Real Time Web Analytics

  • Agenda événementiel et culturel montois de décembre 2018.

    Que se passe-t-il à Mons en décembre 2018 ?

                       

     

     Sam 1er: La St Nicolas des Schtroumpfs dans le piétonnier montois/ici

     

     sam 1er & dim 2 Moreaumachies à la Maison Losseau/ Infos ici

     

     Sam 1er J Zenatti & C.Badi au Théâtre Royal de Mons/ Infos ici

     

     dim 2: marche ADEPS CHP Chêne aux Haie / Infos ici

     

      Dim 2 :musées gratuits / Infos ici

     

     Dim 2: expo Raison & Résine à La Chapelle / Infos ici

     

     mer 5: Tabarnak au Théâtre Royal de Mons/ Infos ici

     

      jeu 6 : St Nicolas à la Maison des Jeunes de Mons/ Infos ici

     

     jeu 6: Christmas songbook au La du Hautbois/Infos ici

     

     Du 7 au 31: Mons Coeur en Neige Gd Place et Marché aux Herbes/infos ici

     

      7,8 & 9: Marché de Noël au Château d'Havré / Infos ici

     

     MONSEURO.jpg7.8 et 9: Mons Militaria & Mons Euro Collections au Lotto Mons Expo/ Infos ici

     

     7, &  10: Salon des Thérapies du Mieux-Vivre au Lotto Mons Expo/infos ici

     

     Sam 8: Marché Noël Mesvin / Infos ici

     

     sam 8 & sam 15 Concert Noël à l'église Ste Elisabeth

     

      dim 9 Gospel for life à la Collégiale Ste Waudru/ Infos ici

     

    lun 10: conférence Jan De Cock /Journée nationale de la prison/infos ici

     

      ven 14: Chants de Noël à l'Espace Culturel des Capucins/infos ici

     

     du 15 au 21: Cuisine d'hiver Maison Folie / Infos ici

     

     

     sam 15 & sam 22: cortège "Alice" dans piétonnier

     

     

    sam 15 & dim 16:marché des créateurs 

                                                                                    à l'Hôtel de Ville/info  ici

     

     sam 15 & dim 16 Marché de Noël Maison quartier Allée des Oiseau / ici

     

     dim 16: Marché de Noël à la Maison St Paul / Infos ici

     

     dim 16: Le père Noël est un Geek au Lotto Mons Expo/ Infos ici

     

     dim 16:Baroque Latino à l'église d'Hyon / infos ici

     

     lun 17: Exploration du monde " Jerusalem au TRM/Infos ici

     

     du  19 au 23: Chemin de création à l'Abbaye de St Denis/ infos ici

     

     ven 21: la Balade des Lumières dans le centre ville

     

     ven 21: Le Père Noël cascadeur au Beffroi 19h

     

     sam 29: marche de la St Sylvestre (départ Place Léopold-Ducal): infos ici

     

     A SUIVRE...  page en construction

     

    LES EXPOSITIONS EN COURS à Mons

    Dès le 15: Niki de Saint Phalle au BAM: infos ici

     

      Du 6 au 23: Expo photo "St Nicolas" Maison de la Mémoire Infos ici

     

      Expo "Entre Terre et Verre" Maison des Employés /Infos ici

     

     Expo  Sur les traces de la colonisation Chapelle St Quentin/ Infos ici

     

      Maison Losseau expo "Croisière au Cercle polaire"Claire Ducène  Infos ici

     

      Expo AVAT'ART salle St Georges / Infos ici     Prolongation 

      

      Expo Chine au Mundaneum/ Infos ici

     

    CONCOURS SUR MONS BLOG:

    Régulièrement des concours  sont annoncés ici pour des spectacles   

    FLYERBLOG.jpg

    Cliquez ici

     

    Abonnez-vous à la newsletter de Mons Blog pour recevoir chaque semaine la sélection des événements et concours dans votre boite mail, laissez votre adresse mail dans le pavé ad-hoc sur cette page (en haut à droite sur ordi en bas sur smartphone)

     agenda,mons

     

     

     

  • Expo "Entre Terre et Verre" du 16 nov au 14 décembre 2018 Maison des Employés Mons

    « Entre Terre et Verre»

    Céramiques & Verreries par

    Christine DETHIER   

     https://maisondesemployes.com/novembre-decembre-2018-entre-terre-et-verre-la-ceramique-et-le-verre/

    Maison des Employés Rue Chisaire 34 Mons

     

  • Expo Niki de Saint-Phalle au BAM Rue Neuve Mons du 15 septembre 2018 au 15 janvier 2019

    https://www.facebook.com/events/428025234363207/

    Expo Niki de Saint-Phalle

    au BAM Rue Neuve Mons

            Niki de Saint Phalle - Nana Maison

    Niki de Saint Phalle

     
    Ici tout est possible
     
     

    L’exposition marque le coup d’envoi de la première biennale « Mons, Capitale culturelle ». 

    Première grande rétrospective de Niki de Saint Phalle en Belgique, l’exposition raconte comment son imagination sans limite et sa vision unique du monde lui ont valu une reconnaissance internationale et le statut d’artiste incontournable du XXe siècle.

    Cette première rétrospective belge consacrée à l’œuvre de Niki de Saint Phalle (1930-2002) illustre les multiples façons dont l’artiste a concrétisé en 50 ans de carrière son désir de devenir l’égal des hommes, s’imposant finalement en tant qu’artiste dans une société et un monde de l’art jusque-là dominé par les hommes.

    Son approche artistique décomplexée et libérée lui a permis de donner libre cours à son imagination sans limite comme à sa démarche artistique inventive, audacieuse, provocante et protéiforme (peinture, sculpture, performance, chantiers architecturaux, pièces de théâtre, cinéma…). Refusant de se laisser inféoder aux galeries et aux musées, elle a su tisser un lien avec le grand public, notamment en créant des œuvres devant un public et incitant l’assistance à y participer, ce qui lui a valu un grand retentissement médiatique.

    Au BAM, plus de 140 œuvres présentées sur deux étages retracent chronologiquement l’évolution créatrice de l’artiste, de ses premiers assemblages et tableaux des années 1950 aux célèbres Tirs du début des années 1960, en passant par ses sculptures de mariées et de parturientes du milieu des années 1960 et ses Nanas, hymne à la féminité, restées emblématiques de son œuvre. L’exposition met aussi en évidence les préoccupations constantes de l’artiste : les enjeux sociopolitiques, la colère, la violence, la mythologie et les contes de fées, sans oublier la féminité. Et ce à travers les trois axes : personnel, politique et universel.

    Bien entendu, l’exposition met en valeur les nombreux projets monumentaux imaginés par Niki de Saint Phalle. Trois œuvres sont installées dans le centre-ville : dans le jardin du BAM, au jardin du Mayeur et dans le parc du Beffroi. Ces grandes sculptures publiques habitent la ville et font ainsi le lien entre le musée et l’espace public, thématique si chère à l’artiste.

     

    Autour de l'exposition

    • ESPACE INTERACTIF

    Faites l’expérience des nouvelles technologies et vivez les tirs de Niki de Saint Phalle à travers une installation interactive présentée au sein de l’exposition.

    • ÉNIGME « OÙ EST PASSEE NIKI ? »

    DISPONIBLE À PARTIR DU 1.11, PENDANT LES HEURES D’OUVERTURE DE L’ARTOTHÈQUE / ENFANT À PARTIR DE 8 ANS
    Visitez l’Artothèque et partez à la recherche des réponses qui vous permettront de résoudre l’énigme : « mais où est passée Niki ? »

    • DIMANCHES GRATUITS

    7.10.2018 + 4.11.2018 + 2.12.2018+ 6.1.2019 - 10H00 > 18H00
    Profitez du premier dimanche du mois pour visiter l’exposition gratuitement!

    • RENCONTREZ NOS MÉDIATEURS EN SALLE

    LES WEEK-ENDS / 14H30 > 17H30 / BAM
    Au cours de votre visite de l’exposition, des médiateurs vous accueillent et vous proposent quelques explications et anecdotes autour d’une oeuvre de Niki de Saint Phalle.

    • VISITES GUIDÉES POUR INDIVIDUELS

    3E DIMANCHE DU MOIS (16.9 + 21.10 + 18.11 + 16.12) / 15H00 > 16H30 / PRIX D’ENTRÉE +2€ / SUR RÉSERVATION AU 065 40 53 25
    Vous désirez découvrir l’exposition en couple, en famille ou avec quelques amis et vous aimeriez avoir quelques explications ? Inscrivez-vous pour une visite guidée d’1h30.

    • DIMANCHE EN FAMILLE

    21.10 / 14H30 > 16H30 / 6€ / RÉSERVATIONS AUPRÈS DU DYNAMUSÉE AU 065 40 53 38
    Le Dynamusée emmène les parents et leurs enfants pour une visite active de l’exposition suivie d’un atelier créatif.

    • NUIT CONTÉE

    23.11 / 19H00 > 21H30 / 6€
    Le Dynamusée accueille les enfants de 4 à 12 ans pour une soirée contée dans l’exposition. Rendez-vous en pyjama, avec doudous et couvertures pour une soirée cocooning !

    NUIT DES MUSÉES
    26.10 / 19H00 > 00H30 / P.A.F : 6€ LE JOUR MÊME ET 4€ EN PRÉVENTE
    A l’occasion de la 4e édition de la nuit des musées, l’exposition sera mise à l’honneur et de nombreuses activités seront proposées au sein du BAM.

    • NOCTURNES

    2E JEUDI DES MOIS D’OCTOBRE À JANVIER / 17H00 > 22H00 / P.A.F. : 5€ (2€ – DE 25 ANS)
    Une petite restauration, concoctée par des femmes entrepreneurs, sera prévue sur place à chaque nocturne.
    Jeudi 11.10
    -> Conférence de Vincent Cartevels organisée par les Amis des Musées: le lien entre Niki et Tinguely
    -> Lectures en salle de lettres de Niki à Tinguely par Arts²
    -> Performances de Street Art en présence d’un DJ

    Jeudi 8.11
    -> Conférence d’Anne Hustache : le travail des femmes dans l’art par les Amis des Musées et rencontre avec l’artiste Manon Bara.
    -> Visite guidée sous l’angle de la femme. Départs à 18h15, 18h30 et 18h45. Réservation souhaitée. Tarif: prix d’entrée de l’expo. En partenariat avec la Maison de la Laïcité

    Jeudi 13.12
    -> Performances dans les salles en collaboration avec la Thanks Gallery
    -> Présence de médiateurs en salle

    Jeudi 10.1
    -> Performances de danse en collaboration avec Davide Zazzera
    -> Présence de médiateurs en salle

     Dans le cadre de la Biennale, Mons Capitale culturelle, cette première rétrospective belge consacrée à l’artiste Niki de Saint Phalle (1930 – 2002) illustre les multiples façons dont l’artiste a concrétisé, en 50 ans de carrière, son désir de devenir l'égale des hommes. « Ici, tout est possible », citation de l’artiste pour qualifier à l’origine son parc de sculptures monumentales, Le jardin des Tarots, reflète aussi un état d’esprit qui l’animera toute sa vie: la recherche de possibilités infinies, une vision partagée en filigrane de l'exposition par le biais d'un large choix d'œuvres.
    A travers différents médiums tels que la peinture, la sculpture mais aussi la performance, le théâtre ou encore le cinéma, Niki de Saint Phalle a développé une démarche artistique innovante, audacieuse, protéiforme et détachée des grandes galeries et musées. L’exposition démontre comment elle a exploité ces supports afin de s’imposer en tant qu’artiste dans une société essentiellement patriarcale.
    Enfin, l’exposition fait aussi la part belle aux nombreux projets monumentaux imaginés par Niki de Saint Phalle, mettant ainsi en avant la façon dont elle investit l’espace public pour faire connaître son œuvre plus largement. Trois œuvres sont installées en Centre-Ville : dans le jardin du BAM, au jardin du Mayeur et dans le parc du Beffroi. Ces grandes sculptures publiques habitent la ville et font ainsi le lien entre le musée et l'espace public, thématique si chère à l'artiste.
    Niki de Saint Phalle - Les Baigneurs
        Ici tout est possible

    Cette première rétrospective belge consacrée à l’œuvre de Niki de Saint Phalle entend illustrer les multiples façons dont l’artiste a concrétisé en 50 ans de carrière son désir de devenir l’égale des hommes et a finalement réussi à s’imposer artistiquement dans une société et un monde de l’art jusque-là dominé par le genre masculin.

    L’exposition démontre comment son imagination sans limite et sa démarche artistique à la fois inventive, audacieuse, provocante et protéiforme (performance, sculptures publiques, chantiers architecturaux, pièces de théâtre ou encore cinéma) lui permirent de transmettre son art auprès d’un large public et lui valurent une reconnaissance internationale, devenant ainsi l’une des artistes incontournables du XXe siècle.

    L’exposition met en valeur les nombreux projets monumentaux imaginés par Niki de Saint Phalle. Trois œuvres seront installées en centre-ville : dans le jardin du BAM, au jardin du Mayeur et dans le parc du Beffroi. Ces grandes sculptures publiques habiteront la ville et feront ainsi le lien entre le musée et l’espace public, thématique si chère à l’artiste.

    Niki de Saint Phalle, Nana-Maison II, 1966-1987. Donation Niki de Saint Phalle / Sprengel Museum, Hannover.
    © 2018 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved.
    Photo : © Monnaie de Paris - Aurélien Mole


    Un projet porté par le Pôle Muséal de la Ville de Mons en coproduction avec la Fondation Mons 2025 avec l'aimable participation de la Niki Charitable Art Foundation

    Consciente de l’obstacle que pouvait représenter son genre et constatant l’espace physique et intellectuel dominé par les hommes, Niki de Saint Phalle s’est employée à devenir leur égale en s’appropriant cet espace masculin. Elle a donc développé une approche artistique libre et non limitée aux galeries et aux musées. Elle a notamment pratiqué la peinture, la sculpture mais aussi la performance, créant des oeuvres devant un public pour l’inciter à participer et ce, avec un grand retentissement médiatique.

    L’exposition offrira un aperçu de son art et des diverses transformations de son oeuvre en termes de style et de matériau. Elle mettra également en lumière ses préoccupations constantes concernant les sujets sociopolitiques, la colère, la violence, la mythologie, les contes de fées et la féminité.
    La multiplicité de son oeuvre lui a permis de créer une véritable plate-forme destinée à partager son art avec un large public dans un espace jusqu’alors dominé par les hommes.

    Cette exposition démontrera comment son imagination sans limite et sa vision unique du monde ont valu à Niki de Saint Phalle une reconnaissance internationale et le statut d’artiste féminine incontournable du XXe siècle.

    Il s’agira de la première exposition de grande envergure consacrée à l’oeuvre de Niki de Saint-Phalle en Belgique.

    Niki de Saint Phalle, "Nana-Maison II", 1966-1987. Donation Niki de Saint Phalle / Sprengel Museum, Hannover.  © 2018 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved  Photo : © Monnaie de Paris - Aurélien Mole                     Niki de Saint Phalle,"Lili ou Tony", 1965 © 2018 NIKI CHARITABLE ART FOUNDATION, All rights reserved.  Photo : © André Morin / Courtesy Galerie GP & N Vallois, Paris

       
    Niki de Saint Phalle, "Lili ou Tony", 1965 © 2018 NIKI
                                                                                  Niki de Saint Phalle," Nana-Maison II", 1966-1987..

    BIOGRAPHIE DE NIKI DE SAINT-PHALLE

    Née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, Niki de Saint Phalle voit le jour en France en 1930. À ses 3 ans, sa famille part s'installer aux États-Unis. Elle passera son enfance et son adolescence à New York. Jeune adulte, elle entame une carrière florissante de mannequin et fait les couvertures de Vogue et Life Magazine.

    À 18 ans, elle s'enfuit pour épouser l'écrivain Harry Mathews, un ami d'enfance. Le couple s'installe en Europe dans les années 1950 pour y vivre et y travailler. Il prend principalement ses quartiers à Paris. Deux enfants naissent de cette union : Laura, en 1951, et Phillip, en 1955. En 1953, après une hospitalisation pour dépression nerveuse, Niki de Saint Phalle se met à la peinture. Cette forme de thérapie va l'aider à surmonter l’épreuve. C’est à ce moment charnière qu’elle décide de devenir artiste.

    En 1960, elle se sépare de Harry Mathews, lui laissant la garde de leurs deux enfants, pour poursuivre une carrière artistique. Elle prend un atelier Impasse Ronsin à Paris, où elle s’entoure d’autres artistes dont Jean Tinguely, qui deviendra son fidèle collaborateur et qu’elle épousera par après en secondes noces. Seule femme du groupe avant-gardiste des Nouveaux Réalistes, elle côtoie de grands noms de l’époque, dont Jasper Johns et Robert Rauschenberg. Les œuvres de Niki de Saint Phalle figurent aux cimaises de grandes expositions au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1960 et dans The Art of Assemblage au Musée d’Art moderne de New York en 1961.

    Au milieu des années 1960, elle se lance dans la création de ses œuvres désormais emblématiques, «Les Nanas».En 1966, Niki collabore avec Jean Tinguely et Per Olof Ultvel à l'élaboration de Hon (Elle en suédois) pour le Moderna Museet de Stockholm. Son œuvre, une Nana monumentale allongée, occupe la totalité de la salle d'exposition. Les visiteurs peuvent y pénétrer et y déambuler. C’est à cette époque qu’elle élabore ses premières sculptures en plein air, comme Le Paradis fantasque (avec Tinguely) pour le pavillon français à l’Expo universelle de 1967 à Montréal. Dans les années 1970, elle est sollicitée pour de nombreux projets architecturaux à travers le monde, dont Le Golem à Jérusalem (1972) et Le Dragon de Knokke (1973-75) en Belgique. En 1975, à l’occasion d'un festival des arts, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles accroche à sa façade sa pièce monumentale Last Night I Had a Dream.

    Au milieu des années 1970, une amie d’enfance lui offre un terrain en Toscane où Niki de Saint Phalle réalise enfin son rêve : créer un jardin de sculptures monumentales - Le Jardin des Tarots. Les travaux commencent en 1980. Au cours des dix années qui vont suivre, Niki de Saint Phalle va, avec l'aide d'amis et de collègues, travailler sur le projet. En 1982, elle s'installe dans L’Impératrice, un bâtiment en forme de sphinx qui fait office d'atelier et de domicile. Elle crée une série de sculptures épurées baptisées The Skinnies, qui font l’effet de dessins-sculptures linéaires dans l'espace. Le Jardin des Tarots ouvrira finalement ses portes au public en 1998.

    En 1980, le Musée national d'art moderne du Centre Georges Pompidou à Paris lui consacre une grande rétrospective qui parcourt l'Europe. En 1982, elle travaille avec Jean Tinguely sur la Fontaine Stravinsky sur l’esplanade du Centre Georges Pompidou à Paris, en hommage au compositeur Igor Stravinsky. C'est à cette époque qu'elle commence à souffrir des premiers accès récurrents et invalidants de polyarthrite rhumatoïde.

    Au milieu des années 1990, elle s'installe à La Jolla (Californie) pour des raisons de santé, mais elle continue à accepter de nombreuses commandes publiques dans le monde entier. En 2000, elle réalise Queen Califia’s Magical Circle à Escondido (Californie) en 2000. Ce sera son dernier grand projet. Niki s'éteint en 2002 à l'âge de 71 ans à La Jolla (Californie).

    expo

     

    http://www.bam.mons.be/expositions/a-venir/niki-de-saint-phalle

    http://www.visitmons.be/agenda/niki-de-saint-phalle-ici-tout-est-possible

    http://www.monscapitaleculturelle.eu/%C3%A9v%C3%A8nement/niki-de-saint-phalle

  • Expo photo " Sur les traces de la colonisation" Chapelle St Quentin"Rue de Bouzanton Mons du 30 nov au 28 dec 2018

    L'Ancienne Chapelle Saint-Quentin (rue Lamir 29-31) accueillera du 30/11 au 28/12 l'exposition de photographies "Sur les traces de la colonisation" de l'asbl Écran d'Éveil.

    Suite à la décision du Conseil communal de la Ville de Mons de poser une plaque à l'hôtel de ville en l'honneur de Patrice Lumumba, 1er Premier ministre du Congo et de ses compagnons Maurice Mpolo et Joseph Okito, un travail de décolonisation de l'espace public a été effectué par les membres de l'asbl Écran d'Éveil sur le territoire de Mons.

    Il s'agit d'un travail d'identification et de photographies des lieux et des personnages en lien avec la colonisation du Congo par la Belgique. Celui-ci a abouti à la mise en place d'une exposition et d'un parcours de mémoire et de découverte de ces lieux.

    Une collaboration a, par ailleurs, été mise en place avec l'asbl Le Village du Monde autour du parcours, de l'exposition, du film d'animation "Caoutchouc Rouge-Rouge Coltan" (projet porté par Jean-Pierre Griez et le Village du Monde depuis 5 ans), d'un dossier pédagogique à destination des écoles et d'une application numérique venant en support à ce travail. Ces réalisations seront en partie visibles au Pôle d'Accueil Ville/CPAS du 30/11/2018 au 28/12/2018.

    Pour rappel, Écran d'Éveil est une structure qui travaille autour de trois axes, principalement :

    - l'Aide aux femmes isolées avec enfants 
    - La citoyenneté et le vivre ensemble (notamment, dans le quartier de la gare de Mons)
    - La lutte contre les dérives sociales des jeunes par un encadrement et un établissement de projets de vie individualisés.

    L'asbl a développé, d'autre part, différents partenariats pour mieux accomplir ses missions (PCS de Mons, Collectif Santé Mons-Borinage, Conseil consultatif des Personnes immigrées de la Ville de Mons...).


    Infos pratiques

    Vernissage le 30/11 à 18h30

    Entrée libre

  • Expo Avat'Art : les oeuvres d'Alfredo Longo à la Salle Saint-Georges du 30 juin 2018 au 4 janvier 2019

    Expo prolongée jusqu’au 19 novembre 2018

    Lire la suite

  • Exploration du Monde "Jérusalem" lundi 17 décembre 2018 20h au Théâtre Royal de Mons

    https://www.facebook.com/events/2104497616448604/

    JÉRUSALEM la ville monde

    Film présenté par Hadrien Crampette

    Jérusalem, cette célèbre inconnue, passionne le monde entier. Tous les regards sont dirigés vers elle tant pour son importance religieuse que politique. Une des plus vieilles villes au monde dont l’histoire ancienne resurgit sans cesse dans la vie quotidienne de ceux qui la façonnent. Un voyage dans la mémoire des hommes, celle de nos rêves et de nos mythes. Miroir du Monde, l'humanité ne s’est-elle pas donné rendez-vous à Jérusalem?

    Le Film

    Pour tenter de comprendre Jérusalem, la fascination qu’elle suscite dans le cœur des Hommes, j’ai arpenté l’intimité de cette ville et des habitants qui la forgent : quartiers Chrétiens, Arméniens, Juifs et Musulmans de la vieille ville. Comment se sont forgées ces identités distinctes qui pourtant partagent le même amour pour Jérusalem?

    Comprendre une ville c’est aussi comprendre le territoire dans lequel elle s’inscrit, des flancs rocailleux des montagnes de Judée où elle est lovée aux influences diverses au grand carrefour géographique que constitue ce Proche Orient ouvert aux quatre vents de l’Asie, de l'Europe et de l’Afrique voisines.

    Notre itinéraire nous conduira du port de Jaffa, un des plus anciens du bassin méditerranéen et point d’accroche entre Jérusalem et la méditerranée, au désert de Judée à la rencontre d’ermites chrétiens des plus anciens monastères au monde.
    Cette “Terre d’Abraham”, prophète commun aux juifs, chrétiens et musulmans est chargée de souvenirs.
    J’ai parcouru les lieux et les sites où l’Évangile fut vécu, de Bethléem au Mont des Oliviers, de Nazareth aux sources du Jourdain, fleuve mythique, lieu du baptême de Jésus, qui alimente le somptueux lac de Tibériade.

    Nous rencontrerons la mosaïque des chrétiens d’orients, notamment arabophones, et verrons les règles de gestion de la “copropriété” sans doute la plus sensible au monde : le Saint Sépulcre, le tombeau du Christ. Chrétiens Éthiopiens, Coptes, Arméniens, Grecs, Syriaques, Latins Franciscains se partagent ce saint des saints, non sans quelques heurts…

    Pour d’autres, l’épicentre du mystère de Jérusalem se concentre sur le Mont Moriah qui, pour les juifs est le lieu le plus élevé spirituellement sur Terre et où le temple de Salomon aurait été construit. Pour l’Islam, il est aussi le lieu du voyage nocturne de Mahomet au Paradis et où ont été édifiés les somptueux Dôme du Rocher et la Mosquée Al Aqsa. Un des lieux les plus fascinants au monde par sa beauté, sa puissance et aussi l’un des plus épineux car au cœur de vives tensions.


    Saladin, Soliman le Magnifique et autres illustres figures du monde musulman éclaireront nos pas dans les rues tortueuses de la ville trois fois sainte.
    Un film et un récit sensible, fascinant et émouvant.


    Hadrien Crampette

    Dès seize ans, il part, seul, en Amazonie pour y étudier l’entomologie et les forêts tropicales, en lien avec le Muséum d’Histoire Naturelle. Lauréat de la fondation Zelllidja, diplômé du Master Man and Biosphere en aménagement de l’UNESCO et de l’agro de Paris ainsi que d’un Master en relations internationales, il a occupé diverses fonctions dont celle de chercheur en sciences sociales en France, en Guyane, en Indonésie et au Timor oriental ainsi que de conseiller export au consulat de France à Shanghai, où il vécut quatre ans. Il tourne avec Hervé Haon un film au Pérou et au Chili, en suivant les traces des peuples qui y vivent.
    Hadrien Crampette, a fait ses premières armes en tant que coréalisateur lors du tournage "désert d'Atacama". Il a ensuite réalisé son premier long métrage sur l’histoire du peuple Basque.
    Jérusalem, fascine Hadrien depuis des années. Miroir du monde, Jérusalem est une “célèbre inconnue” qu’Hadrien a parcourue au fil de ses voyages imaginaires. Par le truchement de la littérature et par le prisme de sa caméra, qui l’accompagne partout, dans les moindres intimités de cette ville et des habitants qui la façonnent quotidiennement.

    L’image contient peut-être : ciel, montagne, plein air et nature

    "Nous rencontrerons la mosaïque des chrétiens d’Orient, notamment arabophones, et verrons les règles de gestion de la “copropriété” sans doute la plus sensible au monde : le Saint Sépulcre, le tombeau du Christ. Chrétiens Éthiopiens, Coptes, Arméniens, Grecs, Syriaques, Latins Franciscains se partagent ce saint des saints, non sans quelques heurts…" Hadrien Crampette

    "J’ai parcouru les lieux et les sites où l’Évangile fut vécu, de Bethléem au Mont des Oliviers, de Nazareth aux sources du Jourdain, fleuve mythique, lieu du baptême de Jésus, qui alimente le somptueux lac de Tibériade. " Hadien Crampette

    RESERVATION  :Visit Mons

    http://www.visitmons.be/reserver-en-ligne/spectacles/spectacles/exploration-du-monde-jerusalem-1642652

    L’image contient peut-être : ciel, plein air et nature

                                                                  

     

                                                              https://theatreroyalmons.be/

    theatrebalcon.png

     

  • Journée internationale du Pull de Noël : gratuité dans les musées montois

    https://www.facebook.com/events/541967662880755/

    Le vendredi 21 décembre, c'est la journée internationale du pull de Noël! Avec des paillettes, des boules, des lumières, tricoté par mamy,..
    Arborez votre plus joli pull de Noël et bénéficiez de la gratuité dans nos musées et lieux d'expo!

    Action valable au BAM, Salle Saint-Georges, ancien Abattoirs (Galerie BeCraft), Artothèque, Musée du Doudou, Beffroi, Mons Memorial Museum et Maison Van Gogh de Cuesmes.

    Infos et programmation sur www.polemuseal.mons.be

  • Betième Montois de Messines de Noël les 21,22,27,28 &29 décembre 2018 Rue du Joncquois 124b Mons

    Une porte qui claque et ce Noël 2018 commence pour Batisse comme l’histoire du grain de sable devenant vite un caillou irritant, puis un « énorme » morceau de roche bloquant tout !

    Puis il y a ce marginal cherchant son « ange » de Noël … avec au fond de sa mémoire, l’histoire de ce couple de Nazareth …

    « EtrAnge Noël » est le 34ème spectacle de Noël (en 4 actes) du Bétième Montois de Messines.

    En 1985, lors du premier, Batisse avait perdu sa chère Lalie et il passait le pire 24 décembre de sa vie.

    En 2018, il se rejouit de la retrouver d’un instant à l’autre pour vivre un Noël en « cœur à cœur » … mais il y a les autres : Jeannine, Octavie, Lucie, Jeanpi, Robert, un policier, Barnabé et bien évidemment Marie et Joseph.

    Représentations :

    Vendredi 21 décembre à 20 h.

    Samedi 22 décembre à 16 h. et à 20 h.

    Jeudi 27 décembre à 16 h.

    Vendredi 28 décembre à 16 h. et à 20 h.

    Samedi 29 décembre à 16 h.

    Infos et réservations conseillées (le nombre de places étant limité) : 065 / 34.98.82.

    http://users.skynet.be/betieme_montois/

     

     

  • Marche nocture de la St Sylvestre samedi 29 décembre 2018 de 18h30 à 22h au départ Place Léopold (Ducal) Mons vers Mont Panisel

    Départ Café Ducal Place Léopold Mons

    entre 18 et 20h en direction du Mont Panisel (parcours de 10 km) près de l'Arbre de la liberté.

    PAF 2 euros

    https://www.facebook.com/events/1413226125477710/

    L’image contient peut-être : une personne ou plus

     

  • Expo CHINE Carnets de voyages au Mundaneum Mons du 23 juin 2018 au 6 janvier 2019

    http://expositions.mundaneum.org/fr/expositions/les-voyages-en-chine-au-mundaneum

    Chine. Carnets de Voyages

    Date :
    23/06/2018 - 06/01/2019
    Lieu :
    au Mundaneum
    Public :
    Tout public
    Prix :
    7 euros - 5 euros (tarif réduit)
     

    L’Université de Mons et le Mundaneum, en collaboration avec Arts², présentent

    Chine. Carnets de Voyages 

    La Chine, cette lointaine contrée empreinte de mystère et entourée de légendes a, depuis toujours, été un objet de fascination pour les Occidentaux. Pendant plusieurs siècles, les seules sources d’informations qui nous viennent de cette terre restée longtemps inconnue géographiquement et culturellement, sont les récits de voyage. Mais qui sont ces voyageurs, quel fut leur expérience de la Chine et comment leurs témoignages ont-ils contribué à forger les imaginaires ?
    À travers les yeux de différents personnages tels que les marchands, les jésuites ou encore les industriels, l’exposition reviendra sur la découverte de l’Empire du Milieu par les Occidentaux du 16e au 20e siècle.

    VERNISSAGE : 22 juin 2018 à 18h

     

    mundaneumfacade.jpg

    http://www.mundaneum.org/

     

  • Exposition Claire Ducène" Croisière au Cercle polaire Eté 1929" à la Maison Losseau Rue de Nimy Mons du 22 sept 2018 au 24 mars 2019

    https://www.facebook.com/events/2128556480697342/

    Exposition Claire Ducène :

    "Croisière au Cercle polaire. Été 1929".

    En juillet 1929, Léon Losseau embarque à bord du Brazza, un immense bateau de croisière, pour découvrir les paysages fabuleux du cercle polaire. Il traverse les mers du Nord, de Norvège et atteint les paysages tant rêvés, les glaciers, les Fjords du bout du monde : un voyage aux panoramas spectaculaires que Léon Losseau archive et immortalise en photographie.

    L’exposition Croisière au Cercle Polaire.

    Été 1929 retrace son parcours physique, mais également son voyage imaginaire et réinterprète les souvenirs du voyageur. Au fil de l’exposition, le spectateur entre dans la mémoire individuelle d’une époque et explore les événements d’il y a presque un siècle.

    Sous le regard contemporain, il s’agit d’évoquer le voyage sous diverses dimensions. Tout d’abord, d’un point de vue historique, il s’agit de présenter ce qu’il reste des documents de Léon Losseau et de mettre en valeur le patrimoine archivistique.

    Ensuite, de comprendre les frontières ténues entre le voyage intérieur, le voyage « réel » et le voyage imaginé.

    Claire Ducène est artiste plasticienne et s’intéresse à la mémoire du temps et des espaces. Grande voyageuse dans l’âme et passionnée de littérature, elle collecte des images et s’inspire dans son travail des contrées proches et lointaines, réelles ou fictives, passées et présentes. Elle a réalisé la curation générale de l’exposition et a invité d’autres artistes à travailler sur le voyage et la conception générale :

    Giulia DeVal,originaire de Turin, dont le travail est apparenté à la musique noise et aux arts performatifs. Elle nous propose Reverse reverie, transposition sonore du voyage de Léon Losseau et Attempt to rise, jeu de rythmes où les mouvements de la voix apparaissent et disparaissent sous les aurores boréales.

    Stig Marlon Weston, photographe originaire d’Oslo, qui s’est imaginé en Léon Losseau découvrant les paysages de Norvège et qui a choisi d’investir la chambre noire qu’utilisait l’avocat montois à un moment où la photographie était encore en expérimentation: The Norwegian’s suitcase – Leon Losseau’s lost archives of the North.

    UN PROJET D'ÉCRITURE

    En 2018, Claire Ducène et Françoise Delmez sont parties à la découverte de ces paysages. De cette aventure intensément préparée et vécue est né un travail d’écriture mêlé à l’image. La volonté est née de réaliser un livre où les textes écrits par Françoise Delmez retraceraient le journal d’un voyage intemporel aux personnages universels.

    Ce texte est à paraître aux Éditions Traverse, sous le titre Les nombreuses étendues ouvertes de la mer. Journal d’un voyage au cercle polaire arctique, avec une préface d’Olivier Terwagne.

    L’exposition Croisière au cercle polaire. Eté 1929
    est réalisée à l’initiative du Secteur Littérature de Hainaut Culture Tourisme
    et de la Fondation Losseau, dans le cadre du 100ème anniversaire de la création de la Commission des Loisirs de l’Ouvrier et du 150ème anniversaire de la naissance de Léon Losseau.

    Elle s’inscrit dans le programme de la Biennale Mons2018.

    Elle n’aurait pu être menée à bien sans l’aide précieuse
    du Secteur des Arts plastiques
    et du Secteur audiovisuel de Hainaut Culture Tourisme,
    ainsi que de la Fédération du Tourisme de la Province de Hainaut et
    du Pôle muséal montois.

    INFORMATIONS PRATIQUES 

    Expo ouverte à partir du 22 septembre 2018 et jusqu'au 24 mars 2019 les mercredis, jeudis et vendredis de 10h00 à 18h00, les samedis de 13h00 à 18h00 et les dimanches de 10h00 à 17h00.

    Plus d'informations ? 

    Cliquez sur ce lien


    https://www.maisonlosseau.be/event/exposition-ducene-croisiere-cercle-polaire-1929/

     

  • Le voyage des Mages à la Collégiale Ste Waudru Mons 4,5 et 6 janvier 2019

    • LE VOYAGE DES MAGES

      Le vent souffle et d’immenses dunes de sable se profilent au loin.
      La chaleur est insoutenable et pourtant, une force inexplicable vous fait tenir debout.
      Des ombres approchent et se dessinent.
      Ils sont trois.
      Trois Rois Mages à la recherche de l’étoile du berger !
      Entreprenez un voyage extraordinaire et aidez-les à trouver la lumière à travers monts et mirages, si loin que ce périple risque de vous faire tourner la tête avec une performance renversante unique au monde !
      Une nouvelle fois, le magicien de la scène Luc PETIT, vous emmène dans son rêve et, le temps d’un spectacle, vous plongera dans son univers féerique dans les plus belles Cathédrales de Bruxelles et de Wallonie.
      Montez sur votre chameau, accrochez bien vos enfants et soyez prêts à rencontrer l’inattendu.
      De la danse, du cirque, de la magie, de la musique enchanteresse et des paillettes pleins les yeux sont au programme.

      Mons- Collégiale Ste-Waudru
      du 4 au 6 janvier 2019

      Mise en scène: Luc PETIT
      Texte: Michel TEHEUX
      Production: Anne ROELANDT
      Organisation: Nocturnales asbl
    • Adulte
      De 9 € à 35 €

  • Le Voyage des Mages ven 4 au dim 6 janvier 2019 à la Collégiale Sainte-Waudru à Mons

    http://noeldescathedrales.be/voyage-des-mages

    noeldescathedrales.PNG

    NOUVELLE CRÉATION DE LUC PETIT

    Le vent souffle et d’immenses dunes de sable se profilent au loin.

    La chaleur est insoutenable et pourtant, une force inexplicable vous fait tenir debout.

    Des ombres approchent et se dessinent.

    Ils sont trois.
     
    Trois Rois Mages à la recherche de l’étoile du berger !
     
    Entreprenez un voyage extraordinaire et aidez-les à trouver la lumière à travers monts et mirages, si loin que ce périple risque de vous faire tourner la tête avec une performance renversante unique au monde !
     
     
    Une nouvelle fois, le magicien de la scène Luc PETIT, vous emmène dans son rêve et, le temps d’un spectacle, vous plongera dans son univers féerique dans les plus belles Cathédrales de Bruxelles et de Wallonie.
     
    Montez sur votre chameau, accrochez bien vos enfants et soyez prêts à rencontrer l’inattendu.
     
    De la danse, du cirque, de la magie, de la musique enchanteresse et des paillettes plein les yeux sont au programme.

    Vous rêvez d’aventures ? Plus de 30.000 spectateurs sont déjà venus rêver avec nous l’hiver dernier, faites de même et rejoignez-nous pour vivre une expérience inoubliable !

    Mise en scène: Luc PETIT

    Texte: Michel TEHEUX

    Production: Anne ROELANDT

    Organisation: Nocturnales asbl

    MONS
    COLLÉGIALE STE-WAUDRU
    DU 4 AU 6 JANVIER 2019

     

    Collégiale Sainte-Waudru de Mons

    Stewaudru.JPG

    La collégiale Sainte-Waudru de Mons est une église de style gothique brabançon dédiée à sainte Waudru, la patronne de la ville de Mons. Commencés en 1450, les travaux s’arrêtèrent en 1621, sans que l’église soit jamais achevée. Elle est classée au patrimoine majeur de Wallonie.

     

  • Les couleurs de Cuba: expo photos de Sophie Renard à La Maison des Employés Mons du 18 janvier au 22 février 2019

    Vernissage vendredi 18 janvier 2018 18h30

    Lire la suite

  • Laurent Voulzy à la Collégiale Sainte Waudru Mons jeudi 4 avril 2019 20h30

    sold out !

    Lire la suite

  • Trolls & Légendes au Lotto Mons Expo vend 19, sam 20 et dimanche 21 avril 2018

    https://www.facebook.com/trollslegendes/

     

    https://trollsetlegendes.com/

    trolls&legendes2018.jpg

  • Mons vu du haut du Beffroi le 16 mai 2017: photos et vidéo exclusives par Bernard Maton

    P1240825.JPG

    La galerie photo en haut résolution est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

    P1240827.JPGP1240831.JPG

    P1240832.JPGP1240836.JPGP1240834.JPGP1240837.JPG

    P1240840.JPG

    P1240846.JPGP1240841.JPG

    P1240845.JPG

    P1240847.JPG

    P1240839.JPG

    P1240905.JPGP1240891.JPG

    P1240857.JPG

    P1240852.JPG

    P1240849.JPG

    P1240886.JPGP1240841.JPG

    P1240843.JPG

    P1240933.JPG

    P1240899.JPG

    P1240914.JPG

    P1240896.JPG

    P1240906.JPG

    P1240863.JPG

    P1240940.JPG

    P1240936.JPG

    P1240941.JPG

    P1240911.JPG

    P1240916.JPG

    P1240942.JPGP1240900.JPG

    P1240915.JPG

    P1240934.JPGP1240898.JPGP1240866.JPGP1240865.JPG

    P1240939.JPGP1240928.JPG

    P1240945.JPG

    P1240976.JPG

    P1240970.JPG

    P1240967.JPG

    P1240946.JPG

    P1240943.JPG

    P1240959.JPG

    P1240972.JPG

    Vidéo de 3 minutes du haut du beffroi

     

    Vidéo YouTube : la chaîne Doudou Mons

     

    L'album photo complet est ici :

    https://goo.gl/photos/yar4Wfc16vfEf8nx7

  • Qui se souvient des Galeries Anspach à Mons ?

     Vous souvenez-vous des 

    Galeries Anspach à Mons?

    FB_IMG_1461684029443.jpg

    Le magasin de confection New-Yorker devrait s'y installer en 2017 ainsi que Basic Fît à l'étage.

    En partenariat avec la groupe facebook "T'es un vrai montois si..."qui évoque très souvent cet ancien grand magasin, nous aimerions avoir vos sentiments,vos souvenirs, vos anecdotes sur les Galeries Anspach qui ont existé à Mons (coin Rue de la Chaussée/Rue Samson) entre mai 1962 et janvier 1983. Y étiez-vous clients ou salariés?   Livrez-vous vos souvenirs dans les commentaires ci -dessous:

    Voici quelques photos des Galeries Anspach à Mons (si vous en avez d'autres vous pouvez les envoyer)

    Galeriesanspach3.jpg

     

    Galeriesanspach4.jpg  GaleriesAnspach.jpg

     

    GaleriesAnspach2.jpgGaleriesanspach5.jpg

     

    En partenariat avec le groupe Facebook  

    "T'es un vrai montois si..." 

    sitesunvraimontoiscapturecran.PNG

    Vous pouvez,dans ce groupe "t'es un vrai montois si",trouver de nombreuses informations sur les activités à Mons ainsi que de nombreuses photos anciennes ou nouvelles avec des débats souvent vifs de montois sur ces différentes photos,dessins ou infos.

    https://www.facebook.com/groups/188684737815406/

    tesunvraimontoisi.jpg

    A VOS COMMENTAIRES!

  • Qui se souvient du magasin Au Berceau Blanc à Mons fermé dans les années 70?

     

    berceau blanc,magasin,mons

     

    Le 9 octobre 2017, le bâtiment a été démoli pour faire place à un nouvel ensemble de magasins

    berceau blanc,magasin,mons

    Photo Françoise Charlier (Sentier de Charlye rue des fripiers)

    Voici un post les plus actif du groupe Facebook

    T'es un vrai montois si...

    et auquel vous pouvez réagir ici au bas de cette page:

    Qui se souvient du magasin de jouet

    "Au Berceau Blanc" ?

          Rue de la Chaussée (coin Rue des Fripiers ) à Mons

    12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpg

    Berceaublanc1.jpgL’image contient peut-être : plein air

     

    Le groupe Facebook  "T'es un vrai montois si..."

    remporte un immense succès avec près de 26.000 membres très actifs. 

    Vous pouvez y trouver de nombreuses informations sur les activités à Mons mais aussi de nombreuses photos anciennes ou nouvelles avec des débats souvent vifs de montois sur ces différentes photos,dessins ou infos.

    https://www.facebook.com/groups/188684737815406/

    Pour ceux qui ne sont pas nécessairement sur Facebook, nous vous proposons dans ce blog de commenter un des "post" les plus populaires de ce groupe en remplissant le lien commentaire en bas de cette page.    

     

    Le magasin Au Berceau Blanc a été fermé dans les années 70 et faisait face aux Galeries Anspach

    (Média-Mark dernièrement) Le bâtiment est actuellement en travaux depuis début septembre 2017.

    Le berceau est conservé au Pôle Muséal de la Ville de Mons

    12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpgAucun texte alternatif disponible.

     

    A vos commentaires (souvenirs,anecdotes)!

    tesunvraimontoisi.jpg

  • A R C H I V E S ci-dessous

    A R C H I V E S   

    MONS BLOG    

    flyers-blog-mons.jpg

                  Tous les événements annoncés sur le blog depuis un an et maintenant terminés se trouvent ci-dessous.