Real Time Web Analytics

Une interpellation citoyenne au Conseil Communal du mardi 12 septembre 2017 18h pour le retour des musiques militaires au doudou.

 

FIM1.jpg

Fin de l'année dernière suite à l'annonce de la suppression du Festival International de Musiques Militaires après 56 ans d'existence lors de la ducasse de Mons, de nombreux montoises et montois ont été attristés et même indignés par cette décision prise sans concertation.

Une pétition a été lancée en début d'année et a rassemblé 1652 signatures.Les commentaires sur les réseaux sociaux montrent que les gens sont tristes de cette disparition d'une festivité qui était quasi assimilée au folklore montois.

Bernard Maton, initiateur de la pétition a écrit à la Ville pour demander une interpellation au prochain Conseil Communal et ce sera chose faite mardi 12 septembre prochain dès 18h à l'Hôtel de Ville de Mons.

Le but est de faire revenir un spectacle de musiques militaires la soirée du feu d'artifice le mardi du doudou sur la Grand Place de Mons.

Voici le texte :

Interpellation citoyenne au Conseil Communal de la Ville de  Mons du mardi 12 septembre 2017 par Bernard Maton

La  Ducasse de Mons 2018  et les musiques militaires.

 

Ce  qui nous rassemble, c'est le rayonnement et l'expression d'une identité forte de notre ville de Mons.

La ducasse y contribue.

Le Doudou, classé au patrimoine mondial exige donc la qualité des composantes de cette Ducasse.

L'expérience cette année d'un festival de fanfares a été  un succès mitigé pour les uns, beaucoup moins pour les autres.

Le mot «  fanfare »n’est pas très porteur.

Les prestations  des fanfares dans les villages et quartiers ont été une réussite et la qualité musicale des musiciens est tout à fait valable.

Par contre la prestation des fanfares  sur la Grand- Place le mardi soir a été un réel échec, et pas du tout à la hauteur de notre réputation. Les fanfares étaient perdues au milieu de la place et les gens ne se sont que tardivement approchés.

On peut  et doit alors y remédier et  envisager autrement  la  finale de la Ducasse 2018 en rétablissant un spectacle de musiques militaires.

Les fanfares peuvent continuer à intervenir, bien sûr,  le samedi, dimanche et lundi mais plutôt dans les rues, quartiers et villages du Grand Mons.

Un spectacle de musiques militaires, remodelé, limité au seul mardi soir, avant le feu d’artifice , pourrait être rétabli dans le cadre d'un concept nouveau afin de constituer un vrai spectacle de qualité.

Leurs prestations seraient ainsi limitées en jours mais aussi en nombre, 4 ou 5, idéalement choisies dans les pays en adéquation avec les célébrations des 100 ans de l'armistice,  comme USA, Canada, Royaume Uni, France et Belgique ainsi que le SHAPE.

La suppression  ou la réduction de tout ou partie  des cachets, des frais de logement et de repas devrait diminuer largement les  coûts.

La finale du mardi soir constitue l'apothéose  des 5 jours de Ducasse  avant que le  feu d'artifice ne nous dise "In v'là co pou in an".

Il  faut rétablir les musiques militaires et y intégrer en intermède, comme ce fut longtemps le cas, un show  telle  une démonstration des motards de la police ou de l’armée, celle de gymnases des pompiers de Paris, un  drill d'armes à l'américaine…

En 2018 ; il faut autre chose et plutôt choisir un scénario à écrire, d'une durée de 20 à 30 minutes, évoquant les célébrations de l'année et Mons.

Car la portée symbolique de 2018 est considérable pour Mons : ce sont les 100 ans de la fin de la grande guerre à Mons où tombe le dernier tué du conflit, deux minutes avant l'armistice et c'est aussi la célébration  des 50 ans de présence du Shape c.à.d. du  haut Q.G.  des pays du pacte de l'Atlantique  Nord à Mons ainsi que l'évocation du siège à Mons de la cellule du Partenariat Pour la Paix.
Rappelons que la population des militaires du Shape et leurs  familles est d’environ 10.000  établis à Mons et environs.

Une pétition que je dépose ici a rassemblé 1.654 signatures en faveur du maintien d'un Festival de musiques militaires.

Les commentaires des signataires  sont particulièrement intéressants ; ils  font apparaitre le fort  attachement des montois  à ce qui était devenu depuis 56 ans un élément de leur patrimoine parfaitement intégré dans notre Ducasse séculaire.

Et ma  question au Collège est donc :

"La ville de Mons remettra elle sur pied en mai 2018 lors du prochain « doudou » un festival ou du moins un spectacle de musiques militaires, nouvelle mouture, repensé et significatif."

Et les montois ne périront pas !

Cordialement

Bernard Maton

FIM4.jpg   

FIM3.jpg

 La pétition pour le retour des musiques militaires à la ducasse de Mons est toujours en ligne, vous pouvez donc la signer:

Cliquez ici :

https://www.mesopinions.com/petition/art-culture/maintien-festival-international-musiques-militaires-ducasse/26921

 

La Province  8 août 2017

Pour le retour des musiques militaires à la ducasse de Mons

Le conseil communal montois du 12 septembre prochain entendra une interpellation citoyenne réclamant le retour des musiques militaires au Doudou.

Cette année pour la première fois depuis 56 ans, la ducasse de Mons s’est en effet déroulée sans musiciens galonnés... Il a été mis fin au festival international des musiques militaires. Elles ont été remplacées par des fanfares.

Un changement regretté par certains. Comme Bernard Maton, Montois hyperactif (on le connaît pour l’organisation du Beatles’Day ou pour son blog montois sur Sudinfo, entre autres activités). Il a lancé une pétition qui a recueilli 1.500 signatures. Et il ne s’en est pas tenu là : son plaidoyer pour le retour des musiques militaires au Doudou fera l’objet d’une interpellation citoyenne au conseil communal de Mons le 12 septembre.

La suite de l'article sur :

http://mons.laprovince.be/111981/article/2017-08-08/pour-le-retour-des-musiques-militaires-la-ducasse-de-mons

 

Commentaires

  • Je suis pour le retour des musiques militaires à la ducasse de Mons

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel