Real Time Web Analytics

Transat en double à Arsonic Rue de Nimy 138 à Mons jeudi 8 février 2018 20h

Transat en double
Eliane Reyes, Ronald Van Spaendonck & Frank Braley
Jeudi 8 février 2018 à 20 h
Arsonic
Rue de Nimy, 138, 7000 Mons
 
Embarquez en « Transat en double » et découvrez un brillant jeu de miroirs entre compositeurs américains (Antheil et Copland) et britanniques (Arnold, Williams et Delius) qui vous fera voyager d’une rive à l’autre de l’Atlantique. Un programme original servi par deux brillants solistes belges amis fidèles de l’orchestre - Eliane Reyes et Ronald Van Spaendonck -,  qui partageront la scène dans le Concerto de Copland, comme Frank Braley et Eliane Reyes partageront le clavier chez Arnold.

Avec :
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Frank Braley, direction et piano
Eliane Reyes, piano
Ronald Van Spaendonck, clarinette

Au programme :

  • Frederick Delius : Air et danses pour cordes
  • Ralph Vaughan Williams : Charterhouse Suite pour cordes
  • Malcolm Arnold : Concerto pour piano à 4 mains op. 32
  • Georges Antheil : Sérénade n°1 pour cordes
  • Aaron Copland : Concerto pour clarinette
Tarif :  20 € / 18 € / 15 € - Places non numérotées - Gratuit pour les moins de 25 ans (quota de 20 places) et pour ceux qui sont nés en 1958 sur présentation de la carte d’identité uniquement à Visit Mons (hors Visa Mars - Quota de 5 places).
Réservations : Visit Mons - Grand-Place, 27, 7000 Mons -  065/33.55.80 - info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be.
Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
 

Transat en double

Le jeudi 8 février à 20h

Salle Arsonic (Mons)

 

Grand voyage transatlantique le temps d’une soirée de concert !

Perdez-vous dans un brillant jeu de miroirs entre compositeurs américains (Antheil et Copland) et britanniques (Arnold, Williams et Delius) qui vous fera voyager d’une rive à l’autre de l’Atlantique. Un programme original servi par deux brillants solistes belges amis fidèles de l’orchestre, Eliane Reyes et Ronald Van Spaendonck, qui partageront la scène dans le Concerto de Copland, comme Frank Braley et Eliane Reyes partageront le clavier chez Arnold.

Avec :

Eliane Reyes, piano

Ronald Van Spaendonck, clarinette

Frank Braley, direction et piano

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Au programme :

Frederick Delius : Air et danses pour cordes

Ralph Vaughan Williams : Charterhouse Suite pour cordes

Malcolm Arnold : Concerto pour piano à 4 mains op. 32

Georges Antheil : Sérénade n°1 pour cordes

Aaron Copland : Concerto pour clarinette

Les musiciens

 Photo © Fabien Monthubert

Frank Braley,

Directeur musical de l’ORCW

Frank Braley n’a que 22 ans lorsqu’il se présente pour la première fois à un concours international : le prestigieux Concours Reine Elisabeth de Belgique 1991, dont il remporte le Premier Grand Prix et le Prix du Public. Le public et la presse s’accordent d’emblée à reconnaître en lui un « grand » lauréat, aux qualités musicales et poétiques exceptionnelles.

Cette notoriété lui ouvrira la porte des plus grandes salles dans le monde entier. Il se produit avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio-France, l’Ensemble Orchestral de Paris, les Orchestres de Bordeaux, Lille, Montpellier et Toulouse, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, le Rotterdam Philharmonic, l’Orchestre de la Radio de Berlin, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, le London Philharmonic, le BBC Wales Orchestra, le Royal National Scottish Orchestra, le Göteborg Symphony Orchestra, l’Orchestre Royal de Copenhague, les Orchestres de la Suisse Romande et de la Suisse Italienne, le Tokyo Philharmonic, le Boston Symphony Orchestra, le Baltimore Shymphony Orchestra, le Seattle Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic Orchestra… Il joue sous la baguette de chefs comme Charles Dutoit, Armin Jordan, Eliahu Inbal, Kurt Masur, Sir Yehudi Menuhin et Yutaka Sado, entre autres.

Outre son activité régulière de soliste, il se passionne pour la musique de chambre. Il a pour partenaires réguliers Roel Dieltiens et l’Ensemble Explorations, Maria João Pires, Augustin Dumay, Emmanuel Pahud, Renaud et Gautier Capuçon, Paul Meyer, Gérard Caussé, Eric Le Sage, Mischa Maïsky, Yuri Bashmet…

Frank Braley s’enthousiasme aussi pour des projets originaux. Il a notamment participé à une intégrale des sonates de Beethoven, donnée en 2004 au festival de La Roque d’Anthéron, à Paris, à Rome et au Brésil, et reprise en 2005 à Bilbao, Lisbonne et Tokyo.

Sa discographie, saluée par de nombreux prix (Diapason d’Or, Choc du Monde de la Musique, « Recording of the month » de Gramophone), est disponible chez Harmonia Mundi, BMG, Virgin Classics et Erato.

Frank Braley est Professeur au Conservatoire de Paris depuis septembre 2011 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie depuis janvier 2014.

 Photo © Michel Spitz

Ronald Van Spaendonck, clarinette

Disciple de Léon Jacot, Walter Boeykens, Anthony Pay et Karl Leister, Ronald Van Spaendonck est reconnu comme l’un des meilleurs clarinettistes de sa génération.

Lauréat de nombreux concours internationaux, il est invité à se produire avec des orchestres prestigieux et des formations de musique de chambre dans le monde entier. Il joue au Wigmore Hall et aux PROMS de Londres, au Suntory Hall de Tokyo, au Festival d’Edimbourg…

Ses partenaires de musique de chambre incluent les quatuors Takács, Skampa, Ysaÿe, Belcea, Aviv, les pianistes Alexandre Tharaud, Frank Braley, Johan Schmidt, Jérôme Ducros, Muhiddin Dürrüoğlu, le violoniste Gidon Kremer, l’altiste Lawrence Power, les violoncelliste Marie Hallynck, Micha Maisky et bien d’autres.

Il a réalisé un nombre impressionnant d’enregistrements, récoltant des « Chocs » du Monde de la musique, des « 10 » du Répertoire, des « ffff » de Télérama, des « Diapasons d’or ».

Il est dédicataire de nombreuses pièces, dont le Concerto pour clarinette et orchestre de Michel Lysight.

Parallèlement à sa carrière de concertiste, il est professeur à l’École Normale de Musique de Paris, à ARTS2 de Mons et aux Conservatoire royal de Bruxelles.

Il est essayeur chez Buffet Crampon et « Gold Performing Artist » des anches d’Addario. (Site: Ronald Van Spaendonck).

Eliane Reyes, piano

Formée d’abord par sa mère, Eliane Reyes donne son premier récital à l’âge de 5 ans. Elle étudie ensuite au Conservatoire Royal de Bruxelles puis à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth dans la classe de Jean-Claude Vanden Eynden, à la Hochschule der Künste de Berlin, au Mozarteum de Salzbourg avec Hans Leygraf, au Lemmens Institut à Leuven auprès d’Alan Weiss ainsi qu’au CNSM de Paris sous l’égide de Michel Beroff, Brigitte Engerer et Jacques Rouvier en 3ème cycle.

Lauréate en 1988 de la Fondation Cziffra (Senlis, France), elle se produit la même année au Festival Tibor Varga (Sion, Suisse) ainsi que sous la direction de Sergiu Commissiona et avec l’orchestre du Royal Concertgebouw d’Amsterdam. Sa rencontre avec Martha Argerich à l’âge de 14 ans marque une étape décisive dans sa vie de musicienne.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, Eliane Reyes s’adonne à une carrière de soliste et de chambriste saluée unanimement par la presse et le public.

Grâce au soutien des fondations Rheinold Blüthner, Spes, Sir Georg Solti et Vocatio, elle participe à des masterclasses avec Lazar Berman, Abdel-Rahman El Bacha, Vitali Margulis, Murray Perahia, Menahem Pressler et Gyorgy Sebök.  Elle est également présentée en récital à Berlin puis en Suisse par Vladimir Ashkenazy

Sa discographie comportant Chopin, Milhaud, Tansman, Godard et Nicolas Bacri entre autres, a obtenu de nombreuses récompenses telles que : « Pianiste maestro » dans la revue « Pianiste », « Ring » de « Classic info », « Joker » de « Crescendo », 5 Diapason, « supersonic » dans « Pizzicato ». Elle a obtenu « la clé d’or » de « Resmusica » pour son enregistrement en solo des 24 intermezzi d’A.Tansman.

Eliane Reyes est nommée à trois reprises aux « International Classical Music Awards » et elle obtient les « Octaves » de la musique en Belgique pour l’ensemble de sa carrière.

Elle enseigne au Conservatoire Royal de Bruxelles ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

En octobre 2016, elle est la première pianiste belge à recevoir les insignes de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en France. En mars 2017, elle a été membre du jury du concours international Maria Canals à Barcelone et s’est produite en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Mexico sous la direction de Gilbert Varga (Site : Eliane Reyes)

Renseignements pratiques

Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Concert sera capté par la RTBF et retransmis en direct sur MUSIQ’3

Arsonic : Rue de Nimy, 138, 7000 Mons

Tarif :  20 € / 18 € / 15 € (Visa Mars) - Places non numérotées - Gratuit pour les moins de 25 ans (quota limité à 20 places) et pour les natifs de 1958 sur présentation de la carte d’identité uniquement à Visit Mons (hors Visa Mars - Quota de 5 places)

Réservations : Visit Mons - 27 Grand-Place, 7000 Mons -  065/33.55.80 - info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be

arsonic2.jpg

arsonic1.jpg

 
 
Mars – Mons Arts de la Scène

orcw.png

Commentaires

  • J'ai gagné deux places pour ce concert et je dois tirer mon mari par les cheveux pour qu'il m'accompagne.... Il serait ravi de céder sa place. Si quelqu'un veut m'accompagner, vous pouvez envoyer un mail à patricia.brouillard7022@gmail.com avant 17h ce jeudi 8 février. Passé ce délai mon cher et tendre sera désigné comme victime consentante.

Les commentaires sont fermés.