

    CF343D5A-2B98-46EC-B9D8-4B18B1AE5956.jpeg

    https://www.facebook.com/rplvmons/

    https://www.facebook.com/events/964009860423131/

     

    https://www.relaispourlavie.be/relays/mons-2018

    Accueil