Real Time Web Analytics

Les nouvelles illuminations du Beffroi à Mons visibles dès ce samedi 11 novembre 2017

Aquarelle de Gérard Noirfalise

LE BEFFROI S’ILLUMINERA

DES CE SAMEDI 11 NOVEMBRE 2017
Logo site

L’image contient peut-être : ciel, nuit et plein air

Le Bourgmestre de la Ville de Mons Elio Di Rupo, l’Echevine des Travaux Mélanie Ouali, les membres du Collège Communal ont le plaisir de vous annoncer que les nouvelles illuminations du Beffroi seront officiellement visibles à partir de ce samedi 11 novembre 2017.

Chaque soir, ce patrimoine UNESCO sera mis en valeur par un éclairage LED, peu énergivore. Huit journées thématiques (fête nationale, Doudou, lutte contre le cancer du sein…) ont également été identifiées afin de donner au Beffroi des couleurs spécialement choisies pour l’occasion.

L’éclairage, qui utilise des techniques spéciales afin de ne pas abimer le bâtiment, s’inscrit dans le cadre du Plan Lumière Wallonie 2020 qui vise à valoriser le patrimoine architectural du territoire.

Le projet a été financé à 90% par les fonds Feder et la Wallonie et à 10% par la Ville de Mons.

Elio Di Rupo :

« L’illumination du beffroi est la touche finale de ce magnifique site Unesco qui devait être d’avantage valorisé. Le Beffroi, bien public cher aux habitants, appartient à tous les Montois. Une fois illuminé, tous les Montois et les visiteurs pourront profiter pleinement et à sa juste valeur de ce symbole qui est une carte de visite très importante de la Ville et témoigne de son histoireC’est dans le cadre du Plan Lumière Wallonie 2020 que le Beffroi a pu disposer d’un niveau dispositif d’éclairage. L’objectif poursuivi est de faire de la lumière, qui est une composante importante de l’espace public, un moyen de révéler la beauté et la richesse du patrimoine wallon. La présence de lumière permet également de sécuriser les rues et plus largement de contribuer à l’amélioration du cadre de vie ».

Mélanie Ouali :

« Environ 185 luminaires LED composent l’impressionnante installation qui commence à partir du 1er balcon, à 33 mètres de hauteur. Au sommet, à 85 mètres de hauteur, un phare maritime rayonnera d’une lumière de couleur blanche, légèrement orientée vers le haut et qui tournera lentement sur elle-même.L’éclairage sera également respectueux de l’environnement puisqu’il a été conçu pour être le moins énergivore possible. Ce sont des appareils LED de basse consommation qui ont été installés. Ils permettent une gestion intelligente d’énergie renouvelable ».

 

En outre, les lumières du Beffroi s’animeront aux couleurs de 8 journées spéciales :

-      Fête nationale

-      Fête de la st Patrick

-      Journée de lutte contre l’homophobie

-      Journée de lutte contre le cancer

-      Fête de la Fédération Wallonie Bruxelles

-      Doudou

-      Fêtes de fin d’année

-      Drapeau de Mons

L’installation respectera à la fois le sommeil des riverains (le Beffroi s’éteindra progressivement à partir de 22h, comme s’il s’endormait) et les faucons qui ont installé leurs nids au niveau du deuxième balcon.

Le montant total du projet, s’élève à 479.988,83€, subsidié à 90% par la Wallonie et les Fonds Feder et à 10% par la Ville de Mons.

beffroi.JPG

logo culture is here QUADRI.jpg

http://www.beffroi.mons.be/

http://www.mons.be/

Photo en 2015 www.architectura.be

Commentaires

  • enfin ! vive les fonds Feder et les fonds Wallons (qui sont quand même alimentés par l'ensemble des citoyens du pays,n voire de l'Europe) mais que fait-on de l'investissement (fort contestable en ce qui me concerne) réalisé à grands frais en 2015 avec de fonds...européens (alimentés aussi par l'ensemble des mêmes citoyens) .Pour ce budget,disons "plus que confortable" voire "exorbitante" , il n'en reste pas une petite part pour mettre en valeur le merveilleux patrimoine que le superbe beffroi contient, à savoir le Carillon, qui aurait bien besoin, à tous points de vue d'une rénovation ? et bien entendu pour faire résonner les cloches pour des concerts "populaires" fréquents, comme cela se passe à Anvers, à Malines, et dans d'autres villes, qui n'ont pas la Chance, elles, d'avoir été Capitale Européenne de la Culture, ni d'être "Capitale Culturelle de Wallonie" ? quand la Ville et ses édiles vont-ils enfin considérer le Carillon (un des plus beaux du pays (et même du Nord de la France) à sa juste valeur ? c'est bien là un art populaire dont pourrait profiter l'ensemble de la population, et attirer bon nombre de touristes,.. et à moindre coût, en lus !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel