Real Time Web Analytics

Concert de l'Orchestre Philharmonique de Liège au Théâtre Royal de Mons samedi 20 janvier 2018 20h

Strauss et Chostakovitch pour une soirée unique avec l’OPRL à Mons


A l’invitation de l’ORCW, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) investit le Théâtre Royal de Mons le temps d’une soirée, sous la direction de Christian Arming. Au programme, la 1re Symphonie de Chostakovitch, qui comporte tous les ingrédients propres à son auteur – humour, ironie, douleur, tragédie, sens du grotesque et surtout lyrisme exacerbé. Suivie par le poème symphonique de Richard Strauss, Don Quichotte, une merveille
d’inventivité orchestrale qui célèbre avec impertinence l’anti-héros de Cervantès.


Programme :
 
Richard Strauss : Don Quichotte, op. 35, poème symphonique pour violoncelle, alto et grand orchestre
Dmitri Chostakovitch : Symphonie n° 1 en fa mineur, op. 10


Interprètes : 
 
Direction – Christian Arming / violoncelle – Sung-Won Yang


Sam 20.01 – 20h
Théâtre Royal
20 / 18 / 15€
bonus curiosity : 2 points
 
 
 

Pour vous aider à garder le sourire et le moral, l’ORCW reçoit ce samedi 20 janvier à 20hl’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) pour une soirée unique au Théâtre Royal de Mons.

 

Dans le cadre de sa saison anniversaire, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie est heureux d’accueillir l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) et Sung-Won Yang, violoncelle, sous la direction de Christian Arming.

 

Au programme :

            Harold Noben : White House 1921 – Création

            Richard Strauss : Don Quichotte, op. 35, poème symphonique pour violoncelle, alto et grand orchestre

            Dmitri Chostakovitch : Symphonie n° 1 en fa mineur, op. 10 

Ils nous présenteront la création de l’œuvre du compositeur et pianiste belge Harold Noben, « White House 1921 », une commande de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, ensuite le « Don Quichotte » de Richard Strauss, un poème symphonique d’une grande inventivité orchestrale célébrant avec impertinence l’anti-héros que Cervantès avait imaginé, 300 ans plus tôt, pour ridiculiser les illusions romanesques des récits de chevalerie. Et après la pause, la 1ère Symphonie de Dimitri Chostakovitch avec tous les ingrédients propres à son auteur : humour, ironie, douleur, tragédie, sens du grotesque et surtout lyrisme exacerbé.

La Première Symphonie de Chostakovitch, composée à 19 ans, comporte déjà tous les ingrédients propres à son auteur : humour, ironie, douleur, tragédie, sens du grotesque et surtout lyrisme exacerbé ! Les poèmes symphoniques de Richard Strauss sont des merveilles d’inventivité orchestrale; les idées fusent, donnant un relief musical à un personnage, un lieu, une idée.

Don Quichotte (1897) célèbre avec impertinence l’anti-héros que Cervantès avait imaginé, presque 300 ans plus tôt, pour ridiculiser les illusions romanesques des récits de chevalerie. Don Quichotte et Sancho Pança, incarnés par deux superbes parties de violoncelle et d’alto, sont les acteurs de ces truculentes « variations fantastiques sur un thème de caractère chevaleresque » de Richard Strauss.

Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL)

https://www.orcw.be/wp-content/uploads/2017/02/Orchestre-Philharmonique-Royal-de-Li%C3%A8ge-c-Audrey-de-Leval.jpg

© Audrey de Leval

Créé en 1960, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) est la seule formation symphonique professionnelle de la Belgique francophone. Soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles (avec le concours de la Loterie Nationale), la Ville de Liège, la Province de Liège, l’OPRL se produit a Liège, dans le cadre prestigieux de la Salle Philharmonique (inaugurée en 1887), dans tout le pays (à Anvers, Bruxelles, Charleroi, Hasselt, Namur, Saint-Hubert, Saint-Vith, Verviers, Virton…) et dans les grandes salles d’Europe (Amsterdam, Paris, Vienne, Espagne, Suisse, France…).

Sous l’impulsion de son fondateur Fernand Quinet et de Directeurs musicaux comme Manuel Rosenthal, Paul Strauss, Pierre Bartholomée, Louis Langrée, Pascal Rophé ou François-Xavier Roth,, l’OPRL s’est forgé une identité sonore au carrefour des traditions germanique et française. À une volonté marquée de soutien à la création, de promotion du patrimoine franco-belge, d’exploration de nouveaux répertoires s’ajoute une politique discographique forte de plus de 90 enregistrements, la plupart récompensés par de nombreux prix et des distinctions internationales.

Christian Arming, Directeur musical depuis septembre 2011, pousse les feux de l’excellence et élargit les horizons de l’OPRL à tout le répertoire classique et romantique en donnant à l’Orchestre une nouvelle perspective dans le paysage européen.

Depuis près de 15 ans, l’OPRL a pris le parti d’offrir le meilleur de la musique au plus grand nombre, avec des formules originales (Music Factory, Samedis en famille, Concerts du chef, Musique à midi, Happy Hour !) et de séries dédiées (Musiques anciennes, Musiques du monde, Piano 5 étoiles, Orgue). Depuis 2016, il bénéficie d’un partenariat avec la chaîne Mezzo TV.

L’OPRL est également soucieux de son rôle citoyen tout au long de l’année, en allant vers des populations plus éloignées de la culture classique. Il s’adresse particulièrement au jeune public, au moyen d’ateliers pédagogiques, d’animations dans les écoles, de concerts thématiques (dont L’Orchestre à la portée des enfants) et surtout, depuis 2015, par la mise en place d’orchestres de quartier (El Sistema Liège).

Ses saisons permettent d’inscrire des collaborations importantes et régulières avec d’autres formations orchestrales de Belgique ou d’Europe, les conservatoires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique, les Jeunesses Musicales et tous les acteurs culturels majeurs du quotidien.

Christian Arming, direction                               

 Christian Arming

© Shumpei Ohsugi

 

Directeur musical de l’OPRL depuis 2011, Christian Arming (1971) est né à Vienne et a grandi à Hambourg.

Disciple de Leopold Hager et proche collaborateur de Seiji Ozawa (1992-1998), il a été Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique Janáček d’Ostrava (1995-2002), de l’Orchestre Symphonique de Lucerne (2001-2004) et du New Japan Philharmonic (Tokyo, 2003-2013).

Avec l’OPRL, il a enregistré Franck (Fuga Libera), Saint-Saëns (3 CD ; Zig-Zag Territoires/Outhere), Gouvy (Palazzetto Bru Zane), Wagner (Naïve, 2015) et Jongen (Musique en Wallonie, 2017).

Sung-Won Yang, violoncelle                                            

 https://www.orcw.be/wp-content/uploads/2017/02/YANG-Sung-Won.jpg

Né en Corée, Sung-Won Yang est diplômé du Conservatoire Supérieur de Paris.
Il a été assistant de Janos Starker à l’Université de l’Indiana aux États-Unis ; il est actuellement professeur de violoncelle à l’École de Musique de l’Université de Yonsei à Séoul et professeur invité à la Royal Academy of Music de Londres.

Il se produit partout dans le monde en tant que soliste et chambriste.

Il a enregistré de nombreux disques pour EMI-Corée (Kodály, Rachmaninov, Chopin, Bach, Beethoven) et Decca (Schubert, Dvořák, Brahms, Schumann, Messiaen).

Il a créé entre autres le Concerto grosso de Peter Eötvös en Asie, avec l’Orchestre Philharmonique de Séoul, et en Autriche, avec l’Orchestre de la Radio Autrichienne.

Renseignements pratiques

Infos et réservations:  Théâtre Royal, Grand Place, 7000 Mons - 20 € /  18 € /  15 € (Visa Mars) - Places numérotées - Gratuit pour les moins de 25 ans (quota limité à 30) et pour ceux qui sont nés en 1958 sur présentation de la carte d’identité uniquement à Visit Mons - hors Visa Mars (quota de 10 places) - Visit Mons - 27 Grand-Place, 7000 Mons -  065/33.55.80  info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be

Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

 

Les commentaires sont fermés.