Real Time Web Analytics

e-commerce montois

 Mons adopte la plateforme « Digital Cities » de NearShop

pour redynamiser ses commerces locaux.

L’association des commerçants de Mons a choisi la solution mutualisée de Nearshop, une aubaine pour ses membres qui pourront bénéficier d’une visibilité en ligne et permettre aux citoyens d’acheter des produits locaux.

NearShop a été choisi pour transformer le site http://www.shoppingmons.be en véritable plateforme e-commerce. Ce site permet aux internautes d’acheter des centaines de produits originaux sélectionnés par les commerçants de la ville.


Une quinzaine de commerçants montois utilisaient déjà les services de NearShop depuis son lancement :

« Nous avons développé notre clientèle jusqu’en France, et même en Allemagne » explique M. Trefois de La Maison de Jeannette tandis que la dernière poissonnerie montoise « Poissonnerie l’étal » attire de nouveaux clients locaux grâce au référencement Google.


Cette plateforme de commerce communautaire va permettre à près de 1000 commerçants du centre-ville d’être référencés gratuitement. Uniquement ceux qui veulent vendre en ligne paieront une cotisation mensuelle de 29eur ou 59 eur, de quoi faire ses premiers pas vers l’e-commerce pour un budget très raisonnable.

Mons est une ville profondément touchée par la crise économique » explique Pierre Flament, trésorier de l’association du quartier de Messines à Mons. « A l’aube de Mons2015 et de la demande croissante de nos clients, nous nous devions de moderniser notre site web ».

 

Le nouveau site présente un agenda des activités locales telles braderies et expositions et permet de mettre au panier des produits de commerçants différents. L’association réfléchit déjà sur des services de livraisons partagés par les membres adhérents.

www.shoppingmons.be

 

A propos de NearShop

    www.nearshop.be


Créée en 2012 et subsidiée par la Wallonie, NearShop a réussi à fédérer près de 250 commerçants dans plus de 15 villes belges. NearShop s’étendra en France dès septembre prochain puis dans d’autres pays européens.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.