Real Time Web Analytics

Concours du meilleur texte en patois montois organisé par l'absl "Les Montois Cayaux"


                        Les Montois Cayaux

Soutenir au-dessus de l’oubli

Un fragment de cette langue que l’homme a parlée.

Remettre en usage les antiques vocables

Qui sont les exemples naïfs de la langue de chez nous,

Telle est notre intention. 

Pour l’heure, les patois, pauvres dialectes populaires, inimitables dialogues des hommes de notre race, sont piétinés, écrasés.

Mais ils ne veulent pas mourir.

Parce que « L’patois c’t’ein langage qui pousse d’intré les cayaux »

Marcel Gillis

 

Vous aussi, aidez à le faire rayonner.

Engagez-vous. Participez au concours du meilleur texte patois que l’asbl « Les Montois Cayaux » organise en 2017

Imaginez un conte, une fable, une historiette, une ode ou encore une chanson ; de la prose ou de la poésie, à condition que l’œuvre soit écrite en patois montois.

Lisez le règlement ci-dessous:

Article1 : ce concours d’écriture est organisé par l’Association des Montois Cayaux , asbl,  Rue Saint Lazare, 87   7000 Mons.

Article 2 : L’œuvre soumise consistera  en une historiette, un texte en prose ou en poésie, une fable, une histoire pour marionnettes, un sketch, à condition qu’elle soit rédigée en patois montois. Aucun genre n’est exclu.

Article 3 : L’œuvre soumise sera originale et n’aura bénéficié  jusqu’à présent d’aucun prix .Elle comportera 3 pages A4 maximum. Les traductions, les adaptations et réécritures  même partielles d’œuvres existantes seront irrecevables.

Article 4 : Il ne sera admis qu’un texte par candidat. Les œuvres collectives sont recevables.

Article 5 : Les candidats enverront leur texte pour le vendredi 28 avril 2017 au plus tard à l’adresse suivante : par mail : ph. yannart@hotmail.com ; par courrier : Michelle Waelput, Avenue de la Poudrière, 17   Hyon 7022

Article 6 : Le jury est composé des membres du conseil d’administration de l’Association des Montois Cayaux. Le jury  qui travaille collégialement et en toute indépendance, est seul compétent pour désigner les lauréats .Ses décisions, élaborées à la majorité  simple, seront sans appel. Il sélectionnera les meilleurs textes en fonction des critères suivants :

- qualité littéraire et originalité du scénario

-qualités linguistiques et  richesse  du vocabulaire

-respect des consignes données

Article 7 : Le meilleur texte sera récompensé au récital de poésie du vendredi 9 juin 2017 par le prix de 250 euros. Le lauréat sera personnellement averti.

Article 8 : en recevant le prix, le lauréat s’engage à accepter la diffusion du texte dans la Gazette et l’Armonaque édités par les Montois Cayaux. Ce texte pourra être déclamé et /ou joué  gracieusement  sans droit d’auteur, en public dans des cabarets ou soirées patoisantes.

 

 

 

 

« Le patois, c’est du latin venu à pied du fond des âges. »

                                                                                                       Julos Beaucarne

 

www.montoiscayaux.be/

Les Montois Cayaux 

 

 

Commentaires

  • Super, Merci Bernard. C'est important de glaner les textes des montois qui pratiquent encore ce beau patois!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel