Real Time Web Analytics

La structure à disparu! Circulation rétablie rue de Nimy!

10712962_10204810274993964_7134667617408045450_n.jpg

L'entièreté de la structure The Passenger a été demontée  !10929185_10205352493189080_6998387416862889655_n.jpg

 

IMG_6478.JPG

 

 

Communiqué de la Fondation Mons 2015

 

 

Samedi soir, la décision a été prise de démonter la partie de l’œuvre The Passenger d’Arne Quinze au niveau de l’église Ste Elisabeth, rue de Nimy à Mons, après que les conclusions des experts aient montré que cette partie avait été fragilisée suite à l’effondrement du 24 décembre dernier, et ce malgré les premières dispositions qui avaient été prises.

 

Décision commune et partagée

 

Ces travaux ont donc commencé ce matin. Ce démontage séquentiel de l’œuvre a entraîné des dommages à d’autres endroits de la structure, il a été aussitôt décidé, d’un commun accord de toutes les parties prenantes et pour des raisons de sécurité, de procéder au démontage intégral de la structure de manière immédiate. Ce démontage s’est déroulé rapidement et sans incident.

 

La Fondation Mons 2015, la Ville de Mons et l’artiste Arne Quinze ont réuni la presse ce samedi après-midi pour faire part de cette décision. Depuis l’accident du 24 décembre 2014, sous le contrôle des bureaux d’étude, tout avait été mis en œuvre pour permettre la sauvegarde de l’œuvre ou d’une partie de celle-ci. Force est de constater aujourd’hui, malheureusement, qu’il n’était plus possible d’assurer la stabilité générale de l’édifice.

 Priorité à la sécurité et à la Fête d’ouverture

 Toutes les parties prenantes ré-insistent, si besoin en est, que toutes les décisions qui ont été prises jusqu’à présent l’ont été dans un souci fondamental de sécurité des biens et des personnes et d’un commun accord. Comme jusqu’à présent, Arne Quinze a confirmé qu’il prendrait tous les frais inhérents au démontage à sa charge.

 La priorité est maintenant de rétablir la circulation à la rue de Nimy. Le démontage et le nettoyage du site de la sculpture se feront dans les meilleurs délais et la réouverture de la circulation aux piétons et automobiles, est programmée pour lundi matin. Comme il était de toute façon prévu dans cinq ans, l’ensemble du bois sera recyclé à 100%  par une entreprise spécialisée. Des discussions vont maintenant être entamées entre la Fondation Mons 2015 et l'artiste pour définir quelle suite donner à cette situation.

 A quelques jours de la grande Fête d’ouverture, la motivation de toutes les équipes de Mons 2015 de faire de cette année une grande réussite n’est en rien entachée. Rendez-vous le 24 janvier ! 

 

10712962_10204810274993964_7134667617408045450_n.jpg

  

La Province

 Mons: "The Passenger" est démonté, les 400.000 euros dépensés     

V.P.Mis à jour le Dimanche 11 Janvier 2015 à 21h45

Près d’un mois seulement après son inauguration officielle, les Montois disent déjà « au revoir » à « The Passenger ». Ce dimanche, le démontage de l’œuvre d’Arne Quinze dans la rue de Nimy s’est achevé. Vers 11h, il ne restait déjà plus rien. Seuls les imposants pieds de la structure étaient encore là, rassemblés dans un périmètre de sécurité et prêts à être emmenés. La rue de Nimy est entièrement rouverte... suite de l'article:  http://www.laprovince.be/1187675/article/2015-01-11/mons-the-passenger-est-demonte-les-400000-euros-depenses

Mons: "The Passenger" n'est plus, la rue de Nimy est rouverte aux piétons et aux voitures

Ce dimanche, le démontage de l’œuvre d’Arne Quinze dans la rue de Nimy a continué. Vers 11h, il ne restait déjà plus rien. Seuls les imposants pieds de la structure étaient encore là, rassemblés dans un périmètre de sécurité et prêts à être emmenés.

suite de l'article : http://www.sudinfo.be/1187340/article/2015-01-11/mons-the-passenger-n-est-plus-la-rue-de-nimy-est-rouverte-aux-pietons-et-aux-voi 

Mons: la reconstruction de "The Passenger" n'est pas à l'ordre du jour

L’annonce du démontage de «The Passenger» à Mons n’a pas été assortie d’un projet de reconstruction de l’oeuvre d’Arne Quinze. Le temps est à la réflexion et à la préparation de la grande fête d’ouverture de Mons 2015, le 24 janvier prochain.

http://www.laprovince.be/1186900/article/2015-01-10/mons-la-reconstruction-de-the-passenger-n-est-pas-a-l-ordre-du-jour

Arne Quinze, très ému par le démontage son oeuvre: «Je m'excuse auprès des Montois…»

Hagard, les yeux rouges… L’artiste Arne Quinze est apparu effondré à la conférence de presse de ce samedi après-midi au siège de la Fondation Mons 2015. Autour de lui, le bourgmestre de la ville de Mons Elio Di Rupo, le commissaire de la Fondation Yves Vasseur et son adjoint Philippe Degeneffe. Sur les visages, c’est de la déception et de la tristesse qui pouvait se lire après la décision prise, plus tôt dans la matinée, de déconstruire complètement « The Passenger ».

Suite de l'article sur http://www.laprovince.be/1186906/article/2015-01-10/arne-quinze-tres-emu-par-le-demontage-son-oeuvre-je-m-excuse-aupres-des-montois%E2%80%A6

Emission spéciale Télé MB 10 janvier

Commentaires

  • Ce demontage est bien triste.Que l on aime ou pas, cela representait le départ de Mons 2015.Peut etre était elle mal placée(pas assez de recul pour apprecier l oeuvre dans son ensemble) mais il faut se rendre compte de l importance que Mons 2015 peut avoir pour Mons et sa région.Biensur cet esprit frondeur et sarcastique qui nous caractérise,nous Montois, fait que l'on aime se moquer de tout se qui vient de" l ordre supérieur",mais reconnaissont que l on a une énorme chance d avoir un tel événement dans notre ville. Soyons en fier

Les commentaires sont fermés.