Real Time Web Analytics

Qui se souvient du magasin Au Berceau Blanc à Mons fermé dans les années 70?

 

berceau blanc,magasin,mons

 

Le 9 octobre 2017, le bâtiment a été démoli pour faire place à un nouvel ensemble de magasins

berceau blanc,magasin,mons

Photo Françoise Charlier (Sentier de Charlye rue des fripiers)

Voici un post les plus actif du groupe Facebook

T'es un vrai montois si...

et auquel vous pouvez réagir ici au bas de cette page:

Qui se souvient du magasin de jouet

"Au Berceau Blanc" ?

      Rue de la Chaussée (coin Rue des Fripiers ) à Mons

12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpg

Berceaublanc1.jpgL’image contient peut-être : plein air

 

Le groupe Facebook  "T'es un vrai montois si..."

remporte un immense succès avec près de 26.000 membres très actifs. 

Vous pouvez y trouver de nombreuses informations sur les activités à Mons mais aussi de nombreuses photos anciennes ou nouvelles avec des débats souvent vifs de montois sur ces différentes photos,dessins ou infos.

https://www.facebook.com/groups/188684737815406/

Pour ceux qui ne sont pas nécessairement sur Facebook, nous vous proposons dans ce blog de commenter un des "post" les plus populaires de ce groupe en remplissant le lien commentaire en bas de cette page.    

 

Le magasin Au Berceau Blanc a été fermé dans les années 70 et faisait face aux Galeries Anspach

(Média-Mark dernièrement) Le bâtiment est actuellement en travaux depuis début septembre 2017.

Le berceau est conservé au Pôle Muséal de la Ville de Mons

12417906_1081759108523622_4839222359504024622_n.jpgAucun texte alternatif disponible.

 

A vos commentaires (souvenirs,anecdotes)!

tesunvraimontoisi.jpg

Commentaires

  • Enseigne bien parlant comme il y en avait jadis beaucoup.

    Et qu'est devenu ce berceau métallique de l'enseigne ?

  • Elle a été déposée dans les collections de la Maison Jean Lescarts et se trouve donc dans les réserves muséales de la Ville.

  • Un parfum d'enfance pour moi qui habitais à quelques pas de ce magasin de jouets , caverne aux mille trésors ...

  • Merci, madame, pour cette page d’histoire montoise très intéressante, j’avais également une vingtaine d’années quand le magasin a fermé. Je me souviens avec beaucoup d’émotion de cet endroit merveilleux qui avait une « âme ». Enfant j’habitais Ghlin et chaque fois que je venais à Mons avec maman et que nous passions devant nous nous arrêtions pour profiter de la magie que dégageait la vitrine, parfois ont y entraient, ce magasin était magique. Ce genre d’enseignes n’existent malheureusement plus, elles ont été vampirisées par de grandes surfaces sans âme et qui sont identiques partout

  • Très émue par ces photos du Berceau Blanc. Le magasin était celui de Mademoiselle Jeanne Kaivers, la soeur de ma grand-mère (Lucie Piron-Kaivers). J'en garde d'inoubliables souvenirs d'enfance !!
    Les origines : mon arrière-grand-père était garnisseur et vendait au Berceau Blanc des lits, matelas, couettes etc ... Au décès prématuré de son mari, mon arrière-grand-mère s'est donc trouvée veuve avec 3 filles, impossible pour elle de poursuivre ce métier très physique de garnisseur. Petit à petit elle a transformé le Berceau Blanc en magasin de jouets et l'a géré avec 2 de ses filles : Nelly et Jeanne. Au décès de mon arrière-grand-mère, puis de sa fille Nelly, c'est Jeanne qui a poursuivi les activités du commerce jusque fin des années 70 où l'âge et la concurrence des grands-magasins l'ont poussée à mettre le commerce en liquidation. Un magasin comme il n'en existe plus. Outre les jouets et jeux traditionnels : vélos, chevaux à bascule, poupées et vêtements de poupées, puzzle, dînettes, landaus, traineaux, on y trouvait aussi des boules de noël, un comptoir de farces & attrapes, des martinets, un mur de petites voitures, des gants et balles pelotes en peau (je me souviens encore de l'odeur ...), boîtes à musique, petites poupées pour la confection de "poupées folkloriques" (personnages de la procession ou Gilles de Binche), de minuscules chaussures pour ces poupées : blanches ou noires, à talons ou plates et de différentes pointures ! On y vendait aussi du raphia de toutes les couleurs, de petits personnages en plâtre pour décorer les gâteaux de mariage, de baptêmes ou de communion, des confettis, des serpentins, des instruments de musique : flûtes, Melodica, petits pianos de quelques dizaines de centimètres, castagnettes, tambourins. Des "view-masters", des appareils photos à 75 fb et qui fonctionnaient bien ! Des "souvenirs" de Mons : porte-clefs, tire-bouchon, pendentifs à l'effigie du singe du Grand Garde ou du Doudou. Ma tante suivait le Tour de France et exposait de petits cyclistes en peloton dans la vitrine, les couleurs du vainqueur de l'étape en tête. Avant le Doudou, elle passait ses soirées à réaliser des centaines de petits drapeaux aux couleurs de Mons pour décorer des plats ou des gâteaux; "Tante Jeanne" découpait "en V" du ruban rouge et blanc qu'elle collait soigneusement au pinceau sur des cure-dents. Le magasin a fermé il y plus de 30 ans et il me reste encore de ces boîtes de cure-dents. Pendant la guerre, mon arrière-grand-mère et ses 3 filles y cousaient en cachette des drapeaux belges, leur manière de résister ... Au premier étage, ma tante avait un petit atelier de réparation de jouets : des yeux, des bras, des jambes de toutes les tailles pour les poupées en celluloïd qui avaient bien vécu. La maison entière était envahie de jouets, jusque dans les chambres et la salle à manger. A la livraison de "marchandises" ma tante passait des heures avec les "demoiselles de magasin" Claudine, Mireille ou Christiane à coller soigneusement les étiquettes de prix (rédigées à la main) sur chaque jouet. J'avais une vingtaine d'années lorsque le magasin a fermé, le Berceau Blanc a été au centre de la vie de notre famille toute ma jeunesse et il ne se passe pas un jour sans qu'un souvenir heureux de ce lieu magique et de notre adorable Tante Jeanne ne me revienne à l'esprit et je suis très fière d'être "de la famille du Berceau Blanc" !

  • Merci Madame pour tous ces souvenirs. Vous avez signé "F.Wattier". Mon nom est Hubert Wattier. Auriez-vous des origines du côté de Baudour ? Bonne journée.

  • Quel bonheur de revoir cette vitrine de rêve telle qu'elle est restée dans ma mémoire. Merci à vous d'avoir pris le temps d'expliquer l'origine de l'enseigne , elle m'a toujours intriguée. Je suis née en 1951 et j'habitais au 45 rue de Notre Dame. Toute petite j'allais faire les courses au Sarma avec maman et je n'en croyais pas mes yeux devant ce magasin véritable caverne d'Ali Baba.
    Nous n'avions que peu ou pas de jouets (les temps étaient durs et on se serrait la ceinture pour se consacrer à l'essentiel). Vers mes 4 ans j'ai fait une diphtérie et suis restée au lit plus de 2 mois. Maman m'avait acheté, au Berceau Blanc un chalet musical qui jouait "Stille Nacht". Je l'ai écouté pendant des heures à en coincer le remontoire. Je n'avais jamais rien reçu de si beau. J'ai toujours ce petit chalet que je garde précieusement. Mon amie d'enfance habitait à l'étage au dessus de " La Maison Du Bas".qui se souvient de ce magasin où l'on remaillait les bas qui avaient filé !

  • me souviens tres bien je suis né au numero 70 de la grand rue,c'est toute ma jeunesse

  • roh mon dieu je faisais justement une recherche sur google sur l'ancien magasin au berceau blanc .
    c 'est le magasin qui m'a le plus marqué de mon enfance , tout mes schtroumpfs vient de la et mes action man aussi je les ai encore tous , qu'est ce que j'adorais franchir cette porte avec ma maman . je me souviens de tout de l'entrée jusqu'au comptoir caisse dans le fond du magasin . 10 plus tard j 'ai travaillé chez mach3 a cotes de l'ancien quick puis chez ringo de l'autre coin du berceau blanc la par contre j 'etais bien acceuilli avec mes collegue par contre le magasin n'avait pas bonne reputation sur le personnel pas tres aimable pourtant je vous rassure que j 'etais sympa avec les clientes lol

  • Mon père avait un magasin d'électroménager dans les galeries
    Lorsque j'avais été sage, on passait par ce magasin où il y avait toujours un petit jouet pour me faire plaisir.
    Le souvenir du petit garçon que j'étais est que l'ambiance qui y régnait était magique. L'accueil y etait chaleureux et nous faisait rentrer, nous les enfants, dans notre monde imaginaire.
    Rien que rentrer dans le magasin était une fête.
    Rien à voir avec la grande distribution des jouets actuelle.

  • Je me souviens très de ce magasin où l'on trouvait énormément de jouets. Nous allions depuis ma prime jeunesse, mes parents et faire nos courses dans les magasins de la grand'rue et de la Chaussée et je m'arrêtais devant la vitrine de ce magasin admiratif des étalages. Il y avait aussi un magasin dans le passage du centre. Il 'agissait du magasin Briquet où l'on vendait de trains électriques, maquettes "Revell" et tous accessoires. Nous allions aussi chez nos amis à la "Boutique de Paris" et faisions les courses au magasin "Sarma" juste au desssus du Berceau Blanc. Que de souvenirs!!!.

  • Que de souvenirs !! je suis né en 1954 et habitait rue des capucins quand j'allais seule à l'école je passait en face et m’arrêtait souvent devant cette splendide vitrine pour admirer tous ces jouets qui me fessait tant envie. Mes parents achetaient la plupart de me jouets dans ce magasin et connaissaient très bien les patrons étant eux mêmes indépendants dans le quartier, mon père s’occupait des commerçants de la ville de Mons je me souviens de beaucoup de commerce dans ces quartiers.





    flamend

  • Je suis très touché ... Je suis né en 1949 et j'ai habité à Mons, place des Chasseurs à Pied, jusque mes 6 ans. Je me souviens bien de ma petite école maternelle, "Ecole des Arquebusiers" ... Parfois, Maman m'emmenait en promenade jusque la Grand Place et nous allions prendre une pâtisserie chez Saey. C'était le bout du monde ... Bien sûr, nous passions devant le "berceau Blanc" et c'était magique. Comme une autre personne le dit dans cet échange de souvenirs, pour moi, le Berceau Blanc, c'était " Dinky Toys", ces miniatures de voitures en fer, uniques car à l'époque Dinky Toys était sans concurrence. J'en avais toute une collection ... Que de souvenirs! J'avais quelque peu oublié cette période de ma petite enfance, mais le destin a voulu qu'à mon âge respectable, je revienne exercer à l'hôpital Saint Joseph. Alors, j'ai voulu matérialiser mes souvenirs, revoir l'endroit de notre maison à Mons, retrouver ma petite école et j'ai pensé à ce magasin de jouets. J'en avais oublié le nom et puis, sans que j'en sois certain, les mots "Berceau Blanc" me sont revenus. Sur Google, je tape "Berceau Blanc Mons" et miracle !!! ... C'est merveilleux, merci à Google et surtout, merci à vous tous pour vos commentaires émouvants
    PS: La maison de mes parents se trouvait place des Chasseurs à Pied, juste à côté du parc de la banque Belfius. Si quelqu'un avait des anciennes photos de ce côté de la place, cela me ferait plaisir d'en recevoir une copie

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel