Real Time Web Analytics

Le carillon itinérant sur la Grand Place de Mons samedi 8 septembre 2018 à 17h30 en mémoire aux réfugiés de Douai en 1918

 Centenaire de l’accueil des réfugiés français de Douai à Mons

Cérémonie commémorative en présence de l’Ambassadeur de France en Belgique et des autorités de la Ville de Douai

Samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018

 

Il y a cent ans, la population montoise faisait preuve d’une grande générosité en accueillant ses voisins de la Ville de Douai, chassés par les troupes allemandes. Afin de commémorer cet évènement et rappeler l’importance de l’accueil de tous les réfugiés de guerre qui fuient la violence en espérant trouver la sécurité et un avenir meilleur, une cérémonie se tiendra ce samedi 8 septembre à 18h sous le proche de l’Hôtel de Ville, en présence des autorités de la Ville de Douai et de S.E. Mme Claude-France Arnould, Ambassadeur de France en Belgique.

 

En septembre 1918, suite à la grande offensive alliée dite des 100 jours, de nombreuses villes du nord de la France, dont Douai, sont évacuées par les Allemands. Un peu plus de 14.000 douaisiens quittent ainsi leur habitation sans savoir où elles vont aller. Bon nombre d’entre eux se retrouvent à Mons où la population locale, contre toute attente, les accueille chaleureusement alors qu’elle souffre elle-même des affres de la guerre.

 

Cette situation provoque la réduction au maximum des libertés à laquelle s’ajoutent les rationnements de nourriture et des réquisitions de plus en plus nombreuses. Toutefois, les Montois se montrent généreux et courageux: Ces malheureux sont en route depuis 5 jours trainant derrière eux charrettes, poussettes, bagages, des enfants, des malades, des vieillards. Des familles sont dispersées et l’un recherche l’autre… Des camions ont été requis par l’administration communale pour transporter les bagages de ces pauvres gens qui font peine à voir. Des enfants et des vieillards, fatigués, ont peine à se trainer. Des femmes pleurent en racontant leurs misères et leurs souffrances… Les habitants de Mons, en cette occasion, ont fait preuve de dévouement et de bonne volonté (Transcription du journal de François Petit, Collections ville de Mons, MAR-BVM-5-2011.11-6.049.V).

 

Sous le porche de l’Hôtel de Ville, une plaque commémorative à la mémoire des français évacués de Douai nous rappelle cet acte de fraternité.

 

Programme des événements :

 

Samedi 8 septembre 2018

 

17h30 : pour la première fois, concerts des deux carillons itinérants de Mons et de Douai sur la Grand’Place de Mons

18h00 : cérémonie commémorative sous le porche de l’Hôtel de Ville

18h10 : discours des autorités de Douai et Mons

 

Dimanche 9 septembre 2018

 

11h00 : messe inter-paroissiale en la Collégiale Sainte-Waudru

17h30 : concert sur les grandes orgues de la Collégiale Sainte-Waudru par Denis Tchorek, titulaire des grandes orgues de la Collégiale St Pierre et de l’église Notre-Dame de Douai 

 

Tout le weekend : les musées de Mons seront gratuits pour les habitants de Douai et le tableau de Marguerite Putsage représentant les habitants de Douai sera présenté au trésor de la Collégiale Sainte Waudru.

 

 

Plaque commémorative porche de l’Hôtel de Ville.jpg

Plaque commémorative porche de l’Hôtel de Ville

Marguerite Putsage, Réfugiés, 1918, Peinture à l'huile sur bois.Tableau représentant les réfugiés français soignés dans la collégiale Sainte-Waudru..jpg

 Marguerite Putsage, Réfugiés, 1918, Peinture à l'huile sur bois.Tableau représentant les réfugiés français soignés dans la collégiale Sainte-Waudru.

Appel à la population, Mons Memorial Museum, septembre 1918..jpg

                                         Appel à la population, Mons Memorial Museum, septembre 1918.

 

CARILLONMONTOISLOGO.jpg

 

 

 

MONS1418.jpg

 

Le Carillon Itinérant  Reine Fabiola est un véritable instrument de concert ,capable de jouer toute la Musique,

comme sur n’importe quel instrument de beffroi et de tour.

Il comporte 4 octaves complètes + un si b grave.

Il compte 49 cloches.

Son poids total est de 8.690 kilos avec la remorque.  La plus grosse cloche pèse 375 kg

Il est accordé selon le » tempérament égal « , comme les pianos modernes.

Pour toute information complémentaire sur l’instrument ou sa location, adressez-vous à

ASBL Carillons Montois

4 rampe Sainte Waudru à 7000 Mons

carillonsmontois@gmail.com


Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel